Hello ! Venez discuter sur Discord !
Test :
Ray's Adventure II
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
Ray’s Adventure II (1ère partie) de Neothor et Kenetec
Test de Diamonds.

Beaucoup se souviennent encore des heures passées devant l’écran, à chercher tel ou tel objet pour progresser dans un jeu. Avec Ray’s Adventure II, ce genre de souvenir ne sera qu’un euphémisme.

Awards Principaux :

- Meilleur Graphismes 2.25/5:
Rien de transcendant, mais l’ensemble est cohérent et très sympathique. La ville portuaire est vivante, on s’y sent plutôt bien. On regrette cependant de ne visiter qu’un lieu, la lassitude gagnant au fil des pérégrinations.

- Meilleur Gameplay 0.25/5 :
Le principal point faible du titre réside dans les actions qu’il propose au joueur. On se retrouve à chercher un objet, qui lui-même nécessite l’obtention d’autres pièces dans un inventaire invisible. On se déplace et on fouine avec de moins en moins d’enthousiasme, crapahutant sans cesse les mêmes ruelles. Si certains apprécieront, il n’en reste pas moins que la répétition des actions traduit un gameplay pauvre. Le jeu gagnerait à laisser le joueur exploiter différente voie pour trouver les objets nécessaires, ou à diversifier les moyens d’obtentions.
Concernant les bugs, quelques petits soucis d’accessibilité (comme un PNJ marchant sur l’eau par exemple) sans grande méchanceté.

- Meilleure Bande-son 2.5/5 :
La bande-son reste dans l’ambiance et est plaisante. Cependant, étant donné que le gros de l’action se passe dans un lieu en particulier, la diversité des titres pêche et finit par lasser. La musique des cinématiques permet à l’ensemble de plutôt bien s’en tirer.

- Meilleur scénario 0.5/5 :
Si le démarrage laissait présager du bon, le final laisse sur la faim. On perd toute rythmique dans les ramifications que sont les recherches d’objets et, bien que les scènes soient plaisantes, elles ne parviennent pas à développer l’intrigue. On se retrouve ainsi dans une portion d’aventure, et certainement pas la plus dynamique. Sortir un épisode prolongé aurait peut-être permis de palier à ce problème, dommage.

Awards Secondaires 1.75/5 :

- Humour 3/5 :
Répliques et scénettes forçant au sourire se succèdent dans un ton bon enfant. Sans devenir lourd, l’humour du titre rafraîchit et aère au mieux les phases de recherches et les cinématiques d’introduction et de conclusion.

- Originalité 1/5 :
Le titre en lui-même ne propose pas énormément d’originalité : on progresse suite à l’obtention d’une suite d’objet et ça s’arrête là. Concernant l’intrigue, la présentation du père comme un adversaire (ici par protection) du prince n’est pas non plus révolutionnaire, de même que la majorité des postes pris par les personnages. Au final, l’originalité de Ray’s Adventure II provient essentiellement de sa touche déjantée, gagnant en consistance au fil de l’intrigue. Seulement voilà, l’intrigue en question n’avance pas énormément avec une seule partie d’épisode.

- Non RPG X/5 :
Le titre est hors course pour cette catégorie.

- Meilleure durée de vie 0/5 :
Trois quarts d’heure et puis s’en vont. J’estimerais environ la moitié de ce temps aux cinématiques et le reste à la recherche d’objet.
Concernant la rejouabilité du titre, on cherchera davantage du côté d’une intégrale que d’un épisode isolé, surtout aussi court.

- Personnages 2/5 :
Les personnages montrent une certaine cohérence dans leurs actions et dires et semblent travaillés. On regrette cependant de ne pas pouvoir tisser un véritable lien avec eux, dans le sens où seul Ray et parfois son acolyte de prince participent aux recherches d’ingrédients. On se retrouve à attendre les scénettes les plus importantes pour voir l’équipe au complet et profiter des répliques de chacun. Mettre l’accent sur une certaine convivialité dans les fouilles pourrait représenter un plus, que ce soit dans les recherches en elles-mêmes ou dans la compréhension des liens entre personnages.

- Meilleure mise en scène 2.5/5 :
Les scènes cinématiques occupent une place non négligeable dans l’épisode et se révèlent sympathiques. Sans être transcendantes, elles n’en restent pas moins soignées dans l’ensemble et donne lieu à un spectacle plaisant.

- Meilleur Art (Artwork) X/5 :
Le titre est hors course dans cette catégorie.

- Meilleure immersion X/5 :
Le titre est hors course dans cette catégorie.

- Thème des Alex's X/5 :
Le titre est hors course dans cette catégorie.


Conclusion 1.5/5 :
Ray’s Adventure II n’est pas une référence et présente quelques défauts, notamment dans la place que prend le joueur dans l’aventure. Il n’en reste cependant pas moins vrai que l’ambiance du titre sait plaire et donner le sourire pendant quelques dizaines de minutes.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !