Test :
Fleur

Temps joué : 1 h 45 min


Introduction

Fleur, voilà un titre nous inspirant immédiatement la délicatesse, la sensualité et aussi une fleur.

L'écran titre est coloré avec un R assez étrange ressemblant fortement à un C, on nous explique que la fleur du héros s'est envolée et qu'il va partir la chercher. C'est alors qu'on est à se demander une chose: Pourquoi se donner tant de mal pour cette fleur alors qu'il en existe tant d'autres.

Le graphisme est résolument old school et agréable. Le style se veux très enfantin, certains diraient "choupinou", c'est vrai. Le style est simple mais très attachant. Le tout soutenu d'une bande son très adaptée à l'ensemble.

Nous voilà donc à la recherche de notre chère fleur, quémendant l'aide d'une sorcière pour pouvoir s'envoler et aller la chercher. Le système des quètes et exploits est franchement très bien fait, et plutôt bien réparti.

Le système de collecte clair et fonctionnel.




Awards généraux

Gameplay (Note : 3,5/5)

Le système de combat et d'apprentissage est agréable et facile à prendre en main. Les quètes et les succès sont bien mis en avant et clairs. Il semblent plutôt bien nombreux et répartis dans le jeu (du moins dans la démo).

Ce qui est vraiment dommage c'est le manque d'interèt que possède le switch de second perso est vraiment trop limité. Qui plus est l'expérience ne se repartit pas avec les persos non utilisés. Ce qui a une insidence évidente, soit on veux uper tout le monde et à ce moment on perd un temps fou et on a un perso toujours décalé avec le groupe, soit on choisi l'un de nos coéquipiers en sachant que déjà l'ourson a un aventage: il est au début de l'aventure, même si c'est pas le meilleur choix. Que la salamandre est quand même accessible quand notre perso est niveau 7 environ...

J'aurait bien vu des pouvoirs liés aux coéquipiers et la possibilité de switcher dans les donjons pour augmenter les possibilités de jeu ainsi que celles des énigmes.

Il y a aussi les combats où les enemis sont assez variés, mais qui infligent des statuts à la chaine rendant impossible le soin et même, quand on tombe sur des ennemis nous infligeant la confusion en boucle,nous feront manger les pissenlits par la racine.

Ce qui, du coup repose principalement sur la chance d'avoir tué l'ennemi avant qu'il réussisse son sort. Ce qui statistiquement parlant arrive environ une fois sur 5. Et quand ils sont 3, c'est sur, on perd.

Concrètement, les statuts infligés sont systématiques et ne peuvent en aucun cas être soignés au risque de gaspiller son argent à ne faire que ça.

Si on fait le rapport cout/ nombre de plantes à acheter, coups recus durant le soin du statut, on peux par exemple se retrouver à depenser des fortunes juste pour pas mourrir. Et en plus quand on meurt, on peux continuer à jouer, juste qu'on perd la moitié de son argent.

Après, certaines énigmes sont totalement obscures. Comme celle du coffre de l'autre côté de l'eau alors qu'un terrain mouvant jonche le sol en face. De même que ce même sol à côté du "forgeron" de la grotte.

Des lieux visibles qu'on semble pouvoir visiter, mais on ne sait comment. Il manque quelques indications pour aider le joueur à comprendre je pense.

Le jeu est assez libre, même si le fil conducteur réstreint pour le moment les possibilités. Le fait d'avoir une carte nous laisse à penser qu'il nous sera possible de visiter l'ensemble des endroits débloqués ce qui est un plus indéniable par rapport à beaucoup de jeu.

Histoire (Note : 3,5/5)

C'est une histoire originale et qui change du sempiternel village à sauver d'un grand méchant ou de la quète d'eventuels cristaux. Non, là on veux juste retrouver notre chère et tendre fleur.

Et même si le but semble un peu raz des paquerettes dit comme ça, le resultat fleure bon l'envie d'en savoir plus. Caressant de près le côté fleur bleu de chaque joueur.

Comme les jeux assez old school, l'histoire est simple mais se veux efficace. Les buts facilement identifiables ainsi que leurs tenants et aboutissants très clairs.

Dans ce style, il est difficile de reprocher le manque de complexité. Ne confondons pas bonne histoire avec histoire complexe. L'histoire donne envie car elle est sentimentale, certains diront à l'eau de rose, certes, mais qu'importe.

Ambiance & Immersion (Note : 3,5/5)

L'immersion dans un RPG première génération de console est totale. Le style graphique, la manière de mapper, la variété limité des décors, le sons, les musiques et les dynamiques de ce jeu.

Le jeu nous donne envie d'explorer, de continuer et de chercher, voir d'être un peu curieux. L'ambiance dégagée du jeu est assez présente pour que l'on aie pas l'impression de passer du temps à jouer.
Gage indéniable de qualité.

Les principes immersifs ne passent pas forcément toujours par une intro d'un dédale de ligne expliquant plein de choses ou par des effets spéciaux dignes d'une superproduction hollywoodienne, non l'immersion c'est la capacité de l'auteur à véhiculer l'univers au mieux et cela le plus profondément possible.

Et malgré sa simplicité dont certains pourraient la critiquer, elle reste très palpable et bien plus efficace que dans des jeux bien plus tonitruants.

Graphismes (Note : 3,5/5)

Partant du principe que c'est un jeu VX ace et du potentiel visuel des versions à partir de RPG maker XP, on pourrait dire que le jeu est graphiquement en dessous de ce qui se fait sur la plateforme de développement.

Il arrive que faire style old game soit une excuse pour expliquer les graphismes et le mapping, mais il n'en est rien de ce jeu. L'ensemble est assez bien mappé et varié pour être très acceptable, et même, en comparaison, meilleur que certaines maps de pas mal de jeu.

Le souci apporté aux phases comme le sommeil et le game over dans un style coérent et relativement bien réalisé font partie des plus belles roses du chapeau de ce jeu. de même que les ennemis, bien sympatiques visuellement.

Ce n'est certes pas comparable avec des jeux ayant demander un travail graphique titanesque ou bien utilisant des ressources vraiment poussées, mais il faut se rendre à l'évidence, dans le style, que peux t'on lui reprocher?

Sonore (Note : 3,25/5)

Les musiques utilisées sont certes empruntés à d'autres RPG, mais de style midi, ce qui est quand même un plus vu le style. Les sons ont étés réalisés à l'aide d'un logiciel, ce qui donne un cachet audio supplémentaire indéniable.

Les ambiances sont bonnes et adaptées, agréables à écouter. Après, certains n'adherent peut être pas au style audio du genre, c'est possible.

L'ensemble est assez varié et bien reparti.


Awards spécifiques

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Bande-son originale (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Level-design (Note : 3,5/5)

Le level design est cohérent et bien réparti. Chaque partie est relativement typique de ce que se faisait à l'époque, et un soin a été apporté pour que l'on passe d'un endroit à un autre de manière logique. d'où la carte de déplacment d'un style de map à un autre. Choix judicieux.

Chaque niveau est pensé comme un ensemble et sont bien agencés. Le mapping est, sur certaines maps, compte tenu du style utilisé, vraiment réussit. La plupart des endroits possèdent leurs interets même si il arrive de temps en temps que des maps semblent pas forcément utiles ou même certains lieux inaccessibles.

Je ne sais pas si dans la montagne, on peux aller prendre le coffre notamment. Aucun indice à ce sujet. De même que dans la fôret, il semblerait que quelques lieux soient à visiter. Je m'attendait par exemple à pouvoir aller voir la grenouille par un chemin caché, ou passer certains endroits de la grotte. Peut être que je suis passé à côté d'une énigme qui sait?

Mais en tout cas, il y a un soin réel à poser les ressources d'une map même si, vu le style de jeu ne se prète pas forcément à la comparaison avec d'autres.

Mise en scène (Note : 3,25/5)

De nombreux détails apportent un plus indéniable à la mise en scène:
=> Les coéquipiers qui attendent chez le héros sont en train de dormir
=> Le héros, quand il meurt tombe par terre
=> Les gains s'affichent sur la carte et non en combat
=> Les succès s'affichent une fois débloqués
=> Quelques animations charas sont utilisées dans les moments clef.

Bref, des petits details qui apportent un plus indéniable. Le game over est bien trouvé et le heros en train de dormir vraiment attachant.

Les évènements s'enchainent bien et les objectifs bien répartis. Le jeu a été bien pensé en temps qu'ensemble et réalisé en conséquence. il n'y a pas forcément non plus de situations à foison ou même des visuels complexes, ou des situations incluant un evenementing poussé. Ni même des interactions nombreuses. Il y a quelques interactions notamment dans le village et lors des énigmes, certes.

Mais ce qui est mis en place est bien réalisé, crédible, judicieux et fluide.

L'apparition des objets à vendre est bien introduite, même si, à mon gout un peu tardive en fonction des besoins immédiats.

Univers (Note : 2,75/5)

C'est un univers simple, mais efficace. Des principes expliqués durant l'aventure de manière très digeste. nous avons les informations souhaitées à loisir et aussi très digeste. Un peu comme des violettes, bourrache ou capucines.

L'univers n'est certes que peu décrit et pas forcément prévu pour avoir un background énorme, mais encore une fois, ce qui est developpé suffit. Il permet de servir l'histoire. Et après tout le jeu ne dure qu'une heure trente.

Ce qu'on aimerait par la suite, c'est plus de choses sur le monde de l'auteur.



Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 3/5)

C'est une courte introduction, attendrissante et simple sans fioritures. Mais elle résume le but du jeu et participe à l'immersion. La mise en situation est efficace et bien dosée.

Durée de vie (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Humour (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 3,75/5)

C'est un jeu très agréable à joué, avec un style qui lui est propre. Très attachant, même si on pourrait le qualifier d'enfantin dans le style, on se surprend à se voir en ce héros, mais avec des yeux de gamin.

Un jeu que j'aimerais faire découvrir à mes enfants, indéniablement. J'entend déjà ma petite: "Ho y a doudou"

Des petits details donnant envie de se plonger dans le jeu opposés à quelques combats qui mériteraient d'être mieux parametrés quand aux types de coups lancés par les ennemis.


Remarques diverses

Quelques rares bugs de passabilité, je n'ai relevé que très peu de fautes d'orthographe.

Quand l'ame d'enfant nous est révélée, nous sommes à la fleur de l'age.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !