Test :
Rutipa's Quest 7
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.

Les notes qui suivent sont représentatives (bien malheureusement) d'une moyenne des chapitres qui a tendance à être revue constamment à la baisse, veuillez m'en excuser mais je suis plus du genre à voir la tache sur l'oeuvre d'art que l'éclair de génie au milieu d'une bouse. Ce jeu n'est donc valable que dans ses chapitres 2, 8 et 9, respectivement le chapitre qui a voulu offrir un véritable gameplay afin d'éviter la phénomène "film interactif" qui sévit ans la série, ensuite le chapitre le plus frais de l'histoire des RQ (drôle, coloré, naïf et surtout vraiment jouable), et enfin celui qui m'a fait littéralement hurler de rire pendant un long moment (dans la même verve, vous pouvez enchaîner sur la fin de Grayback). Le reste est d'une affligeante lenteur dans des dialogues et des cut scenes qui saoulent dès les 5 premières minutes de jeu, malgré une réalisation parfois soignée, le tout desservant un scénario que seul Cornemuse saura réellement rentre lisible et intéressant. Cet épisode manque de Saturnome et de Unikfingers pour ma part, ou au moins de gens qui se sentent la même inspiration d'humour et d'originalité. Une très mauvaise surprise en fin de compte.
Scénario : 2/5
Mise en scène : 2/5
Personnages : 2/5
Gameplay : 2/5
Sonorisation : 3/5
Graphismes : 2/5
Programmation : 3/5
Originalité : 2/5
Mini-jeux : 2/5
Humour : 2/5
Système d'Action-RPG : 1/5
Conclusion
2/5

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !