Test :
Sous le Règne des Héros (SRH) - Arc Arrière
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
Une des trop rares surprises de ces Alex d’or : SRH Arc Arrière est, en plus d’être un bon jeu, un jeu généreux. Rideau…

Le scénario paraît simple, il est pourtant mis en valeur de fort belle manière et invite le joueur à s’apparenter au robot au fur et à mesure des révélations. Robot ? Ah oui, l’histoire met en scène une équipe d’archéologues ayant retrouvé un robot dans d’anciennes ruines pourtant informatisées. Depuis 1 million d’années, Robo (le robot…si, si) sommeillait derrière une stèle reliée à un ordinateur. Facilement adopté par l’équipe, notre bout de ferraille part à l’aventure en tant que majordome et compagnon. Des fermes et la ville d’Heraklee seront leurs étapes, entre-temps rejoints brièvement par deux acolytes (que l’on pourra choisir de suivre plus tard). Mais, une nuit, une armée mystérieuse investit Heraklee…L’ambiance est ainsi très soignée, mêlant poésie et futurisme (très) rétrograde. Un bon point, si ce n’est le meilleur.

Concernant le gameplay, voilà ce pourquoi j’ai qualifié SRH de généreux : de nombreux mini-jeux sont disséminés un peu partout. Au hasard : shoot de pigeons, frogger, quizz… amènent une légèreté bienvenue et un petit challenge à un jeu qui semblait déjà fort sympathique. Les combats sont, eux, plutôt originaux : quatre commandes sont possibles (attaque, spécial, garde et objet/état) en combat, dès que le tour du personnage est lancé. On peut regretter un rythme pas très soutenu et une absence d’indications pour les HP par exemple, il n’empêche que SRH continue à prouver son statut de bon jeu. Je finirais avec LA grande idée de la démo : l’holographe. Cet outil permet de prendre l’apparence de n’importe quel PNJ du jeu pour se fondre dans la masse ou obtenir des informations supplémentaires… Excellent !

Graphiquement, étant donné que SRH est un projet somme toute assez ancien (un peu plus de deux ans d’existence), les maps affichent du Mac&Blue à foison et des rips éculés de jeux divers. Le town making est cependant plaisant et, après quelques minutes, cet aspect ne dérange plus du tout. Pour la bande son, des MIDI et des mp3 de bonne qualité se joignent à des sons sympathiques et efficaces.

Vous l’aurez compris dès le départ, SRH Arc Arrière est un jeu à découvrir. Pour les deux heures de plaisir qu’il procure, net d’impôt en plus, ne vous privez pas !

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !