Test :
Off
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
Off de Mortis ghost
Test de Rockmik.

Test : Pour les besoins de ce test, j'ai du mettre les interrupteurs de lumière sur off. Maintenant je suis prêt à tester ce jeu à sa juste valeur. Yah !



- Meilleur Graphismes 4+1/5: 5
Le graphisme est minimaliste. Quelques éléments ne vont pas avec le reste (train, les images d'illustrations,...).
Le côté simpliste est un point fort contrairement à ce que l'on pourrait penser.
Les graphismes sont originaux et apportent une réelle identité graphique au projet.
Le design des différents personnages et monstres est excellent.
Une belle preuve qu'il est possible de faire une excellente charte graphique sans abuser d'effet blur et shader 5D.

- Meilleur Gameplay 3/5 : 3
Le jeu est très dirigiste, linéaire (ce qui n'est pas bon question rejouabilité).
Les combats sont classiques. La plupart s'effectuent qu'avec le smashing de la touche entrée (attaquer en gros) à l'exception des boss qui demandent à utiliser fréquemment les magies et les éléments curatifs.
Les combats servent surtout à varier un gameplay basé sur l'exploration et ne sont donc pas indispensables pour le jeu. A noter que si dans l'ensemble les combats ne sont pas très difficiles, la difficulté fait un réel bond contre le boss de la zone 3, mais ne crachons pas sur un peu de challenge dans les combats.
Les enigmes, qui sont réussies dans l'ensemble, enrichissent le gameplay de bien belle façon et demandent un investissement assez conséquent pour être résolues.
Petits bugs: Un retour windows dans la bibliothèque en consultant le livre "les points cardinaux" entre autres( problème avec les couleurs).

- Meilleure Bande-son 3+1/5 : 4
Des problèmes de boucle sont à déplorer. Les bruitages à chaque dialogue peuvent irriter à la longue. Quelques sons RTP font tâches.
Les musiques sont discrètes et sympathiques, elles collent parfaitement avec l'esprit du jeu.
La musique des combats, superbe au début mais légèrement énervante ensuite, sonne très "earthboundienne".

- Meilleur scénario 5/5 : 5
On sent de nombreuses références tel qu'Alice au pays des merveilles (le chat), l'histoire sans fin (pour le monde imaginaire, le néant...), la bible etc.
Le scénario semble étrange et sans queue ni tête si on ne pousse pas la réflexion.
Pourtant lorsque l'on commence à gratter et à émettre des hypothèses on se rend compte qu'Off possède un scénario abouti, avec peut être plusieurs niveaux de lectures.
Sans trop en dévoiler pour ceux qui n'ont pas joué au jeu et sans proposer l'interprétation que j'ai fait du scénario, Off c'est surtout l'histoire d'un jeune garçon qui s'invente tout ces univers parce qu'il est seul (malade...) dans sa chambre (divers éléments ramène à l'enfance avec notamment le parc, le pédalo,...). Le batteur et "le commandeur divin" (nous ?!) ne sont pas ce que nous croyons.
La fin métaphorique apporte de gros éléments de réflexions.

- Originalité 5/5 : 5
Tout les éléments de Off (sauf le gameplay) sont originaux: le style graphique, la musique décalé, les personnages, l'histoire... Bref la note parle d'elle même.


- Meilleure durée de vie 4/5 : 4
Le jeu est long d'autant plus qu'aucune longueur est à déplorer. Par contre la linéarité porte un coup d'estoc à la rejouabilité.

- Personnages 5/5 : 5
Le Personnage principal parle peu (il n'est que notre pantin après tout... même si par la suite on se rend compte qu'il agit plus par lui même), il est là pour purifier, rien d'autre. Il est froid (un peu à l'instar du titre...).
Le juge est un chat qui rappelle Alice au pays des merveilles (ou plutôt au pays des horreurs). Il nous guide tout au long du jeu.
Les autres personnages important sont loufoques et enrichissent de façon limite glauque l'univers de off (Enoch, le gros parce qu'il mange sûrement beaucoup de sucre huhu, est particulièrement intéressant visuellement et fait penser à bibendum chamallow).
Les badauds et autres ouvriers sont les reflets satiriques de notre société (et d'un certain papa).
Malgré les apparences, le petit garçon est l'élément central du jeu (il est le créateur de ce monde imaginaire).

- Meilleure mise en scène 5/5 : 5
Les scènes fonctionnent bien et la narration est de grande qualité.


- Meilleur Art (Artwork) 4/5 : 4
Je le répète, le design est excellent et original, une franche réussite. On peut juste regretter de ne pas voir quelques cut-scenes réalisées avec ces dessins.

- Meilleure immersion 4/5 : 4
Malgré l'univers improbable et décalé, on se prend au jeu car chaque mécanisme est parfaitement huilé. Ce maelstrom nous aspire (tel un spaghuetti) et nous donne envie de découvrir les secrets que renferme le scénario.


Conclusion 4/5 :
Off est LE meilleur jeu que j'ai testé lors de cette session des Alex d'or.
Visuellement et musicalement intéressant avec un scénario en béton qui laisse le joueur broder dans son coin pour approcher de la "clé" de l'histoire.
Off se doit d'être joué jusqu'à la fin pour pouvoir être apprécié à sa juste valeur.
Une expérience à ne louper sous aucun prétexte.

Il est temps pour moi d'allumer la lumière à présent.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !