Test :
Omega
Par AlexRE

Temps joué : 25 min


Introduction

La saga Omega s'est déjà présentée au concours en 2012. En 2014, l'auteur présente un reboot de l'histoire, avec un nouveau gameplay. Il semblerait que la démo présentée est plus courte que celle initialement prévue par l'auteur et, en effet, cette démo est une très courte introduction à l'univers...

Après avoir eu plusieurs problèmes pour y jouer, j'ai enfin pu aller de l'Alpha à l'Omega de cette démo. Verdict ?


Awards généraux

Gameplay (Note : 1/5)

Quasiment pas de gameplay dans cette très courte démo. Quelques combats très faciles au début mais dont l'intérêt est surtout narratif. J'aurais pu faire un ou deux combats de plus en fonction de mes choix, mais ça n'a pas été le cas. Pas d'achat ou de vente d'objets possibles, pas pu tester l'évolution des personnages de l'équipe non plus. Bref, pas grand chose à dire dessus...

Le système de choix-conséquence est intéressant, mais je n'ai pas ressenti vraiment le poids de mes choix, et je n'ai pas spécialement envie de rejouer à la démo pour l'instant pour tester d'autres choix... Le risque pour l'auteur de créer ce genre de système est donc de passer beaucoup de temps dessus alors que finalement les joueurs n'en verront que 20%...

Note : Les messages de tutoriel qui se répètent 3 ou 4 fois à la suite dans les premiers combats ne font pas très "pro", ni très propre...

Histoire (Note : 2,5/5)

L'histoire semble être un des points travaillés du jeu, mais il est difficile de la juger sur une démo de 20/25 minutes. Il y a une guerre entre un (ou plusieurs ?) royaumes et un groupe de rebelles appelés les Fahrts (je ne peux pas m'empêcher de penser à un mot anglais pas très beau en voyant ce nom... je trouve qu'il est assez mal choisi ).

En général, je préfère découvrir l'histoire au fur et à mesure du jeu, et dans la plupart des jeux pros, on la découvre après quelques donjons. Ici, l'histoire se déverse sans beaucoup de finesse, par l'intermédiaire de beaucoup de dialogues qui se succèdent. Ça va un peu vite, il faut penser à intéresser le joueur ! (Le fait de commencer par une scène d'action est - cela dit - une bonne chose.)

La démo se termine alors que quelque chose d'intéressant se produit : l'infiltration du héros dans le groupe ennemi. On veut en savoir plus !

Comme le reboot du jeu garde principalement l'histoire, je pense que c'est le point que l'auteur compte le plus travailler. Cependant, fait-on un jeu seulement pour raconter une histoire ?

Ambiance et Immersion (Note : 2,5/5)

L'ambiance est correcte. L'introduction était épique, malgré le fait qu'elle va très vite et que les Fahrts ne sont pas très beaux (on dirait qu'ils sont en pyjama jaune). J'ai bien aimé le village et sa musique, mais j'ai trouvé qu'il était tristounet : personne ne bouge, personne ne se déplace ! On dirait une ville peuplée par des poupées en cire...

L'immersion est un peu brisée par plusieurs fautes d'orthographe (cf tout en bas). Et surtout le fait qu'à part visiter un ville, on ne fait pas grand chose dans cette démo : on a à peine le temps d'entrer dans le jeu que la démo est terminée.

Graphismes (Note : 2,25/5)

Les graphismes sont assez classiques sur RPG Maker XP, et les tilesets de BenBen permettent d'ajouter un peu de variété.

Par contre, le pixel art laisse globalement à désirer. Les personnages, les armes, les objets qui sont faits "à la main" contrastent vraiment avec le reste. Cela entraîne un manque d'homogénéité graphique. Par exemple, les personnages dont les cheveux sont totalement marrons sans bordure ou sans fioriture font très "tâche". Tout comme la tenue des Fahrts, les armes, les vêtements et coupes de cheveux en général... Il vaut limite mieux ne pas faire de pixel art que d'en faire d'aussi mauvaise qualité (j'ai conscience que ce n'est pas évident, je ne saurais pas en faire pour ma part) ; ou alors ne pas le mélanger avec le pixel art convainquant de RMXP et BenBen.

En outre, les facesets des personnages sont assez mal détourés : on voit plusieurs points blancs autour de leur visage. Cela pose problème lorsqu'il y a beaucoup de dialogues comme dans cette démo.

Pourquoi les ennemis sont tournés vers la droite en combat alors que les héros n'apparaissent pas à l'écran ? Ils devraient faire face à la caméra plutôt.


En gros, des graphismes assez classiques entachés par un pixel art qui doit clairement s'améliorer.

Bande-son (Note : 3/5)

La bande son du jeu est plutôt agréable. Les musiques se laissent bien écouter. C'est un des meilleurs points de cette démo.

Un bémol (si je peux me permettre l'expression) pour les musiques de combat et de victoire qui viennent des RTP, ça gâche un peu tout.

Pas de remarque particulière sur les effets sonores. Il y a juste ce qu'il faut.


Awards spécifiques

Game design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Level design (Note : 3/5)

Le mapping est globalement correct.

La ville de Fahren n'est pas mal (mais il est surprenant que personne ne bouge ou se déplace). Elle ne figure pas dans les 10 plus grosses villes selon un PNJ, mais elle s'étend sur 6 grosses maps environ... Je n'ose pas imaginer les 10 plus grosses villes du monde alors. Elles risquent de prendre énormément de temps à mapper...

La zone d'entrainement de tir choque un peu, car on ne voit pas de PNJ tirer, on n'entend pas de coups de feu... Ça rajoute au manque de vie/d'animation dans cette ville.

J'attends une démo plus longue pour pouvoir davantage juger des villes et donjons du jeu.

J'ai remarqué un problème de passabilité et un autre ici (on peut marcher sur l'eau).

Systèmes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Scénario (Note : 3/5)

Comme indiqué dans la partie Histoire, c'est un des points les plus intéressants, même s'il se passe beaucoup de choses en peu de temps, au lieu de laisser au joueur le temps de digérer les évènements.

Cependant, même si la démo est courte, on peut déjà déceler des points intéressants : un retournement de situation par rapport à la prostituée Fahrt qu'on veut sauver, un retournement de situation par rapport au frère et à la soeur du héros, une infiltration dans la base ennemie... On sent qu'il y a une volonté de surprendre le joueur. Il y a aussi une volonté de garder un mystère : plusieurs personnages encapuchonnés, une partie de la ville qui est inaccessible... Le scénario réserve des surprises.

La construction de type flashback, avec le héros blessé gravement qui raconte son histoire passée est intéressante.

Il reste à voir comment cela va évoluer dans un jeu plus long et plus construit.

Mise en scène (Note : 3/5)

La mise en scène est assez classique. Pas sous-estimée, mais pas énormément travaillée non plus.

Lors de l'infiltration dans le village Fahrt du début, tout va assez vite, les ennemis débarquent devant le héros un peu brutalement (c'est surtout un problème inhérent à RPG Maker XP, en fait, dont le déplacement des personnages est particulier). On sent qu'il y a tout de même un souci pour rendre cette scène plus ou moins épique.

Par la suite, cela se tasse un peu. Les dialogues sont tout de même travaillés, les personnages se déplacent à mesure qu'ils discutent.

Le dialogue le moins crédible est peut-être celui où le héros se dispute avec son frère, le héros n'étant pas plus surpris par la révélation. Il y a un charset qui montre le héros et sa soeur se prenant dans leurs bras, c'est un bon ajout de mise en scène.

Globalement, il ne faut pas hésiter à faire moins de dialogues, mais des dialogues qui prennent plus leur temps, qui n'aillent pas trop vite, qui ne soient pas expédiés.

... A voir dans un jeu plus long ?

Univers (Note : 2,75/5)

On ne connait pour l'instant pas beaucoup l'univers du jeu. On sait qu'il y a un royaume, un conseil des 4 (référence à Pokémon ?), une faction ennemie : les Fahrts.

Y a-t-il d'autres royaumes ? D'autres faction ? D'où viennent le royaume et le conseil des 4 ? Que s'est-il passé les années précédentes ? Que veulent les Fahrts exactement ?

Les quelques PNJ qu'on croise n'en disent pas beaucoup pour le moment.

Petite remarques : pourquoi les femmes qu'on croise sont toutes des potiches qui cherchent à plaire ?

Personnages (Note : 2,5/5)

Les personnages importants que l'on croise sont le héros, sa soeur, son frère, la fille qui accompagne le héros et le roi. Cela représente pas mal de personnages au final. On a encore du mal à dinstinguer une personnalité propre à chaque personnage, à part le frère qui a du caractère, même si on ne sait pas pourquoi il est aussi méchant (peut-être est-ce à cause de mes choix). Et pourquoi le héros répond cela et ne semble pas pour le moindre affecté par la révélation de son frère ? Ce n'est pas très crédible...

Pourquoi le roi est cache son visage avec un chaperon, comme Dark Sidious ? Si c'est un dark roi, il cache mal son jeu...

Bref, pour l'instant, quelques personnages un peu aberrants, mais il est difficile de juger en 20 minutes...

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)

L'introduction, sans être extraordinaire, réussit tout de même le pari de mettre le joueur directement dans l'action, par l'infiltration du village des Fahrts. C'est pour moi une très bonne façon de commencer un jeu.

On pourrait cependant reprocher le trop gros nombre de dialogues par la suite.

[ Edit shûji : Alex Roi t'avait noté 2,5 . Tu t'es visiblement retiré de cet award donc j'ai retiré la note du test d'alex roiesper ]

Fin (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 2,5/5)

Nous avons ici une démo qui n'est qu'une très courte introduction à un jeu dont l'histoire se veut travailler, et qui possède quelques points intéressants. Attention à ne pas tomber dans le ridicule, que ce soit au niveau des réactions des personnages, des PNJ dans les villes, du pixel art... Ne pas hésiter à prendre son temps pour la mise en scène, et ne pas trop en dire dès le début pour l'histoire. Il vaut mieux faire simple et classique que trop "original" mais maladroit.

Il est difficile de se figurer de ce que sera le gameplay, si le jeu sera amusant, etc... donc attendons une nouvelle démo, plus avancée et travaillée !


Remarques diverses

On contrôle la soeur du héros, mais dans le menu
il y a toujours le nom du héros (oui, je l'ai nommé Babor).

Voici quelques fautes d'orthographe (il y en a certaines pour lesquelles je n'ai pas pu faire de screenshots) :

Secret (Cliquer pour afficher)



Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !