Test :
The Country Walk of a Black Dressed Autistic

Temps joué : 2 h 30 min


Introduction

The Country Walk of a Black Dressed Autistic est un jeu unique en son genre.
Proposant de très beaux graphismes customs, ce jeu nous transporte dans une
aventure loufoque avec un aspect GTA-like, si j'ose dire. J'y ai joué 2h30.


Awards généraux

Gameplay (Note : 4/5)

Niveau Gameplay, c'est une réussite. Ici, pas de combats, pas de donjons, TCWOABDA n'a rien d'un RPG classique.
On doit se balader dans une ville contemporaine en essayant de résoudre une énigme, en ramassant de l'argent
pour s'acheter de la nourriture et des armes. Tout en choisissant d'assassiner sauvagement ou non les gens
que l'on rencontre. Ce n'est pas sans rappeler le Gameplay unique de la cultissime série des GTA. Et le résultat
est là, on ne s'ennuie pas. TCWOABDA se hisse au dessus des tous ces RPG-clones réalisés sur RPG Maker, qui se
ressemblent tous et qui n'arrivent pas à se démarquer faute d'avoir un bon scénario ou des personnages marquants.
Là on est vraiment dans de l'exploration pure, il faut lire les dialogues et utiliser un minimum son cerveau pour
pouvoir avancer dans l'histoire. Bref, il arrive à surprendre le joueur, et c'est une réussite.

Histoire (Note : 3,25/5)

L'histoire ne se veut pas très compliquée : un tueur à gages se voit confier comme mission
d'éliminer quelqu'un dans un village perdu au fin fond de la campagne. Malheureusement pour
lui, l'adresse est illisible. Notre héros va devoir la déchiffrer, et l'histoire commence...
Bref, un psychopathe vêtu de noir et portant un masque terrifiant qui tue tout ce qui bouge
à coups de couteau, de batte de base-ball, de tronçonneuse... Et qui passe totalement inaperçu.
Les gens lui parlent presque comme si de rien n'était, soit il font preuve d'une extrême tolérance,
ce qui ne colle pas trop avec la mentalité de la campagne, soit ils sont aveugles. Et la femme du
bar qui dit au tueur à gages qu'il est trop jeune pour la bière. Haha. Au delà de tout ça, il s'agit
très certainement d'un choix de l'auteur pour alimenter son univers déjanté, et c'est assez efficace.

Ambiance & Immersion (Note : 3,75/5)

Oui, pour moi TCWOABDA est un jeu assez immersif. Et ce pour plusieurs raisons.
Tout d'abord grâce à tous les éléments customs qui contribuent à créer un univers
vraiment à part. Il y a une réelle cohérence entres les graphismes, et la bande-son
s'adapte très bien aux décors. Mais le point que je trouve génial ce sont les voix
des PNJ. Tous les dialogues sont entièrement doublés, et ça c'est vraiment unique.
En plus de renforcer l'immersion, ça donne un aspect professionnel au jeu, ce qui
n'est pas négligeable. Ici on ne passe pas les dialogues à grand coups de barre espace,
on a envie de les lire (et de les écouter), on a envie de tout explorer, et c'est rare.

Graphismes (Note : 4/5)

Les graphismes sont réussis. A première vue, cela donne un univers coloré
et enfantin, mais les maps sont plus détaillées qu'on pourrait le penser.
Il y a une véritable cohérence graphique. Rien à voir avec les RTP de RPG
Maker ou encore des rips très divers et mal utilisés, ici c'est maîtrisé.

Sonore (Note : 3,75/5)

Que dire à propos des musiques et des bruitages ? Les musiques sont peut-être
un peu répétitives, mais restent agréables à écouter (et puis c'est pas pire
que les musiques de Pokémon hein), les rythmes sont simples mais entraînants.
L'utilisation des bruitages et sûrement une des meilleures qu'il m'a été donné
de voir dans un jeu RPG Maker, et cela renforce l'identité propre de TCWOABDA.


Awards spécifiques

Graphismes originaux (Note : 4,5/5)

Selon moi, TCWOABDA est un des favoris pour remporter cet Award.
Comme je l'ai déjà dit plus haut, les graphismes sont cohérents
et homogènes, en deux mots parfaitement maîtrisés. Soulignons les
images des PNJ's qui sont de très bonne qualité. Bon travail.

Bande-son originale (Note : 3,75/5)

Pareil pour la bande-son originale. Les musiques ne sont pas des chefs-d'oeuvre,
mais elles sont suffisamment réussies pour être efficaces. Après, peut être qu'un
autre jeu du concours que je n'ai pas testé propose des musiques de très bonne
qualité, mais en tout cas, TCWOABDA mérite sûrement une place sur le podium.

Systèmes originaux (Note : 3,25/5)

Quelques fenêtres ici et là, des choix (végétarien ou carnivore), des interfaces
de boutique qui rappellent les premiers GTA (je pense surtout à l'armurerie)...
Au final, le seul truc qui saute aux yeux, c'est le menu par défaut de RPG Maker XP.
Mais bizarrement, cela s'intègre plutôt bien au reste du jeu, alors que dans un RPG
classique ce n'aurait pas forcement été le cas. Après, peut être que l'auteur aurait
pu créer un menu custom, mais celui par défaut ne jure pas trop, et on n'y fait plus
trop attention au bout de quelques minutes de jeu. J'aime beaucoup l'HUD en bas à
droite de l'écran qui nous permet de changer rapidement d'arme, très bien pensé !

Level-design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Mise en scène (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Univers (Note : 3,5/5)

Un peu comme pour l'immersion, l'univers est original et attrayant.
Au final, on se demande si les habitants de cette ville de campagne
ne sont pas plus fous que le tueur à gages lui-même... Un univers
déjanté très plaisant, et qui change de ce qu'on a l'habitude de voir.

Personnages (Note : 3,25/5)

Ici pas de fresque épique avec des personnages dont la psychologie est très poussée.
Juste des habitants d'un village de campagne, un peu stéréotypés (le garde qui parle
comme un policier Marseillais, le poivrot qui passe la journée au bar, le paysan, etc.),
mais au moins on est loin des clichés de certains jeu (Des RPG classiques évidement),
qui nous servent des personnages tous sombres et mystérieux (Parce que c'est trop D4RK).
D'ailleurs, les PNJ ont une place très importante dans TCWOABDA, peut être parce que
le héros ne parle pas, enfin que par onomatopées. En plus, on peut mettre une voix sur
chaque personnage. Et une grande image en couleur. Que demander de plus ?

Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Durée de vie (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 4,25/5)

Là, je dis oui. Voilà la définition d'un jeu original. Tous les makers
qui visent l'Award Originalité avec leur RPG classique n'ont qu'à tester
ce jeu, ils comprendront tout de suite. L'originalité, c'est proposer un
concept différent, quelque chose qui réusisse à surprendre le joueur.
Et là, TCWOABDA fait très bien l'affaire.

Humour (Note : 3/5)

Si vous adorez tuer des innocent à coup de tronçonneuse, vous allez
trouver ça hilarant. Sinon, un peu moins on va dire. Je ne dirais
pas que ce jeu est drôle à proprement parler, mais il ne se prend
pas au sérieux et cultive son univers déjanté. Alors c'est sûr qu'on
y joue plus pour se défouler et se détendre que pour autre chose.
Mais après tout, pourquoi pas ?


Conclusion (Note totale : 4/5)

Bien que TCWOABDA soit la suite d'un autre jeu, j'essaye de porter dessus
un regard neuf, et de le juger non par rapport à un autre jeu, mais à son
contenu. D'une réalisation très propre et professionnelle, disposant d'une
multitude de bonnes idées (mention spéciale pour les doublages), TCWOABDA
est un sérieux candidat pour cette session des Alex d'Or 2013.

Cela ne concerne pas le jeu directement, mais je m'adresse aux makers qui
liraient ce texte. Quand on propose un jeu RPG Maker à un concours comme
celui-ci, il doit vraiment sortir de l'ordinaire. Ce n'est pas avec un
jeu classique sur tous ses aspects et en utilisant les RTP que vous aller
réussir à gagner ne serait-ce qu'un Award. Selon moi, TCWOABDA est un très
bon exemple de jeu qui s'en sort bien. Testez-le absolument !


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !