Test :
Forstale - La Légende des Grands Sauveurs

Temps joué : 3 h 15 min


Introduction

Salut,
Avant de commencer ce test, j'était ravi que Forstale me soit attribué, car j'adore les A-RPG et j'aime regarder les différentes manières d'en faire sous rm. Et ma foi, je n'ai pas été déçu.


Awards généraux

Gameplay (Note : 4,25/5)

L'un des points forts du jeu, c'est le gameplay. Celui-ci n'est pas beaucoup buggé, ce qui est rare pour un A-RPG sous rm2003.
Les coups d'épée sont légèrement buggés, cela est dû à un problème d'animation dont je parlerai plus bas. Même si le système de frappe à l'épée est fonctionnel, le level desing (endroit étroit), le problème d'animation de l'épée et la rareté des cœurs transforment Forstale en un jeu assez dur.
A part ça, le gameplay est bien foutu et adapté au jeu. Autre point positif, le rythme du jeu n'est pas cassé par les menus grâce à un système d'assignation à la manière de Zelda.

Histoire (Note : 3,75/5)

La majeure partie de l'histoire est très basique, notamment le scénario. Même si il est basique, il est bien mis en scène et est cohérent (musiquent qui collent aux graphisme et la map, pnj qui ne disent pas de la m*****, etc). L'Univers est également basique mais tout de même intéressant, contrairement à d'autres univers de jeu, il a une histoire passée mise en scène de la même manière que Zelda Wind Waker. Le contexte du jeu est semblable au christianisme en Europe au Moyen-Âge, dans Forstale les gens sont obliger de croire en la légende de 4 Grands Sauveurs. Cela dit, il est amusant de constater que Elzher, Yvan et un vieux n'aiment pas aller à la messe, ce qui fait un petit plus sympathique.

Ambiance et Immersion (Note : 4/5)

L'ambiance du jeu est semblable à celle des RPG SNES (dont Forstale se veut être inspiré). On retrouve des musiques de différents RPG SNES. Et les graphisme sont également issus de RPG SNES. Je vais radoter mais, les maps sont cohérentes, du coup, on ressent une envie de se plonger dans l'Univers afin d'en apprendre plus sur ce monde. Les personnages sont un petit plus à l'Univers, certain sont intéressants et on a l'impression de les connaitre depuis un moment, comme Elzher, Yvan, le vieux ou le révérend. D'autres sont plus plats, comme le fantôme du roi Johansen, mais ça ne casse pas l'ambiance du jeu.

Graphismes (Note : 4/5)

Les maps sont belles, sont cohérentes avec la musique et l'ambiance du jeu. Même si la plupart des sprites et autres objets collent bien aux maps, d'autres ne passe pas du tout. Je pense surtout au point de sauvegarde du genre "CHUI LÀ, B*****!!!", les interrupteurs de couleurs bleu et rouge tirés de Zelda ALTTP dans un style "SquareSoft" m'ont un peu troublés aussi, et les chauves souris toujours tirées de Zelda ALTTP dans le style SquareSoft m'ont aussi un peu perturbés.

Bande-son (Note : 4/5)

Les musiques sont cohérentes aux maps, les bruitages aussi. On retrouve des musiques de FF6 et Chrono Trigger, des bruitages de ce dernier ainsi que des bruitages de Zelda OOT (notamment la voix de Link, quant Elzher execute une action). Il faut penser à limiter l'utilisation abusive de certains effets sonores ou musiques, non pas que ce soit embêtant, mais ça fait "plagiat".
Les musiques sont de bonne qualité (malgré que ce soit généralement du MIDI), et les mélodies choisies pour Forstale sont splendides (en même temps, c'est du RPG SNES).


Awards spécifiques

Game design (Note : 4,75/5)

Le système d'A-RPG marche sans trop de problèmes, mais a tout de même quelques petits défauts dont je parlerai plus bas. L'idée du boomerang est bonne aussi, on peut assommer des ennemis avec, activer des interrupteurs ou récupérer des objets à distance.
On ne passe par le menu que rarement, car on assigne d'abord les objets aux touches S et D afin de les utiliser directement in game, ce qui est une bonne idée et également indispensable pour un A-RPG, et cela permet également de ne pas embêter le joueur et ça ne casse pas le rythme du jeu.

Level design (Note : 4,5/5)

Le mapping est bien pensé, pas d'arbres alignés, la route à prendre est évidente et les maps ne sont pas vide. Cependant, sa gestion me laisse sur le postérieur, car les endroits où il y a des ennemis sont très étroit (mais pas tous, heureusement). Ce qui rend le jeu dur (dû au fameux problème de gameplay).
Les lieux sont diversifiés, on ne s'en lasse pas et on a envie de les explorer. En parlant d'exploration, il est intéressent d'explorer les différentes pièces des donjons (que se soit pour trouver des gemmes ou des cœurs ou tout simplement se battre contre les monstres).

Systèmes originaux (Note : 4,75/5)

Le système d'A-RPG est correct pour un jeu rm2003. Malheureusement, le jeu est TRES DUR (j'ai fait 6 game over en même pas une heure de jeu (peut-être parce que je joue comme un pied )). Le problème est dû à l'animation de frappe, quand je vois un monstre à côté de moi, j'appuis sur F afin de le frapper, mais je ne le touche pas alors que visuellement, je lui met un coup d'épée.
Les menus quant à eux, sont sympathiques. Seule ombre au tableau, pourquoi appuyer sur X pour l'appeler, Echap serait mieux à mon goût, mais cela reste mon avis.
Les pots, buissons ou monstres vaincus peuvent lâcher différents gains, comme des gemmes ou des cœurs. Ces derniers sont bien trop rare (en fait, les monstres lâchent rarement des gains), ce qui ajoute un plus à la difficulté.

Scénario (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Mise en scène (Note : 4,25/5)

La mise en scène est bien mise en scène (plus un pour le jeu de mot pourri =>[] ), mais est aussi basique que l'Univers (dont je parlerai après). Même si c'est basique, le jeu reste crédible.
Les temples sont plutôt sombres et respecte leur thème (quoi que le temple de la forêt le respecte pas trop, on dirait d'avantage la cour d'un château). Les minis boss et boss explosent lorsqu'il sont vaincu, ce qui est bien pour une bonne mise en scène. Par contre, quand le méchant sorcier nous téléporte dans le cimetière (grâce au magnifique pouvoir de l'électricité ? ). En effet, l'électricité n'est pas ce qu'il y a de mieux pour téléporter quelqu'un, vu que c'est un sorcier, j'aurai plutôt vu quelque chose de plus d4rk (vu que c'est un méchant qui veux libérer le démon antique).

Univers (Note : 3,25/5)

L'Univers est très basique. Prier chaque semaine les 4 Grands Sauveurs de l'Humanité parce qu'ils ont enfermé le méchant pas beau très très méchant dans les ténèbres, c'est quelque chose de courant dans les jeux rm (même dans les jeux des grosses boîtes). Mais l'Univers à quelque chose de plaisant, on s'y sent un peu comme chez soi, on a l'impression de connaitre les personnages depuis longtemps. J'ai passer un bon moment à me plonger dans l'Univers du jeu (surtout au début, quant on nous apprend que l'humanité à dû faire face à un certain nombre de guerres et de fléaux), mais le fait que ce soit très basique m'as un peu déplus.
Cependant, je trouve original que certains personnages n'aiment pas aller à l'église (Elzher, son pote Yvan et le vieux), cela rajoute un petit plus à notre Univers assez basique.

Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)

Bien que Forstale ne concours pas pour cet award, je me permet de quant même mettre un petit paragraphe en plus et au passage, une note qui plus est bonne. Car je pense que Forstale pourrai gagner l'award personnages.
J'aime beaucoup les personnages, j'ai ressenti une certaine complicité entre Elzher et le vieux (dû au fait qu'il déteste aller à l'église et qu'il se ressemble au niveau personnalité). Même si Yvan est le meilleur pote de Elzher, on ne resent pas cette complicité (peut-être parce qu'il a trop peur d'accompagner son pote dans les bois). Et tant que je parle de relation, il y a de la rivalité entre le révérend et justement le petit duo Elzher/le vieux ainsi que Yvan (mais pas autant que notre duo de choc). Le révérend est bien sympathique aussi:
ATTENTION, SPOIL DU JEU
Secret (Cliquer pour afficher)
"Révérend: Elzher, va me chercher du bois magique! Elzher: ENCORE?!? J'y suis aller dimanche dernier!" "Vieux: Je me cache dehors pour échapper à la messe. Pourquoi dehors? Parce que le révérend vien parfois me chercher jusque chez moi! Qu'est que c'est rasoir, l'église! Elzher: M'en parlez pas! Je doit encore aller chercher du bois dans la forêt parce que j'était en retard! Vieux: Tien donc, on dirait moi quant j'était petit, j'était comme toi! Aller, prend mon épée et bon courage pour la forêt!"

Voilà, un petit spoil, certe, mais qui montre en quoi le révérend à son caractère.
Par contre, qui dit paragraphe et note en plus, dit également point négatif en plus. Les personnages du village Olira sont cools et charismatiques. Le fantôme du roi Johasen est tout simplement très plat, on ne sait pas grand chose dessus, et cela a un gros impact sur le personnage, car du coup il est pas du tout crédible.

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 3,25/5)

Quand on lance le jeu, on dirait un livret "santé et sécurité" comme on en voit dans nos boîtiers de jeux, mais bon. Venons plutôt aux points qui nous intéressent déjà plus. Avant l'écran titre, on à une petite cinématique sympathique où l'on voit Elzher marcher tranquillement, puis défoncer un slime, trouver une gemme et se barrer hors de l'écran (on peux la passer mais je la trouve tellement swag que je ne la passe jamais). Puis on a enfin notre écran titre (d’ailleurs, le titre dépasse de la map ).
Lorsque l'on fait nouvelle partie, on a droit à une cinématique en messages et en panoramas qui nous raconte l'histoire principale du jeu, le démon qui fut vaincu par les 4 Grands Sauveurs. C'est sympathique et permet de bien s'imaginer l'Univers du jeu sans avoir encore jouer au jeu.
Le début est loin d'être brut, on prend le temps d'explorer le village Olira, et on ne rentre pas directement dans les combats. Mais cela dit, on y arrive quant même assez rapidement.

Fin (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 2/5)

Niveau originalité, c'est pas ça qui est ça. Le fait de s'inspirer de Zelda, Final Fantasy, Chrono Trigger ou autre RPG SNES tue presque toute originalité. Les jeux rm s'inspirant de ces derniers sont généralement des FF-like, ici, Forstale est un A-RPG, ce qui est original et ça change de d'habitude.
Comme dit plus haut, j'ai trouver ça original qu'il y ait des personnages qui n'aime pas aller à l'église (surtout le vieux, que j'ai trouvé charismatique). Le gameplay aussi est original mais est hélas inspirer d'autres jeux. Mais cela dit, le fait de mélager la narration d'un RPG classique genre Final Fantasy et le gameplay de Zelda est très plaisant.


Conclusion (Note totale : 4,25/5)

Très basique en se qui concerne l'Univers et le scénario, j'ai passé un très bon moment en jouant à Forstale, malgré le fait que je n'ai pas passé le premier boss. Ça fait chaud au cœur de voir un A-RPG fonctionner sans problème et qui en plus est bon. J'attends avec impacience la prochaine démo (ou la version finale, qui sera, j'espère, sera moins dure). Sur ce, bonne continuation .


Remarques diverses

Dans la caverne, j'ai buté une chauves souris dans le mur, et j'ai pas pu récupéré la gemme lâchée par cette dernière (je précise que je n'avais pas le boomerang).

Dans le temple de la forêt, un monstre a traversé mon épée. Je m'y attendais un peu, pour être honnête. Un A-RPG qui fonctionne parfaitement sous rm, ça n'existe pas.

Evite de trop utiliser les mêmes bruitages dans une seule maps, ça fait plagiat.

Quant Yvan fait le ménage, ben il le fait pas vraiment. Voici quelques petits conseils pour améliorer ça:
-Au lieu de le faire se déplacer, le laisser sur place tourner vers une étagère (ne bouge pas, pour être plus précis).
-Faire un petit chara d'Yvan qui passe le balai.

Pense à baisser la difficulté. Comme dit plus haut, j'ai pas passé Mantilla.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !