Test :
IParadise Gaiden II : La Menace Robotique
Par garsim
On entre assez brutalement dans le jeu ! Bon, il ne concourt pas sur l"award "Départ", mais on est réellement plongé au coeur de l'action dès le départ... peut-être même trop, car on ne sait du coup pas comment on se retrouve là.


Awards majeurs

Gameplay : 2.75/5

C'est original de proposer plusieurs niveaux de difficulté en jouant sur, non pas le niveau des ennemis ni leur nombre, mais en fonction de l'argent qu'on peut récolter le long du jeu. En fait, c'est vraiment lui qui module la difficulté : comme toutes les armes sont disponibles dès le début (moyennant finance bien sûr), on peut les acheter en fonction de ses besoins. Mais les armes les plus chères étant aussi les plus "cheatées", ça simplifie énormément les choses lorsqu'on les possède. Trop, même. En achetant le lance-flammes pour Germain (pas si cher que ça, même si 500 crédits semblent un prix plutôt élevé), on peut abréger les combats très vite, en décimant des groupes de monstres.
Le fait de laisser une certaine liberté au joueur est une bonne idée sur certains points (on peut explorer un peu et faire une "quête annexe", ou encore faire du levelling ou plutôt chercher beaucoup d'argent quand on veut et en fonction de ses besoins) mais pour les niveaux des six seigneurs, on éprouve quand même un sentiment de lassitude : comme ils sont tous de difficulté équivalente et ne proposent pas grand-chose de différent d'un niveau à l'autre...
Je ne vois pas trop l'intérêt d'associer un niveau (hormis l'intro, dont le déroulement précis le justifie) à un et un seul personnage : ça rend les combats plus monotones et un peu moins stratégiques. Chaque groupe de monstres est constitué d'un et d'un seul robot, et le combat contre le seigneur à la fin est singulier ; bref, ça aurait certainement été plus fun s'il était possible de le vaincre avec deux personnages jouables ; avec seulement Germain, ça se traduit par une alternance entre attaques et régénération (par capsules), et ça peut prendre un moment, sauf si on a les armes adéquates (et dans ce cas, c'est expédié en même pas trois tours...). C'est d'autant plus étrange qu'il n'y a rien qui justifie vraiment ce choix de ne pouvoir visiter un niveau qu'avec un seul personnage, sans qu'on ait le choix au sujet duquel on va envoyer ; quelle idée saugrenue de la part des personnages de se partager le travail de cette manière, alors qu'il était plutôt évident qu'à deux, ça allait être plus facile... on aurait dit qu'ils ont fait exprès de chercher la difficulté sur ce point.
Côté level design, c'est plutôt plat dans l'ensemble. La caverne de l'oubli semble composée de maps à n'en plus finir, qui proposent encore et toujours des combats. Les niveaux "individuels" aussi (et ce sont toujours les mêmes robots qu'on retrouve...), excepté qu'ils proposent également quelques "bonus", qu'on peut déverrouiller une fois qu'on a les clés adéquates (mais bon, comme on les trouve facilement...). La forêt s'en sort mieux avec son aspect "labyrinthe" qui permet d'explorer les maps de manière plus maligne, mais c'est bien la seule. Quant au laboratoire final, il se divise certes en plusieurs parties, mais elles ne varient pas beaucoup plus du reste : à part les piquants et le fait que les personnages s'y mettent tous les deux... la seule chose qui diffère, c'est le nombre de monstres, et c'est négligeable quand Germain est équipé d'une arme qui permet de faire un tir groupé. Par ailleurs, pourquoi on ne peut pas quitter un niveau directement après y être entré, et devoir attendre d'affronter le boss pour se rétracter au dernier moment ? Les personnages auraient honte de rebrousser chemin ?


Graphismes : 3/5

Pas mal de rips, en particulier de Megaman pour les monstres et de Chrono Trigger, par exemple, pour les décors. On aurait pu craindre que le mélange des ressources ne passe pas, mais le rendu visuel passe mieux que ce qu'on aurait pu penser. Mais tout de même, à quelques exceptions près.
Par exemple, dans la caverne de l'oubli, la Twingo jure un peu avec le décor... et le passage d'un décor de grotte "naturelle" à un décor volcanique est brutal (et d'ailleurs pas très cohérent, mais ça c'est une autre histoire).
L'extérieur du laboratoire (consistant en un panorama) n'est aussi pas très en accord avec le style des ressources.


Bande son : 2.75/5

Des musiques rippées qui conviennent bien au contexte, mais qui ne sont pas de même qualité. Si elles sont toutes en midi, elles se laissent entendre, mais certaines sont agaçantes et/ou répétitives (la musique du bunker, par exemple, est lassante à la longue).
Par ailleurs, on a l'impression qu'on a "joué" sur la musique à certains moments, en particulier la caverne de l'oubli. Je n'ai pas trop compris l'intérêt de moduler le tempo de la musique de fond à chaque map, peut-être était-ce pour immerger en insistant sur le fait qu'on s'approche d'un danger, mais le rendu sonore n'est pas génial. Par ailleurs, pourquoi la musique de la forêt est-elle répétée sur chaque map ?


Ame du jeu : 3.25/5

On sent bien l'ambiance futuriste et désastreuse (je précise qu'en disant ça, je parle du fait que la situation dans le jeu soit grave bien sûr ) du jeu, notamment grâce aux graphismes, qui ont été bien choisis pour la retranscrire ; toutefois, la bande-son ne suit pas vraiment, en tout cas elle n'immerge pas beaucoup. Certaines musiques, selon les moments (niveau d'introduction, premier niveau du laboratoire), ne collent pas beaucoup à l'ambiance graphique.


Histoire : 3/5

D'une base solide (un futur apocalyptique, désespéré), l'histoire devient par moments un peu confuse. Certes, le jeu joue bien sur l'aspect mystérieux des personnages, de leur passé, de leur situation... peut-être un peu trop. Vers l'une des fins possibles, les nouveaux ennemis qui viennent se rajouter rendent l'ambiance plus confuse que mystérieuse par exemple.
D'un autre côté, le jeu étant une suite (qui, apparemment, laisse penser qu'elle-même aura droit à une suite), ça peut sembler normal qu'on reste dans le vague, si on peut obtenir des éclaircissements dans l'un des autres opus.
Par ailleurs, le fait qu'une deuxième fin soit présente est un bon point, qui donne envie de la découvrir et qui confirme qu'on ne suit pas nécessairement un chemin tout tracé.


Awards mineurs :

Level design / Mapping : 2.25/5

Comme évoqué précédemment, c'est assez peu diversifié dans l'ensemble.


Charadesign : 3.5/5

Si on remarque quelque chose au sujet des personnages, c'est qu'ils sont mystérieux... leur apparence (le manteau de Germain, qui peut d'ailleurs changer de couleur lorsqu'il change de cape, c'est un bon détail), leur personnalité, en fait on ne sait vraiment rien à leur sujet. Le jeu dévoilera un peu leurs origines, mais on reste encore dans le vague à la longue. Bref, la carte du mystère est plutôt bien jouée.
En revanche, "Joe Monsters" est quand même un nom plutôt étrange (mais cette fois-ci, pas dans le sens "mystérieux") pour un personnage. Bon, c'était sans doute pour faire un clin d'oeil à un maker ayant aidé à la conception du jeu, mais bon...


Univers : 3.5/5

Le fait de situer le jeu dans un univers existant (la France), et de l'imaginer dans une vision post-apocalyptique est original, mais aussi un peu déconcertant. On la reconnaît un peu "grossièrement" sur la carte du monde (mais bon, avec des tiles, c'est sans doute pas facile de représenter précisément la France), mais on voit assez peu l'intérêt de situer l'action précisément en France. Seules des régions sont nommées, mais hormis ça, on aurait pu imaginer un univers quelconque finalement.
Hormis ça, l'ambiance post-apocalyptique est plutôt bien retranscrite.


Scénario : 3/5

L'histoire est assez bien mise en scène dans le jeu, mais dommage qu'elle soit un peu confuse.



Conclusion :

On pourrait décrire le jeu comme un RPG à la sauce Megaman, ou un Megaman-like version RPG... vu comme ça, l'idée est originale. Mais le jeu manque toutefois un peu de variété dans l'ensemble. Il se rattrape cependant sur l'ambiance proposée, même si on reste sur notre faim à la fin...


Note finale : 3/5

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !