Hello ! Venez discuter sur Discord !
Test :
Orange Salvifique (Rutipa's quest 8)
Par The.ry
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
Et voilà le dernier test, juste à temps avant la date limite !

Titre : Orange Salvifique
Test de the.ry

1) Awards majeurs :
- Meilleur scénario : 20/25
Le scénario est complexe (parfois un peu trop) et il faut accepter de ne pas tout comprendre à l’histoire dès le début ; pour autant, malgré quelques passages un peu longuets, cette histoire d’amour et de folie est captivante de bout en bout.

- Meilleur univers : 20/25
Un univers cohérent au regard du nombre de concepteurs du projet. Comme pour le scénario, on se retrouve fasciné par cet univers pourtant difficile d’approche à première vue.

- Meilleurs personnages : 18/25
Le personnage principal a une vrai consistance aux yeux du joueur, il est très soigné malgré son côté quelque peu mystérieux au début. A côté, c’est plus inégal, certains personnages sont plus réussis que d’autres.

- Meilleure mise en scène : 18/25
La mise en scène fait beaucoup pour que le joueur se sente plongé dans l’univers du jeu. Il y a de très beaux passages, et les textes sont très biens écrits (sauf quelques erreurs dans l’intro). Cependant un petit bémol : les passages avec les flashs sont trop longs et pénibles à regarder (dans les parties 6 et 9 surtout).

- Meilleurs graphismes : 22/25
De très chouettes graphismes, qui ressemblent parfois à des peintures, on en oublie même l’utilisation de rips. Seul défaut déjà cité plus haut : le problème des flashs.

- Meilleure bande-son : 25/25
J’ai beaucoup aimé la musique, qui est particulièrement bien adaptée aux étapes du scénario et qui fait bien ressentir les émotions et la folie de Grégoire.

- Meilleure programmation : 8/25
Je ne pense pas que la programmation soit un point important du jeu, qui est plus un film qu’un jeu. Mais bon, au moins il n’y a pas de bug !

- Meilleur durée de vie : 12/25
Quelques lenteurs comme je l’ai dit plus haut, la fin devrait venir un peu plus vite. Pour autant on ne s’ennuie pas non plus, mais c’est un projet qui ne se fait qu’une seule fois.

- Meilleur gameplay : 2/25
Vu que ce n’est pas vraiment un jeu, les phases jouables ne me semblent pas vraiment nécessaires. A la limite, on q juste envie de regarder sans avoir envie de toucher à son clavier.

2) Awards spécifiques :
- Meilleur non-RPG : 24/25
Ce n’est pas un RPG, ce n’est même pas un jeu tout court, mais c’est une superbe expérience qui mérite de concourir dans cette catégorie !

- Meilleurs mini-jeux : 2/25
Je ne me souviens que de celui de Saturnome, et malheureusement on a droit qu’à un seul essai…

- Meilleure originalité : 20/25
L’originalité est un point fort du jeu, puisqu’il traite de manière très réussie d’un sujet à la fois captivant et difficile.

3) Awards mineurs :
- Meilleure immersion : 20/25
La musique et la force du scénario sont pour beaucoup dans le fait que le joueur se sente immergé dans le jeu. Personnellement, j’ai été très souvent envoûté dans le jeu, si ce n’est quelques passages un peu pénibles (comme les flashs et les phases de jouabilité inutiles à mon avis).

- Meilleure séquence d'introduction : 10/25
Les citations de l’intro m’ont semblé très obscures, d’autant plus qu’il restait quelques fautes d’orthographe et de syntaxe. A part ça, on voit quand même l’intro est soignée.

- Meilleur mapping : 15/25
Un mapping correct, parfois on marche on ne sait pas trop où, mais sinon il n’y a pas d’énormes défauts.


Conclusion : un jeu, ou plutôt un film, original, dans lequel il faut prendre le temps de rentrer, mais qu’on ne peut plus lâcher une fois dedans. Bref un projet envoûtant !

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !