Test :
Fairytale
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
Voici l'un des tests que j'avais entamés avant même que le jeu ne soit attribué à mon groupe. En cela, il est donc l'un des rares dont j'aie fait le test par pur plaisir. Je tiens a le souligner. Or donc, un beau jour, consultant comme à mon habitude, le merveilleux site des Alex d'or, j'eus la surprise de voir que Fairytale, dont je ne cessais de faire l'éloge autour de moi, étais attribué au Groupe de Paladin... Oh Joie.


Scénario : 5/5

Les quelques instant de jeu dont j'ai pu profiter m'ont déjà comblé d'un scénario qui je n'en doute pas n'en est qu'a son commencement mais qui déjà palpite d'une profondeur et d'une vitalité que l'on ne retrouve que trop rarement aux Alex, certes, mais même chez les jeux professionnels.


Mise en scène : 5/5

Soignée et parfaitement réalisée, elle ponctue tout les instants importants de ce jeu. On pourrait noter l'usage abusif de la trainée « féérique » sur l'écran, mais pourquoi s'en priver alors que cela passe tellement bien avec l'ambiance et avec le titre. Non, franchement, dès les premières secondes, le joueur est hapé par une introduction de qualité, et reste tout du long de cette trops courte démo (sic) accroché au déroulement de l'action.


Personnages : 5/5

Ce ne sont pas là de grands héros ultra charismatiques à la je t'en jette plein la figure tellement j'ai la classe. Non, ici, c'est beaucoup plus simple dans son aspect, et, a mon avis, bien plus complexe dans sa réalisation. Les personnages sont simples, près du quotidien, et on ne dénote pas de faux pas dans leur comportement. Je pense qu'il est possible de croiser Grande Canne et Petite Canne dans la rue, et Maître Astheroth est l'archétype du patriarche de proximité. Quand au méchant, quelle que soit l'ambition qui le motive, il a l'air bien dérangé, et joyeusement sans scrupule... comme on les aime en fait.


Gameplay : 3/5

Intuitif, mais il demande à ce que l'on soit vigilant... on meurt un peu trop souvent a mon goût. Sinon, le rythme est parfois un peu... décalé. On passe de séquences tellement stressantes et contraignantes que l'on doit les réaliser très rapidement si l'on ne veut pas finir engoufré dans une belle explosion (ça fait un peu oeil de Sauron non ? Surtout qu'avec la tête du méchant) à, sans transition, des passages calmes et indolents. C'est peut-être voulu. Mais c'est parfois un peu extrême quand même.


Sonorisation : 5/5

Parfaite. Que dire de plus ? Il ya une part de récupération.


Graphismes : 5/5

Les Graphismes pour ceux qui sont récupérés sont parfaitement intégrés, et pour ceux qui sont custom, sont parfaitement intégrés aussi. Les graphismes de Fairytale sont certes pour beaucoups conventionels, mais parfaitement utilisés... C'est beau, harmonieux et naturel...


Programmation : 5/5

« En testant ce jeu sur un autre pc que le mien j'ai remarqué que la luminosité était beaucoups trop faible, si vous ne voyez rien a l'écran augmentez la luminosité de votre moniteur (désolé pour le désagrement). »
Effectivement, vaut mieux pas jouer à ce jeu avec le PC en contrejour. D'ailleurs, il vaut mieux pas y jouer dans une pièce éclairée. Sinon, j'ai pu noter que quand on entre en intéraction avec quelque-chose sur la map, comme une pancarte par exemple, la croix rouge qui donne la position du personnage sur la carte apparaît a un autre endroit sur l'écran pendant une fraction de seconde... ... ... nan mais vous voyez jusqu'ou je suis obligé de chercher pour trouver quelque-chose a critiquer... Et pourtant j'y ai mis du mien... Ah si, je crois que Grande canne redit que [le nom de votre personnage] s'est endormi, même une fois que la séquence avec le vaisseau est passée... Sinon, le menu est entierement customisé, de bonne qualité, très clair, et tout à fait fonctionel. Ce qui prouve que quand on sait faire...


Originalité : 5/5

Un Jeu avec deux volets en relations, la vie du personnage, et le monde de Grande Canne, dans une ambiance bien particulière, des charset particuliers a Fairytale... Il y a sans doute de la récup, mais ce n'est pas le sentiment qui domine quand on y joue.


Mini Jeux : 3/5

Un mini jeu, celui qui consiste à attraper les buz. Pour ce faire, il y a un mixage mélangeant la manière dont Tidus sort ses overdrives, une différence de vitesse pour chaque aller et retour du curseur, avec en plus l'event à la Resident Evil 4 comme dans le reste de cette démo... Je vous le dis tout de suite, je n'ai pas réussi à dépasser le score de 19...


Humour : 2/5

La touche d'humour rudimentaire est donnée - avec légerté et à propos - par le tutoriel. Mais l'humour n'étant pas la caractéristique de ce jeu... enfin, ce simple passage humoristique ET utile est déjà a lui seul plus amusant que la plupart des jeux dit humoristiques que j'ai eu l'insigne honneur de tester.


Système d'Action-RPG : 5/5

Un système fonctionant pour sa plus grande part à coup d'event. Si le système en lui même est parfaitement réalisé, je note cependant que la difficulté est relativement élevée. Le jeu étant de qualité, je ne doute pas que tout un chacun perséverera au dela des moults Game Over subis afin d'arriver a ses fins... Mais il serait possible d'intégrer une once de facilité. Peut-être des modes de difficultés par exemple... Sinon, ben y'a pas d'accrocs. Une fois que l'on sait ce qu'il y a à faire, le système d'event fonctionne a merveille, et sans bug (en tout cas, je n'en ai pas noté de majeur ou de domageable).


Conclusion

Un excellent jeu, extrêmement bien réalisé, et sans doute le meilleur de cette session. J'ai été enfanté (Note de Paladin : enfanté ?) par ce titre que n'auraient certainement pas renié les meilleurs makers. J'attends la suite avec impatience. Merci Unikfingers.

5/5

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !