Test :
La Route de la Gloire
Par RitoJS

Temps joué : 8 h 30 min


Introduction

Celui ci m'a pris pas mal de temps.
Bien que peu emballé au départ, La Route de la Gloire est un projet assez accrocheur en fait.


Awards généraux

Gameplay (Note : 3,5/5)

SBS classique avec gameplay classique ici.
Tu spam a coup d'attaque, ça marche, tu lvl up et tu spam tes compétences contre les boss. La bonne vieille méthode quoi.
Certaines armes nous donnent des compétences, un bon point, mais ça s'arrête car le reste est malheureusement pas encore assez bien géré...
Premièrement, la fréquence des combats est encore un peu trop haute. Il faudra juste la réduire un petit peu et ce sera parfait.
Difficulté mal gérée aussi. Un peu trop facile dans notre monde et complètement pété (bon j'exagère un peu, mais on sent bien la différence ) dans le monde parallèle avec les ennemis et leurs compétences qui sont parfois ridiculement élevé comparé au monstres combattus 10 minutes avant, j'avais l'impression de combattre des boss en permanence, ça devenait un peu barbant.
Du coup, on se dit qu'il faudrait bien lvl up mais la courbe d'xp est très lente. Un point a revoir (sauf si voulu).
Hors-combat, j'ai beaucoup aimé par contre. On est libre d'aller où on veut et quand on veut, on découvre le monde en même temps que le héros et on s'amuse a la pêche, a passé les villes au peigne fin, le Colisée, les dojos, le marché portuaire ou encore a dénicher les coffres dans les petits lieu de nature. C'est très sympas
Un autre système sympas, on peut prendre un raccourcis pour aller dans les villes que l'on déjà visité en allant dans un....Puits...L'idée est cool mais...Un puits ? Vraiment ? L'endroit où les villageois/citadin sont censé se ressourcé en eau ? Il n'y a pas que le héros qui voyage grâce au puits alors ?

Histoire (Note : 2,75/5)

Dés le début on nous donne un ordre:
La papa du héros veut que ce dernier lui succède en tant que maire de sa ville mais veut qu'il prouve sa valeur avant, donc il le jarte de chez lui avec du pain, une arme et des compagnons (pas obligatoire) que vous recruterez pendant votre aventure.
Puis après ben...Plus rien pendant un bon bout de temps. On enchaîne les petites rencontres et histoires courtes (un peu comme les Dragon Quest ) de village/ville en village/ville.
On appréciera cependant les campements qui nous permettent de mieux connaitre les compagnons qu'on recrute au début de l'aventure.
Une intrigue commence néanmoins a se dévoilé après notre rencontre avec un homme mystérieux.
C'est un peu comme FF X-2 en fait, on traîne n'importe où pour se retrouver dans une drôle d'histoire.

Ambiance et Immersion (Note : 3/5)

Barbant au début, on se retrouve petit a petit immergé dans le jeu.
Cela est dû en grande partie a l'aspect "découverte" et liberté du jeu.
On a en plus de ça un mapping plutôt bon mais qui est malheureusement gâché par son choix graphique.
La bande-son quand a elle, joue son rôle a la perfection et s'accordent très bien avec le jeu.
On prend du coup plaisir a traversé chaque map du jeu (surtout les villes) sauf la carte du monde qui, bien que pratique, est plutôt chiante (mais bien intégré au jeu selon moi).

Graphismes (Note : 2,5/5)

J'ai été très emballé par le mapping, beaucoup de bonne idée surtout pour les villages et villes qui sont très agréables a découvrir. Mais ce mapping joli et travaillé est gâché par les ressources utilisé: Les RTP VX
Alors oui, on peut faire de bonne chose avec (ce jeu nous le prouve), mais on ne peut s'empêcher de remarquer (par exemple) les transitions des différents sols qui sont pour la plupart très mal foutu. Vienne s'ajouter a cela les caprices des auto-tiles, un mapping d'intérieur peu fameux, des ressources mal adapté (Attention au flou en réduisant/augmentant la taille de certaines ressources, ça fait mal au yeux ! )...
Au final on se retrouve avec un rendu assez inégal.


Bande-son (Note : 4,5/5)

Points fort du jeu. Les musiques sont a la fois rythmé, prenante et s'accordent parfaitement bien avec le jeu, et les bruitages sont bien rigolo aussi. On pestera juste contre certaines musiques dont la qualité de sons diffère vraiment des autres.


Awards spécifiques

Game design (Note : 2,75/5)

Les coffres verrouillés, les bombes, le journal, le Colisée, la pêche....Il y a de l'idée mais le tout est quand même vachement minimaliste (Colisée et Dojo, les deux c'est des combats)
On apprécie la diversité mais ça s'arrête là. Les systèmes présenté n'étant pas hyper poussé...

Level design (Note : 3/5)

Pour ce qui est de l'exploration, hormis quelque passage long pour pas grande chose (on se tape une grande allé pour aller dans une maison banale) rien a redire. C'est joli, bien pensé et accrocheur pour certains villages.
Seulement voilà, c'est agréable que pour les lieux habité.
La plupart du temps pour les donjons, c'est un peu trop labyrinthique où les énigmes sont pour la plupart du temps basé sur l'appui de levier ou interrupteur couplé a une fréquence de combat trop forte (même dans le monde parallèle).
L'aspect découverte et activité des villes rattrapent le coup cela dit. Un des points fort du projet.

Systèmes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Scénario (Note : 2,75/5)

Ben...Dans l'ensemble c'est très classique.
Un jeune garçon qui découvre le monde et qui tombe pile poil sur une affaire sérieuse renfermant son lot d'intrigue...
Néanmoins, au fur et a mesure que l'on avance, on s'intéresse de plus en plus a l'intrigue mais l'on a toujours cette impression que le héros est juste là pour être là. Un mec lambda.
Je pense que ce jeu aurait plus de chance pour l'award Univers plutôt que le scénario.

Mise en scène (Note : 1,5/5)

Très simpliste.
Beaucoup d'émoticon et peu de dialogue pendant les gros events. Les perso' restant statique la plupart du temps pour ensuite enchaîner sur des combats.
C'est dommage.

Univers (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Personnages (Note : 2/5)

Les personnages sont dans l'ensembles assez stéréotypé, s'accordant bien avec leur choix de classe(sauf mathias qui sort "un peu" du lot). Grâce au campement on peut en apprendre plus sur eux mais les dialogues et sujet les concernant sont encore peu nombreux et pas assez poussé. On aimerait en savoir plus sur eux.


Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 3/5)

Difficile de noter cette partie car il y a pas mal de musique qui vienne de RPG Maker ou encore Xenoblade et aucune piste ne contient le nom de l'auteur.

Mais après quelque info' donné par l'auteur, j'ai pu savoir ce qui était original (accompagné de quelque remix ) et dans l'ensemble la plupart des musiques, bien qu'abordant des sons proches du midi, sont jolies et s'accordent bien avec les différents lieu proposé.

Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Fin (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 3/5)

La Route de la Gloire est un de ces projet qu'on trouve peu emballant au départ mais dont on fini par bien accrocher après quelque heures de jeu. Il y a beaucoup de travail fournis dessus, ça se voit, ça se sent, néanmoins le jeu souffre encore de lacune importante dans certain domaine (graphisme, scénario....).
En attendant, cela reste un jeu agréable a joué et doté d'une bonne bande-son.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !