Pré-test :
Arthis et le Lapin Mange-Rêves

Temps joué : 1 h


Introduction

Arthis... Et le lapin Mange-rêves, alors je ne remet pas en cause les qualités culinaires d'un rêve mais sur le coup, je lui recommanderais la carotte qui me semble plus adapté à son régime. Nous partons donc dans les rêve du personnage appelé Arthis, qui se fait visiblement bouffer les rêves par un rongeur de la pire espèce. Il est vilain !


Awards généraux

Gameplay (Note : 1/5)

Alors... En toute honnêteté je ne me suis pas amusé du tout.

Commençons par les combat. Alors c'est du tour par tour absolument classique, comme les RTP nous l'offre, mais ce qui m'étonne c'est que j'ai limite l'impression que ce sont les monstres de la database qui sont dedans, pourquoi les chauve-souris et les guêpes ont un tel écart de force ? Je parcours un grotte, je monte de niveau et tue très facilement ses occupants, je sors, je vois des guêpes, elles me massacrent sans trop de soucis, c'est assez moyen du point de vue du Level Design. En parlant de ce dernier je ne comprends pas réellement l'enchaînement des scènes de jeu, ni leur intérêt. Pour un vieux nous pose des questions étrange et nous offre des objets si on donne les bonnes réponses (au pif) ? Pourquoi y'a une grotte ? Qu'est-ce qu'elle fait là ? Pourquoi on n'est pas simplement passé par la worldmap directement ? Pourquoi y'a t-il une énigme avec le mot de passe, elle n'est pas franchement intéressante mais surtout super embêtante à faire, ce n'est pas amusant de chercher un mot de passe avec des personnages qui nous demandent de payer et/où nous racontent des mensonges.

Histoire (Note : 1,25/5)

L'histoire n'est honnêtement pas bonne du tout. Il y a une idée de base intéressante : nous partons dans les rêves d'un enfant plein d'imagination et manquant un peu de réalisme, son rêve est un bordel sans nom, rempli de tout ce qu'on peut imaginer et... Hum, non en fait. Il n'y a quasiment que des humains, les environnements sont très basiques, en fait on dirait notre monde, loin de l'idée qu'on se fait du monde des rêves. Passer ce détail la seul trame scénaristique concerne donc la chasse au fameux lapin mange-rêve qui détruit nos si précieux rêves détruits par l'école (j'aime ce genre de message à la jeunesse ). En soit donc, le jeu a volonté d'être What the fuck, avec des rêves non basés sur le côté subconscient/réflexion de soi de notre esprit, mais plus sur notre imagination qui n'est apparemment composé que d'humain qui ont où non des queue. (Arthis est fan de Dragon Ball peut-être ?). Donc le soucis, c'est qu'on ne rigole pas des masses, que les personnages sont effroyablement creux et... ben que sans dialogue il n'y a rien, franchement je ne m'aurais jamais dit juste en voyant le jeu que j'était enfoui dans le subconscient d'un gosse.

Ambiance et Immersion (Note : 0/5)

J'ai un peu mangé de cette partie sur celle concernant l'histoire, donc je risque de me répéter un peu.
L'ambiance ni est pas, les musiques sont celles des RTP et ne collent pas franchement avec l'ambiance du jeu, l'histoire comme précisé n'offre pas de grands intérêts, c'est du WTF Timide j'ai l'impression. L'auteur veut raconter un peu tout et n'importe quoi de manière amusante mais on se limite à voir uniquement des environnements et des personnages hyper basiques. Les environnements ne font pas du tout penser à un monde de rêve, qui de plus est en proche de s'éteindre, c'est ce que j'appelle le monde réel, bon avec un côté médiéval (on se bat à l'épée, les mecs vivent dans des villages de style moyenâgeux), mais on est loin de l'idée d'un monde de rêve et de merveille sorties de notre esprit.

Graphismes (Note : 1,5/5)

Du points de vue de l'import, il n'existe pas. L'intégralité du jeu est basé sur les RTP. Ce n'est pas un soucis en soit, mais on ne peut pas réellement prétendre à beaucoup de points sans cela. Toujours est-il que le côté graphique du mapping n'est pas trop mal, c'est très basique évidemment, difficile de réellement faire des folies avec les RTP, mais ça a le mérite de ne pas forcément être désagréable, même si certaines choses n'ont pas tout à fait leur place.

Bande-son (Note : 1,25/5)

Bon et bien, tous les musiques sont issues des RTP et sont utilisées un peu comme-ci comme ça. On peut donc difficilement reconnaître une qualité musicale au jeu vu qu'il n'y a pas de recherche de thèmes musicaux quelconques. L’ensemble est donc très classique, ne marque pas, et faute à ma connaissance de ses musiques, je n'apprécie pas trop le entendre venir une à une pendant que je joue au jeu.


Awards spécifiques

Game design (Note : 0/5)

Je n'ai repéré aucune idée de gameplay non native de RPG Maker, et il n'y a pas d'utilisations particulièrement différentes de celles qui existent déjà, je ne saisis pas très bien la participation à cette catégorie du coup.

Level design (Note : 1/5)

La logique du Level Design m'échappe ici.
Bon l'introduction est une simple petite histoire où notre héros est confronté à un exercice trop difficile de maths et où il s'endort, en soit ce n'est ni original, ni inintéressant. Le problème vient par la suite, quel est l’intérêt de la discutions avec le vieux, où les réponse doivent être devinés au pif (c'est assez dérangeant d'ailleurs de prendre une minute entière à lui parler de n'importe quoi). Viens ensuit l'enchaînement logique qu'est l'ajout d'un équipier inconnu qui veut nous guider, et on va dans la worldmap car ce dernier nous apprend qui est notre, en passant par une caverne dont je n'ai pas saisi tout l’intérêt, ça aurait aussi bien pu être un passage de worldmap vu que rien ne s'y passe.
La progression au sein du jeu, du point de vue de la difficulté est mal géré, le jeu est globalement beaucoup trop simple, mais également l'écart de puissances entre les monstres est trop importante pour une proximité trop importante. Je suis dans la grotte, je croise des chauve-souris que je perfecte presque, je sors je croise des guêpes
qui massacrent mon équipe, me forçant à fuir systématiquement tous le temps jusqu'à trouver une auberge, un peu dommageable surtout que, et bien le jeu est facile continuellement après, donc c'est clairement que le passage des guêpes est un moment où les chiffres (les stats des guêpes) sont mal gérées.
Mauvais point donc, au vu de l'importance du level design dans un jeu, mal le gérer peut avoir des conséquences néfastes sur l'expérience de jeu, et c'est le cas hélas.

Systèmes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Scénario (Note : 1,5/5)

Le scénario m'a semblé très déstructuré, sans grand intérêt vu qu'il est est avant d'être un amas de wtf ambulant, c'est un rêve, du point de vue humoristique d'un personnage où tout est permis pour faire le moins logique possible. Donc... Et bien il est difficile de réellement accorder des points à un scénario qui d'office ne se veut pas logique et passionnant, juste amusant.

Mise en scène (Note : 2,5/5)

La mise en scène est on ne peut plus simple, les personnages ne bougeant que peu lors de ses dernières et les effets spéciaux se faisant riare. Néanmoins on peut noter un petit humour dans les dialogues certes bêbête mais toujours très amusant, sans être hilarant on fait quelque sourires et c'est qu'il y a une certaine efficacité ici.
Néanmoins, la mise en scène est limité par le scénario, compliqué de réellement construire quelque chose d'intéressant dans les scènes de jeu si le concept global n'est pas adapté. Néanmoins la mise en scène a des intérêts, ça mérite encore quelques améliorations dans son dynamisme et son côté "rêverie" ceci dit.

Univers (Note : 0/5)

Je risque de me répéter mais... L'univers justifie son côté "n'a aucun sens" par le fait qu'il soit un rêve, une immense rêve où le joueur est plongé, mais là est le problème. Les paysages sont classiques, la grotte ne contient pas de truc fantastique et féerique pour nous faire comprendre que c'est un rêve, les habitants du rêve n'ont pas de comportement ni d'apparence particulière. En fait tout le jeu est désespérément plat, normal. Quand on voit cela, on est dans un monde médiéval, pas dans un monde des rêves, à moins que le garçon concerné manque désespérément d'imagination

Personnages (Note : 0/5)

Les personnages ne présentent pas d'intêret pour la trame narrative, bon je ne parlerais pas d'Arthis qui est un personnage muet, donc très difficile d'en juger vu qu'un personne muet va se faire juger par le joueur selon la manière de réagir au monde qui l'entoure, et que là... et bien il n'y a pas grand chose avec lequel il interagit finalement. Lafayette ensuite (d'ailleurs je n'ai pas compris pourquoi un tel nom... Arthis est admirateur du général Lafayette peut-être ? ), son humour est stupide mais c'est ça qui est intéressant finalement. Ce qui me gêne c'est qu'il n'a vraiment que ça, il ne semble pas avoir de caractère, de réflexion, n'essaye pas de faire autre chose que de dire des blagues et briser le quatrième mur avec excès.

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 1,5/5)

Et bien la présentation de base du jeu est pas mal en fait, ça donne assez envie. Quand on lance nouvelle partie, on voit une salle de classe où notre personnage ne comprends rien au cours et s'endort donc pour rêver. Bon ça lui donne un côté cancre et un introduit à une idée humoristique, donc bien jusque là... Et ça s'arrête hélas là.
Je n'ai pas compris la discutions avec le pépé (était-ce une référence à quelque chose ?) Devoir se retaper plusieurs fois le dialogue, où est présent plusieurs temps d'attente et où une mauvaise réponse entraîne la projection du personnage... Voilà la première minute de jeu est fort agréable, surtout qu'on a aucun moyen de savoir les réponses.
Ensuite la rencontre avec Lafayette arrive, sans chose bien étonnante. Puis les premier instant de jeu sont de la balade dans la worldmap sans savoir où allez, ça ne me motive pas franchement à vouloir allez plus loin, j'ai l'impression à ce moment que le gameplay va m'ennuyer du début à la fin. Donc l'intro ne m'a convaincu à continuer le jeu, surtout la faute à l'énigme du village qui est très énervante et que je n'aurais jamais pris la peine de faire des allez-retour incessant, d'écrire sur des papiers des réponses possiblement fausse selon les dires de certain avec l'intro, donc elle ne remplit pas ses objectifs selon moi.

Fin (Note : 1/5)

Tout d'abord, en jouant au jeu, le joueur n'a pas forcément envie d'allez voir la fin. Je ne reviens pas là dessus, la critique ici-même explique déjà les raisons de cela. Ensuite et bien, la fin est... buggé ? Non elle n'est pas réellement buggé mais raccourci, et c'est d'autant plus étonnant quand ça arrive. Je sais que c'est écrit dans la présentation du projet, mais du coup si la fin n'est pas comme elle devrait être, pourquoi se présenter à la catégorie Fin ?

Originalité (Note : 1,25/5)

J'accordes quelques points en originalité pour soutenir cette idée de partir dans des rêves. Néanmoins à part ce côté très sympathique, il n'y a pas grande chose, le gameplay est hyper classique et à 100% comme les RTP le dicte. Le scénario est mal ficelé, on voyage dans le rêve et c'est tout, et les graphismes sont comme les combats exactement ceux des RTP, sans une utilisation particulièrement originale où habile de ses ressources si habituelles.


Conclusion (Note totale : 1/5)

La note est très basse mais... Et bien hélas je n'ai pas repéré de vrai bonnes idées où choses pour rattraper des erreurs de GD et de LD. Le concept de s'intégrer dans les rêve d'un enfant (enfin que l'enfant intègre ses propres rêves) et qu'on y voyage pour les protéger n'est pas une mauvaise idée en soit mais est très mal exploitée. Surtout je n'avais pas l'impression d'être dans un rêve, juste d'être sur de vagues maps mises l'une dernière l'autre et où cela était justifiée par le fait que ce soit un rêve, un peu facile non ?

Le jeu a réellement besoin de travail, on ne ressent pas le temps passé dessus et c'est dommage, au delà des manquements de scénario, c'est vraiment le Game Design et le Level Design qui sont les points noirs du jeu, et il faut absolument les améliorer, car ils sont essentiels à tous bon jeu.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !