Interview de Tohisu, Alex Or de 2017-2018
Interview de Tohisu, Alex Or de 2017-2018
Par Elogio
le 12/06/2019
5 commentaires
Bonjour Tohisu, pourrais-tu te présenter rapidement aux lecteurs qui n'auraient pas encore entendu parler de toi ?

Je suis un mec random qui a participé à deux des Alex d'Or : celui de 2014 et celui de 2018. Je suis le créateur de "Sins of Era", jeu ayant remporté les Alex d'Or 2018. J'aime la nature, les faritas et faire des blagues plus que douteuses. (Ceux qui se souviennent du tout premier nom de mon jeu comprendront de quoi je parle.)



Comment as-tu découvert RPG Maker ?

Je m'en rappelle comme si c'était il y a 4 ans et 8 mois: je me baladais dans les méandres de Steam quand soudain vis-je un logiciel en promotion à -75% : "RPG Maker VX Ace".
"Quel aubaine!" me dis-je, "Moi qui passe le plus clair de mon temps à me faire ch#@% en dehors du travail, voilà qui pourrait m'aider à tuer le temps d'une manière constructive!"
Je tourne autour du logiciel pendant une bonne heure. "Quels sont les possibilités? En vaut-ce vraiment le coup?"
Quelques vidéos et images parviennent à me faire craquer : aussi fis-je péter la carte bleu. Il est vrai que depuis que j'ai 9 ans, je passe énormément de temps sur tous les éditeurs de carte proposés par de grands jeux tel que Warcraft, Starcraft, Time Splitter et autre. Ajoutant à cela le fait que les RPG Japonais ont occupés une grande partie de mon enfance, la tentation était doublée.

Quel ne fût pas mon émerveillement lorsque je fis mes premiers pas dans ce monde merveilleux et incompris (et parfois malpropre) qu'est RPG Maker: des heures à essayer de faire parler et interagir les PNJs, à tester les possibilités des combats, à ajouter des musiques bien trop connues comme celle de FF9... J'en avais quasiment fait une nuit blanche.


Lorsque tu as présenté Sins of ERA au concours en 2014, tu disais vouloir "rendre honneur à la génération 1993-1997", comment est née l'origine du projet et qu'elles étaient plus précisément tes sources d'inspiration/de motivation ?

Tester mes capacités et tenter de reproduire un genre que j'appréciais énormément pendant mon enfance.
Comme dis dans la question précédente, j'adore les J-RPG classiques de l'époque de la Super Nintendo, et je trouve (personnellement) que c'est un genre qui se perd (le premier qui me parle de Bravely Default je l'égorge dans son sommeil). Ses codes étant très simples à comprendre et retranscrire, j'ai tenté de développer une expérience proche des jeux tels que Golden Sun, Final fantasy 6 ou Chrono Trigger pour ne citer qu'eux.


Sins of Era en 2014 lors de sa première participation au concours.


En 2014 le jeu n'est finalement pas nommé, les jurés lui reprochant principalement d'être trop court. Comment s'est passé le développement du jeu entre 2014 et ta seconde participation lors de la session 2017-2018? L'expérience des Alex d'Or t'avait-elle offert des pistes d'amélioration ?

J'avais commencé à développer mon premier jeu avant de connaître les Alex d'Or. À cette époque je faisais plus connaissance avec le logiciel qu'autre chose: je testais à la fois les possibilités de RPG Maker et aussi mes propres capacités à créer mon jeu. Je vis la possibilité de participer aux Alex d'Or comme une occasion de recevoir des regards extérieurs sur mon projet.

Une des capacités qu'un développeur se doit d'avoir est l'auto-critique.


Une propriété qui peut paraître simple aux premiers abords mais qui en réalité est très difficile à maîtriser. Il faut à la fois savoir faire preuve d'objectivité envers ce que l'on crée, mais aussi être critique d'une manière constructive et ne pas avoir peur de tout reprendre de zéro. Très souvent, les gens qui créent pour la première fois (et je parle même en dehors de RPG Maker) sont aveuglés par leur objectif, leur point de vue trop prononcé (c'était principalement mon cas) ou même leur fierté. Les regards extérieurs peuvent aider à se "réveiller", du moment que ces derniers sont faits avec un minimum de pertinence et d'objectivité.

Les Alex d'Or remplirent parfaitement cette fonction, car je pus, grâce aux défauts et faiblesses décrits dans les tests, améliorer grandement mon jeu. Les retours furent cependant plutôt positifs et encourageant dans l'ensemble.

Ce n'est que lorsque RPG Maker MV sortit que je décidais de tout reprendre à zéro, les possibilités offertes par ce nouveau logiciel étant bien plus grandes. Il y avait aussi le fait que je voulais améliorer mon jeu, aussi bien graphiquement que scénaristiquement.

Lorsque j'inscrivis pour la seconde fois mon jeu aux Alex d'Or, j'étais beaucoup plus impatient de recevoir les commentaires que la première fois. Je ne me préoccupais pas de gagner, je voulais juste des avis.


Finalement en 2018, Sins of Era remporte notamment l'award du Meilleur Jeu Or. Une belle revanche pour toi. Comment as-tu vécu cette victoire? Tu redoutais des concurrents ou tu étais davantage confiant en ta victoire qu'en 2014 ?

Lorsque je m'inscrivis une seconde fois aux Alex d'Or, je ne me préoccupais ni de la victoire ni des projets de autres. C'était surtout l'accueil qui me préoccupait.
Une fois encore, ce qui a le plus de valeur à mes yeux, ce sont les commentaires, aussi bien positifs que négatifs.
Qu'est-ce que le joueur a le plus apprécié? Qu'est-ce qu'il regrette? Qu'est-ce qui le frustre? A-t-il apprécié l'expérience d'une manière générale?

Le commentaire qui me fit le plus plaisir (je ne sait plus si c'était pour mon premier ou second projet, ni qui l'écrivit) fût une remarque vis-à-vis de la fierté que le joueur avait eu de vaincre un boss difficile. C'était un des objectif principaux, et le fait de lire ce commentaire sous-entendait que je l'avais atteint.

Je ne vis pas cette victoire comme une revanche, mais ce fût une bonne surprise, malgré les défauts évidents de mon projet.


L'award de la session 2017-2018 remis à Sins of Era.


Tu as pu participer à deux sessions très différentes, comment parlerais-tu de ton expérience aux Alex d'Or ?

Très positive et instructive. Ces participations ont clairement influencé la direction du développement du jeu, et dans le bon sens (je l'espère).


Où en est le projet Sins of Era aujourd'hui? Tu envisagerais de reprendre le jeu de zéro. Cette remise en question malgré ta victoire au concours peut surprendre, comment l'expliques-tu ?

J'ai effectivement tout repris à zéro. Il y a énormément de choses améliorable dans mon projet.
Je trouve par exemple que le scénario est un peu trop quelconque: c'est un peu trop expédié, les personnages ne sont pas assez attachants, les dialogues sont à la ramasse, beaucoup d'éléments sont superficiels et/ou inintéressants...

Parlons aussi de cet échec qu'est le système de déplacement: outre le lag provoqué par ce dernier, on passe en plus pas mal de temps à heurter des obstacles invisibles, cela ruine l'expérience.

Je vois aussi dans ce recommencement une opportunité de personnaliser 100% des ressources graphiques et sonores du jeu:

je veux un résultat professionnel et une identité propre au jeu.


Au niveau actuel, il est possible que je ne participe pas aux Alex d'Or 2020...
Je veux que ma prochaine démo soit nette et sans bavures, et je ne la sortirai que lorsque j'en serai moi-même satisfait.


À part Sins of Era, as-tu d'autres expériences concernant le développement de jeux vidéo ?

Pas vraiment. C'est juste une passion et un passe-temps.
Lorsque j'étais gamin, je passais déjà énormément de temps sur les éditeurs de carte...
Je n'avais jamais participé à un concours auparavant!


Un mot pour finir ?

Concombre.


Merci à Tohisu pour ses réponses et le temps accordé au concours. Retrouvez la série Sins of Era sur le site.
Partagez !
Page : 1
Pseudo Commentaire
Page : 1
Zexion - Publié 12/06/2019 à 16:08:13


Admin
311 messages
Intéressant ! C'est très chouette de voir que certains participants prennent en compte leur expérience aux Alex d'Or.
Bon, par contre du coup je m'inquiète un peu pour Sins of Era, j'ai l'impression que Tohisu est vraiment très (trop ?) ambitieux.

Bonne continuation à lui !
Tohisu - Publié 12/06/2019 à 19:06:39


Membre
88 messages
"Bon, par contre du coup je m'inquiète un peu pour Sins of Era, j'ai l'impression que Tohisu est vraiment très (trop ?) ambitieux."

Ce sera à vous de le juger une fois que je sortirai ma nouvelle version.

Patience.
Le Kno - Publié 12/06/2019 à 19:52:45


Juré
83 messages
CitationUn mot pour finir ?

Concombre.


Je n'aurais pas su dire mieux.
Elogio - Publié 12/06/2019 à 19:54:13

On dit que rien n'est impossible mais je fais rien tous les jours.
Admin
100 messages
Le Kno a écrit :Je n'aurais pas su dire mieux.


Courgette?
Symphotang - Publié 13/06/2019 à 19:50:20

Une dégradation momentanée.
Concurrent
51 messages
Elogio a écrit :Courgette?


Je rajouterai donc ici aussi mon : Carotte
Edité pour la dernière fois le 13/06/2019 à 19:50:50.
Le pire ennemi de l'humanité, c'est le désordre.

Vous souhaitez donner votre avis sur cette note de blog ? Connectez-vous à votre compte, ou créez-vous un compte !