Test :
Aëdemphia
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
AËDEMPHIA Test de Morigan
Haaaaa, AËDEMPHIA ! Si je vous dis que ce jeu est grand, je serai en dessous de la vérité. Ce jeu est Grand.
Alors bien sur, ce jeu a déjà été présenté, raflant au passage tout un tas d’award. D’ailleurs, j’ai déjà joué à ce jeu. Alors que viens faire AËDEMPHIA cette session ci ? C’est très simple : par bien des aspects, le jeu est méconnaissable, transformé, amélioré, enrichi, de sorte que oui, c’est une nouvelle expérience de jeu que nous livre cette nouvelle version. Je tiens à dire que ce jeu est fantastique, et que c’est très certainement le meilleur jeu de la session, tout simplement.
Mais soyons juste, qui aime bien châtie bien, et si ses qualités son nombreuses et indéniables, le jeu pâtie encore de nombres de défauts et d’imperfection que je ne manquerai pas de souligner. Je lui dois bien ça. Place au test.

1 Awards majeurs

- Meilleur scénario : 20/25
Tout simplement succulent. Chaque partie, chaque pan de scénario qui se dévoile est un plaisir. Le scénario est soigné, bien dosé, on avance doucement, en passant de moments d’incompréhension à des moments de révélations. Ceci dit, le scénario ne recèle pas vraiment de retournement de situation ahurissant ou autres surprises. On déguste l’histoire, on la suit avec plaisir, mais il n’y a pas d’étonnement particulier.

Par ailleurs, je voudrais attirer votre attention sur la nouvelle « La fin d’une éternité » qui est jointe au jeu. Il s’agit de l’histoire d’Irzyka avant son arrivée sur Estarzall, et si le récit n’est pas indispensable, il est un complément agréable au jeu, d’autant qu’il n’est pas de si mauvaise qualité que son auteur voudrais nous le faire croire (malgré cependant un certain nombre de faiblesses et de maladresse il est vrais)
A ce propos, ya une phrase qui m’a frappée, et qui ne me plais pas, dans le résumé : « Ufa et son maitre Egaj, un jeune… » la manière dont c’est dit fait hésiter sur celui qui est le jeune homme.

- Meilleure univers : 25/25
Je ne peux donner moins que le maximum dans cette rubrique. L’univers d’AËDEMPHIA est époustouflant de profondeur, chaque aspect présent dans le jeu est placé dans un ensemble cohérent. A l’instar d’un Baldur’s Gate on peut en apprendre plus en sillonnant les bibliothèques qui approfondissent les connaissances dont la trame scénaristique n’est pas avare en plus de rajouter des points de stat à vos personnages. De nombreuses quêtes optionnelles sont l’occasion de faire encore un peu plus connaissance avec l’univers d’AËDEMPHIA.

- Meilleurs personnages : 25/25
Les personnages qui au fil du jeu ne sont pas des héros super charismatiques boostés aux hormones. Non. Au début, nos personnages, on ne les connait pas encore. Puis on les découvre, et, au fur et à mesure que le jeu avance, on s’attache a eux, toujours un peu plus. Ce cheminement est l’une des grandes qualités du jeu, car on apprécie nos personnages pour ce qu’ils sont, et pas pour ce dont ils ont l’air. On les découvre en même temps qu’ils se découvrent les uns les autres, chacun ayant son caractère propre, son alignement propre. Tous ont une histoire, des secrets, des blessures cachées ou révélées. En définitif, la seule chose que je regrette, c’est qu’il me faille des heures pour retenir leurs noms à chaque fois, mais cette diversité et cet exotisme fait aussi parti du jeu.

Ah si encore une chose … je veuuuuuuuux jouer l’inconnue masquéééééée.

- Meilleure mise en scène : 24/25
La mise en scène a fait l’objet d’un soin tout particulier depuis la dernière version que j’ai eu dans les mains. Les cut-scenes ont été développée, enrichie, et des cinématiques de toute beauté ont été rajoutées, pour le plus grands plaisir de nos mirettes.
Pour seule critique dans cette catégorie, je dirai que les textes pendant les cinématiques manquent de lisibilité. Ce n’est pas extrêmement grave, mais c’est gênant, puisque l’on est obligé de se concentrer un peu plus sur le texte, alors qu’on préfèrerait regarder la cinématique.

- Meilleurs graphismes : 25/25
Et oui, la meilleure note ici aussi. On en prend plein la vue, et je dirai même qu’on en prend encore plus plein la vue qu’avant grâce à tout ce qui a été ajouté. C’est beau, c’est très beau.

- Meilleure bande-son : 23/25
Je ne peux que m’incliner devant les choix musicaux. Je remarque d’ailleurs que les musiques que je n’aimais pas dans la dernière version qui m’est passé entre les paluches ont disparus, donc du coup, je n’ai pas grand-chose à critiquer. A si, la musique de quand on fait dormir nos personnages … euuu … on peut difficilement faire plus convenu… mais ça fait un peu tache. Pas assez onirique peut-être. Oui je chipote. D'ailleur, je vais encore chipoter un peu. Les pistes sont très belles, mais l'échantillonage est parfois désastreux, ce qui donne des musique dont le son est sale. C'est domage, ça gache un peu.

- Meilleure programmation : 15/25
Vu la taille de cette section, je l’ai mise à part, et ce pour plusieurs raisons.

"http://barbar.celtique.free.fr/Alex%20d'or/A%EBdemphia/A%ebdemphia.html"

- Meilleur durée de vie : 25/25
Pour ce qui est de la durée de vie, Aëdemphia est clairement en tête. On ne s’ennuie pas, on a des tas de choses à faire, les personnages peuvent être montés un peu comme ça nous chante, bref, c’est du délice, d’autant que l’on a très vite envie d’y rejouer pour voir comment se déroule le jeu quand on répond différemment, quand on réagit différemment.
Mais alors combien de temps ? Et bien ça dépends de vous. Moi, j’ai terminé cette démo (car oui, le jeu n’est pas encore terminé) en 41h et des brouettes. Vous avez bien lu. Et non, je ne me suis pas ennuyé, non je n’y ai pas joué 41h par obligation (pour répondre a tes inquiétudes Sylvanor). Si j’ai passé autant de temps, c’est passque je me suis amusé à fouiller un peu partout, et surtout, j’ai fait durer le plaisir. Voilaaa.

- Meilleur gameplay : 25/25
le gameplay est digne des grands RPG, on prends plaisir à jouer, et je me suis retrouvé de temps à autres à y jouer jusqu'à 3h du mat sans m’en rendre compte. Bref, un régal. Par contre, c’est un jeu qui se mérite à mon avis, puisqu’il faut un moment pour entrer dedans. Mais ce temps d’adaptation est du à la grande richesse du jeu, puisqu’on est un peu perdu au début, parmi tous les menus et toutes les stat. Par ailleurs, les quelques réserves que j’avais à faire vis a vis du gameplay on fait l’objet d’un patch…

- Meilleur Art (Artwork) : 25/25
Les personnages ont été redessinés revus, corrigés, les portraits sont maintenant animés dans les menu, et ont de nombreuses expressions. Les cinématiques sont jolie à regarder, les images en générales sont fabuleuses, bref, que du bon.

2 Awards spécifiques:

- Meilleurs mini-jeux : 10/25
J’ai trouvé le mini jeu rts beaucoup trop dur. Je développe. Outre les bugs qui surviennent (pointeur qui refuse de sélectionner, alliés qui n’arrivent jamais…), et l’impossibilité (sur la démo dont je disposais) d’y jouer sur un portable, on ne peut bouger qu’un seul groupe, et on doit l’accompagner, pendant que tous les ennemis bougent de concert. La puissance de frappe des ennemis est telle qu’ils vous massacrent avant que vous n’ayez compris ce qui vous arrive. Bref, ce mini jeu a encore besoin d’être retravaillé, tant au niveau du gameplay parfois assez approximatif que de la difficulté.

3 Awards mineurs:

- Meilleure immersion : 25/25
comme je l’ai mentionné dans le gameplay, il faut du temps pour entrer dans le jeu. Mais en revanche, de par sa profondeur et de par sa beauté, on entre dans l’univers d’Aëdemphia comme dans du beurre. Très vite, on est totalement immergé dans l’onirisme de l’univers et on suit avec passion l’évolution de nos personnages. Bref, encore une fois, je ne mets rien moins que la meilleure note.

- Meilleure séquence d'introduction : 20/25
Tiens , seulement 20 ? Oui. Bah c’est la première chose qui m’a frappé en rejouant à Aëdemphia. J’avais conservé mes sauvegarde, mais elle ne fonctionnait pas alors j’ai chargé une nouvelle partie, et là, je vois cette intro totalement refaite. Whaaaaa que c’est beau. Niveau graphismes, rien à dire. Niveau mise en scène, rien à dire. Niveau scénario, rien à dire. Mais, mais, mais. Car il y a un mais. La principale critique que j’aurai pu faire à l’intro précédente est la même que dans cette version : je trouve que c’est trop brusque et trop précipité. Tout le début est très bien. Mais les djidaques sont aperçu 5 secondes, et boum. Nan, il faudrait faire durer le plaisir. C’est une impression désagréable que j’avais eu dans la version précédente (atténuée à l’époque par la laideur de l’intro) et dont je ne me suis pas départi. Peut-être faudrait-il ajouter une infime partie jouable, ou un brin d’action en plus dans l’arrivée des djidaques je ne sais pas, en tout cas, il manque « quelque chose » pour qu’on adhère tout de suite au sort d’Irzyka, car sinon, ce qui lui arrive tombe un peu comme un cheveu sur la soupe.

- Meilleur mapping : 25/25
C’est grand. Non, plus grand que ça, c’est très très grand. Les villes sont vastes, les map longues. Pas monotone, ni interminable, ni ennuyeuse. Elles sont grandes. J’aime. Les cartes sont également très bien faites, avec beaucoup d’éléments (ce qui fait que ça rame sur certaines config, même en réduisant les options) mais c’est tellement beau qu’on s’en fout.

- Meilleur level-design : 25/25
Si on oublie les agaçants piafs qui viennent boucher ce qui est parfois le seul passage, les map sont superbes, comme le reste du jeu. L’onirisme est partout, ya des tas de plantes à ramasser (ça ma rappelle mes bon moments sur wow à faire la cueillette …)

- Meilleur CMS : 15/25
très joli menu. Il fait un peu mal aux yeux, mais joli quand même. Mention spéciale aux portraits animés, et au nombre pléthorique d’options et de sous menus. Bon, en fait, il fait très mal aux yeux, il rame à mort, réagis une fois sur deux à la touche échap (parce qu’il rame) et fournit un nombre incalculable de bug. Le problème, c’est que les bugs liés au menu font généralement planter le jeu. La gestion des objets est catastrophique, ya des tonnes de rubriques, les objets se placent dedans d’une manière que je ne comprends pas. Bref, le menu est une réussite pour ce qu’elle permet notamment au niveau des stat et des capacités (le changement de niveau est un grand moment de gameplay qui n’a pas grand-chose à envier aux classiques du jeu de rôle D&D), mais un échec à cause de ses bugs et de son peu de lisibilité. Vu le temps qu’on passe dans le menu, il faudrait nettoyer ça, le rendre plus fluide et plus ergonomique, tout en gardant ce qui fait sa force, que se soient le nombre impressionnant de possibilité, le fond animé et le portraits. Je sais, j’en demande beaucoup. Mais c’est à ce prix là qu’Aëdemphia tendra à la perfection vidéo ludique n’est ce pas ?
Pour rajouter quelque chose au niveau de la gestion des objets, il serait peut être bon d’assigner une icône, un symbole ou même une lettre à l’équipement, qu’on sache de quoi il s’agit, tant dans les menus que lorsqu’on les ramasse, car vu le nombre de truc et de machin dans ce jeu, on met parfois des heures à retomber par hasard sur un truc qu’on avait ramassé…

- Meilleur CBS : 20/25
le fait que les capacités actives plantent est un des gros défaut du système de combat. Je sais que ça a été corrigé par le patch, mais j'ai joué 15 bonnes heures sans le patch... Les divers petit bug que l’on peut observer (je n’en ai pas fait la liste, j'ai listé que les plus gros) nuisent légèrement au gameplay, mais sinon, dans l’ensemble, les combats sont agréables, pas trop répétitifs, sympas à regarder. Les furies sont de toute beauté. Bref, deux trois bricoles à revoir, mais sinon, c’est du très bon.

Conclusion

- Meilleur jeu : 25/25
Comme on pouvait s’y attendre, Aëdemphia place la barre très haut. Pour ma part, je considère que c’est le meilleur jeu de la session, et ce malgré ses nombreux bugs. Merci Sylvanor pour ce grand moment de jeu, et vivement la suite !

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !