Test :
La Rancune - Episode 1

Temps joué : 35 min


Introduction

Voici un jeu que je ne connaissais pas avant le début de cette session, mais qui a réussi à me charmer sur plusieurs points. Un jeu osé qui tranche radicalement avec ce que l'on voit habituellement sur RM.


Awards généraux

Gameplay (Note : 1/5)

Je ne cache pas qu'au niveau ludique, c'est décevant, et on ne jouera pas à La Rancune pour ça.
La majeure partie du jeu est faite de QTE, il n'y a pas vraiment de challenge, même s'il y a quelques essais pour tenter de varier un peu les actions du joueur. Le tout se veut être extrêmement linéaire.


Histoire (Note : 3,25/5)

Difficile de vraiment juger l'histoire puisqu'il ne s'agit là que du premier épisode du jeu qui semble se rapprocher davantage d'un thriller. Un parti-pris intéressant, et les bases posées ici promettent un scénario avec plusieurs rebondissements et qui, surtout, risque fortement de s'étoffer. Ca peut paraitre un peu brouillon au début, mais on est finalement assez vite transposés dans l'ambiance atypique de cette oeuvre.
Des débuts prometteurs !

Ambiance & Immersion (Note : 3,75/5)

Il y a un peu de Deus Ex dans La Rancune (je ne sais pas si une source d'inspiration ou pas du tout), ce qui n'est pas pour me déplaire. La mise en scène est globalement maitrisée dans ce premier épisode, avec quelques moments qui prêtent à sourire, même si le fond de la trame se veut "sérieux".
Les voix apportent également un gros plus au tout.

Graphismes (Note : 2,5/5)

C'est graphiquement très loin d'un Asylopole par exemple et c'est vrai qu'on sent que l'auteur a peut être été parfois limité pour retranscrire parfaitement ce qu'il voulait raconter. Le style du dessin est très simple, les personnages ne sont pas franchement détaillés.
C'est vrai que ça reste sympa et regardable, notamment grâce à une mise en scène, mais vu l'ambiance que veut donner le jeu, on aurait pu s'attendre à quelque chose de plus "réaliste" ou "mature".

Sonore (Note : 4,5/5)

Un gros travail a été fait pour les voix, puisque tous les dialogues du jeu sont doublés, ce qui constitue un travail vraiment impressionnant.
Ajoutons à cela quelques compositions originales, sachant que les musiques sont toujours bien senties et parfaitement dans le ton des scènes proposées !


Awards spécifiques

Graphismes originaux (Note : 3/5)

Cf la partie Graphismes. J'ajoute +0,5 puisque c'est du custom intégral et que cela représente de toute évidence un travail conséquent.

Bande-son originale (Note : 4,5/5)

Cf la partie Sonore.

Systèmes originaux (Note : 3,5/5)

Il y a quelques systèmes originaux, tels les QTE, ou le crochetage de serrure. C'est sympa, même si c'est vrai que c'est aussi rarement complexe...

Level-design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Mise en scène (Note : 4,5/5)

Comme dit plus haut, la mise en scène est convaincante. Malgré des graphismes mi-figue mi-raisin, le tout est est brillament interprété et permet de s'immerger rapidement dans l'ambiance du jeu.
Du bon boulot ici encore !

Univers (Note : 3,25/5)

La Rancune sent le bon thriller ou le Deus Ex sur plusieurs points, et si on apprécie ce type d'univers, nul doute qu'on se laissera porter par le jeu.
Encore une fois, comme ce n'est ici que le premier épisode, il est difficile de vraiment juger ce que vaudra la suite et de savoir jusqu'où le jeu peut nous emmener... mais ce sont là assurément des débuts très encourageants.

Personnages (Note : 2,75/5)

Il n'y a pas encore énormément de personnages qui ont l'occasion de se manifester dès ce premier épisode. On connait par exemple peu de choses sur Newman.
Au final, on en retient surtout le héros, Blaise, qui est dispose d'une forte personnalité plutôt appréciable ; mais aussi le personnage mystérieux qui apparait en fin de partie et qui permet de teaser très bien la suite.

Introduction (Note : 4,25/5)

L'introduction est plutôt impresionnante et nous fait rentrer de plein-pied dans le style spécial de La Rancune. Elle nous permet quasiment de savoir tout de suite si on va accrocher ou pas au jeu.
Pour moi, ce fut réussi, même si ce ne le sera pas forcément pour tout le monde...
Il faut en tout cas en retenir sa très bonne mise en scène là aussi !

Durée de vie (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 4,75/5)

La Rancune ose et tente quelque chose de compliqué pour son support. Pourtant, le jeu ne démerite nullement et s'avère être plein d'originalité dans son ambiance et son style particulier.

Humour (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 3,25/5)

La Rancune nous offre sans doute l'une des expériences les plus intéressantes et originales de cette session.
S'il peut difficilement être élu "Meilleur Jeu" à cause de quelques lacunes, comme un gameplay beaucoup en retrait et des graphismes en demi-teinte, il a d'autres choses à nous offrir et nous surprend agréablement par son ambiance et sa mise en scène. C'est un peu un hybride de Deus Ex, de Heavy Rain et de thrillers.
On attend donc les prochains épisodes pour voir comment le jeu va se développer par la suite !


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !