Test :
Kingdom Hearts Rebirth 2

Temps joué : 1 h 45 min


Introduction




Awards généraux

Gameplay (Note : 3/5)

Les combats semblent être le coeur du jeu. Ils sont très plaisant et plein de dynamismes grâce aux animations et aux sons pêchus. C'est assez intéressant de pouvoir personnaliser son menu de combat.
C'est bien vu d'avoir des ennemis qui passent au rouge avant de nous attaquer, car il faut parer au bon moment, malheureusement ce n'est pas pour tous.
Bien pensé d'introduire petit à petit les différents éléments de gameplay des combats, pour faire gagner le gameplay en profondeur sans faire peur aux débutants. Au fur et à mesure les combats deviennent de plus en plus intéressants.
D'une manière générale, je trouve les premiers combats assez confus, on croirait être dans un jeu de combat en 2D, mais c'est étrange de pouvoir passer au travers des ennemis. Ca ne donne pas l'impression qu'il y a un contact physique, mais le sentiment de se battre contre une espèce de fantôme, surtout que la plupart des ennemis se téléportent à droite à gauche. J'aurais aimé qu'on ne passe pas à travers les ennemis et qu'on puisse sauter. Parfois, les coups ne touchent pas l'ennemi, c'est frustrant.
Lors du combat contre le premier boss (le disciple noir), je suis mort 5 fois. Finalement, ma technique fut d'appuyer sur le bouton défense en permanence et laisser Lea le tuer. Autant dire que ça n'était pas très fun. Je pense qu'il a une barre de vie en trop.

J'ai eu quelques problèmes avec les quêtes secondaires, peut être qu'au lieu de nous dire "vous avez déjà une quête en cours", ou "Je compte sur toi", on pourrait nous rappeler le but. Imaginons que le joueur lance une quête, sauvegarde, reprend le jeu quelques jours plus tard... il ne sauras pas quoi faire.

Histoire (Note : 2,5/5)

Assez difficile de juger la qualité du scénario vu qu'il s'agit d'une suite de jeu étant lui-même un fan-game d'une série de jeux que je ne connais pas du tout. Pour ajouter à la confusion, il se produit des évènements étranges que les personnages eux-mêmes ne peuvent pas expliquer.
Le gros problème que j'ai eu avec l'histoire c'est que je n'ai pas réussi à sentir le sentiment d'urgence dont parle les personnages. Les ténèbres arrivent, il faut faire quelque chose au plus vite, mais, par exemple, nos alliés restent les bras ballants dans une tour. Peut être qu'ils pourraient être occupé à quelque chose, par exemple se renseigner sur les cristal pour le mage, aller faire autre chose ailleurs pour Dingo et Lea.
Je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire.

Ambiance et Immersion (Note : 2,5/5)

La qualité des graphismes et des musiques permettent de poser une petite ambiance.
J'ai beaucoup aimé voir le texte des PNJ changer selon notre progression dans le jeu.

Il pourrait tout de même y avoir plus d'interaction avec le décor (observer dans sa chambre, lire les affiches sur les murs). La majorité des PNJ n'ont pas de dialogue et ne se déplacent pas, c'est dommage. Il y a beaucoup d'endroit qui donnent l'impression qu'on puisse y aller (ruelle, portes ouvertes, grotte...) mais où on ne peut pas, soit parce que c'est trop tôt dans le jeu, soit parce que c'est juste un élément du décor. Dernière chose, les fautes, qui viennent sans arrêt nous sortir du jeu.

Bref tout ça m'a donné l'impression d'évoluer dans un très joli décor plutôt que dans un univers vivant, ce qui n'aide pas à l'immersion.

Graphismes (Note : 4,25/5)

J'ai été impressionné par la qualité des graphismes, les facesets sont de très bonne qualité, bien dessinés et bien colorisés.
On a vraiment l'impression d'être dans un anime avec ces jolis décors, ces effets de lumières, ces facesets et ces animations, au point que parfois on ne sait pas si on est dans une cinématique ou dans le jeu.
Beaucoup de PNJ différents, avec un bon style, qui se détachent bien des décors. Les menus sont très classes, même s'ils manquent peut être d'un peu de personnalité avec leur bouton glossy passe partout, ceci d'un côté d'un autre côté le menu a l'air assez complexe, il y a beaucoup d'interfaces différentes (combat, dialogue, voyage entre les mondes, menu général, etc) donc c'est peut être pas un mal que ça ne soit pas trop chargé.

Bande-son (Note : 3/5)

Les bruitages de différents menus sont parfaits. Il y a quelques voix, c'est une bonne surprise. De bons bruitages lors des combats.
Du côté des musiques, avec tout le respect que je dois à l'orchestre, je les ai trouvé assez passe-partout, mais pas désagréables à écouter, de bonne qualité, elles bouclent bien. Peut être qu'elles pourraient être juste un peu plus marquées car elles ne font rien ressentir de spécial.

En fait, il y a beaucoup de musiques très calmes qui ne collent pas aux choses qui se passent. C'est logique de mettre une musique martiale au Colisée. Ou alors, une musique tribale et assez joyeuse au village des Mogs, mais... si le village vient de se faire attaquer, il y a quelque chose d'étrange, un décalage entre l'émotion suscitée par la musique et les évènements.


Awards spécifiques

Game design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Level design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes originaux (Note : 4,5/5)

Beaucoup d'interfaces et de sous-interfaces qui sont fonctionnelles et claires.
Le système de vue en 2D isométrique n'a sans doute pas été facile à programmer, il fonctionne plutôt bien (parfois on voit le héros passer à travers un objet en le "coupant", mais rien de bien méchant).

Même si je n'ai pas spécialement accroché aux combats, il faut reconnaitre le travail effectué. Tout d'abord sur l'interface qui est complexe tout en restant agréable à manipuler : j'ai eu un peu peur en voyant qu'il fallait manipuler 7 boutons, mais ça se fait finalement très naturellement.
C'est très bien pensé de pouvoir passer entre plusieurs decks de techniques si facilement.

Ensuite, un bon travail sur l'intelligence artificielle des ennemis et des alliés, qui parviennent à faire illusion.

Scénario (Note : 2,5/5)

Je ne suis pas sûr d'avoir tout compris. Notre frère semble prisonnier des ténèbres, on reçoit une force qui va nous permettre de le sauver. En recevant cette force (un cristal), on se fait attaquer. On revoit un vieil ami, qui nous attaque pour nous tester. Pour avoir plus d'information sur le cristal, on va voir un magicien, qui malheureusement ne sait rien. Un ennemi nous attaque, on le bat. Il faudra peut être fermer la porte qui lui a permis d'entrer dans notre monde. Puis, on doit ouvrir notre coeur à des amis pour délivrer notre frère. Pour celui, on se rend dans un Colisée. Ca serait sympa d'expliquer un peu qui on cherche à rencontrer, si on est déjà venu, etc.

Par la suite, on se rend dans un village mog, sans bien comprendre pourquoi non plus (le héros s'exclame lui-même "C'est un village Mog !", pourquoi se rendre ici ?).

Bref, j'ai trouvé ça très confus. Je sens bien qu'il y a un univers, des enjeux, en tout cas des éléments qui me manquent. C'est pour cette raison que je ne peux pas mettre moins de la moyenne.

Peut être qu'un résumé général, soit au début, sois dans le menu, comme bonus, serait une bonne idée.

Mise en scène (Note : 3/5)

La mise en scène est assez sympathique, j'ai particulièrement aimé le début et la phase de la rencontre avec la personne qui nous donne le cristal (cachée dans l'ombre). Un peu moins la suite, lorsqu'on rencontre DIngo et le magicien, que j'ai trouvé expédié un peu vite.

C'est très appréciable d'avoir des facesets pour tous les personnages, exprimant différentes émotions.

Il manque peut être un peu de temps avec les personnages, par exemple Dingo n'a que 5 ou 6 lignes de dialogues, ou même Hercules.

Dommage que la plupart des personnages soient statiques, ça empêche de jouer avec le positionnement dans l'espace (machin se détourne de truc, bidule s'éloigne avant de parler...).

Univers (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 4,5/5)

D'après l'auteur, une "très grande partie des graphismes" est custom, mais vu le niveau de qualité des graphismes, difficile de savoir lesquels viennent d'un jeu professionnel et lesquels viennent du créateur. Que ça soit les facesets, les effets spéciaux, les décors, les PNJ, les cinématiques, le pixel art ou le dessin, tout est réussi, fonctionne en harmonie et parvient à donner une personnalité au jeu. Les animations sont particulièrement réussies.

Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 3,5/5)

J'ai vraiment adoré l'introduction. Elle met tout de suite la barre très haut au niveau qualité graphique, l'ambiance est bonne, le combat, qui sert de tutorial, est très classe. Le QTE est peut être un peu long, ou alors peut être faudrait-il un indicateur pour voir la progression (par exemple une jauge) parce que c'est à un tel point je pensais plus à la douleur de ma main qu'au combat. Si un QTE nous fait sortir du jeu, c'est dommage.

La transition cinématique/phase de jeu est très bien faite. Dommage qu'on arrive par la suite dans une chambre où on ne peut interagir avec rien et dans cette ville si vide, ça m'a un peu déçu.

Fin (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 3/5)

Il est évident qu'il y a eu beaucoup de travail sur le jeu, néanmoins, j'ai l'impression qu'il est encore un poil trop tôt pour présenter le jeu au concours.

D'un côté, on a des graphismes magnifiques, une programmation impressionnante, quasiment 2 heures de jeu.

Mais d'un autre côté, des chemins qui ne mènent nulle part, des PNJ sans texte, beaucoup de fautes, des maps un peu vides, peu de sous-quêtes... tout ça donne l'impression d'être en face d'une démo technique plutôt que d'être en train de jouer au début d'un jeu terminé.


Remarques diverses

Beaucoup de fautes, quelques exemples :

Que recherche (ajouter un s) tu ?
N'abandonnes (sans s) pas
qu'il sagit (apostrophe) d'un élu de la keyblade
sans doutes (sans s)
aller ne fait pas cette tête (allez)
n'aie pas peur (n'ai)
toutes les données non sauvegarder (sauvegardées)
si j'avais su que Yen Sid ressembler à sa (ressemblait à ça)
nous nous sommes déjà rencontré ?
Kioku pour sortir Kiryoku du monde endormie (endormi)
Mais heuresement que vous allez bien (heureusement)
les mondes sont redevenus se qu'ils étaient (ceux)
comment ce passe ton voyage ? (se)
(la copine d'hercule ->) les ténèbres qui m'emprisonnez (m'emprisonnaient)
aide nous à les retrouvait (retrouver)
je devrais vite rentré au village (rentrer)

Quelques bugs de passabilité :
http://i.imgur.com/d4XZqR8.jpg
http://i.imgur.com/FbPAQvi.jpg

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !