Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/users2/a/alexzone/www/alexdor/traitement/t-test.php on line 118
Test de "Geant Vert : L'intégrale" par Kevar - Alex d'or 2021
Test :
Geant Vert : L'intégrale
Par Kevar
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
"Le Géant Vert, l'intégrale" de "Kp"

Test de "Kevar".


Awards Principaux :

- Meilleur Graphismes 3+0.5/5:
Assumant complètement le côté "dessin animé à l'arrache", le style se tient bien du début à la fin. On en regrette presque les phases jouables "façon RM" qui détonnent sur l'ensemble. La qualité de la réalisation va croissant et l'épisode 6 est le mieux maîtrisé. Atypique mais finalement réussi dans son style bien à lui.

- Meilleur Gamelay 1/5 :
Hormis deux mini jeux anecdotiques et le déplacement de base de RM, il n'y a rien. C'est un film à peine interactif, aussi le gameplay n'est pas son point fort. Le mini jeu de chariot reste bien programmé mais un bug empêche de recommencer et il faut se refaire l'intégralité de l'épisode pour reprendre.

- Meilleure Bande-son 4.5+0.25/5 :
Aucune musique originale (sauf la chanson bonus qui offre un peu de point en "custom") mais quel choix ! Excellente sélection, posant parfaitement bien des ambiances quasi cinématographiques. Une vraie réussite de réalisation sur ce plan.

- Meilleur scénario 2.5/5 :
Une histoire potache pleine de références, partie d'un délire et saturée de private-joke. Pas de quoi en faire un fromage mais le montage marche finalement plutôt bien, et on se laisse prendre par les péripéties. Une bonne (voire très bonne) connaissance des communautés et membres du "making francophone" reste nécessaire pour goûter l'ensemble.


Awards Secondaires _/5 :

- Humour 3/5 :
Un jeu drôle est un jeu où l'on rit. J'ai ri. Les situations, bien que déjà pas mal déjantées, réussissent à donner des effets de surprise efficaces. Un humour très privé basé sur un scénario bien absurde à la base et renforcé par de nombreuses références. Je doute cependant que quelqu'un de totalement extérieur aux communautés mentionnées dans ce jeu y trouve son compte.

- Originalité 3/5 :
Quel objet étrange : pas un jeu, mais un ensemble d'épisodes qui se suivent plus ou moins, avec de nombreux bonus. Ca ressemble presque plus au contenu d'un DVD qu'à un jeu. L'histoire est particulière, la réalisation pour le moins inhabituelle, mais le tout marche plutôt bien.

- Non RPG 2.5/5 :
C'est tellement atypique que c'en est génial, mais objectivement ça ne peut pas vraiment sortir de la communauté.

- Meilleure durée de vie 2/5 :
Les 9 épisodes sont pliés en un rien de temps, et les bonus offrent un petit plus intéressant mais pas si consistant. Un peu court mais peut être est ce mieux ?

- Personnages 4/5 :
L'une des forces de ce jeu est d'utiliser la personnalité caricaturée de personnes réelles pour construire une histoire. Un jeu de référence, où les protagonistes ont une histoire au travers d'anciens jeux de la communauté ou même dans les communautés elles-mêmes. S'il faut avoir la culture du milieu pour comprendre les tenants et les aboutissants, la démarche en elle même mérite d'être reconnue indépendament du contexte. Une démonstration d'un détournement finalement plus intelligent qu'il n'en a l'air d'une culture communautaire.

- Meilleure mise en scène 3/5 :
Toute la réalisation se base sur la mise en scène, et si elle est assez inégale, le 6ème épisode conclut avec brio cette "intégrale", à tel point qu'on aurait aimé voir la totalité du jeu avec cette qualité.

- Meilleur Art (Artwork) 3.5/5 :
La quasi totalité du jeu est un patchwork d'artworks. Le style simpliste est assumé et crée une ambiance BD en carton qui colle parfaitement à l'univers. Tout se tient, pas besoin d'aller plus loin.

- Meilleure immersion 3/5 :
Une note d'immersion pour un jeu humoristique ? Oui, car il est la preuve qu'il n'est pas nécessaire d'être "réaliste" pour faire un univers qui se tient. Celui-ci est totalement consacré aux références, et pourtant l'assemblage donne une impression d'unité. La patte graphique des auteurs y jouant beaucoup.

- Thème des Alex's X/5 :
Pas lié au thème.


Conclusion 3.5/5 :
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que sa connerie sur des choses intelligentes" : ce jeu en est une preuve magnifique. Pour peu que l'on soit au courant de la culture communautaire du making, ce jeu sans prétention est un véritable défouloir des auteurs. Si on n'y adhère pas, il ne reste qu'un pot-pourri de scènes sans performance technique qui ne dépassera pas le 1/5. Si on rentre dedans, ce qui est mon cas, on passe un sacré bon quart d'heure. Un drôle d'OJNI qui par le simple fait qu'il existe mérite notre attention.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !


Fatal error: Uncaught Error: Class "Message" not found in /home/users2/a/alexzone/www/alexdor/affichage/a-test.php:168 Stack trace: #0 /home/users2/a/alexzone/www/alexdor/design/newdefaut/cadre.php(87): include() #1 /home/users2/a/alexzone/www/alexdor/index.php(76): include('/home/users2/a/...') #2 {main} thrown in /home/users2/a/alexzone/www/alexdor/affichage/a-test.php on line 168