Test :
Le Nain Perdu chapitre III version 1.2
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
nain perdu, 10 de r't'rouver (ok)
Blague à part, voici le test du jeu de Sebluca, plutôt intéressant, bien que contenant quelques lourdeurs.
Le début s'annonçait pas terrible mais visiblement, il ne faut pas se fier aux apparences! le jeu est bon! Les capacités de Sebluca commenceraient t'ils à s'étendre sur le domaine du jeu amateur?


-----------------------------------



Gameplay:

dans un premier temps, un rpg classique... dans un second temps, un a-rpg avec des énigmes assez axé clé/objets à trouver dans des endroits parsemés d'embuches en tout genre, des sortes de couloirs de la mort... dans un troisième temps, quelques mini-jeux connus.


Spécificités:

  • le gameplay:
    Nous avons, comme dit ci-dessus, les combats au tour par tour tout ce qu'il y a de plus classique sur XP. A chaque nouvel endroit des nouveaux ennemis plus puissant, aussi est il préférable à chaque fois de faire un peu de level up avant de bien traverser l'endroit en question.
    La seconde motivation à combattre, c'est l'argent, car pour évoluer, certains personnages vous réclameront une coquettes sommes vous obligeant à combattre un paquet d'ennemis.
    Le plus intéressant reste ces phases de a-rpg.
    Au début du jeu, nous avons des petites énigmes (bien placer des caisse, parfois les mettre en face d'ennemis qui jettent des couteaux, des mini-jeux...) et des sortes de passages aux 1000 dangers qu'il faut éviter (des champignons qui tirent aléatoirement partout, des pics qui s'enfoncent et qui sortent...) et petit à petit, ça se remplace par des phases d'explorations (aller chercher ceci, allé-retour pour des clés etc.).
    Et enfin, des mini-jeux comme éviter des projectiles, une verison de pacman à sa sauce...

  • L'univers:
    Le scénario tel qu'il est présenté (sa simplicité étant sensé faire rire) montre d'entré de jeu que l'auteur ne se prend pas au sérieux. Mince, le nain s'est fait volé son or par 3 personnes en cagoule, c'est con non?
    Ça se confirme au fur et à mesure du jeu. Les personnages sont en général relativement con et se retrouvent bien souvent dans de drôle de situation. On essaye parfois de deviner la suite, mais c'est impossible... comme si, pour donner un exemple, déplacer un buisson provoquait de façon très inattendue, la mort d'un champignon sur pied... non vous ne retrouverez pas cette scène dans le jeu mais c'est ce style d'humour, dans lequel certaines situation que l'on pourrait juger dramatique ou extraordinaire se terminent dans ce jeu par un « voilà ».
    Un humour assez « travaillé » et « réfléchi » remplit de canard... si ce n'est un début pouvant laisser un arrière goût et des préjuger assez désagréables, à savoir la forêt des femmes qui, au fur et à mesure qu'on les touches, se font arracher leur vêtement et se retrouve, de ce fait, à poil.
    Ce n'est qu'après qu'on découvre que tout ceci se fait sous la tonalité de l'humour con, potache et non pour les obsédés (bien qu'un peu quand même, les femmes étant en générale assez dévêtue).
    Après ça plait ou ça ne plait pas, mais certaines petites choses inhabituelles arrivent à surprendre, au delà de cet humour plein de canard: vos ennemis meurent toujours de façon conne (un canard enragé, la bave au bec mourra en montrant un tube de dentifrice signal) ce qui est relativement plaisant (j'attendais de fait, de nouveaux ennemis pour voir comment ils meurt, il est plaisant de les voir mourir - lire ça sans savoir le contexte me donnerais presque un air démoniaque -, surtout au début).
    Enfin, ce jeu est remplit de petits secrets... pas forcément des quêtes annexes, juste des petits trucs rigolo, comme par exemple, je fut tenté une fois de passer derrière une falaise et une fois derrière quelque chose me fait rebondir vers l'arrière... ok.
    Ces petites choses qui étaient pas obligatoire donnent un charme au jeu... l'auteur ne s'est pas contenté du minimum nécessaire, et ça c'est bien.
Questions posées à l'auteur:

  • A qui s'adresse ce jeu (a quel type de joueur en gros) ?
    Seb Luca : Aux amateurs d'énigmes et de fantaisie.
    --------------
    Je doute qu'on puisse jouer au jeu pour sa fantaisie mais pour ses énigmes oui! Pour ceux qui aiment le Rpg aussi! et l'humour grotesque (et efficace :p)

  • Quel est l'objectif vis à vis du joueur (De quelle façon et en quoi, le joueur doit-il ressentir du plaisir dans le jeu? Qu'est ce qu'est sensé procurer ton jeu au joueur) ?
    Seb Luca : L'humour, qui est très présent dans mon jeu.
    --------------
    Quel est l'objectif vis à vis du joueur? L'humour, qui est très présent dans mon jeu. Bon ça répond pas des masses mais je vois ce que tu veux dire :p . L'objectif est que le joueur apprécie cet univers rigolo et s'y immerge. Il y a des petites lourdeurs le long du jeu qui coupe un peu cette volonté mais on sent le "truc", la petite chose qui me dit que tu n'es pas loin de ton but! Ton jeu est assez plaisant, juste supprimer les quelques lourdeurs et tu feras de ce jeu une détente pour totu joueur qui s'y aventureras!

  • Quel est ton but (facultatif)?
    Seb Luca : En dehors des jeux, je crée de la musique, des films d'animation et des bande-dessinées. Je suis un créateur, c'est ma nature, je partage mes créations pour quiconque pourra en tirer plaisir. Je n'ai rien contre le succès, mais ce n'est pas le but premier.
    --------------
    Tout ce que je peux dire c'est que ton style graphique pourrait-être perçus comme simple mais tu en tire tellement bien profit et ça rend tellement bien ce que tu veux faire que graphiquement c'est du tout bon. Et musicalement c'est... encore mieux. Pour le domaine du jeu on sent la fibre "artistique" et j'ai vu dans ce jeu des choses que je vois rarement ailleurs... tu es, entre autre, l'un des seuls qui pense à se mettre à la place du joueur en concevant! A ne pas te contenter de faire un jeu et d'y ajouter des petites choses, inutiles et juste là pour construire ton univers, ta singularité... A vrai dire, il n'y a pas grand chose à reprocher ton univers car il n'y a pas de défaut car au final c'est une question de goût, il n'y a pas de "défauts". Tu aurais pus peut-être approfondir cet univers en approfondissant ton personnage et en mettant plus loin cette forêt aux femmes nues pouvant laisser penser qu'il s'agit d'un jeu avec un humour peu profond, à plus forte raison qu'on en voit partout dans les jeux français humoristique et au bout d'un moment, ben ça frustre de voir à quel point on est peu subtile (la France étant vu comme un pays poétique, je reste assez perplexe)... Ce n'est qu'après que l'on comprend que cette forêt aux femmes qui se font arracher leur seul vêtement au fil du combat, ce n'est pas dans le but d'attirer les joueurs masculin mais plutôt pour jouer dans l'absurde et l'ironie, ouf.
    Toujours est-il que la fibre créatrice est là, et tu n'es pas loin de séduire.
-----------------------------------



Le nain perdu Chap III Version 1.2 de Seb Luca
Test de Shûji



Awards Principaux :

  • Meilleur Graphismes 2,75/5:
    Rien de bien particulier. Quelques incohérences, bien que « inévitables » (le style graphique de Seb reste assez simple et ça fait toujours drôle de voir un avion dont on a l'impression qu'il a été fait rapidement sous paint sur un décor tel que celui de VX... de même pour ses dessins sur des fond complexe, et pourtant ils s'intégrent très bien...), Outre ça, le mapping est bon, Un bon sens de la gestion des tilesets... L'ensemble est plutôt agréable à l'œil et est en concordance avec les musiques / fond sonores choisies! Ce qui est étonnant! Seb luca fait preuve d'une certaine sensibilité alors que ce jeu se devait simplement d'être comique! J'aurais peut-être apprécié une déco encore plus rigolote qu'elle ne l'est pour un tel jeu (car actuellement ça m'évoque un jeu assez sérieux).
    Les dessins de l'auteur restent marrant et malgré leur simplicité, ont un charme indéniable, et la façon dont meurent les personnages forcent le sourire! Un ensemble appréciable, donc.

  • Meilleur Gameplay 2,75/5 :
    L'univers est attachant, les combat RPG aussi grâces aux petites animations de mort des ennemis mais outre ceci, ces combats sont très classique et ne demandent, au final, pas beaucoup de réflexion... Certains boss vous imposeront même de ne pas pouvoir utiliser la magie! Le seul but étant d'être assez puissant pour foutre des coups d'armes sans mourir avant la fin du combat!
    De ce côté là, la gestion de la difficulté est difficile à discuter car nous avons aucunement besoin de tactique pour battre ce beau monde! A chaque nouvel endroit de nouveau monstres plus puissant, aussi faut il en battre de plus en plus, petit à petit jusqu'à savoir traverser le lieu sans mourir avant la fin.
    Secondo les phases a-rpg, assez rigolotes et étonnante au début! C'est fait sans prétention et ça reste basique (bien que bien présenté) mais jamais désagréable. C'est un plaisir de traverser ces petites grotte / donjon / lieux secrets, et pour un jeu amateur qui ne se prend pas au sérieux, et bien je trouve ça sympatouille (même si ça casse pas trois pattes à un canard). De plus ils sont assez simple tout en offrant du challenge! Je dois avouer que de ce côté là, c'est réussit et « cohérent ».
    Quelques lourdeurs néanmoins: Les allés retour donjon de glace / donjon de Luserberg sont d'un chiant... l'accumulation massive d'argent, c'est d'un ennuie... ce dernier point se retrouve dans bon nombre de rpg certes, mais dans ce cas les combats devraient être un peu plus « travaillés » (tactique) et permettre le gain de plus d'argent, et ce n'est pas parce que c'est fait dans des rpg connu que c'est bon à prendre de toute façon.
    Au fur et à mesure, nous avons de moins en moins de petites énigmes pour laisser place à de l'exploration, moins stimulante mais « bien maitrisé », ce n'est pas de l'exploration ennuyeuse et conne, Seb Luca a le chic pour bien s'y prendre.
    Enfin, des petits jeux connus et bien fait ornent le tout.
    C'est pas l'extase, le game design et le level design reste simple malgré tout, mais au final c'est très fluide, plutôt agréable et ça se fait dans un univers assez atypique et rigolo, c'est satisfaisant.
    Un bon point: tout est expliqué et on a plein de conseils durant le jeu, merveilleux! C'est tellement rare de voir quelqu'un qui y pense!

  • Meilleure Bande-son 3,5/5 :
    Ces petits bruitages lors des combats sont super! Les musiques sont bien choisies! L'auteur à même penser à des fonds sonores! C'est rare! Cependant certaines musiques ne correspondent pas à l'univers du nain mais ça passe bien...
    Elles sont en concordance avec les lieux et les situations.

  • Meilleur scénario 1/5 :
    C'est volontairement basique. Mais son déroulement qui se veut rigolo peut offrir des petites surprises. Ah, et ça se termine vraiment au moment ou on s'y attend le moins par contre, quelle bien étrange fin oO
Awards Secondaires :

  • Humour 3,5/5 :
    Le début peut laisser songeur: bien que comique, on voit quand même que c'est fait par un mec, même si on sent une légère ironie de la chose... il aurait été préférable de mettre toutes ces femmes plus loin dans le jeu, car ce début suspect semble annoncer un humour gras et sans profondeur.
    Cependant après tout s'arrange, c'est soft, rigolo, inattendu parfois. Ce que vous ferrez provoquera des choses tellement étrange que ça vous ferra sourire. Et cet invasion de canard... un beau n'importe quoi rigolo. J'ai pas rigolé à larmes mais ça me plait.
    Vos interactions avec l'environnement « bonus » (autre qu'avec des êtres vivants) juste là pour faire rire ne sont pas de trop!

  • Originalité 1,5/5 :
    Des petites choses à droite et à gauches faisant la singularité du jeu, ces animations durant la mort des personnages ou ces scènes, ces dessins, ces petites phases a-rpg bien contrôlés... mais rien de transcendant non plus, le gameplay est soit classique, soit repris, mais je pense que je saurais reconnaitre son style si je devais deviner qui a fait quoi avec des jeux.

  • Non RPG 1.75/5 :

  • Meilleure durée de vie 2,5/5 :
    Ce jeu aurait du être plus long pour moins obliger le joueurs a faire des allés retour pour éviter de ne jouer que pour gagner de l'argent (car si on enlève ces quètes avec l'argent et les allé-retour, le temps de jeu diminue d'un tiers) et voir plus de personnages car au final le bestiaire est mince et étant donné que l'une des capacités du jeu est de faire rire grâce à ces monstres loufoque et leur mort, et bien, au risque de demander plus de boulot, j'aurais aimer que le jeu dure plus longtemps pour en voir plus.
    Parallèlement, c'est bien de découper son jeu en plusieurs épisodes pour conserver la motivation et permettre aux autre de jouer aux épisodes qui leur font envie.

  • Personnages 0,75/5 :
    Ils interagissent mais ne parlent pas bien souvent. Ils sont étranges, ça fait un peu l'équipe des bras cassé sortis de l'espace. Ils ne sont pas très approfondis, et sont au final, eux même, pas très rigolos contrairement à tout le reste! Mais c'est pas trop grave! L'univers est assez bien pensé comme ça.

  • Meilleure mise en scène 2,5/5 :
    Ces petites scénettes sont rigolote! La simplicité des dessins de Seb est, pour cela, un atout pour son jeu drôle! Pour du RPG maker, c'est plutôt pas mal.

  • Meilleur Art (Artwork) x/5 :
    C'est bien pour ce jeu, c'est charmant mais ce qui est sûr c'est que malgré le style graphique, il y a un léger manque de soin comparé aux dessins de l'épisode 4 et ses dessins présentés à droite à gauche (découverts grâce à son site). Je doute très fortement cependant qu'il y ait une volonté de concourir ici... le style graphique de seb luca prend tout son charme dans ce qu'il fait! Pris individuellement et comparé aux autres, c'est une autre histoire.

  • Meilleure immersion 2,5/5 :
    C'est le seul jeu de la liste auquel j'ai joué plus d'une heure! Il est globalement rigolo et la progression est bien amenée, j'ai réussis à être dedans un moment! Mais reste ces combats répétitifs, ces allés-retour difficile à concevoir qui m'ont « tout cassé ».

  • Thème des Alex's -/5 :
    « De l'autre côté du miroir ». Ce jeu n'a pas été conçus pour ça.
Conclusion 2,75/5 :

Un jeu avec un univers assez peu profond au départ mais qui arrive à être attachant par la suite! Les combats sont rigolo avec ces morts personnalisées pour chaque ennemi, mais assez lourds car pas très poussés niveau réflexion et répétitifs, certaines missions sont tout aussi lourd car obligent à accumuler de l'argent par exemple, mais les phases d'exploration, de mini-jeux et de a-rpg sont agréables et bien amenés! De nombreux petits plus comme des petites animations rigolote, des interactions rigolote m'amène à dire que l'auteur ne s'est pas contenté des bases pour faire un jeu et voulait vraiment le rendre unique!
Au final le jeu est agréable! J'ai pris du plaisir à le tester malgré ces quelques problèmes, Seb Luca sait maitriser certaines choses que beaucoup ne savent pas encore aborder et ça m'a fait du bien de le savoir! Moi qui m'attendais encore a un jeu lourd au possible, et bien me voilà rassuré! La bonne graine là où on l'attend le moins, et en admettant que ce dernier se soit amélioré dans l'épisode 4, peut-être pourrait-il être nominé?
Le talent de concevoir est là... Il suffirait juste d'améliorer certaines choses que je vais énumérer:
- évite ce qui tend à être répétitif, évite les combats qui se ressemblent, trouve un moyen d'imposer une technique de combat mais tout en gardant cette capacité de faire des combats court et en évitant de juste augmenter leur difficulté, leur nombre de PV et leur résistance doit augmenter certes, mais pas tant que ça! Joue aussi sur leur technique, leur qualité, leur intelligence! Dans la même optique, tout ce qui est allé-retour, c'est à éviter!
- pour ce qui est du a-rpg: joue à... je ne sais pas, zelda (pour ne citer qu'un jeu hyper connu) et observe comment se succèdent les énigmes, comment ils sont construit etc... essaye de comprendre en quoi ces énigmes te stimulent. Essaye de concevoir des énigmes et des "couloirs de pièges" stimulant: ils doivent avoir l'impression d'être compliqué mais seulement donner impression, ils doivent être simples. Tu as déjà la capacité de créer en faisant de telle sorte que ça soit simple et agréable, fait de telle sorte qu'il y ait maintenant un semblant de complexité, en inventant des gameplay plus recherché mais toujours simple et stimulant à résoudre... tout en restant dans ton style.
Et si un jour tu décides de créer un jeu sérieux aussi envoutant que "prête-moi tes ailes" ( <!-- m --><a class="postlink" href="http://www.youtube.com/watch?v=t472B_-QRL0">http://www.youtube.com/watch?v=t472B_-QRL0</a><!-- m --> ), n'hésite pas sur le scénar et la background de tes persos :p , je me sent presque con de dire que je vois de la sensibilité que peu ont dans un jeu comique mais c'est le cas...
Bon courage.


CitationIl faudrait:

- Éviter les allés-retour répétitifs
- Eviter la surcharge de level-up ou rendre les combats moins répétitifs et plus intéréssant (ou les 2)
- Se canaliser un peu plus sur le personnage principal
- Éviter ce début qui laisse présager un jeu assez porté cul caca proute seins
- Revoir la fin, un peu étrange et étonnante

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !