Pré-test :
Kustomium #1 Les vacances du héros

Temps joué : 20 min


Introduction

Le pitch de départ et les screenshots nous amènent automatiquement à penser à un jeu "délire", WTF dans sa constitution, et qui ne va pas plaire à tout le monde.

Après avoir joué à Kustomium #1 Les vacances du héros, je peux affirmer que c'est le cas. Voyons ça en détail.


Awards généraux

Gameplay (Note : 1,25/5)

Le gameplay est constituté de plein de petits systèmes (appelons ça "minis-jeux") chargés de varier le plaisir de jeu.
C'est une jolie attention. Mais dommage que ce ne soit pas totalement maitriser : il y a trop de phases de gameplay différentes, ce qui me fait irrémédiablement penser à une volonté de "bourrage".
En effet, je me demande si ajouter toutes ces phases de gameplay n'est seulement fait que pour ne pas ennuyer le joueur à suivre l'histoire. En gros, transformer une "histoire" en "histoire interactive". Or, m'est avis que ce n'est pas la peine.
D'ailleurs, ok on a le droit à plein de minis-jeux, mais chacun n'occupe qu'une minute. Du coup, jop on fait un mini-jeu, on le trouve cool, mais on le retrouvera jamais car un autre va arriver, complètement différent. Et ainsi de suite. Le mini-jeu du "il faut éviter un ennemi" est la seule exception et pour le coup, est utilisé à l'excès (pourquoi 3 phases de ce type dans la tour avec les étages ??).

Petite remarque aussi sur le mini-jeu du 3ème sbire à la fin, je comprends pas l'intéret. Soit on n'utilise pas la touche SHIFT et c'est du hasard complet, soit on l'utilise et il n'y a plus aucun plaisir à jouer.

Histoire (Note : 1,75/5)

Existe-t-il réellement un scénario dans ce jeu?
Peut-être bien que oui. On incarne un héros (Hiro) qui va aller sauver un roi et son royaume. Pour cela il va aller sauver (oui il sauve beaucoup, c'est la tâche d'un héros) un savant bleu, et ensuite zigouiller le émchant. Ouah, vraiment très palpitant dites donc...
Qui est Hiro? Qui sont ces sexes? Pourquoi y'a des dragons? Pourquoi le méchant est émchant et veut tuer tout le modne (non en fait je sais meme pu quel est son but)? Pourquoi ya trois bires qui se ramènent à un moment ? Quel est le lien entre les deux peuples en guerre ?
Presque rien n'est expliqué dans le jeu au nvieau du background, et même du scénario au fond. On fait juste ce qu'on nous demande, et y'a rien de logique là-dedans.

Et c'est fait exprès. Ce jeu n'est pas logique. Ce jeu est WTF. Ce jeu se veut absurde. L'est-il vraiment, absurde?
Je dois avouer que oui. Mais je n'ai nullement accroché, à n'importe quel moment, à l'histoire qui nous était contée, qui se veut être au maximum absurde. Car oui, tout est fait pour être décalé. Et cette soif d'extravagance, je l'ai mal ressenti, et elle m'a dérangé.
Pire, le jeu se veut humoristique. Or je n'ai jamais ri, ni même souri (en fait si, j'ai souri au tout début, mais je sais pu pourquoi). Je ne pense pas être le client pour ce genre d'histoire, ni même la cible d'ailleurs.

De plus, ce n'est qu'un épisode de la saga, donc c'est très peu au niveau du scénario. Ca Manque donc de contenu, et peut-être qu'au complet, l'histoire peut-être interessante. Si on accroche un tantinet bien à l'humour proposé.

Ambiance et Immersion (Note : 1/5)

Le jeu est court, mais pourtant, on retrouve quand même quelques fautes de conjugaison. Et ça ne se pardonne pas è.é
Exemple : "où nous sauronS", "je pouvaiS"... (oui là ce sont des exemples corrigés xD).

Sinon, pour être imergé dans le jeu, faut aimer l'abdurde, le WTF, et tout cet unviers décalé que l'on nous propose. Dans ce cas, 50% des joueurs vont aimer, tandis que le reste va dire "C'est de la merde!" (grosso modo). Etant donné que nous sommes aux Alex d'Or, et que nous récompensons les jeux qui font l'unanimité (ou presque) par leurs qualités, Kustomium ne correspond pas du tout à ce critère.
A titre personel, j'ai pas du tout été imergé, et je me suis ennuyé. Les musiques sont bonnes, mais c'est pas avec ça que je vais apprécier entièrement une atmosphère. L'intrigue & le coté "faire de l'humour à mort" m'ont gêné.

Graphismes (Note : 1/5)

Euh. Le Game Over est pas très beau. Je termine le jeu sur cette impression principale.

Je suis dans une impasse: je ne sais pas quoi juger ici. Etant donné que le jeu est une succession de cut-scenes, et donc de lieux différents, on a peu le temps d'apprécier les décors. Des décors classiques d'ailleurs, mais efficaces. Le mapping (même s'il y en a très peu) est bon dans l'ensemble.
Les quelques éléments customes (les sexes), oué ok, pourquoi pas.

De toute façon, je ne pense pas que le but du jeu est de proposer une expérience graphiques hors du commun. Donc Next.

Bande-son (Note : 3/5)

Les musiques sont bonnes, mélodieuses, et peu utilisées sur le logiciel. C'est un bon point. Mais étant donné qu'elles sont aussi seulement présentes en petit nombre (encore une fois car le jeu est trop court), elles ne sont pas marquantes.

Par contre ce qui est marquant, ce sont les bruitages qui sont trop forts j'ai l'impression.


Awards spécifiques

Game design (Note : 0,5/5)

Etant donné que j'ai commencé par écrire dans l'award des Systèmes Originaux, je pense avoir dit le principal dans l'autre catégorie xD

Ce qui faut donc retenir, c'est qu'il n'y a réellement qu'une idée originale, donc assez maigre quand on tient compte de tout le jeu.
Après est-ce que la progression de Kustomium en elle-même est une idée de Game Design, je ne sais pas. Je ne sais pas d'ailleurs si c'est pour ça que Hellper s'est inscrit dans cette catégorie.

Level design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes originaux (Note : 2,5/5)

Si je me réfère à la fiche de presentation, "tous les minis-jeux sont des systèmes originaux".
Donc je dois comprendre qu'ils sont tous faits à la main? Très bien, c'est du beau boulot.

Mais est-ce vraiment original ?
Le mini-jeu de la course, j'ai déjà vu ça chez CCD-tof.
Les minis-jeux où il faut esquiver des ennemis (les flammes, la sorte de démon dans le apssage des étages qu'il faut descendre), c'est du classique sur RPG Maker, il y a souvent des passages du même type (le premier qui me vient à l'esprit c'est Corpse Party xD).
Le mini-jeu où il faut trouver la bonne personne, je n'ai pas d'autre jeu en tête où trouver ça, mais c'est pas vraiment itneressant. Surtout qu'il suffit d'appuyer sur SHIFT pour trouver la bonne cible.
Enfin, je finis quand même par le meilleur, c'est le mini-jeu face au boss final. Oui, là, d'accord, c'est un système original (même si j'ai directement penser au système des duels de Suikoden, et donc sur RPG maker, d'Ayask). Mais on y joue que pendant 1 minute, c'est 5% du jeu, c'est bien trop peu.
C'est d'ailleurs ça le problème en général : ok il y a différents systèmes pour varier le gameplay, mais à trop petite dose chacun.

Scénario (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Mise en scène (Note : 1,5/5)

L'impression générale que j'ai eu à ce niveau, c'est la superposition de plein de scènes narratives entrecoupée de petites phases de gameplay, mais qui n'ont quasi-aucun lien entre elles. Ou alors des liens complètement absurdes (il faut un dragon pour aller chez le roi par exemple).
Ca m'a assez dérangé. J'ai eu l'impression, encore une fois (oui je me répète dans ce test) d'une volotné de "bourrage", faire des scènes humoristiques pour faire des scènes humoristiques. L'humour tout pour tout. Du coup aucun lien logique, et aucun dialogue logique.
Encore une fois, c'est ardu de noter & faire un commentaire ici. Peut-on donner un juger sur l'absurde? Ce serait un jugement automatiquement absurde non?

Univers (Note : 0/5)

Le jeu des univers parallèles qui sont tous reliés les uns aux autres par des portails, c'est connu, utilisé et re-utilisé, rien d'original là-dedans. Mais surtout dans Kustomium, ce n'est absolument pas approfondi. On a juste un mini-passage dans lequel il faut trouver une poubelle qui permet d'évoquer l'unviers, et pis après plus rien.
Il y a bien aussi la pseudo guéguerre entre les deux peuples dont j'ai oublié le nom, mais encore une fois c'est évoqué deux secondes, et après on en entend plus vraiment parler (on sait qu'on est impliqué dans la guerre, mais l'univers n'y ai en rien rattacher).
En fait rien n'est rattaché à rien. Il n'y a pas "de monde" à proprement parlé. L'univers est juste la juxtaposition de quelques cutscènes, qui se déroulent toutes dans des lieux différents...
Je me perds dans ce que j'écris. Car au fond j'essaie d'expliquer quelque chose qui n'existe pas. Je ne vois aucun univers dans ce jeu. Ou alors il est bien troooop décalé pour que je le perçoive.

Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Fin (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 2,5/5)

Encore une fois, c'est compliqué de noter cette catégorie.
Dans la forme, oui le jeu est original. Car il est WTF, il n'y a rien à comprendre réellement, il faut juste se laisser guider par l'histoire. Les personnages (des sexes, des dragons, des démons...) n'ont rien à faire ensemble, et pourtant, ils le sont dans ce jeu.
Dans le fond, désolé, mais cette originalité n'est pas intéressante & trop voulue. Clairement, je m'en fous qu'un sexe bleu a été enlevé, que les dragons portant un autre nom, que tous les mondes sont reliés les uns aux autres par un portail alaZelda... Tout est fait pour être original, et c'est largement trop. Quelques touches ici ou là j'adhère, un concept j'adhère (je ne sais pas si on peut considérer Kustomium comme un concept), mais un tas d'éléments qui se veulent originaux, non, ça ne m'interesse pas.


Conclusion (Note totale : 2,5/5)

Ce jeu n'est pas fait pour les Alex d'Or. D'autant plus que cette année, la catégorie "Humour" n'est plus là.

Mon ressenti, c'est que Kustomium a été créé pour des potes, une communauté, mais pas pour tous les joueurs de RPG Maker. C'est dit dans la présentation : il y a des Easters eggs et des Private Joke, donc un joueur lambda (oui je me considère comme un joueur lambda) ne pourra pas percevoir ce qu'il y a d'amusant dans cette histoire que tu nous comptes Hellper. Ou alors il faut avoir un humour spécial. Ce que je n'ai pas apparemment.

Je ne me vois pas mettre en-dessous de la moyenne, puisqu'il y a du travail derrière ce jeu (certains penseront à tort le contraire). Mais je ne vais pas non plus mettre au-dessus, car 1) le jeu est court 2) il ne se démarque dans aucune catégorie compétitive 3) l'humour proposé, encore et toujours, qui nuit au plaisir de jeu.


Remarques diverses

* La solution contenue dans le dossier du jeu contient des fautes de frappe. C'est pas très sérieux :/

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !