Test :
Sins of ERA.

Temps joué : 1 h 45 min


Introduction

Un gros morceau ce Sins of ERA, enfin gros dans sa façon de faire, pas dans sa longueur, c'est regrettable, même si c'est une démo et non le jeu complet.
Bref, passons donc à l'examen : Quels sont les pêchés qu'à commis Tohisu Era ?!


Awards généraux

Gameplay (Note : 3,5/5)

Sins of ERA est un bon morceau de gameplay. Le grand mot pour le définir est classique, et c'est à double tranchant.
Le classique, c'est une base sûr, quelque chose d'efficace qui a démontré que le temps ne remettait pas en question sa valeur, mais d'un autre côté, c'est du déjà vu, et quand un RPG amateur est déjà vu, qu'à t-il comme argument contre des plus gros jeux ?
Passons ce côté, et attaquons le gameplay en lui-même, c'est du RPG au tour par tour, sans grande surprise et originalité, mais c'est bien conçu, les combats sont équilibrés, la progression rythmées de manière correcte. L'exploration est assez intéressante bien qu'un peu limité au vu du statut de démo évidemment (mais impossible de ne pas en tenir compte finalement, la démo étant très courte, on ne peut pas voir réellement le gameplay évoluer, là où ce style de RPG gagne en richesse au fur et à mesure qu'on développe nos personnages et que nos ennemies deviennent plus coquin.
En soit, le gameplay est maîtrisé, les points sont donc ici augmentés sur la base du LD bien travaillé (détailler dans la partie concerné), mais sont perdues sur un gameplay finalement trop basique, bien qu'efficace.

Histoire (Note : 2/5)

C'est toujours très compliqué de juger une histoire à partir d'une démo. On n'en voit finalement que l'introduction qui n'est général pas le point culminant de son intérêt, et ça se ressent bien ici.
Mis à part cela, la mise en scène est plutôt bonne, simple mais bonne. On a une introduction assez classique de l'héros qui s'est introduit chez des bandits pour leur voler leur butin, et une construction globale des scène relativement bonne par la suite.

Ambiance et Immersion (Note : 3/5)

Et bien, l'ambiance est bonne, on est dedans, et c'est tout l'objectif finalement.
Les graphismes sont classiques et font "RM" mais leur bonne utilisation donnent un rendu relativement bon, mention spéciale à la ville de style orientale qui rend vraiment très bien avec son côté bazar dans tous les sens du termes avec des bâtiments chaotiquement mais intelligemment placé, des marchands tous les 3 mètres et des bandits tous les 2.
Malgré peu d'erreur dans le rythme du jeu, on regrette encore sa courte durée actuelle qui nous fait vite sortir d'une ambiance pourtant si prenante.
Mhh... Et les musiques, par contre, brisent complètement l'immersion, elles sont excessivement connues pour beaucoup, c'est à éviter.

Graphismes (Note : 1/5)

A partir du moment où il n'y a guère de fantaisie quand aux tiles où charsets utilisées, ça met un sacré frein dans la catégorie. On vera jamais aucun élément vraiment surprenant du point de vue graphiques dans le jeu, il ressort un travail de Level Design évident dans les lieux, une ambiance vivante assez intéressante dans beaucoup de lieu qui animent l'univers, mais du point de vue graphique cela est très limité.

Bande-son (Note : 0,5/5)

Final Fantasy est une série de RPG devenu quasi légendaire, ils ont notamment une patte musicale particulièrement forte, avec toujours une OST de très bonne qualité qui reste gravé là pour un moment...
Du coup quand j'entends des musiques de FF, je repense à des scènes de FF, où alors je suis entrain de jouer à FF, donc pas à Sins of ERA, ce qui est un problème dans le cas ici présent. Hélas, beaucoup de joueurs dans le making sont de manière logique des grands friands de FF, et ça ne les intéresse pas d'entendre cet OST dans des jeux.
Les musiques ne sont pas mal placés, mais m'ont complètement brisé l'immersion et m'ont fait tilté dès les premières secondes de jeu, je met un point noir sur la bande-son pour vraiment t'encourager à mettre une OST moins connu, ça donnera beaucoup plus de personnalité à ton jeu.


Awards spécifiques

Game design (Note : 3/5)

Le game design est simple et soigné, c'est l'essentiel donc.
On a bien certaines mécaniques qui ne sont pas d'origines dans RM, mais tout reste très simple, à un tel point que rien de frais ne ressort de l'emsemble, le système de combat néanmoins est maîtrisé, c'est agréable, c'est bien dosé, on fait les monstres et les boss à une allure bien travaillé. Il y a aussi dans la démo une petite séquence d'infiltration avec des gardes (j'ai déjà vu ce script je crois), qui est assez intéressante sans forcément être spécialement marquante.
Le GD est donc honorable, trop dans les "normes" peut-être, mais bien conçu.

Level design (Note : 4,5/5)

Le Level Design est franchement bien mis en oeuvre. Je l'ai déjà dit plus haut, mais la construction de la progression au sein du jeu est très bien conçu, la difficulté augmente légèrement avec le temps sans être excessif, quoiqu'un peu trop facile selon moi. La ville et les donjons sont bien conçu, ils encouragent à explorer les recoins, à fouiller, à s'intéresser au jeu tout bonnement, et c'est ça un bon level design, dommage que le jeu soit aussi court, j'aimerais voir comment son créateur fera des donjons de niveau plus avancés, car c'est toujours un sacré challenge pour construire une structure donnant envie d'explorer, sans être barbant, ni trop court ni trop long. Toujours est-il que je considère le LD comme réussi ici, et qu'il donne envie, qu'il est pour moi la force du jeu et qu'il faut continuer sur cette lancée pour produire un bon jeu, qui ne restera pas forcément dans les annales, mais qui saura être un bon jeu avant tout, et c'est tout ce qu'on attends d'un jeu fait avec RM !

Systèmes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Scénario (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Mise en scène (Note : 2,5/5)

La moyenne est expliquée par une chose très simple, la mise en scène fait son job, mais ne fait finalement pas plus je trouve. Les cinématiques en sont évidemment le meilleur reflet, elles sont simples, expliquent vite la situation, mettent vite le joueur sur la piste et sont donc ainsi efficace, elles contribuent à la bonne continuité du jeu et à la mise en valeur de tous le reste, et c'est à ça que sert souvent une cinématique, à porter le joueur. Après... Je n'ai rien ressenti du tous en jouant, c'est ici le problème. Cette mise en forme assez classique donne au jeu une enveloppe peu personnel, c'est un jeu RM bien fichu... Comme n'importe quel autre jeu RM bien fichu.

Univers (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Fin (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 3/5)

Sins of ERA est un bon jeu, peut-être même un très bon jeu... Mais un jeu en devenir. C'est toujours très problématique de juger de manière précise d'un jeu dont la démo est aussi courte, à peine suis-je entrer dans l'univers du jeu qu'on me force à en ressortir, à peine ais-je entendu 2-3 musiques mal placés que toute la qualité de la démo s'en ressent, et comment évaluer du gameplay d'un RPG, supposé évoluer avec la progression du joueur et des ennemies, lorsqu'on n'affronte encore les ennemies de base à la fin de la démo ?

Il est évidemment que la note peut-être faussée, le jeu pourrait mériter mieux comme moins. Néanmoins, en tâchant de juger un jeu sur sa démo, on en retire quelque chose d'agréable, un manque d'audace assez clair dans son gameplay et son scénario, mais un Level Design maîtrisé à bloc, qui rend le jeu très agréable à explorer et ce simple Level Design semblant si éloigné pour certains maker donnent toutes les lettres à ce jeu, et mettent en valeur tout ce qu'il y a avec.

Sins of ERA doit-il gagner les Alex d'Or ? Je ne pense pas, mais il est hors de question qu'il s'en tire avec une note faible, ce serait criminel ! (comme les bandits de la démo...)
Mon verdict est 3/5, au plaisir de revoir Sins of ERA revenir en plus développé l'année prochaine !


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !