Test :
The Lost Chronicle

Temps joué : 40 min


Introduction

En tant que fan absolu de Final Fantasy VI, je suis toujours suspicieux quand je vois un jeu en recycler les ressources. Dans The Lost Chronicle, c'est la première chose que l'on voit et au final, un peu la seule à retenir.


Awards généraux

Gameplay (Note : 2,5/5)

Le gameplay tape dans le classique, donc c'est pas mauvais, mais la démo est courte donc ça n'a guère le temps de décoller ici. Les combats sont aléatoires, pas trop trop fréquents donc ça passe, avec une jauge ATB. Comme les Final Fantasy du IV au IX, donc. La difficulté est... "normale" dans ce début d'aventure.
Pour l'instant, on se contente surtout d'aller de villes en villes, l'exploration n'est pas franchement passionnante, le level-design assez moyen, l'ensemble relativement ennuyeux. Niveau fun, on ne peut pas dire que ça a été une expérience hyper soutenue que de jouer à The Lost Chronicle.
Mais bon, on va dire que le jeu fait le taff, de façon sobre et efficace. A défaut de mieux.

Histoire (Note : 1,25/5)

C'est un début d'histoire. Rien de bien folichon, on part sur la base d'une sorte de chasse à l'homme qui sent encore une fois le déjà-vu, m'enfin, pourquoi pas si c'est bien fait après tout. L'univers a l'air assez sympa quand même, les persos ne sont pas très surprenants mais restent bien amenés jusqu'à maintenant (encore heureux, en fait).
Mais comme je le dis souvent, c'est difficile de juger une HISTOIRE avez un tel ersatz de scénario, pour l'instant il n'y a pas grand chose, donc pas grand chose à juger non plus. C'est pas mal, ok, mais il faudra voir le déroulement de l'intrigue, comment suit le reste, etc... La mise en scène est en plus assez succincte, mais le jeu participe quand même dans cet award secondaire, comme beaucoup d'autres jeux cette année d'ailleurs (une énigme pour moi).
Bien que le début du jeu veut nous imposer une sensation "d'aventure", l'immersion n'est pas extraordinaire, mais la note ne sanctionne pas spécialement cela. Ce qu'il faut bien se dire, c'est qu'il est extrêmement compliqué d'intriguer et de passionner le joueur avec une démo si courte, donc tout autant difficile d'y trouver des points à attribuer de mon point de vue. L'idée est là, mais manque encore nettement de consistance. Donc, concernant l'évolution prochaine de l'histoire, c'est "simple" : wait & see, pour juger sur davantage de contenu.

Ambiance et Immersion (Note : 0,75/5)

Pas une immersion de folie. On a du mal à se défaire de l'image de FFVI, naturellement, pour peu que l'on ai joué au jeu original. Et cela ne sert pas forcément idéalement The Lost Chronicle, au contraire même à vrai dire.
Et puis, les environnements sont quelconques, assez peu animés. Les musiques sont bien dans le ton, mais souvent connues.
En fait, c'est difficile d'être vraiment immergé dans ce jeu car on sent des inspirations trop fortes, un classicisme trop appuyé, et le jeu n'a quasiment aucune identité. Au niveau de l'ambiance, c'est plutôt raté donc.

Graphismes (Note : 3/5)

Tout a été dit en introduction ou presque : on a affaire principalement à des rips de Final Fantasy VI. C'est à dire à de la 2D Super Nes de très bonne facture, moins joli et foisonnant que les graphismes de Rudora ni Hihou ou Star Ocean par exemple (au cas où l'auteur aurait pu choisir ces rips aussi), mais bien supérieurs à Final Fantasy IV/V et les Dragon Quest par exemple. Si on se détache de l'immersion et de tout ce que ça complique, forcément donc, c'est plutôt beau, et ce sont des graphismes qui ont le mérite d'avoir assez bien vieilli. Ceci dit, le mapping lui n'atteint pas le niveau de celui de son modèle. Les villages auraient pu être mieux agencés au lieu de ne constituer qu'un assemblage de maisons standard (c'est grossier, mais c'est presque ça dans les faits). La worldmap est également tout à fait quelconque.

Bande-son (Note : 3/5)

Des musiques qui sont en général bien dans le ton, comme déjà dit plus haut. Même si encore une fois, le classicisme des pistes choisies et le fait que l'on a déjà pu les entendre ailleurs ne joue guère en la faveur du jeu en terme d'immersion. Après, pas grand chose à dire, de belles musiques sont utilisés. Bruitages ok, pas de problèmes particuliers à signaler de ce côté.


Awards spécifiques

Game design (Note : 2,5/5)

RPG classique à la construction classique, alternance exploration/combats basiques, rien à dire de spécial, rien de particulièrement notable, donc la moyenne sans plus.

Level design (Note : 2/5)

Moyen. Pour ne pas dire "très basique".
Les villes sont faites assez simplement, rien d'extravagant. La world map aussi, la grotte aussi. En fait, c'est vraiment très simple et linéaire, il n'y a pas un lieu où je me suis dit "ah tiens, ça c'est bien pensé", l'ensemble est vraiment... quelconque, c'est le mot qui me vient à l'esprit.

Systèmes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Scénario (Note : 2/5)

La structure du scénario n'est pas étonnante. L'histoire proposée étant assez vite prévisible, on ne sera guère surpris par son déroulement non plus, une sorte de chasse à l'homme sympa, mais pour l'instant, pas encore assez développée pour y voir des rebondissements ou des points réellement surprenants.

Mise en scène (Note : 1/5)

Je n'ai pas trouvé la mise en scène très pertinente ou prenante. L'intro est passable, mais encore un texte d'explication peu avenant et un commencement ultra banal. Les dialogues ne sont pas vraiment animés ou "vivants", l'ensemble est statique, pas laborieux mais pas très excitant non plus. On est face à de l'utilisation très simple du logiciel par rapport à toutes les possibilités de mise en scène qu'il est capable d'offrir. Peut mieux faire !

Univers (Note : 0,75/5)

Je serai toujours étonné de voir qu'on se présente dans ce genre de catégories en se pointant avec une démo dépassant à peine la demi-heure. Ok, c'est prometteur si on veut, mais je juge quoi ? Pour l'instant y a franchement rien d'extra, rien de poignant, rien d'original... ça a l'air travaillé mais comme toujours, il faudrait en voir plus pour décreter si oui ou non le background est de qualité !

Personnages (Note : 2,5/5)

Les personnages aperçus dans cette brève démo ne m'ont pas déplus. Certes, ça me parait encore un peu tôt pour porter un avis définitif, mais pour l'instant, ils semblent se démarquer des uns et des autres, le personnage principal n'a pas l'air trop lourd pour une fois... Les noms choisis sont biens aussi (pour moi).
Niveau aptitudes en combat, en revanche, rien de spécialement original mais bon, ça relève du détail.

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 2/5)

L'introction dispose d'une mise en scène banale, mais d'un pitch pas mauvais qui peut un peu accrocher le joueur. L'idée est là, avec une carte semi-interactive, la présentation du contexte est louable mais j'ai trouvé que ça manquait d'impact, d'un petit quelque chose pour rendre cette introduction réellement attrayante et s'immerger dès le début dans l'univers du jeu. Ce n'est pas très original mais on sent tout de même la volonté de l'auteur de nous offrir un truc sympa, dans un premier temps on va dire que c'est l'essentiel.

Fin (Note : 1/5)

Il y a un petit boss à la fin d'une grotte, quoi de mieux pour finir une démo. Mais la fin en elle-même ne marquera pas les esprits, cette démo étant trop courte pour vraiment s'imprégner du jeu. J'ai du mal à comprendre les participations dans certaines catégories.

Originalité (Note : 0/5)

Un RPG purement classique avec des graphismes déjà-vus, une histoire déjà-vue et des systèmes déjà-vus.
Faut pas déconner non plus, je suis censé les trouver où les points moi ?


Conclusion (Note totale : 1,25/5)

The Lost Chronicle avait une gueule sympa sur le papier, avec ses rips FFVI et sa promesse de nous embarquer dans une belle aventure à l'ancienne. Mais ça, c'était avant d'y jouer. Dans les faits, je me suis ennuyé et pourtant, la démo n'est pas bien longue, au contraire. Certes, on pourra trouver deux-trois points bien fichus en cherchant bien... mais globalement, l'ensemble reste bien trop insuffisant : les ressources ne sont pas si bien utilisées que ça, le scénario est un peu (trop) basique, les musiques déjà entendues, les fautes bien trop nombreuses, le level-design moyen, la mise en scène presque archaïque et j'en passe... On a l'impression de jouer à un pot-pourri des RPG classique de moyen-bas niveau, mais jamais le jeu ne se démarque et ce, sur aucun aspect. Dommage, la passion est surement là, mais The Lost Chronicle demeure extrêmement perfectible sur la plupart des points qui font d'un RPG un bon RPG. Pas assez costaud pour gagner quoique ce soit ou même être nominé quelque part à mon sens.
Bon courage en espérant que l'ensemble soit amélioré prochainement.


Remarques diverses

- Il y a beaucoup, beaucoup de fautes dans les dialogues...

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !