Test :
Aëdemphia
Par Ody
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
Test d'Aëdemphia par Ody

1 Awards majeurs

- Meilleur scénario : 19/25
Sylvanor déborde d'imagination, aucun problème à ce niveau. Le scénario a pas mal d'envergure, son défaut étant surtout le rythme ; ça manque de rupture, d'une alternance de passages lents et de passages rapides. J'ai vraiment eu l'impression au travers des heures de jeu d'un mouvement long et régulier et j'ai été peu souvent surpris. En dehors de ça, l'aventure est intéressante mais le jeu puise plus dans l'univers en place que dans son scénario.

- Meilleur univers : 22/25
L'univers est sans doute le point fort d'Aëdemphia. Que l'on se place sur une grande échelle (les événements et personnages historiques, les deux mondes, les styles architecturaux des villes), ou une petite échelle (les événements, et anecdotes régionales), on trouve une grande richesse. Toutefois, elle est assez mal transmise au joueur ; en fait, les noms sont assez dur à retenir, et on reçoit par moment trop d'infos d'un coup. Reste que la somme de travail accomplie dans ce domaine est énorme et c'est vraiment pour découvrir l'univers que j'ai avancé dans le jeu.

- Meilleurs personnages : 18/25
L'équipe de personnages jouables est globalement équilibrée. J'aime pas trop les héroïnes féminines en règle générale, mais pour une fois j'ai apprécié. Par contre, au niveau du design, j'aurai aimé voir un peu plus de travail... Les costumes sont un peu simplistes et la moitié des persos ont l'air d'être en pyjamas :p (j'exagère xD). Niveau psychologie, ça va, c'est pas très appuyé ; du coup on a des personnages peut être un peu plus réalistes mais pas forcément très attachants.

- Meilleure mise en scène : 23/25
La mise en scène lors des cinématiques est très travaillée et excellente ; franchement, des cinématiques régulières, c'est le pied, et la réalisation est impeccable. Les plans ne durent pas 50 ans par économie de dessin, les angles de vue sont variés, en bref rien à redire. Par contre in-game, c'est un poil trop statique, ça manque de charas qui courent partout. :p

- Meilleurs graphismes : 22/25
Encore du gros boulot, avec beaucoup de custom par rapport aux débuts de la production. :p L'ensemble est quasiement homogène avec quand même de temps en temps quelques éléments qui font tâche comme des rips un peu trop différents au niveau du style ou des charas avec contours noirs. L'homogénéité est donc bonne mais elle constitue aussi un problème : les graphismes manquent de pêche et du début à la fin on nage dans un brouillard coloré violet/bleu. Il manque aussi des ombres clairement découpée, tout est trop flou. En somme, les graphismes sont agréables, de qualité, mais manquent de contraste, de dynamisme (ainsi on ressent pas assez de différences entre les intérieurs et les extérieurs). J'ai rehaussé la note avec un gros bonus pour le custom, étant donné que vers la fin du jeu il y a vraiment beaucoup de boulot.

- Meilleure bande-son : 16/25
Les musiques collent aux graphismes, mais un changement plus radical de style dans les combats et les moments dramatiques du jeu aurait pas été de refus. Là encore, trop d'homogénéité tue l'homogénéité (exception faite pour e-nomine, là c'était très judicieusement choisi et ça apportait un peu de variété :p).

- Meilleure programmation : 20/25
Je suis pas allé fouiller les pages d'événements pour voir de quoi ça avait l'air. Donc du point de vue de l'apparence uniquement, ça tourne correctement, malgré pas mal de bugs (personnages sur lesquels on peut marcher, quelques problèmes dans le menu et de dialogues aussi...). Au regard de la taille du jeu, ça passe, mais c'est assez euh... frustrant, par moment. " En tout cas pour ce qui est des systèmes (les options, le mode furtif, la fabrication d'objets) la programmation m'a impressioné.

- Meilleur durée de vie : 23/25
Je me suis pas chronométré, mais même sans faire toutes les sous-quêtes on passe très largement la barre des deux dizaines d'heures (ça c'est plutôt rare dans le making :p). Durée de vie énorme si on veut tout faire à fond (j'avais attaqué la démo comme ça, et finalement je suis allé à l'essentiel). Si on regarde le rapport qualité/quantité, on dit juste "ouaw".

- Meilleur gameplay : 19/25
Les combats m'ont pas tellement emballés. En fait, j'ai eu des difficultés à gérer correctement les capacités et les équipements (mais c'est peut être que je suis vraiment pas doué xD). Par moment il y a aussi trop de combats. Mais c'est allégrement compensé par des tonnes de persos à qui parler et plein de petites sous-quêtes à faire (un de mes RPG de référence étant Morrowind, j'ai apprécié cet aspect développé dans le jeu). Sans faire les sous-quêtes et en essayant d'aller directement à l'essentiel, le jeu est assez dur.

- Meilleur Art (Artwork) : 19/25
Je raffolle pas du style de dessin de Sylvanor mais il sait utiliser 'toshop comme il faut, et ce qu'il crée sort des sentiers battus ; je regrette personnellement des designs pas assez poussé pour ce qui concerne les personnages, les armes, les monstres.

2 Awards spécifiques:

- Meilleurs mini-jeux : -/25
/ (Je ne compte pas le jeu de stratégie, élément isolé - et vaut mieux pas que je le note car il est beaucoup trop difficile :p).

- Meilleure originalité : 17/25
Originalité dans l'univers, dans le style "rêve" du jeu, pas tellement dans le gameplay.

3 Awards mineurs:

- Meilleure immersion : 18/25
L'immersion est bonne mais le jeu pêche par un manque d'intéractions avec le décor et des dialogues parfois pas crédibles.

- Meilleure séquence d'introduction : 22/25
Avec des dessins un poil plus aboutis, et une introduction un peu plus longue, c'aurait été parfait. :p

- Meilleur mapping : 19/25
Tout est un peu trop "plat", ça manque de relief. En tout cas le mapping s'accorde avec le côté "réaliste du jeu" pour ce qui est des proportions, des espaces entre les éléments. Et puis, la panoramisation casse complètement l'aspect de répétition des chipsets qu'on voit d'ordinaire, et ça c'est vraiment bien (gros travail aussi sur les éléments superposés commes les banderolles). Mais en associant purement mapping et gameplay, le premier vient entâcher le second.

- Meilleur level-design : 17/25
Idem que pour le mapping : c'est un peu trop plat, un peu ennuyeux, et il y a des séquences de combat trop longues dans les zones hostiles.

- Meilleur CMS : 19/25
Pas très ergonomique (tout est trop "gros") mais avec beaucoup de sous-menus, d'options, +1 pour les visages animés des persos. :p

- Meilleur CBS : 19/25
Il manque un concept novateur à la base pour donner de l'intérêt aux combats d'Aëdemphia. Le CBS est soigné mais trop commun. Beau boulot pour les animations, en tout cas. Tous ces sprites de persos, et d'ennemis, woaw. "

Conlusion :

Meilleur jeu 22/25

Aëdemphia est devenu un grand nom du making, et ce n'est pas pour rien. Le poids de l'archive ne laisse d'entrée aucun doute : on a affaire à du gros, du lourd. Si je devais résumer le jeu, j'utiliserai le mot travail ; quelque soit le domaine, il y a eu beaucoup de travail. Ce qu'il manque principalement, c'est un concept novateur, surtout pour les combats ; mais dans le registre du RPG classique Sylvanor nous offre une très belle production.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !