Hello ! Venez discuter sur Discord !
Test :
Inexprima
Par Ody
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
Test de Inexprima par Ody

1 Awards majeurs

- Meilleur scénario : 17/25
J'ai hésité avant d'attribuer une note pour cette catégorie. En effet il n'y a pas de réel scénario autre que la mission d'un individu "surnaturel" d'aider les gens sur le plan émotionnel. L'idée qui est à la base de ce jeu cartonne. Mais dommage, la démo est trop courte pour que l'on puisse juger vraiment correctement du déroulement de tout ça. On a juste droit au tutoriel, c'est peu pour se forger un avis. Alors je note quand même, mais juste l'idée originale à la base du jeu.

- Meilleur univers : 18/25
Le héros et les personnages sont représentés comme des entités blanches et floues, le héros évoluant sur une ligne blanche sur fond noir. En fait, difficile de parler d'univers pour ce qui est en place ; c'est une représentation conceptuelle du monde des sentiments. Même si ce n'est pas formidablement développé, le fait qu'il n'y ait que des sentiments crée vraiment un "truc" ; pour dire les choses vites c'est le dépouillement total qui se suffit à lui même. Si il y avait plus de choses, "l'univers" perdrait de sa consistance, en somme.

- Meilleurs personnages : 16/25
Des personnages on ne voit que la forme et les sentiments. C'est conceptuel, et même si "concept" n'est pas un mot magique qui fait que telle chose est automatiquement géniale, il y a quand même du "charme" dans cette représentation des individus. On découvre le héros Anima dans l'intro et on le suit quand il se retrouve aspiré sur la ligne des sentiments. Il est plutôt neutre en fait, par opposition aux individus qui ressentent tous des sentiments. Dur de noter cette catégorie, là encore. :p

- Meilleure mise en scène : 22/25
L'intro, les plans de transitions, les effets, la manière dont le héros progresse, j'suis fan.

- Meilleurs graphismes : 23/25
Il manquait dans le fichier texte la part de graphismes custom. Mais faut pas être un génie pour se dire que tout ou presque a été fait des mimines du créateur, Alter Ego. En tout cas, c'est vraiment esthétique : Noir & Blanc dominant + couleurs variées ici et là, ça dégage un maximum d'effet. Dès l'écran titre, très propre, j'ai senti le truc. Les graphismes en somme sont originaux, particulièrement soignés, il y a beaucoup d'effets un peu partout, un beau scrolling différentiel devant et derrière le héros, ya rien à dire ça captive complètement le joueur.

- Meilleure bande-son : 15/25
Une bande-son très discrête, je crois qu'il aurait été possible d'exploiter plus la musique en fonction des sentiments (pourquoi pas une musique qui change quand on s'approche d'un personnage ressentant telle ou telle émotion). La musique maintient le joueur dans un état de dépaysement "mais où j'suis là", le boulot est accompli à ce niveau, mais j'aurai aimé plus, quoi.

- Meilleure programmation : 20/25
Très fluide, très ingénieux (et j'insiste sur le terme), aucun bug, que des concepts parfaitement au point ce qui vient soutenir fermement tous les autres domaines. Un accroc dans la prog ici ou là aurait complètement cassé le truc, heureusement ce n'est pas le cas.

- Meilleur durée de vie : 7/25
Environ 5 mn de jeu, l'intro + le tutoriel de démarrage, en fait ce qui m'a étonné c'est que j'ai eu l'impression que le plus dur était fait (mettre en place l'univers, la programmation du système de jeu, les effets graphiques principaux, etc.) et bizarrement la démo s'est arrêté au moment où l'on rentrait dans le vif du sujet. Je met donc une note pas terrible tout en attendant avec impatience la suite.

- Meilleur gameplay : 16/25
Tellement simple mais tellement intuitif, surtout dans l'intro (dessiner le portrait, etc.). Après le système de récupération des sentiments est moins facile à prendre en main (à comprendre en fait :p) mais on a pas vraiment le temps de le tester. En fait sur ce jeu on s'amuse à peu de frais, pour résumer. Une note pas extra car ça reste quand même léger, mais c'est réalisé avec brio.

- Meilleur Art (Artwork) : 15/25
Le portrait du début est assez basique mais bien dessiné (l'animation des lèvres fait réaliste). Dur de noter vraiment une catégorie sur un seul art (quoique, le title peut aussi être pris en compte).

2 Awards spécifiques:

- Meilleur non-RPG : 20/25
Un coup de coeur pour ce jeu sans équivalent. Dans l'esprit, ça me fait penser à des jeux comme Cloud (un petit garçon vole dans le ciel et purifie les nuages). L'auteur ne s'est pas embarassé avec les fioritures et présente un projet épuré, dans lequel tout est abordé de manière simple mais avec style et où l'intuitivité est à la base de tout.

- Meilleure originalité: 24/25
La meilleure note de mon test pour le côté le plus marquant du jeu : l'originalité. On voit passer des centaines de jeux sous les yeux mais un seul de temps en temps arrive à dépayser de cette façon le joueur.

3 Awards mineurs:

- Meilleure immersion : 22/25
Très bonne accroche du joueur. Le noir et blanc captive, les animations et les effets jouent aussi un gros rôle à ce niveau.

- Meilleure séquence d'introduction : 17/25
Ra, les p'tites particules qui volent un peu partout, c'est chouette. :p L'implication du joueur dès le début aussi.

Conclusion :

Meilleur jeu : 20/25

Mon test comporte finalement des notes en dent de scie selon les catégories, mais à l'arrivée le résultat est très honorable pour cette production que je ne connaissais pas du tout et qui m'a véritablement surprise. Avec Off, ce jeu correspond à mon second coup de coeur de cette session des Alex. Un univers atypique et esthétique, un concept original, un gameplay simple, intuitif, j'ai testé deux fois le jeu avant de rédiger mon test.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !