Test :
The Other

Temps joué : 5 h


Introduction

The Other, autrement dit: L'autre. Quand on voit ce genre de nom de jeu, sans en lire d'avantage on palpe déjà une ambiance angoissante reposant sur le principe de: L'autre. Un peu comme pour "It" de Stephen King. "Ca" à ce mot seul, on résume l'horreur du roman.

Le jeu s'engouffre dans un esprit psychédélique où chaque détail du début du jeu a pour but de nous immerger dans l'angoisse de l'héroïne que l'on incarne.

Le choix du noir et blanc, la mise en scène, la musique, les sons (même si j'ai trouvé le bruit des pas relativement entêtants à certains moment même si ils donnent un plus indéniable à l'ambiance.).
Les dessins sont somptueux, les "décors" profonds et originaux.

La dynamique du jeu inédite à ma connaissance. Même si j'ai souvenir d'avoir déjà vu un jeu misant sur la folie et l'entrée dans un esprit dérangé (D'ailleurs à mille lieux de celui ci).
Et quand je dis à l'interieur, c'est souvent un univers pshychédélique qu'il est difficile d'analyser ou même determiner si les principes de jeux utilisés sont volontaires, murement réfléchis, testés et mis en place pour une raison précise, ou si au contraire; partant du principe que c'est n'importe quoi et que le joueur trouvera lui même une explication.

Après, il y a certainement des joueurs qui pourrait se sentir perdus et relativement indécis quand aux actions à réaliser et le but de cette errance psychique. Si cette difficulté assez présente est un frein; le fait de pouvoir sauvegarder trop peu souvent à mon gout est quelque chose qui pourrait ajouter à des éléments bloquant le joueur dans sa progression. Je pense que c'est un choix stratégique de proposer la sauvergarde d'apres chaque rêve. Il est possible que la proposer entre chaque tableau retirerait certainement une partie du message ou de l'impression que souhaite donner l'auteur. Personnellement je ne sais pas. Une chose est sure, c'est que avec une sauvegarde par map au moins, j'aurait certainement pu finir le jeu dans des délais raisonnables.

Deux heures de jeu indiqué, c'est une information qui part du principe que le joueur trouve tout et tout de suite. Il m'est arrivé souvent de devoir recommencer un niveau entier à cause du manque de sauvegarde.

A part le côté "torture mentale du joueur" qui est évidement quand même obligatoire pour impregner le genre, la réalisation est impécable, si on met de côté des fautes d'orthographe de grammaire et de conjugaison, certes pas forcément à chaque phrase, mais assez nombreux pour que ca me gène.

Je ne comprend pas pourquoi l'auteur n'a pas choisi de se mettre certaines catégories car j'estime qu'il est vraiment interessant qu'il concoure sur l'ensemble de celles ci. Mis à part le level design et encore, ça serait discutable dans l'absolu.



Awards généraux

Gameplay (Note : 2,5/5)

Je met la moyenne, car soyons clair: Le jeu partant du principe de nous faire vivre et ressentir au plus proche l'etat d'esprit de l'héroine, il est difficile d'en vouloir totalement à l'auteur sur ce domaine.

De nombreuses situations que l'on nous explique pas, des buts même pas indiqués, des solutions à peine visible, et surtout des indications vraiment très vagues.

Après, tout dépend comment on prend le jeu. Si on accepte ce gameplay tel quel, même si il est troublant et frustrant, il participe énormément à l'ambiance du jeu. Toute modification visant à rendre plus facile le jeu ou plus accessible, pourrait nuire, je pense au résultat final. Et retirer un bout non négligeable de ce sentiment qui se dégage du jeu.

En pesant les pour et les contres et partant du principe que sur ce jeu, tout dépend de la tolérence du joueur aux situations proposé par l'auteur, j'ai choisi de montrer clairement une notation neutre, laissant juger chacun se la pertinance du gameplay.

Mis à part ce gros pavé de jouabilité, le joueur n'a qu'un chemin (enfin il me semble) si ce n'est vers la fin où il existe un choix. Ce dirigisme s'explique par le principe des enigmes. Une énigme peut avoir une ou plusieurs solutions mais sa résolution mène à une suite liée à celle ci.

Il est en effet rare qu'une énigme permette de débloquer plusieurs chemins menant à plusieurs énigmes utilisant un maillage complèxe pouvant même s'inclure dans l'ordre de résolutions de celles ci.

Enfin je m'égare. Tout cela pour dire qu'en choisissant le principe des énigmes à résoudre, on ne peux pas trop critiquer l'auteur sur le principe du fil conducteur unique.

Histoire (Note : 4/5)

Encore une fois, tout dépend de notre capacité à accepter l'univer présenté comme murement réfléchi et posé.

Mais si on s'immerge dans le jeu et que l'on le prend comme l'auteur nous le présente, l'histoire est profonde, sans fioritudes, bien égrainée, même si concrètement il ne se passe pas grand chose et que chaque jour, chaque principe de base est martelé sur l'ensemble de la durée du jeu. Juste que l'auteur change la forme du message.
Le fond reste le même.

La façon de raconter et l'aspect visuel des messages, leur apparition, leur structure, ect; est vraiment très bien trouvé. Certains sont à double sens, et certains énigmatiques, nous lançant dans une réflection où l'on déduit des choses intrinsèques jamais expliquées ou confirmées. Sauf une: La fin (enfin les deux d'ailleurs)
Et j'avoue avoir été décu de celle-ci.

Sans vouloir en dévoiler l'intrigue, je propose aux joueurs de jouer les deux fins. Ils comprendront.

Ambiance & Immersion (Note : 4,25/5)

L'ensemble des éléments d'immersion dans l'univers du jeu ainsi que les sentiments de l'Heroïne sont superbes et bien mis en place.

Tout fourmille de nombreux éléments visuels, sonores, artworks, effets de style (flou, bruit de pas, changements intermitants de situation, de décor....) Bref la palette psychédélique est assez clairement exploitée par de nombreux moyens.

Les dynamiques utilisées ainsi que la représentation d'élements du subconscient par des pièces, des actions et autres n'est pas forcément facile à décrypter, voir des fois un peux discutables.

Suivant la capacité du joueur à accepter les parties où l'on doit résoudre les énigmes, partie, qui à mon sens est clairement présente sur la durée que pour extendre la durée de vie du jeu. Et accessoirement nous pousser vers la folie de la jeune fille.

L'ambiance est impécable, rien à redire. Tout y est. Non ce qui est difficile dans le jeu c'est de lutter contre notre envie de ne pas le finir.
Même si on pourrait partir du principe (et c'est mon cas) que ce sentiment fait partie de ceux que l'auteur a voulu nous faire passer, on a quand même des fois du mal à voir où il veux en venir.

Graphismes (Note : 4,25/5)

Niveau variés (même si on a une impression de déjà vu sur les éléments de certains), effets visuels superbes.
La profondeur de champ de la map,l'ambiance est clairement mystique.
Les artworks sont sompteux, les charas magnifiquement réalisés.
Les niveaux n'on certes pas un mapping visant à utiliser beaucoup d'élements partout, mais les parties jouables sont variées, belles, bien dosées et correspondant les unes aux autres.
Beaucoup d'effets visuels magnifiques. Je ne vais pas tous les lister, mais ils sont admirablement bien réalisés et crédibles. Bien mis en valeur et utilisés.

Bref tout l'univers graphique est vraiment bien agencé ensemble et le resultat est vraiment superbe.
Quand on sait que tout est fait par l'auteur, on ne peux que saluer. Même si ce qui est présenté et utilisé est extrèmement bien fait, si on le compare avec d'autres jeux graphiquement customs, il est important de faire la difference entre des éléments colorés simples et des éléments plus complèxes à réaliser.

Sonore (Note : 4,25/5)

Les musiques collent parfaitement au jeu, les sons vraiment bien trouvés et utilisés. Les effets sonores et la musique font partie intégrente du jeu, c'est un fait.
Après, il peut arriver que l'on apprécie le bruit des pas à chaque fois que l'on bouge et au bout d'un moment en avoir marre.

Rien à redire, peut être un peu plus de musiques différentes à la limite qui sait? Mais on s'en passe volontiers quand même.


Awards spécifiques

Graphismes originaux (Note : 4,25/5)

Tout est beau et personnalisé. Pourquoi pas plus ou même 5/5 me direz vous?
C'est plus lié au style des maps utilisées. Non pas que je dis que ce soit facile de réaliser les graphismes de celles ci. Mais je pense qu'il est plus long et difficile de proposer un jeu avec des vrais décors originaux ect...

Ce qui explique ma note.

Bande-son originale (Note : 3,75/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)

Il me semble avoir lu à la fin du jeu que l'auteur a réalisé quelques audios dedans, donc je pense que même si tout n'est pas de lui, l'originalité de l'ensemble audio et la recherche des parties que l'auteur n'a pas réalisé suffit à elle seule une note.


Systèmes originaux (Note : 4/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)

Les enigmes en elles mêmes sont des systèmes. De ce fait, vus qu'elles sont originales et réalisées par l'auteur, il peux concourir dans cette catégorie. Le menu du jeu ainsi que l'écran titre ont été modifiés de manière à participer au style du jeu. Et cela de façon tres appliquée et crédible.

Pour toutes ses raisons, il est important de donner une note dans ce domaine à ce jeu.

L'architecture des énigmes et de certaines parties particulières du jeu (comme le mélange des touches notamment) indique de nombreux moments où il y a eu une programmation avancée.

Level-design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Mise en scène (Note : 4,75/5)

La mise en scène est vraiment somptueuse et bien menée. Je n'ai rien à reprocher sur l'ensemble des choix de l'auteur. Si ce n'est les fautes d'orthographe qui sont évitables. Même si évidement ca ne nuit en rien à se bijou de mise en scène.

La narration quand à elle même, elle est basée sur un dialogue de l'héroïne à elle même sur un ensemble d'artworks. Peut être passer sur l'interet de chaque partie d'énigme et l'expliquer (même si pour cela l'héroïne se parle à elle même un peu avant chaque début de nouvelle map, aurait été peut être un bon plus.

Univers (Note : 3,75/5)

L'univers de l'esprit n'est que le reflet de ce que l'on s'en représente. Il est donc impossible de juger l'aspect visuel par rapport au thème. Les lieux sont quand même restreints et centrés sur le personnage, son esprit et la pièce où elle réside.

Personnages (Note : 4/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)

Il n'y a qu'un personnage dans le jeu, mais son état d'esprit, ses angoisses, sa psychologie, ses délires. Bref, nous connaissons vraiment dans les tréfonds cette jeune fille fragile et si attachante. On a envie de l'aider, on a envie qu'elle s'en sorte et on a envie surtout qu'elle soit heureuse.

Le design et les artworks réalisés sont superbes et montrent parfaitement la fragilité de l'héroïne. Ses differents moi sont aussi très intéréssants dans leurs différences avec elle sont palpables et intéréssants. Bien developpés, avec chacun leurs buts clairement expliqués.

Après, elle est seule, ce qui, il faut le dire, limite un peu ce domaine.

Introduction (Note : 3,75/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)

Le debut du jeu est à l'image du reste du jeu, superbement mis en scène, captivant, angoissant, et surtout, il est intriguant.

L'ensemble de details portés pour nous immerger dans le jeu commence dès l'écran titre, avec une musique et un visuel en adhéquation totale avec l'univers qu'a voulu retranscrire l'auteur. Le choix des couleurs, des mots et tournures de phrases (même si il ya quand même un nombre de coquilles assez réel à ce niveau). Tout est fait pour vous transporter dans le jeu.

Sur bien des aspects, ce qu'il manque dans cette intro, mais qui retirerait au jeu du coup cette sensation indesciptible qu'on ne peux comprendre qu'en y jouant, c'est le pourquoi, le comment elle se retrouve où elle est. Et eventuellement ce que représente les énigmes, leur but ect..

Limite à la fin du jeu, comme une observation exterieure du resultat. Mais quelque part, ça serait bien.

Durée de vie (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 4,5/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)

Peut être trop en marge d'un jeu classique avec beacoup d'éléments qui peuvent décourager/rebuter certains joueurs. Mais d'un autre côté c'est un jeu qui doit se jouer au plus proche des sensations que l'auteur veux donner. Et il faut des fois passer des des moments précis pas forcément agréables quand on joue.

Reste, que cette psycologie imposée nous mène vers ce qu'elle doit, mais tout le monde n'a pas forcément envie d'y aller.

Humour (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 2,5/5)

Clairement pas fait pour plaire ou parler à tout les makers, mais plutôt créé pour parler d'une histoire profonde et psychologique en utilisant les mécaniques de jeu précises, ce jeu peux plaire ou pas.

Même si je n'ai pas forcément pris le même plaisir à jouer à ce jeu qu'a un autre que j'ai apprécié, ce jeu est à part et digne d'être mis en évidence comme un jeu réussit et admirablement réalisé.

Reste qu'il est quand même pas à proprement agréable d'y jouer tellement il nous triture l'esprit. C'est une certaine dualité entre la curiosité (l'envie de continuer) et l'envie de vraiment s'amuser (l'envie de passer à quelque chose de plus agréable à jouer).

Pour cela, tout dépend des joueurs, et donc, je préfère mettre la moité des points pour laisser juger à chacun si il trouve que ce jeux est agréable à jouer ou pas.


Remarques diverses

Quelques bugs lors des déplacements du perso où il arrive que celui ci (et non ce n'est pas lié à la situation) soit coinsé à ne pas pouvoir bouger dans une direction jusqu'a ce qu'il se "réaligne" avec la map une fois qu'on a réussit à le déplacer un peu.

C'est un bug assez rare, mais présent quelques fois.

Et evidement, les fautes qui sont présentes et, vu tout le reste, sont vraiment dommage.

Enfin, j'ai passé 5H dans ce jeu, oui 5, c'est beaucoup. Tout simplement à cause des sauvegardes. J'ai du recommencer certains niveaux plusieurs fois, tourné en rond beaucoup sur deux niveaux notamment et du coup être résigné à eteindre mon pc pour pas faire tourner celui ci durant la nuit pour rien. Même si ça participe à l'immersion, il faut quand même prévoir de nombreuses heures disponibles d'affilé pour bien faire.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !