Hello ! Venez discuter sur Discord !
Test :
Le Village

Temps joué : 45 min


Introduction

Mmh ... Intéressant, voici une création différente de ce qui est fait d'habitude avec les RM ... et je lis que c'est un jeu surtout basé sur les ambiances sombres et effrayantes ... Bien ! Mettons nous en condition : soir orageux, lumière éteinte, petite bougie, couche-culotte ... C'est parti !


Awards généraux

Gameplay (Note : 3,75/5)

Assez bon Entre le jeu de plate forme et le point'n'click, en quelque sorte ... On promène le personnage en vue profilée - sans pour autant que cela consiste en un exercice d'adresse - et on fouille les alentours pour trouver des indices et des objets. Le niveau de difficulté des énigmes est bien calculé : ni trop dur, ni trop facile; cela permet d'avancer dans l'histoire tout en ayant du challenge. J'ai trouvé intéressant que le personnage parle de ses actions à la première personne ("Je trouve une clef", etc). Je ne sais pas si cela est une initiative de l'auteur ou si c'est repris d'autres jeux du genre, mais c'est en tout cas un petit détail qui aide à l'immersion et, tout du moins, change des messages adressés au joueur qu'on a l'habitude de voir. Du reste, tout fonctionne parfaitement, sans bugs ni oubli déplorable
Reste cependant quelque chose de fort illogique qui m'a un peu troublé : qu'on doive utiliser une lampe de poche pour s'éclairer au dehors ... Soit ! ... Dans certains intérieurs ... Ca va de soi ... Mais, partout ? ... Même dans les appartements ? ... Bizarre !

Histoire (Note : 2,25/5)

C'est difficile de noter correctement cette partie, étant donné qu'il s'agit d'une démo, n'offrant de fait qu'un aperçu de l'aventure. Pour ce que j'en ai vu, l'histoire tient la route dans ses grandes lignes même si pas mal de détails heurtent un peu ... Comme le fait que le héros parte du jour au lendemain pour cette ville, sans bagages, juste parce que ça lui prend ... Il n'a aucune responsabilité qui le retient, personne à prévenir ?? ... Ville qui, d'ailleurs, est tantôt appelée "Breil", et tantôt "Brehil" Troublant !
Autre détail clochant : le journal intime ! Ce passage amène fort maladroitement de nouveaux éléments d'histoire, d'une part parce qu'il est très mal rédigé, et d'autre parce (spoil) qu'une femme dont un certain individu a entièrement cambriolé l'appartement aurait, je crois, peu tendance à se contenter de racheter des meubles pour rester dans ledit logement et se consoler en restant seule et en tenant un journal ...


Ambiance et Immersion (Note : 4,5/5)

Sans doute le point fort du jeu On sent la passion de l'auteur à vouloir créer un univers sombre et tendu aussi proche que possible de l'efficacité des jeux qui l'ont marqué, tout en le rendant personnel. Globalement, le résultat est excellent, on nous offre un univers orageux dans lequel on a envie de se plonger, l'alliance des effets graphiques, sonores et musicaux fonctionne bien, j'ai même eu quelques sursauts ! Je pense que "Le Village" sera sans souci nominé dans cette catégorie.

Comme rien n'est parfait, je dois cependant souligner un p'tit bémol : la chose qui a, par moment, un peu refroidi mon immersion ... c'est le niveau de français ! Il est très mauvais, et monsieur Clash (le correcteur mentionné dans le générique) n'as pas bien fait son travail Des fautes d'orthographe ou de conjugaison à répétition ou des phrases mal formulées comme "Une lueur meurtrière luisait de l'homme"; ça casse un peu l'ambiance mais sinon, nickel

Graphismes (Note : 3,75/5)

Tout à fait efficaces, et même plutôt bons Il y a bien parfois quelques erreurs de perspectives, mais c'est une chose qu'on a tendance à pardonner aux jeux old school. Il faut aussi se faire au système des portes en avant-plan (pour moi, en tout cas, ça n'a pas été évident tout de suite), mais sinon, les graphismes sont aussi clairs et esthétiques qu'ils peuvent l'être dans un univers sombre et pixelisé, la texture de la pluie est d'ailleurs magnifique. Tout petit moins pour les personnages qui comportent quelques légers défauts (corps un chouia trop allongé du héros, et ses pieds sont étranges lorsqu'il marche).

Bande-son (Note : 4/5)

Très correcte Les musiques, ambiances et bruitages choisis collent très bien au reste, même si on sent parfois une légère hétérogénéité dans les bruitages (différences assez nettes de provenance ou de qualité d'enregistrement), mais rien qui ne gâche vraiment le plaisir.


Awards spécifiques

Game design (Note : 4/5)

Un mélange harmonieux entre la résolution d'énigmes et la recherches d'indices ainsi que des séquences d'actions où l'on doit réfléchir vite pour sauver sa peau. Très bien géré

Level design (Note : 3,75/5)

Décors pour certains, d'après l'auteur, reproduits selon des modèles existants (notamment la gare). Les niveaux sont construits de manière claire, on en cerne vite la logique et la praticabilité. C'est très bien, dommage cela dit qu'il n'y ait pas plus d'animation, comme des rats ou des chats errants, ça aurait ajouté un plus


Systèmes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Scénario (Note : 2,25/5)

Cette démo nous offre la phase d'exposition de l'histoire. Le décor est planté, le mystère est mis en place et on a le temps que d'une rapide première rencontre avec la menace ... C'est un début d'histoire correct mais trop incomplet pour être nominé.

Mise en scène (Note : 3,25/5)

Les évènements sont présentés de manière compréhensible et logique. Néanmoins, il n'y a rien de hors du commun, ici ... Par exemple : les discussions sont présentées sous formes de texte simple montré à même le jeu (pas de cinématique sous forme de film, ou de diaporama sur le visage dessiné des personnages, ...); pas d'audace au niveau de la mise en scène visuelle : on reste en permanence dans l'univers jouable. Reste par ailleurs un gros problème : celui des conversations ! Comme je l'ai dit : les phrases sont mal rédigées et nuisent beaucoup à la crédibilité de l'univers du jeu Cependant, l'ambiance est très bien construite et l'intensité de l'angoisse varie correctement selon les situations, point fort d'un travail de mise en scène parfois un peu trop simple mais néanmoins fonctionnel.

Univers (Note : 2/5)

Visuellement, il rend bien ! Et comme j'ai dit : son ambiance bien construite et donne envie de s'y plonger ! Il est seulement extrêmement dommage que cet attrait soit principalement porté sur la forme ...

Au niveau du fond, si l'on prend une minute pour réfléchir, on ne peut hélas qu'admettre que beaucoup de choses clochent ! On ne sait pas grand chose sur cette ville : où elle se trouve, quelle est sa spécificité culturelle et économique ... On sait juste que c'est un bled paumé qui se considère lui-même comme un bled paumé, qui plus est peuplé de gens qui semblent juste être là pour que le recensement puisse y comptabiliser des habitants ... parce qu'on ne sent pas leur présence ! Cette ville ne semble être qu'un prétexte scénaristique pour pouvoir placer une menace agissant dans un contexte d'isolement, mais l'auteur n'a manifestement pas pris la peine d'imaginer un background crédible à tout ça

Personnages (Note : 1,5/5)

Désolé, mais je ne dispose pas d'assez de matière que pour pouvoir donner la moyenne On ne croise que très peu de monde, dans cet univers, et les gens ont des réactions un peu trop cliché ou totalitaires et donc inadaptées à la vraie vie ou en tout cas à la logique humaine adulte ((spoil) le suicide, notamment, n'aurait de sens que si Joëlle avait expliqué s'être servi de son arme pour tenter de tuer le prédateur, mais sans que ça ne lui ait rien fait).



Graphismes originaux (Note : 3,5/5)

Graphismes en grande partie originaux, et parfois modifiés lorsque repris d'ailleurs. On peut saluer l'effort de l'auteur à nous sortir des éternels RTP standards, même si le résultat n'est pas parfait. Globalement, ça va, l'oeil n'est pas blessé, même s'il aurait été bon de retravailler certaines choses.

Secret (Cliquer pour afficher)

Ici, tu vois bien que la taille et la perspective des meubles de cuisine posent problème !

Si le personnage se déplace de profil, tu aurais dû plutôt garder les éléments vus de face que tu as repris des tilesets, leur donner la dimension adéquate par rapport à la taille du héros, puis adapter la partie vue du haut/dessous aux perspectives de la vue de profile.


Sur l'image de droite, tu verras le résultat de ma manipulation faite sur la cuisinière.


Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Fin (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 3,75/5)

Un jeu qui nous change agréablement des trop conventionnels RPG médiévaux et de leurs combats à répétitions, une bonne gestion de l'espace (portes dans 4 directions possibles), un tout qui fonctionne très bien et auquel on peut vite s'adapter. Très bon travail Il y aura sûrement une grande part d'intertextualité avec les jeux mentionnés dans le générique (SilentHill, notamment, moi je ne sais pas, je n'ai jamais joué à ces jeux ) mais c'est assumé et on sent que l'auteur à tâché d'y mettre des choses plus personnelles.


Conclusion (Note totale : 3,5/5)

Un bon jeu, dans l'ensemble Trop court, pas super travaillé au niveau du fond, mais un délice pour ceux qui aiment l'obscure et les ambiances faites d'une angoissante magie


Remarques diverses

Le yaourt n'est pas un mammifère.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !