Test :
La fabrique de noel

Temps joué : 2 h 30 min


Introduction

Un jeu ayant pour thème Noël.....
En plein mois de Juillet.....
Vous vous foutez un peu de ma poire....
Et en plus c'est pas un RPG......
Halalala, qu'est ce qu'on ferait pas pour avoir les faveurs d'un modo


Awards généraux

Gameplay (Note : 3,75/5)

Donc nous sommes ici dans un jeu de gestion et d'organisation.

Alors je préviens tout de suite : je suis nul dans ce genre de jeu! A Startopia, ma station a finit couverte de cadavre. Dans Sim City 4, je termine avec un déficit abyssale. Même dans les Browser Games style Grepolis, je suis nul! Alors c'est pour toi, public, que je vais faire l'effort de tester ce jeu dans les meilleures conditions.

Le but est simple, vous devez fabriquer des cadeaux, et pour ce faire, récupérer de la matière première, en sachant qu'il faut des carrottes pour faire du bois (!), du bois pour faire des jouets, et qu'en plus il faut fabriquer les emballages à base de patates! A vous de répartir vos employés, que vous pouvez recruter au fur et à mesure que vous fabriqué des jouets. Et attention, pour fabriquer les jouets et les emballer, il faut un poste sur lequel travaillera un de vos petit prolétaire. Mais n'oubliez pas aussi d'assigner des porteurs pour transporter tout cela!

On se retrouve donc dans un jeu à la mécanique huilé, qui demande un temps d'adaptation avant de tout saisir, et bien sur le but est de faire le meilleur score possible. Autant dire qu'il va falloir être de plus en plus précis pour taper dans le high score, même si arrivée au mas du nombre d'employés, le jeu est en roue libre, et vous n'avez lus grand chose à faire.

Je ne vous cache pas qu'au début je n'ai rien compris! On est lâché san beaucoup d 'explication, et débrouille toi. Votre première partie vous servira de test, donc n'aillez pas peur!

Au fur et à mesure de la partie, des personnages issus des jeux vidéos apparaitront, et si vous essayez de leur parler, certain vous donnerons des bonus (ou des malus) et d'autres vous lancerons juste une phrase débile. Coup de coeur à Astérix citant Usual Suspects!

Même si j'ai du mal avec ce genre de jeu, j'ai bien apprécié celui là. C'est au final simple une fois tout compris, et des petit bonus à découvrir rendent le jeu intéressant à parcourir. Je le gratifie donc d'une bonne note!

Histoire (Note : 3/5)

On commence donc par un intro totalement psychédélique, on un mec avec semble t'il une coupe afro, vous sort, arme au poing, d'un semblant de cellule. Il vous mène vers un bureau, où le locataire est semble t'il un chimpanzé en train de fumer un cigare, et celui ci vous propose un boulot ne nécessitant aucune compétence, mais vous êtes, semble t'il, l'homme de la situation.

"ALERTE DROGUE" - SURTOUT LES ENFANTS, NE COMMENCEZ JAMAIS A VOUS DROGUER, OU BIEN VOUS FINIREZ COMME LE CONCEPTEUR DE CE JEU!

Ce message pédagogique passé, continuons "l'histoire", celle où Jason Statham dans le transporteur (ou bien le numéro 47 de Hitman, chacun ses goûts) se retrouve à faire le tour d'une usine de Noël. Une usine où on cutive des patates et des carrotes, en se faisant sponsoriser par Coca et KFC, tout en écoutant des remix ambiance Noël de musiques de jeux vidéos.

Une fois oublié le fait que prendre des acides est très mauvais pour le cerveau, le délir psychédélique est totalement prenant. Bon tout cela n'est qu'un prétexte pour faire jouer à un petit jeu de gestion, mais l'ambiance colorée va parfaitement avec ce trip LSD, donc j'en reparle dans la section "Abiance et immersion". En attendant, je mets un petit 3 juste pour récompenser ce grand Nawak!



Ambiance et Immersion (Note : 4/5)

Comme expliqué dans les autres paragraphes, on est dans le nawak d'un bout à l'autre, et on se retrouve à parcourir l'usine dans tous les sens, et à parler à tous les personnages, issus de la culture jeux vidéo, le sourire aux lèvres!

Du grand art burlesque, tout simplement. Pour moi une excellente preuve qu'on peut créer une excellente ambiance avec pas grand chose!

Graphismes (Note : 2,5/5)

Le jeu a été conçu sur RPG Maker 2003, et du coup forcément, c'est moins joli que sur les versions plus récente. Même si le jeu trouve sa substantifique moelle ailleurs, on peut il est vrai regretté qu'il n'y ait pas eu plus d'effort pour rendre le tout plus agréable à l'oeil, et le rendre encore plus addictif.

Certes c'est mignon, mais bon on est pas sur Youtube (où un mignon petit chat peut sauver une vidéo pitoyable), et avoir des mignons petit lutins ne sauvera rien!!

Bande-son (Note : 3,75/5)

Dés le début vous avez le droit à une bande son de base. De jolis thèmes (dont je vous laisse trouver la provenance) arrangés en mode clochette et buche de Noël. Et au fut et à mesure, vous allez pouvoir acheter d'autres thèmes, et même en découvrir d'autres en fouillant un peu partout. A vous donc les versions 25 Décembre de Megaman 2 et Zelda!

Côté effets sonores, on reste le portnawak précisez plus haut, avec des bruitages bien zarbis et complètement débile! En clair, les esthètes vont détester, mais le tout reste dans le thème bien foufou du jeu, donc je continue sur ma lancée des bonnes notes.

PS : Et je remercie ce jeu de m'avoir fait découvrir "Michel Farinet". Et ça, ça n'a pas de prix!

https://www.youtube.com/watch?v=6_C3BegkqQw


Awards spécifiques

Game design (Note : 4/5)

Pas grand chose d'autre à dire. Vous vous prenez facilement au jeu, après une période d'adaptation assez déstabilisante.

Après, c'est un beau travail issu d'un RPG Maker je rapelle!

Level design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes originaux (Note : 4,25/5)

Un jeu de gestion sur RPG Maker, voilà tout est dit...

....ou presque! Si le principe de base est classqieu, les différents succès cachés vous pousseront à parcourir la carte dans tous les sens de manière frénétique sans que vous sachiez trop pourquoi, mais ça on s'en fout!

Sachant que nous sommes censés trouver avant tout des RPG, et bien c'est plus qu'original de trouver ce jeu ici! Donc une bonne note et c'est tout!

Scénario (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Mise en scène (Note : 2/5)

Là par contre, désolé, mais je vais être moins enthousiasme : Si l'intro étrange est une jolie chose, la présentation de l'usine est un peu catastrophique. On se téléporte d'un poste à l'autre avec 3 lignes d'explication, et c'est parti Jeannot, débrouille toi.....

Ensuite pour le reste, les lutins se déplacent en file indienne à travers l'usine, et voilà! Rien de folichon, on aurait pu espérer plus d'animation ou de diversités dans les prolétaires, mais c'est uniquement parce que je suis exigeant.

Univers (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 3,75/5)

Dashing through the snow
On a one-horse open sleigh,
Over the fields we go,
Laughing all the way;
Bells on bob-tail ring,
Making spirits bright,
What fun it is to ride and sing
A sleighing song tonight
Jingle bells, jingle bells,
Jingle all the way!
O what fun it is to ride
In a one-horse open sleigh

A day or two ago,
I thought I'd take a ride,
And soon Miss Fanny Bright
Was seated by my side;
The horse was lean and lank;
Misfortune seemed his lot;
He got into a drifted bank,
And we, we got upsot.
Jingle Bells, Jingle Bells,
Jingle all the way!
What fun it is to ride
In a one-horse open sleigh.

A day or two ago,
The story I must tell
I went out on the snow
And on my back I fell;
A gent was riding by
In a one-horse open sleigh,
He laughed as there
I sprawling lie,
But quickly drove away.
Jingle Bells, Jingle Bells,
Jingle all the way!
What fun it is to ride
In a one-horse open sleigh.

Now the ground is white
Go it while you're young,
Take the girls tonight
And sing this sleighing song;
Just get a bob-tailed bay
Two-forty as his speed
Hitch him to an open sleigh
And crack! you'll take the lead.
Jingle Bells, Jingle Bells,
Jingle all the way!
What fun it is to ride
In a one-horse open sleigh.



Voilà, chantez tout cela sur la musique de Duck Tales/Megaman 2/ Zelda/Final Fantasy et vous avez l'entraînante bande son de ce jeu!!

Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Fin (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 4,25/5)

"Attention, il ne faut pas confondre originalité et "bouillie intellectuelle" ou bizarrerie."

Voilà ce qu'on me dit de suivre dans mon taf de juré. Mais comment faire avec ce jeu qui trouve sa source dans la bizarrerie, le grand nawak, et le mélange bordélique des références?

Parlons de son système de jeu alors, celui d'un jeu de gestion. Totalement original dans un un sens, quand on s'attend à voir un RPG.

En clair ce jeu est original dans son Gameplay, et sa bande son festive. Pour moi cela suffit à en faire un favori pour l'award de l'originalité!


Conclusion (Note totale : 3,75/5)

Et on arrive à la conclusion. Je pourrais me contenter de vous balancer mon meilleur score (1323), mais vous allez crier au scandale. Ce jeu ne prétendera pas à l'Alex d'or c'est sur. Mais il mérite largement d'être récompensé d'une manière ou d'une autre! Et les retours positifs actuels ne font que confirmer mon avis!

Et on termine avec un autre tube de Michel!

https://www.youtube.com/watch?v=Ehh56AaB1vY


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !