Test :
mana symphonia
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
Mana Symphonia - Test de Paladin


Sérieux Valentin, si j'avais le nom de famille d'une des grandes dynasties françaises, je m'abaisserai pas à m'en faire un pseudo sms qui me permet de passer pour un boulet. Bien... Dans le genre faire un titre bidon (mana, ça fait bien "mana", et puis Tales of Symphonia chuis fan) en anglais et pomper d'un manière à peine déguisée le premier degré du scénario de Final Fantasy VII, le tout pour présenter à un concours une démo de moins de 10 maps sans attrait, je trouve ça plutôt osé. Permission de vomir.


Scénario : 1/5

Le beta-test d'un démo de 10 minutes sans réel gameplay ni liberté consiste à noter les problèmes de collision (ça l'auteur peut le faire lui-même, vu le contenu) et vérifier la cohérence du fond et de la forme du scénario. Pour ce qui est du fond ("Nous ne devons jamais oublier que nous possédons des souvenirs", ça fait pas un peu Advent Children ?), malgré mon à priori, laissons l'avenir en juger, mais la forme... Je n'ai pas commencé compter les fautes d'orthographe et de grammaire en pensant que vu le nombre de maps ce serait inutile ; je ne ferai plus cette erreur. Sans compter tous les accents de traviole (voire inexistants) et les bourdes à n'en plus finir qui démontrent un choix exécrable de l'individu chargé du beta-testing (à moins que le jeu n'aie pu être encore pire avant...), je me remémore entre autre "leur récente découverte leur permetta", "ils ne reconnaissèrent jamais leur faute" (vous non plus) ou encore "Vous avez gagné le combat ! Tu obtiens 100Cols pièce !".


Mise en scène : 1/5

Je n'ai pas eu le temps de juger d'une réelle mise en scène (je dis les choses gentillement, vous pourriez me remercier au moins...).


Personnages : 1/5

Les points d'exclamation et d'interrogation ne traduisent que des "rebondissements" scénaristiques, en aucun cas une approche fine d'une psychologie cloudienne.


Gameplay : 1/5

Se résume à l'introduction d'un cbs, consistant à filer deux coups d'une épée à un truc moche ; épée qui au passage monte toutes les caractéristiques du personnage, y compris l'une d'entre elle nommée "abilité", mot inconnu de tous les dictionnaires de la langue française, mais probablement dérivé de l'anglais "ability" signifiant "aptitude à faire une chose, capacité, compétence", mais certainement pas "agilité". Merci au beta-test d'avoir corrigé cette horreur.


Sonorisation : 1/5

Square devrait commencer à envoyer des lettres de menace de mort à tous les fan-games ratés qui pompent des midi de ses jeux. Par ailleurs la musique d'écran titre justifie à elle seule la note de ce jeu.


Graphismes : 1/5

Mais ça me semble presque pas trop dégueulasse, en fait... jusqu'à ce que je passe la porte d'entrée. Jugez-en par vous-même, vous en avez pour 10 minutes.


Programmation : 1/5

Ne tourne pas sans les RTP.


Originalité : 1/5

Non.


Humour : 1/5

Non.


Conclusion

Emagesoft presents - a game by KP - Mana Symphonia.

1/5

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !