Test :
CAM°

Temps joué : 10 min


Introduction

Je n'ai pas du tout accroché à ce jeu, de part d'abord de part sa difficulté.
En effet, je l'ai trouvée beaucoup trop poussée dès le début, c'est pourquoi, suite à 20 game over consécutifs, j'ai du écourter mon test. Ce dernier ne sera donc pas forcément très représentatif du jeu.
En tout cas, le jeu m'a quand même plu, ce point mis à part. Je vais donc parler de ce que j'ai pu en voir.


Awards généraux

Gameplay (Note : 4/5)

Le jeu a une maniabilité assez dure à prendre en main, mais une fois ce "rituel" franchi, les commandes sont assez simples à utiliser. Le gros défaut (encore une fois, je ne suis vraiment pas allé loin, donc je parle de ce que j'ai vu) est principalement la vitesse du personnage. Ainsi, comme les ennemis sont plus rapides que nous, il est très dur de les éviter lorsqu'on doit leur passer à côté. Le système de boost est bien réalisé, mais il m'a tout de même fallu une grosse dizaine d'essais pour passer la phase du tutoriel, toujours à cause de la vitesse des ennemis. Cela m'a d'ailleurs poussé à stopper alors que je n'y arrivais pas. Lorsqu' enfin j'ai réussi à passer ce tutoriel, j'ai pu avancer un peu, mais la difficulté trop poussée a finalement eu raison de moi.
Le système du double déplacement est vraiment bien trouvé, je n'avais jamais vu ça nulle part ailleurs. Rien que pour cela, Cam° sort de l'ordinaire. Ce système est vraiment bien réalisé, en plus, et permet d'aborder le jeu sous un angle différent de celui des jeux plus "classiques".


Histoire (Note : 3,5/5)

Je préfère rester neutre sur l'histoire du jeu, n'ayant pu en voir qu'une partie. Cependant, le début est vraiment inédit par rapport à l'histoire des jeux à consonnance plus médiévale.
Tout d'abord, le fait qu'on ne soit pas la personne qui cherche à s'enfuir mais un agent de sécurité change radicalement le principe des jeux faits avec RPG Maker. En effet, on dirige un personnage sans l'incarner, et cela change complètement le système.
Je ne peux pas en dire plus, sinon que la descente de cette jeune femme ne soit pas "classique" peut un peu choquer le joueur.
En tout cas, l'histoire est vraiment très prenante et donne envie de continuer. Je continuerai lorsque j'en aurai l'envie, c'est à à dire quand cette rage des game over sera passée. Ce test sera surement le dernier que je validerai.

[ Edit shûji: L'auteur de ce test t'avais mis 0. Ceci désorganisant complètement le classement et avouant lui-même que c'est parce qu'il 'na pas assez joué au jeu qu'il n'a pas noté, je t'ai attribué la note de 3.5 qui est la moyenne des 3 autres notes arrondi au point supérieur prêt. ]

Ambiance et Immersion (Note : 4,75/5)

Face à nos écrans de caméras, on se prend rapidement au jeu pour aider cette femme qui se retrouve bloquée dans l'immeuble. La musique sinistre et la couleur sombre des images montrent bien le côté horrifique du jeu, ainsi que le côté mystique, avec les ombres et les monstres qui déambulent dans les couloirs. Aussi, on voit bien la peur du gardien dans ses dialogues avec la femme, et celle de cette dernière par ses réactions. On ressent donc nous aussi cette peur et on ne veut pas qu'il arrive malheur au personnage, ce qui arrive un peu trop souvent, je trouve, mais c'est peut-être moi qui m'y prend mal.
Pour ma part, justement, les nombreux game over que j'ai eu pendant ma partie ont beaucoup cassé cette ambiance, car je m'énervais à devoir recommencer toujours le même passage.
A part ce point, qui ne vient surement que de ma manière de jouer, tout est bien mis en forme pour que l'on ressente les émotions des personnages et que l'on se substitue à eux.

Graphismes (Note : 5/5)

Les graphismes restent simples, mais sont assez représentatifs d'un immeuble "abandonné". On y retrouve les machines, les porte, les ascenseurs, bref, tout ce qui peut se trouver dans un immeuble quelconque. Ils ont bien étés retravaillés pour représenter les intérieurs d'une manière sombre/oobscure et montrer la coupure de courant.
Les charsets des personnages sont également bien réalisés (je ne pense pas que tous viennent des RTP, mais je n'y connais absolument rien).
Le tout est bien harmonisé, et on y retrouve bien une ambiance obscure et effrayante.

Bande-son (Note : 4,5/5)

C'est assez dur d'évaluer cet award sur un jeu qui n'a aucune musique.
En même temps, ce manque est assez justifié, de part la panne de courant dans l'immeuble. On se rabattra donc sur les effets sonores du jeu.

Tout d'abord, les sons de la caméra : très bien trouvés, fidèles et placés au bon moment.

Ensuite, les sons des monstres sont assez bien, mais je pense qu'ils auraient pu être améliorés. Tous les monstres ont les
mêmes "cris" alors qu'ils sont différents les uns des autres.

Je n'ai rien de plus à dire, étant donné que je n'ai entendu aucun autre son jusqu'à l'endroit où j'ai abandonné.


Awards spécifiques

Game design (Note : 4,75/5)

J'ai tout dit dans la partie traitant du gameplay des alex "obligatoires" mais je vais renommer ici tout ce qui peut être inclus.
D'abord, le système du double déplacement (si on peut nommer ça comme ça) est bien conçu, on peut facilement déplacer la femme et la caméra, le tout en même temps. Cependant, je ne sais pas si c'est bien normal que l'on puisse déplacer la caméra pendant les cinématiques.
Le système de Sprint est bien géré, et les collisions sont assez bien faites, si ce n'est que l'on a un game over même si le monstre a une case d'écart avec nous. Il faudra modifier cela quand même.
Que dire de plus... Je n'ai pas vraiment vu d'autres systèmes, mais ces trois là sont tout de même vraiment bien faits et je félicite les makers.
Il aurait cependant été judicieux de montrer au joueur quelles portes pouvaient être ouvertes ou non.

Level design (Note : 4,5/5)

Les différentes pièces se ressemblent toutes par leurs couleurs et leurs graphismes (normal...) mais la variation des formes des pièces apporte bien une sensation de nouveau aux salles, que l'on peut (ou non) reconnaitre et explorer. De plus, on ne découvre pas les salles en déplaçant le personnage, ce qui fait que l'on peut les explorer librement, sans risque de se faire bloquer par les murs ou autres.
Le jeu est assez lent au tout début, quand on trouve la femme qui erre dans les couloirs, puis tout s'accélère d'un coup dès l'apparition du premier monstre du jeu.
Pour ce qui est de la difficulté, je l'ai déjà dit, mais je le redis dans cette section qui y est plus appropriée, je l'ai trouvée vraiment trop élevée, de part la vitesse des ennemis qui nous poursuivent, par exemple, ce qui fait que je n'ai jamais ou presque finir une salle du premier coup. Il m'a toujours fallu une grosse dizaine d'essais, voire plus, pour y parvenir, c'est cela qui m'a fait lacher le jeu.
A part ça, le level design est très bon, on devine plus ou moins rapidement les directions à prendre (même si pour cela, il faut tester les portes...) et on prend pas mal de plaisir à essayer de s'échapper.

Systèmes originaux (Note : 5/5)

Je n'ai pas pu voir le code utilisé pour le faire, mais le système de la séparation de la caméra et du personnage est vraiment bien fait. De plus, les commandes sont simples et rapides à comprendre, et le jeu est très plaisant à jouer avec ce point en plus. C'est vraiment pratique de voir ce qui peut nous arriver plus en avant plutôt que d'avancer et de se prendre un monstre en pleine face parce qu'on ne l'a pas vu venir.
Ainsi, le déplacement de la caméra et du personnage sont bien gérés, et le tout est bien réalisé.

Scénario (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Mise en scène (Note : 4,5/5)

Dès l'allumage de la caméra, on ressent cette idée d'horreur, de frayeurs, de part les couleurs, mais aussi les sons que l'on peut entendre. On ressent donc bien cette horreur qui veut nous être passée par les makers, et la peur ressentie par les protagonistes. Les apparitions et les formes des ennemis sont également bien choisies et bien mises en scène, le tout nous donne vraiment des sueurs froides lorsqu'on joue au jeu.
Ainsi, le jeu est vraiment bon je n'en dément pas, et tout est vraiment fait pour que l'on se prenne au jeu et que l'on veuille échapper à cette horreur.

Univers (Note : 3,5/5)

L'univers de ce jeu est vraiment restreint : pour seul décor, l'intérieur d'un immeuble, seulement 2 personnages, des monstres qui se ressemblent beaucoup, etc.
On y retrouve les même lois que dans le monde réel, avec en plus, l'apparition de quelques monstres imaginaires, ce qui peut vraiment nous surprendre lors de notre partie.
Le tout donne au jeu un univers assez effrayant, ce qui colle avec le reste du jeu, et même avec cette ambiance appeurrante, on a envie de se lancer dans l'aventure et d'aider cette femme à se sauver de ces étranges créatures.

Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 3,5/5)

Je n'ai pas pu voir tous les graphismes du jeu, mais les quelques fantômes que j'ai aperçu étaient très bien réalisés, et amenaient bien la peur qui doit être ressentie. Les portes sont aussi bien réalisées, même si on ne devine pas forcément laquelle il faut emprunter.
C'est un peu court comme justification pour un award, mais je n'ai rien de plus à rajouter, malheureusement.

Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Fin (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 4,5/5)

Je suis assez divisé pour cet award. Le jeu diffère vraiment des autres, mais parfois, on se perd un peu dans tous ces points. On va donc lister tout ça :
Le déplacement séparé a vraiment pour moi un coté inédit, et rend le jeu encore plus amusant (il faudra que j'essaye de faire un truc comme ça, ça pourrait être marrant dans le jeu que je veux créer).
Les bruitages sont assez bien, dans l'ensemble, mais parfois, je trouve cela un peu trop exagéré.
Les graphismes : rien à redire, on comprend vite la caméra infrarouge et le reste, et cela rend bien avec le reste.
Le scénario : j'ai joué à beaucoup de jeux de "sauvetage", mais j'avais encore jamais vu un truc comme ça. Je tire mon chapeau aux makers.
Donc, au final, malgré quelques points un peu embêtants, on arrive à une bonne conclusion, et Cam° est vraiment un jeu super.


Conclusion (Note totale : 2,5/5)

Le jeu me plait beaucoup, mais à coté d'autres jeux présentés pour le concours, je pense qu'il n'a pas le niveau.
Cependant, n'abandonnez pas vos efforts les gars, améliorez le et, si vous ne gagnez rien cette année, revenez l'an prochain avec un meilleur rendu !


Remarques diverses

Je préfère ajouter quelques points, qui aideraient à rendre le jeu meilleur : d'abord, réduire un peu la vitesse des ennemis, et autoriser le fait qu'ils soient à 0 cases de la femme, parce que crever quand l'ennemi est à une case de nous, c'est assez énervant. On n'arrête pas de mourir alors qu'on a l'impression d'avoir 20 fois le temps de passer.
Ensuite, les portes : on a parfois du mal à voir quelles portes on peut ouvrir ou non, et souvent, on n'a pas le temps de toutes les tester sans se prendre 20 game over. Il faudrait mettre des indices sur les portes, ou quelque chose comme ça.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !