Test :
La Voie, Episode 2
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
Habituellement un test s'adresse en partie à l'auteur pour lui indiquer ce qu'on a apprécié et lui suggérer d'éventuelles améliorations dans son jeu, et en partie aux lecteurs pour leur donner envie (ou non) de s'y mettre.

Dans le cas présent, évidemment, à part quelques remarques à Roir sur la traduction, c'est essentiellement à vous, oui vous, qui me lisez du fond de votre siège en déplaçant la souris de la pointe aérienne et volage de vos petits doigts boudinés (ou de vos longs doigts squelettiques si vous aimez être contrariants), qu'est destiné le présent texte, et j'espère bien qu'il vous incitera à jouer à La Voie, parce qu'il y a de quoi.


Ainsi donc, pour ceux qui ne connaissent pas déjà la série, ce jeu est la version française du second épisode de The Way, de Lun Calsari, l'une des oeuvres majeures de la scène anglophone. Si le jeu est découpé en épisodes, c'est bien un seul et même jeu plutôt qu'une série au sens premier, l'auteur ayant juste choisi de le débiter en "petits" bouts de quelques heures seulement plutôt que d'attendre pendant des années pour tout sortir d'un bloc.
Par conséquent, les épisodes ne sont pas indépendants et il est nécessaire d'avoir joué au premier épisode (disponible en français ici : http://www.crestfallen.us/french.html en bas de la page) pour comprendre quelque chose aux suivants, et notamment au second qui nous concerne présentement.

Alors que le premier épisode était vraiment une simple présentation de l'univers et du protagoniste, le second gagne pas mal en ampleur, et de nouveaux éléments scénaristiques importants et globalement bien mystérieux commencent à faire leur apparition de-ci de-là, laissant entrevoir une histoire qui ne va cesser de s'approfondir dans les épisodes suivants. Celui-ci dure déjà quelques heures, ce qui permet de faire pas mal de choses, de découvrir un certain nombre de personnages et d'explorer plus en détail l'univers original du jeu. Je pense que les notes expliciteront la haute opinion que j'ai de The Way, aussi est-il inutile de répéter les mêmes choses en avant-propos.

Juste une note sur la traduction en passant : celle-ci s'est bien améliorée depuis le premier épisode, et est bonne dans l'ensemble, malgré une poignée d'anglicismes et de tournures qui ne collent pas parfaitement au personnage ou à la situation. Je décerne donc un petit 4,5/5 officieux à l'ami Roir : il y a encore une petite marge pour l'amélioration mais c'est déjà très très appréciable, et je suis bien placé pour savoir que c'est un boulot énorme et qu'il est très dur de restituer vraiment quelque chose aussi bien raconté que le fait Lun. Two thumbs up, Roir !


2 - Scénario 4/5 On est encore vers le début de l'histoire, ce qui fait qu'on commence seulement à voir se dessiner les premiers grands événements d'un scénario qui, quelques épisodes plus tard, mérite largement le 5/5.

3 - Mise en scène 4/5 Pas grand chose à redire à la mise en scène, elle est simple mais juste et efficace, avec pas mal d'animations et de mouvement pour les personnages. Que du bon, donc.

4 - Personnages 4/5 Encore un point fort du jeu, je ne leur accorde que 4 parce qu'ils ne sont pas encore exploités pleinement, et, comme pour le scénario, méritent vraiment le 5/5 dans les derniers épisodes sortis (en anglais, on en est au cinquième, et le sixième ne devrait pas trop tarder).

5 - Gameplay 4/5 Les combats normaux ne sont pas mal - le système de combat de base est conservé, mais un peu détourné - et il y a pas mal d'ajouts au gameplay un peu partout (les plus importants étant le système d'évolution original et l'Elan), ce qui rend le tout très agréable à jouer.

6 - Musique 3/5 De bonne facture, on apprécie le fait que certaines, et notamment le thème principal (qui n'est pas celui qu'on entend tout au début de l'épisode) soient de l'auteur. Toutefois, rien de particulièrement transcendant.

7 - Graphismes 3/5 On regrette un peu l'abondance des décors en image de synthèse du 1er épisode, moins nombreuses ici et remplacées par des chipsets pas toujours fantastiquement beaux, mais assez bien utilisés tout de même.

8 - Programmation 4/5 Tout est bien fait, bien pensé et tourne sans problème.

9 - Originalité 5/5 Le seul 5 que j'aurai donné, et le seul que j'estime mérité : malgré un système de combat de base et des chipsets moyennement originaux, tout le reste, que ce soit la réalisation (les fonds en image de synthèse, l'Elan, l'évolution du personnage) ou l'univers du jeu, est unique ou presque, et je dois dire que c'est cette originalité qui m'a fait aimer le jeu et m'a donné envie d'en découvrir la suite.

10 - Mini-jeux 3/5 Si l'Elan est considéré comme un mini-jeu, alors ça mériterait presque un 4, mais ses possibilités ne sont pas encore pleinement exploitées donc on en reste à 3. Par ailleurs, pas mal de mini-jeux plus ou moins triviaux qui sont un apport sympathique au gameplay, bien conçus dans l'ensemble, mais rien d'exceptionnel ni de révolutionnaire.

11 - Humour 3/5 Même si l'humour n'est pas vraiment le but du jeu, beaucoup de petites choses amusantes, notamment dans les dialogues.


En résumé, un bien bon jeu que je vous encourage vivement à tester, et, si vous ne craignez pas l'anglais, allez vite télécharger au plus vite les épisodes suivants (ici http://www.crestfallen.us), qui sont vraiment de mieux en mieux ; sinon il faudra attendre la suite des traductions de Roir, que je remercie encore de faire connaître ce jeu chez nous et de se dévouer pour sa traduction.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !


Fatal error: Uncaught Error: Class "Message" not found in /home/users2/a/alexzone/www/alexdor/affichage/a-test.php:168 Stack trace: #0 /home/users2/a/alexzone/www/alexdor/design/newdefaut/cadre.php(87): include() #1 /home/users2/a/alexzone/www/alexdor/index.php(76): include('/home/users2/a/...') #2 {main} thrown in /home/users2/a/alexzone/www/alexdor/affichage/a-test.php on line 168