Test :
Nova Project

Temps joué : 3 h 30 min


Introduction

J'ai eu l'occasion de tester l'Arc 1 de Nova Project la session passée, et je dois avouer que ce fut pour mon cas une sacrée bonne surprise. Bien qu'il comportait quelques bémols, le projet avait su se démarquer grâce à sa narration maitrisée, et ses personnages bien travaillés qui lui avaient d'ailleurs rapporté un award. L'auteur nous offre ici la suite, en plus de la première partie, qui se voit ici corrigée de ses principaux défauts pour nous proposer la meilleure expérience possible.


Awards généraux

Gameplay (Note : 3,5/5)

Le gameplay fait dans le très classique, avec un système de combat au tour par tour des plus simples mais néanmoins efficace.
On appréciera quelques énigmes, jamais frustrantes et en général assez bien trouvées.
Il y a en outre quelques bonus, comme dans l'intro où on obtient un butin différent en fonction du nombre de vagues d'ennemis que l'on repousse. Ce sont des petits détails qui arrivent quand même à faire la différence pour démontrer qu'ont tient là un projet globalement très soigné.

Histoire (Note : 4,5/5)

L'histoire est l'élément central du jeu, quitte à parfois être trop envahissante pour ceux qui s'attendent à beaucoup jouer.
On dispense en effet beaucoup temps lors de séquences cinématiques en général plutôt longues, mais qui s'avère être réellement passionnante si on accroche au jeu.
Il faut dire que l'auteur nous livre ici un background fouillé et des personnages très travaillés. On voit qu'il a la volonté de nous offrir une histoire bien ficelée et de ce côté-là, c'est réussi.
De plus, même si elle commence de façon assez classique, l'histoire du jeu arrive globalement bien à éviter les poncifs et on pourra même être surpris par certains choix assez intéressants dans l'intrigue.
Assurément le point fort du jeu.

Ambiance & Immersion (Note : 3,5/5)

Le jeu n'est pas le plus beau qui soit, mais arrive tout de même à nous immerger suffisamment vite pour que l'on ne décroche pas sitôt le jeu lancé, comme c'est malheureusement le cas pour bon nombre de jeux RPG Maker (bon ok, pas de généralités ici)...
Il y a un travail appréciable pour essayer d'animer un minimum les endroits peuplés, comme les villes, et le tout rend plutôt bien.
Si on adhère à la mise en scène, on risque également d'être vite immergé par l'histoire proposée et donc par ricochet, dans le jeu lui-même.

Graphismes (Note : 3,25/5)

Le jeu est fait avec des ressources très classiques et on ne dira jamais "wahou" devant des décors de ce jeu.
Ce n'est cependant nullement un défaut et, qui plus est, les maps sont franchement bien agencées pour la plupart. Il vaut mieux ça plutôt qu'un jeu avec des ressources magnifiques et des maps finies à la hache.
Le jeu a au moins le mérite de disposer d'une réelle harmonie graphique, et il n'y a aucun élément qui ne vient entraver celle-ci, ou choque les yeux du joueur. Un travail plutôt solide, donc.

Sonore (Note : 3,5/5)

Ici aussi, les choix sont plutôt judicieux.
Les musiques s'accordent en général très bien avec les scènes et environnements proposés.
Idem pour les bruitages ; aucun souci côté ambiance sonore, et on évite les musiques trop connues.


Awards spécifiques

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Bande-son originale (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Level-design (Note : 4/5)

La première ville est construite de façon intelligente, à l'instar finalement du reste des maps.
Le tout parait vraiment bien agencé.
Les donjons contiennent des énigmes assez bien fichues, et l'enchainement des maps est toujours très bon. On voit encore ici que l'auteur a voulu soigner ce point, et qui plus est, un point primordial pour un jeu de rôle.

Mise en scène (Note : 4,5/5)

Même si la mise en scène paraitra lourde à certains, il faut bien admettre que le soin apportée à celle-ci est plus que convaincante, pour ne pas dire bluffante.
La mise en scène occupe un rôle essentiel au sein de Nova Project et on s'en rend compte dès la longue introduction.
Il y a bien peu de fausse note au tableau, et y trouver des défauts serait quand même du pur chipotage, si je puis dire.

Univers (Note : 4,25/5)

L'univers n'est pas spécialement original, mais il est extrêmement fouillé et travaillé.
Heureusement, le jeu évite de nous bombarder de trop d'informations d'un coup, et on arrive généralement assez bien à s'y retrouver. Evidemment, c'est en s'y intéressant de près que l'on découvrira vraiment toute la richesse et la profondeur de l'univers de Nova Project, qui fait parti des éléments les plus travaillés du jeu.

Personnages (Note : 4,5/5)

Encore une fois, pas besoin ici de faire dans la grande originalité pour convaincre.
Le héros est assez classique, et on sera peu étonné par les autres protagonistes. Mais ils sont vraiment bien amenés, et prennent part à des dialogues savamment rédigés. S'ils ne payent pas de mine au départ, on finit inéluctablement par s'attacher aux personnages tant le travail de fond abattu est conséquent.


Introduction (Note : 4,5/5)

L'introduction est très longue, mais en fonction des critiques, l'auteur a tenu a corriger cela en faisant jouer davantage le joueur pendant celle-ci.
Les quarante minutes d'intro sont ainsi mieux découpées, et permettent d'introduire de manière moins lourde l'univers du jeu, ses personnages, et surtout les principaux enjeux qui vont façonner l'intrigue de celui-ci.

Durée de vie (Note : 3,5/5)

Malheureusement, comme vous pouvez le voir au temps de jeu que j'ai indiqué, je n'ai pas pu aller au bout du jeu.
L'auteur annonce 6h30, ce qui est assez conséquent, néanmoins, inférieur à d'autres participants dans cette catégorie. Reste à savoir si celle-ci est bien équilibrée. Vu tous les enjeux promis par l'histoire, nous n'avons affaire qu'à une partie de celle-ci dans cette démo, donc il est assez difficile de juger ce point... De même, là où je me suis arrêté, le nombre d'activités annexes semblait limité.

Originalité (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Humour (Note : 2/5)

Il y a des situations et des phrases qui, effectivement, peuvent parfois nous faire sourire.
Ce n'est cependant pas le principe même de l'histoire, qui se veut tout de même relativement "sérieuse".
Ce n'est donc pas vraiment pour son humour que l'on jouera à Nova Project, même si on appréciera certaines touches qui sont les bienvenues.


Conclusion (Note totale : 4,5/5)

Après avoir fait parti des bonnes surprises de la dernière session, Nova Project revient encore plus en forme cette année. L'auteur a amélioré le tout, et nous offre une aventure encore plus longue, complète et mieux équilibrée qu'auparavant.
S'il n'est pas spécialement impressionnant dans la forme, Nova Project l'est bien plus sur le fond. Un choix qui porte ses fruits.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !