Test :
Nivalis
Par Lufia
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
Nivalis de eXaHeVa
Test de Lufia


Nivalis tient plus du roman interactif que du jeu, et la seule phase qui ne consiste pas à aller déclencher le dialogue suivant est un de ces labyrinthe casse-bonbons où chaque écran est identique au précédent et il n'y a qu'un seul bon chemin. Heureusement que le jeu est beau et l'histoire prenante.

Awards Principaux :

- Meilleur Graphismes 5+1/5:

Nivalis est un vrai plaisir pour les yeux. J'ai adoré les décors du début à la fin, ainsi que les dialogues, les charas…

- Meilleur Gamelay 2/5 :
Le point faible de Nivalis qui ne propose pas véritablement de jouer. De plus, le jeu rame fortement sur certaines cartes et le personnage n'avance pas vite du tout, ce qui bride toute envie que l'on pourrait avoir d'explorer.

- Meilleure Bande-son 5+1/5 :
La bande son est une franche réussite, les musiques sont jolies et collent bien au jeu. C'est sans doute le plus gros point fort du jeu, bravo au deux amis d'eXa dont j'ai déjà oublié les noms.

- Meilleur scénario 4/5 :
Le scénario, un peu étrange, est amené par petites touches tout au long du jeu. La fin reste soumise à interprétation. J'ai l'impression d'avoir déjà entendu ce genre de récit mais c'est suffisamment bien amené pour que cela ne gêne en rien.

Awards Secondaires :

- Humour -/5 :

- Originalité 2/5 :

"Original" au sens d'expériemental ? Non, pas vraiment. Le système de jeu et la trame narrative sont très classiques. Certes, Nivalis se démarque de la plupart des jeux RM, mais "original" n'est pas le qualificateur qui me vient à l'esprit pour en parler.

- Non RPG 3/5 :
Un roman interactif tout à fait honorable bien qu'au rythme très lent.

- Meilleure durée de vie 2/5 :
On regrette beaucoup les longueurs lors de certains déplacements. Ce gros problème de rythme est vraiment gênant dans un jeu qui n'est déjà pas très long.

- Personnages 3/5 :
Lazslo est finalement le seul personnage du jeu. Heureusement, c'est aussi lui le héros. Il est attachant et j'ai adoré suivre l'histoire pour découvrir son passé.

- Meilleure mise en scène 4/5 :
Les scènes en images apportent un réel plus au jeu, même si la trame narrative reste très classique. Tout le déroulement du jeu est cohérent, c'est plus rare qu'on ne croit dans les jeux amateurs.

- Meilleur Art (Artwork) 5/5 :
J'aime beaucoup le style de dessin d'eXa. C'est sans doute le plus beau jeu que j'ai eu à tester pour ce concours.

- Meilleure immersion 3/5 :
La mise en scène, la musique et les graphismes ont tout pour garantir une bonne immersion. Cependant, les déplacements très lents du personnage gâchent cet effet puisque le joueur se rappelle qu'il est en train de martyriser une pauvre flèche directionnelle pour se rendre dans la prochaine maison.

- Thème des Alex's -/5 :

Conclusion 4/5 :

Les graphismes, la musique et l'histoire sont les gros points forts de Nivalis, qui pêche malheureusement au niveau du gameplay. J'ai suffisamment accroché à l'ensemble pour garder une très bonne impression du jeu, ce qui explique la note élevée malgré les gros problèmes de rythme.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !