Test :
Zeeshan les guémélites de l'ombre

Temps joué : 3 h


Introduction

Zeeshan les guémélites de l'ombre est la suite directe de Zeeshan l’avènement des djinns.
Proposant un contenu assez développé et d'une réalisation propre, ce jeu a selon moi de
bonnes chances de gagner quelques Awards cette année. J'ai fini le jeu en 3 heures environ.


Awards généraux

Gameplay (Note : 4/5)

Niveau Gameplay, il s'agit d'un RPG assez classique. Contrairement au 1er opus (qui n'était pas sans rappeler Pokémon),
ce sont les personnages qui combattent directement les ennemis, et non les djinns. Les statistiques sont épurées, surtout
pour les premiers niveaux, ce qui est loin d'être désagréable. Cela permet de ne pas à avoir des chiffres avec 3 ou 4 zéros
derrière. Un point important du Gameplay est basé sur le système de "Cœur". En effet, les personnages peuvent absorber des
pierres sur les monstres, et chaque pierre donne accès à une technique ou à un bonus passif. Le joueur est alors libre d'équilibrer
ses personnages comme il le souhaite, en lui donnant telle ou telle pierre. Il y a de nombreux emplacements, ainsi on peut faire
des combinaisons intéressantes, et choisir de rendre un personnage plus axé offensif ou défensif. Les compétences sont classées
par cibles (Simple, multiples, zone, etc.), ce qui rend l'interface de combat simple à utiliser et très ergonomique. On note
également la présence de quêtes secondaires plus ou moins longues à accomplir et qui rythment la progression dans le jeu.
Le menu est un peu dur à utiliser au début, mais avec un peu de pratique on finit par s'y faire.

Histoire (Note : 3,25/5)

Zeeshan les guémélites de l'ombre se déroule tout de suite après l'opus précédent. Après l'annulation du tournoi Avengear
due à la découverte de la "malédiction du guémélite", sorte d'effet secondaire de l'utilisation des djinns, on retrouve
Zeeshan et ses compagnons dans le monde de Fabula. L'histoire n'est pas extraordinaire, mais elle est néanmoins assez
travaillée pour retenir l'attention du joueur. Les personnages sont bien développés, peut être un peu trop caricaturés
pour certains. Le scénario se déroule de manière constante, le tout est assez bien mis en place.


Ambiance & Immersion (Note : 3,75/5)

L'immersion est bonne. Le mapping et la bande-son sont très homogènes, ce qui contribue à créer une atmosphère crédible.
On se laisse facilement prendre au jeu, et c'est loin d'être désagréable à jouer. Ce n'est pas ennuyant du tout, on explore
les différents lieux avec intérêt. Le seul point négatif est selon moi la couleur de la boîte de dialogues (Windowskin), qui
est un peu trop criarde et qui ne colle pas trop avec le reste des graphismes. Au delà de ce détail, c'est le genre de jeu
qu'on aimerait voir plus souvent.


Graphismes (Note : 4,25/5)

Les graphismes sont très bon. Le mapping est très homogène et de bonne qualité, le rendu visuel est magnifique. Niveau ressources
il s'agit d'un mélange entre des RTP de RPG Maker VX/VX ACE et différents rips. Mais le tout est bien arrangé, il y a donc une bonne
cohérence graphique. Le menu est très bien réalisé et original, ça change du menu par défaut qu'on voit partout. Les graphismes
utilisés pendants les phases de combat collent bien au reste, c'est simple et efficace.

Sonore (Note : 3,75/5)

De bonnes musiques qui sont adaptées au différents lieux du jeu. Après rien d'exceptionnel non plus,
pas de création custom, mais encore une fois ça reste simple et efficace, et c'est largement suffisant.


Awards spécifiques

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Bande-son originale (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes originaux (Note : 4/5)

Avec son système de "Cœur" très sympathique qui laisse une certaine liberté au joueur, Zeeshan les guémélites
de l'ombre gagne des points. Même s'il s'agit d'un RPG classique, intégrer des systèmes originaux est une
bonne initiative, cela relance un peu l'intérêt que l'on peut porter au jeu. Le tout étant dans une menu
global assez original et très soigné, ce jeu a de bonnes chance de remporter cet Award.

Level-design (Note : 3,75/5)

Malgré quelques map assez classiques en RTP, le mapping général reste quand même très bon. Les maps ne sont ni trop petites,
ni trop grandes. On ne passe pas une éternité à trouver ce que l'on cherche sans pour autant sortir de chaque zone en 2 min.
En résumé, un Level-design propre et efficace.

Mise en scène (Note : 3,75/5)

Un mise en scène plutôt bonne. Introduction sympathique sur le bateau. Les événements se suivent de manière crédible,
il n'y a pas vraiment d'erreurs temporelles dans la narration. Pas grand-chose d'autre à ajouter...

Univers (Note : 3/5)

L'univers est assez flou, bien qu'on ait quelques repères comme le tournoi Avengear par exemple.
Pour le reste, il y a un petit background, mais pas très développé non plus.

Personnages (Note : 3,5/5)

Les personnages sont moyennement originaux. Je veux dire par là qu'on a Zeeshan, l'aventurier solitaire un peu D4rk (et parfois
assez énervant), Kisouffly, la gaffeuse de service qui est un peu l'élément comique du groupe et Ayase, gentille mais insipide,
presque transparente. Après, pour un RPG ça reste largement suffisant, et on a vu pire. A noter que la crédibilité des
personnages est quelques peu renforcée, du fait qu'il s'agit d'un second opus.

Introduction (Note : 3,25/5)

Une introduction avec la scène sur le bateau plus "active" que "passive". A savoir que l'on déplace nos personnages,
on fait des combats, il y a quelques dialogues. C'est assez différent des introductions classiques ou l'on voit des
écrans défiler pendant 20 min. Le problème c'est que ça commence directement comme ça, pas une phrase pour expliquer
un peu plus en détail la situation, on envoie la scène sur la plage comme ça, paf. Mais c'est pas mauvais pour autant.

Durée de vie (Note : 3,5/5)

Une durée de vie de 3h, ce qui est au-dessus de la moyenne. Mais bon, dans ce domaine je connais des jeux RPG Maker qui ont une
durée de vie gigantesque (Laxius Power 3 par exemple), parce qu'il y a un monde énorme à explorer et un tas de trucs à faire.
Zeeshan les guémélites de l'ombre à tendance à être un peu trop linéaire, et c'est dommage.

Originalité (Note : 2,5/5)

Bon, c'est avant tout un RPG classique, donc pas très original. Le premier opus l'était peu être un peu plus avec
son système de combat avec les djinns, mais il ne suffit pas d'ajouter un nouveau système ou un nouveau menu pour
totalement révolutionner les RPG.

Humour (Note : 3,25/5)

On voit que l'auteur a essayé d'introduire pas mal d'humour dans son jeu (surtout à travers Kisouffly), mais c'est un peu
"trop" par moments. Après l'initiative est bonne, ça permet de détendre un peu le joueur entre deux explications sérieuses
sur pourquoi les héros doivent sauver le monde. Ça fait néanmoins plaisir de trouver un peu d'humour dans un jeu qui n'est
pas fait que pour ça.


Conclusion (Note totale : 4/5)

D'une réalisation propre et soignée, et proposant un gameplay au-dessus de la moyenne, Zeeshan les guémélites
de l'ombre a de bonnes chances de gagner quelques Awards cette année. Je lui souhaite en tout cas.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !