Test :
Oui-Oui et le Chien Qui Saute (démo)
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
Encore un jeu bien compliqué à noter, c'est un cut-scène! Pourtant je l'ai adoré, il est subtile et intéréssant, j'ai passé u très bon moment avec ce petit film interactif!
Si tout de fois cette œuvre ne peut pas concourir pour être le meilleur jeu, je pense qu'il pourra toujours être un bon adversaire concernant l'univers!


-----------------------------------



Gameplay:

Ce n'est pas un jeu mais plutôt un cut scène dans lequel on peut interagir, c'est nous qui faisons les déplacements et des choix nous sont proposés en cours de route


Spécificité:

Comme dit précédemment, il s'agit de scènes qui se suivent et où l'on peut interagir.
C'est un « cut-scène custaum », huhu
Il nous est compté l'histoire d'une oui oui qui ne se réveille pas comme l'on s'y attendrait au pays des jouets (bien que la ville porte le même nom), mais dans un village classique de rpg maker avec ses habitants gentillement con. Oui oui quand à elle n'est pas ce pantin qui hoche constamment de la tête mais une sorte de spectatrice de ses aventure, tout en sachant qu'elle est partit de rien et qu'elle est très insouciante, et qui se construit qu'en fonction d'une sorte de vécu l'incitant à tirer des conclusion d'une logique implacable si on ne considère que lui... Elle est de ce fait entièrement sincère dans ses convictions et nous regardons cette dernière évoluer dans un monde éxagéré du notre. Le chien qui saute quand à lui dans un premier temps n'est pas sans rappeler Zim, le toutou de mirou et qui s'avère ici une sorte « d'ange gardien consciencieux » qui a une forte connaissance de la nature humaine (et qui sait donc les analyser), ce qui lui permet principalement de sortir oui oui des problèmes dans lesquels elle s'est entassée tellement elle est vrai, logique, sincère et naturelle... en gros, dépourvu de conscience à l'instar de son compagnon canin.
Oui oui s'adapte donc à ce monde à sa façon, avec sa logique et ses conclusions implacable.
Est ce que une personne comme oui oui que l'on pourrait considérer comme saint et logique, va s'en sortir dans ce monde?


Questions posés à l'auteur:

1- A qui s'adresse ce jeu (a quel type de joueur en gros)?
Zim: C'est un point concernant Oui-Oui et le Chien Qui Saute qui demande en effet éclaircissements : thématique assez rude, écriture qui ne cache pas sa tentation de la belle langue par moments, alors que le héros relève indubitablement de l'enfance, c'est-à-dire, dans la représentation commune, de l'innocence et du balbutiement. Autrement dit, il y a de quoi décevoir aussi bien les enfants que des adolescents ou adultes préjugeant à tout va.
C'est un jeu que j'ai écrit pour moi : ce qui ne signifie pas pour autant qu'il ne soit destiné qu'à moi : plutôt à moi, et principalement à de jeunes adultes, que la réflexion ni l'usage d'un prisme inhabituel n'effraient, et en qui la question de l'identité éveille quelques échos.

-----------
Si c'est ainsi que tu conçois ton succès, tu ne risque pas d'être déçu... ce cut-scène est inhabituel et ce n'est pas un mal, il faut voir ça comme quelque chose d'innovant (bien que je n'ai jamais encore envisagé ce terme dans le domaine de la scénarisation), et étant donné que c'est efficace, tu peux te permettre d'élargir ton publique potentiel mentalement :p (encore faut il être sortis de l'époque où l'humour prône le pipicaca, car il faut avouer que même si c'est assez poussé comme vocabulaire, c'est d'autant plus drôle que malgré l'apparente complexité des dialogues, et bien on comprend tout; l'art de savoir s'expliquer d'une belle façon, le plus précisément possible et tout en étant intéressant, wouahou).
Quand à Oui oui, les commentaire et l'écran titre du jeu ne laisse pas envisager ni un univers gore, ni un univers simplet mais... réfléchi en effet... en ce qui me concerne je ne fus pas étonné, je m'attendais un peu à cette approche (quoi que je ne m'attendais absolument pas à ta façon d'aborder cette approche).


2- Quel est l'objectif vis à vis du joueur?
(De quelle façon et en quoi, le joueur doit-il ressentir du plaisir dans le jeu? Qu'est ce qu'est sensé procurer ton jeu au joueur?)

L'encourager à réfléchir à différentes questions existentielles : principalement la place du bonheur dans une société d'hommes trop humains, c'est-à-dire s'avilissant trop complaisamment dans leur petit égoïsme mesquin. Pour cela, des phrases de haut style, dans la mesure où j'en ai été capable, et des scènes édifiantes, violentes quasi, d'autant plus atroces qu'elles contrastent avec l'indéfectible candeur de Oui-Oui. En quelques mots : en choquant le joueur, le pousser à réfléchir.
-----------
Ça par contre ça ne risque pas d'être possible pour tout le monde. Au delà du plaisir que l'on peut éprouver pour ce cut-scène, je doute que la personne réfléchisse sur des questions existentielle; arrive à aborder une oui oui sincère à sa façon et puisse s'interroger sur ses interactions avec le monde, comprendre sa logique, compte tenu de sa façon de concevoir les choses.


3- Quel est ton but (facultatif)?
(pour promouvoir qqch? Pour donner envie de créer des jeux? Ou tout simplement pour être reconnu, avoir du succès? etc, c'est assez vaste et ambigu)

Ce jeu m'a servi avant tout à dépasser certains blocages d'écriture. A présent cependant, je suis de plus en plus tenté de le continuer, après corrections, en accentuant sa dimension littéraire, afin d'élever par mes moyens le jeu-vidéo au niveau des autres arts (qu'il cesse donc d'être méprisé par des esthètes à vue courte) ; et cela, tout en travaillant la notion de narration interactive, que je pressens riche de possibilités formidables, qui pourraient faire du jeu-video une forme d'art total, plus aboutie encore que l'opéra tel que le rêvait Wagner.
Cette démo mérite doublement son statut de démo : parce qu'elle n'a pas de fin véritable en l'état, et parce que je me sens capable d'encore bien mieux aujourd'hui : c'est donc une démonstration (autrement dit incomplète, et qui demande à être complétée) aussi bien quantitativement que qualitativement.

-----------
Je n'ose pas imaginer ce que ça pourrait provoquer des amélioration, j'ai même peur que ça aille trop loin et que ça paraisse border-line (pour l'amélioration de tes capacités de narration que je t'envie même si pour toi, tu n'es pas au paroxysme de tes capacités)!
Mais ce jeu est d'autant plus beau que ta vocation est noble! Bon courage donc car dans le monde du jeu vidéo tu seras souvent évalué par des gens qui ne vivent de ce métier que par le pognon, à savoir sans forcément avoir beaucoup l'esprit artistique, faut juste que ça soit rentable et aborder l'art du jeu vidéo en fonction de ces restriction...



-----------------------------------



Oui oui et le chien qui saute de Zim
Test de Shûji



Awards Principaux :

  • Meilleur Graphismes 3/5:
    Pris individuellement, ils sont cohérent quoi que parfois vide, pas forcément très travaillés... Et pourtant on s'y sent bien dans ce jeu et les graphismes y sont pour quelque chose! On ne peut pas parler des graphismes sans parler de l'ambiance sonore, des effets donnés toussa toussa.
    J'aime bien!!
    Les facelets sont mal imposé mais sont... bien dans leur contexte! Ils font même parfois rire! Ils sont bien choisis! Juste une chose, oui oui est moche, c'est ptètre voulu dans le sens ou la simplicité de son charset reflète son état de départ mais bon :p
    Somme toute, ils concordent bien avec l'univers et « s'adaptent » bien aux situations!
    Bon travail!!!

  • Meilleur Gameplay x/5 :
    C'est un cut-scène... on peut interagir parfois en voyageant, en parlant, aller chercher une petite clé, faire un choix... je dois avoué que je suis partagé quand même! Il n'y a pas grand chose mais les quelques éléments donnés dans ce cut-scène faisant réfléchir/interagir le joueur sont bien pensés, intelligent, et c'est très efficace!
    C'est ptètre pas un jeu à part entière mais on s'y amuse tout autant en fait! C'est pour ça que j'hésite!
    Il est rare que j'éprouve du réel plaisir dans un jeu rpg maker, je dois recensé dans les 60 ~ 70 jeux que j'ai pus tester, 4 ou 5 qui m'ont réellement amusé/passionné et celui là en fait partis...
    Non officiellement, un 1/1 donc car les petits éléments de gameplay pour ce jeu sont bien pensés!
    J'aurais bien mis 1/5 mais cette note n'est pas représentative et ça me ferrait mal de devoir imposer ça...

  • Meilleure Bande-son 3.75/5 :
    Ces bruitages, ces petites musiques, ces fonds sonore sont en concordance. Le passage dans la forêt, l'ensemble « situation; graphismes ; ambiance sonore » était pas loin de me donner un petit frisson (je le sentais venir... il est pas venu mais c'est déjà un exploit)

  • Meilleur scénario 4/5 :
    le vocabulaire, la « mise en scène », les situations... tout est bien pensé! C'est « adulte », c'est charmant... Si je devais faire un listing de tout les jeux amateur que j'ai testé, je crois bien que pour moi, ce jeu est 1er aexeco avec un autre. Et pour de l'amateur, et bien je trouve ça absolument super!
Awards Secondaires :

  • Humour 3.5/5 :
    C'est pas le but de ce jeu et c'est celui qui m'a fait le + rire :/. En plus d'être travaillé, il est profond et parfois subtile... encore une fois, j'ai envie de dire que « c'est adulte », je ne sais pas quel âge à l'auteur mais je sent l'experience! S'il a entre 15 et 20 ans, j'irais lui faire des courbettes.

  • Originalité 2.25/5 :
    Le gameplay n'est pas innovant en soi... Je dirais que ce qui fait la singularité de ce jeu est son univers, ce qu'il propose, son histoire, comment il est proposé! Mais les alex d'or pour moi, c'est un concours de jeu et j'évalue tout d'abord l'originalité du gameplay!
    Mais c'est tellement bien que je m'en fiche de ce point :p

  • Non RPG 3.5/5 :

  • Meilleure durée de vie 1/5 :

  • Personnages 3.5/5 :
    Encore une fois, je suis étonné de la note que je met -_-, je suis HYPER exigeant quand il s'agit des personnages...
    Mais Oui Oui est super bien travaillé, le chien qui saute aussi, les facelets des personnages secondaire, bien que ne concordant pas entre eux, sont super bien choisit, j'ai rigolé parfois (et de ce fait on se fiche complètement que les facelets ne concordent pas entre eux car c'est le calais des soucis de l'auteur visiblement, ça m'embêterais de pénaliser ce jeu à cause de ça, c'est tellement bien choisit, je ne peut imposer à l'auteur de faire de tel sorte que les facelet coordonnent entre eux! Ça serait du n'importe quoi).
    Ce vocabulaire, ces niaiseries volontaire, ces comportements différents ajoutent un charme indéniable au jeu, et ça c'est bien.

  • Meilleure mise en scène 3.75/5 :
    Que dire, je suis un peu cloué là, ils sont bien pour ce jeu mais ne présentent rien de particulier pris isolément. Ils sont efficaces dans ce jeu, mais en général ce sont des charsets qui se mettent face à face... mais avec des bruitages, des fonds sonore bien placés... des personnages bien pensés et des dialogues intelligents.
    Je suis perturbé par la façon dont il faut évaluer pour les alex d'or en fait...

  • Meilleur Art (Artwork) x/5 :

  • Meilleure immersion 3.75/5 :
    Le résultat parle de lui même! J'ai été conquis!

  • Thème des Alex's x/5 :
Conclusion 2.5/5 :

Un OVNI sorti de nul part, un jeu dont l'univers est unique! Un cut-scène à la sauce Zim (l'auteur) où l'on peut interagir! Ça a été un moment de bonheur pour moi, et celui qui est un temps soit peu mature peut s'y fondre sans problème.
Mais ce n'est pas un jeu à part entière!! Les alex d'or c'est pas un concours pour les œuvres qui s'axent cut-scène!
Les quelques éléments où est laissé au joueur le moyen d'interagir sont bien pensés! Mais à part le moment où on doit chercher une clé (que l'on trouve de suite) et l'autre où on doit prendre une décision, on ne peut pas dire que nous soyons face à un jeu. Il s'agit juste pour moi, du meilleur cut-scène interactif fait sur rpg maker! Si c'était un concours de cut-scène, j'aurais mis 4.5/5 ptètre o/


CitationIl faudrait:

- Revoir le charset oui oui qui est pas trop en concordance avec le reste
- Un mapping légèrement vide peut-être... mais c'est finalement assez charmant ainsi

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !