Test :
Kingdom of dreams
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
Epuisé, c’est le moins que l’on puisse dire ! Voilà sans aucun doute l’état dans lequel vous serez après avoir terminé la démo de Kingdom of Dreams, créée par l’équipe de Cœur Pur. Epuisé car la longueur du jeu va mettre tout le monde d’accord et, et c’est plus problématique, les combats vont certainement en rebuter plus d’un. Explications.

KoD est un jeu d’une durée de vie très importante, j’y ai passé environ une dizaine d’heures et ai découvert des centaines de lieux. Parlons tout d’abord du scénario : tout commence (après la présentation classique du monde qui nous entoure) par les déboires d’un jeune homme, Hawk, qui doit passer son examen de fin d’année, comme tous ses amis. Ce diplôme obtenu, toute cette joyeuse bande part fêter cela dans un village à l’est de la grande capitale du pays, Zanarkand, mais des évènements violents vont bientôt les engager dans un périple long, très long et semé d’embûches et de personnages…d’autant plus qu’un des camarades d’Hawk semble doté d’étranges pouvoirs. Pour ceux qui seront intéressés, je n’en dévoilerai pas plus, si ce n’est que le scénario peine quelque peu à débuter (1 heure environ avant de vraiment commencer à entrer dans l’action, on se croirait d’ailleurs dans un remake de FF8) mais que l’exploration, les rencontres, la variété des situations et des personnages sont de nombreuses qualités qu’il faut forcément reconnaître à KoD. Restent les combats.

Le gameplay est véritablement LE point faible (voire noir) du jeu. Le système de gestion des personnages et des combats étant classiques, les CBS et CMS de base à Rm2k3 sont d’ailleurs utilisés, c’est au niveau des combats, de la progression et de la difficulté que le jeu dégringole. Il m’a fallu beaucoup de courage pour parvenir à la toute fin de la démo tant les rixes avec les nombreux ennemis du jeu sont interminables, fastidieuses et inintéressantes. L’ATB est d’une lenteur innommable et la progression des personnages, dans leur expérience et leurs sorts, n’est vraiment pas apparente. L’expérience gagnée au fur et à mesure des combats étant pourtant importante, et même avec la chance de voir ses personnages monter en niveau, leurs capacités et leurs points de vie semblent rester désespérément fixes. On peine véritablement à faire son chemin, au vu de la fréquence de combat harassante mais également des ennemis à la difficulté mal gérée (on en trouve des faciles aux mêmes endroits que certains extrêmement forts, les boss sont de véritables plaies, …) et tout cela est vraiment trop dommage car KoD a un réel potentiel. Puissent les créateurs revoir bientôt leur copie pour améliorer le plaisir de jeu.

Encore plus dommage quand on voit que, graphiquement, le jeu n’est pas désagréable du tout : les maps sont détaillés (pas toujours) et variées, les lieux possèdent un charme travaillé et l’immensité du monde serait franchement très agréable à visiter s’ils n’y avaient pas ces combats…Musicalement, les emprunts à la série Final Fantasy mis à part, les thèmes utilisés savent se faire discrets mais en combat ils deviennent très vite lassants (la faute à la durée des joutes). La durée de vie, je le rappelle, joue vraiment en faveur du titre mais semble énorme tant on s’ennuie durant les batailles. Les game over ont été légion durant mon test, ce qui a vraiment achevé mon opinion concernant le gameplay.

Bref, KoD est un réel gâchis : des lieux nombreux et variés, parfois même beaux, l’histoire qui se suit sans déplaisir et les quêtes annexes nombreuses et innovantes (le colisée et son système de combat, la reconstruction du village natal de Hawk,…) sont achevés par un système de combat lent, inintéressant et trop difficile. Rah je suis trop déçu !!

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !