Test :
1 RPG Sans Nom - Episode 1
L'état d'esprit du concours a changé au cours des années. Certains tests du passé peuvent avoir un franc parler mais aussi un caractère choquant. Nous nous excusons d'avance pour cela.
1 RPG Sans Nom - Episode 1 par Hypnodisc et Chaos64

Prônant l'autodérision de la production moyenne du novice sous RPG Maker, ce premier épisode des aventures de H&C nous invite (sans introduction, ce qui perturbera le joueur non avisé) à suivre les pérégrinations deux adolescents, piégés dans un mauvais jeu vidéo de leur invention. Simplement le pastiche ne fait pas mouche, en raison d'un humour plat et ininventif qui transforme cette tentative d'auto-dérision de la médiocrité en médiocrité tout court.


Graphismes : 1/5

Les RTP sont usés, à dessein certes, d'une manière totalement basique (donc hideuse).


Sonorisation : 1/5

Les RTP sont usés, à dessein certes, d'une manière totalement basique (donc hideuse).


Gameplay : 1/5

Les combats se déroulent selon le système RTP asseptisé, aux compétences totalement inutiles, puisque marteler la touche "entrée" permet de remporter les affrontements sans aucune difficulté. Bien que le level-design soit trop simpliste pour pouvoir être buggué, quelques erreurs au niveau de la largeur des téléporteurs et des arènes de combat associées aux terrains "invisibles" subsistent. Que cela soit voulu ou non, c'est très mauvais.


Scénario : 1/5

Partant d'une idée sur-usée, le script parvient encore à s'embourber dans des répliques méta-scénaristiques sans réel humour et bourrées de fautes, l'envie de sauter les dialogues se faisant de plus en plus puissante au fur et à mesure de la courte progression.


Awards secondaires : 1/5

Vous vouliez participer à toutes les catégories ? Vous voilà servis. Tout ce que j'aurais à dire à leur sujet a déjà été exposé précédemment.


Conclusion

Voici une raison suffisante à la répression systématique de l'inscription de plusieurs projets par auteur et par session, histoire de forcer les candidats à ne nous soumettre que le meilleur d'eux-mêmes. En espérant que la franchise s'améliore avec les épisodes, je me dois néanmoins de sanctionner cet opus initial : même sous prétexte de parodier de la merde, vous voir pousser sur mon écran ne me fait pas spécialement plaisir.

1/5

(Pour vous plaindre, c'est par ici.)

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !