Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/users2/a/alexzone/www/alexdor/traitement/t-test.php on line 118
Test de "Oui-Oui et le Chien Qui Saute (démo)" par Kevar - Alex d'or 2021
Test :
Oui-Oui et le Chien Qui Saute (démo)
Par Kevar
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
"Oui-Oui et le Chien Qui Saute" de "Zim"

Test de Kevar.


Awards Principaux :

- Meilleur Graphismes 2.5+0/5:
Propres et homogènes, hormis le charset de Oui-Oui, le style reste le même. Le level-design est bien lisible et cohérent. Mention particulière pour le menu en forme de livre très agréable. Pas très développé cependant, il mériterait plus de soin.

- Meilleur Gamelay 2.5/5 :
Difficile de juger ce gameplay : hormis le déplacement du personnage et l'interaction par le dialogue avec les personnages, il n'y a presque rien de particulier. La manipulation du menu est confortable et bien pensée, quoiqu'un peu molle (curseur lent), le système de mini-carte est simple et efficace (avec la bonne idée de la transparence pour voir à la fois la carte et le niveau). L'histoire étant linéaire, le gameplay reste suffisant.

- Meilleure Bande-son 2/5 :
Des musiques parfois mal choisies en fonction de l'ambiance (musique enjouée alors que la scène est dramatique) et bruitages quasi inexistants.

- Meilleur scénario 1/5 :
J'ai eu beaucoup de mal à adhérer à l'histoire : le mélange du naïf avec la gravité de la situation est assez déséquilibré. Le personnage de Oui-Oui est totalement en décalage avec le reste de l'univers, et représente un mauvais choix pour porter le propos du récit. La cruauté gratuite du village initial est totalement exagérée. Or, elle justifie le démarrage de l'histoire, ce qui rend cette dernière d'autant plus difficile à croire. Les comportements de bon nombre de religieuses mettent en défaut la sympathie initiale que l'on peut avoir vis à vis du monastère, et amène à craindre une corruption chez le moindre des protagonistes (comme l'instituteur ou le directeur). Au final, un univers trop sombre pour le personnage principal. Enfin, le style des dialogues est parfois hors de propos : le niveau de langage dont fait preuve Oui-Oui ne correspond pas du tout au personnage naïf et inculte qu'il est censé être. Deux aspects positifs néanmoins : l'histoire se déroule sans accroc et la compréhension des péripéties est bonne, et les textes sont écrits sans fautes (ou presque). Mais ces qualités de forme ne rattrapent pas le très fort déséquilibre du fond.


Awards Secondaires _/5 :

- Humour 0/5 :
Ce jeu n'est pas drôle du tout (ou alors je n'ai pas l'humour adapté).

- Originalité 1/5 :
L'idée d'injecter un personnage aussi naïf que Oui-Oui dans un univers aussi cruel aurait pu être le point de départ d'un récit intéressant, usant de la naïveté de Oui-Oui pour mettre en valeur l'absurdité de certaines situations plus "réalistes" (un peu à la manière de Voltaire avec son "Candide"). Mais le projet ne prend pas du tout cette tournure et l'idée devient alors un désavantage.

- Non RPG 1/5 :
C'est un récit interactif assez classique dans sa forme. Bien que très correct dans la réalisation, il ne propose pas de contenu vraiment intéressant.

- Meilleure durée de vie 2/5 :
Terminé en deux fois moins de temps qu'indiqué par l'auteur, et je ne vois pas ce que j'aurais pu faire de plus. Il reste néanmoins un jeu qui développe bien son histoire, avec des attentes résolues et des péripéties concrètement réalisées.

- Personnages 2/5 :
La plupart des personnages sont bien identifiés, leurs dialogues sont en accord avec leur personnalité, et bien qu'aucun ne sorte vraiment du lot, ils sont crédibles. Oui-Oui en revanche est plus bancal : si le côté naïf (voire niais) est assez présent, il lui arrive de soudainement faire preuve d'une maturité dans son discours qui est totalement en dehors du personnage. Au final, on a du mal à croire en ce personnage.

- Meilleure mise en scène 2.5/5 :
La mise en scène est très basique, mais les effets choisis choisis fonctionnent bien et les situations toujours bien lisibles. Rien de transcendant non plus.

- Meilleur Art (Artwork) X/5 :
Pas d'artworks particuliers.

- Meilleure immersion 1.5/5 :
Le monde est très "couloir" et le level design reste assez carré et léger. Aussi, l'univers reste suffisamment superficiel pour qu'on sente que l'on est face à un jeu. Miniville reste assez bien mappée, mais n'étant pas du tout exploitée dans cette démo, elle n'offre finalement qu'un espace vide pour le joueur. Oui-Oui tranche trop avec l'univers pour adhérer au personnage.

- Thème des Alex's X/5 :
Pas de lien particulier avec le thème des Alex's.


Conclusion 1.5/5 :
Ce n'est pas vraiment un jeu à proprement parlé, mais un récit interactif, et en la matière, on a fait largement mieux. Le personnage de Oui-Oui est totalement hors de propos et pas toujours bien utilisé. C'est dommage car on sent dans la réalisation que l'auteur a fait preuve de bonne volonté et d'énergie pour donner quelque chose de propre. Le projet mériterait d'être mûrit et repris pour être plus convaincant.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !


Fatal error: Uncaught Error: Class "Message" not found in /home/users2/a/alexzone/www/alexdor/affichage/a-test.php:168 Stack trace: #0 /home/users2/a/alexzone/www/alexdor/design/newdefaut/cadre.php(87): include() #1 /home/users2/a/alexzone/www/alexdor/index.php(76): include('/home/users2/a/...') #2 {main} thrown in /home/users2/a/alexzone/www/alexdor/affichage/a-test.php on line 168