Test :
Oi et le mystère des pots de couleur

Temps joué : 1 h 30 min


Introduction

Des pots de couleurs, des crayons, des pneus, des cactus. En voyant tout ça, j'étais un peu surpris, me disant "mais sur quoi je suis tombé", surtout que ce jeu n'est pas du tout à but humoristique. Au final c'était plutôt agréable alors c'est parti pour la grande aventure du petit Oi de Pot-d'encre!


Awards généraux

Gameplay (Note : 3,75/5)

En montant de niveau, on gagne quasiment rien à part des PVs. Sur les 3 personnages, seul Cactuneaux prend des points d'attaque en montant de niveau, ce qui fait de lui le meilleur personnage. Du coup les combats sont tous les même sauf qu'à un moment pour les bandits annexes, les combats prennent une plomb. Déjà que les boss sont assez long car on miss pas mal.

Le système de magasins, autant les points de fidélité je trouve ça cool, autant devoir prendre chaque objet un par un, c'est long à en mourir surtout que c'est le seul moyen qu'on a de se soigner (et pour vaincre les boss annexes, il faut beaucoup de potion de PM). Bref c'est rare comme système mais en même temps c'est très peu pratique. Faudrait au moins ajouter un moyen de les acheter par parquet de 5, 10 ou 20 pour qu'on passe pas 2 minutes à acheter.

J'aime bien les interactions sur la map avec le marteau, y en a pas des masses mais ça peut donner un gameplay sympa lors des donjons. Par contre, si j'équipe Oi du marteau et un autre personnage de la pelle, je ne pourrais pas utiliser la pelle sur la map, même si je met le personnage en leader. C'est obligatoirement Oi qui doit avoir l'arme, ça va vite devenir lourd si on doit changer plusieurs fois en donjon.

Pour l'avis de recherche, faudrait qu'on puisse en avoir plusieurs, un par ville par exemple. Je me suis retrouvé dans la ville des Cactus avec un avis de la forteresse que je pouvais me débarrasser à moins de tout retraverser à pied, du coup j'ai fait tenté aucun bandit dans le désert.

Au début et jusqu'au premier pot, on trouvait pas mal d'objet ou de trésor. Il y avait deux à trois ennemis par map et y avais quelques bloc à casser au marteau, c'était vraiment bien puis de retour au désert, j'ai du voir deux coffres ou bonus traînés sur les maps. Il y a un ou deux ennemis de plus, bref c'est devenu vide. Les villes sont assez petites, rapide à visiter on s'y retrouve facilement et y a plein de panneau qui nous indique les chemins.

L'achat immobilier, c'est pratique ça permet d'avoir des zones de soins un peu partout. Par contre j'ai acheté la maison de la ferme mais je devais payer pour y dormir ! Payer pour dormir chez moi, ça me fait mal au coeur surtout que je suis propriétaire.

A la fin de la démo, on peut voir une nouveauté prévu (car on peut pas trop voir l'impact sur le coup) : l'achat d'actions! On va spéculer et se faire plein d'argent! Cela peut être vachement intéressant, faut juste que ça soit pas trop facile de se faire beaucoup d'argent rapidement.

Développe le système d'interactions avec les outils qu'on ai pas trop à faire des allez-retours dans le menu, afin de pas lasser le joueur.

Pour les boss annexes, ils sont trop long alors qu'ils sont pas forcément fort (j'utilise 5 grandes potions de PM pour une boite de super céréales.).


Histoire (Note : 3/5)

C'est sympa mais assez mal amené. Mr. Pneu est d'une rapidité dans ses dialogues et ne semble impressionner par rien du tout, comme tout le monde. Le scénario nous emmène à traverser différentes villes où on regèlera deux~trois problèmes pour enfin atteindre la zone du pot et la récupéré. Les musiques sont relativement calment, du coup on a du mal à voir des scènes de combat comme la forteresse. On sent bien que c'est pas un héros, juste un petit gars qui pars à l'aventure !

Au niveau des dialogues et de la mise en scène, c'est rapide... trop rapide. Mr. Pneu coupe court toutes les discussions et toutes les mises en scènes. Surtout le trio Goms. Dans le restaurant, y avais aucune raison qu'on se tape dessus, on l'a fait sans que ça dérange personne. Celui de la banque a pas eu de chance mais c'était trop prévisible et le dernier bloquait un chemin principal pour se venger, mais il était toujours aussi mauvais que le premier coup, alors que nous on était devenu bien plus fort. Puis à chaque fois qu'on les as battu, aucun remerciement pour s'en être débarrasser, et il y a Mr. Pneu reprend son discours comme si rien ne venait d'arriver.

Ambiance et Immersion (Note : 2/5)

Tout rend l'ambiance très tranquille, très paisible. La musique est simple et donne l'impression qu'on fait juste une longue balade. Je n'ai que cette impression, celle de voyager dans un petit monde comme un vagabond en herbe! C'est quelque chose de plaisant mais c'est un peu faible.
Point très important, il n'y a aucun animal. Pas de chat, pas de chien, même pas de cafard ou d'oiseaux qui se promènent.


Graphismes (Note : 4/5)

C'est très coloré, ce qui colle avec l'univers du jeu. C'est un style plutôt enfantin mais c'est agréable. Les villes sont petits et bien remplie, c'est agréable à visiter. Les maps sont simples niveau décors, il n'y a pas beaucoup de jeu avec les hauteur : toujours au même niveau sauf à la forteresse et dans le métro.

Les personnages sont tout mignons ! Par contre sur les faceset, parfois ça ressemble à rien.
Ah et il y a quelques erreurs de mapping au niveau des tours car on peut passer les fênetres.
Secret (Cliquer pour afficher)

Mais si y a un truc qui m'a dérangé c'est bien certaines réverbères bloquant l'unique chemin obligeant à passer sur la route. D'ailleurs ils restent allumé même en journée.
Secret (Cliquer pour afficher)

Dans le screen qui va suivre, je suis derrière la maison, et j'arrive à ouvrir la porte :
Secret (Cliquer pour afficher)


Bande-son (Note : 3,5/5)

Les effets sonores sont assez discret, on en entend pas souvent d'ailleurs à moins te taper comme un fou sur la touche de l'outil.

Pour les musiques, on ressent bien le voyage et la découverte. Cependant c'est pas toujours cohérent. La musique n'exprime pas assez le danger le conflit lors de l'attaque de la Forteresse. Et mon dieu la musique des magasins ! Une véritable horreur, je coupais le son dès que j'y rentrais. Pour le reste, les sons proviennent de différents jeux et collent bien entre-eux.


Awards spécifiques

Game design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Level design (Note : 3,5/5)

Au niveau des interactions : à partir du désert il n'y quasiment aucun trésor, juste 2 fois plus d'ennemis. Il y a peu d'interactions avec les outils, j'ai dû utiliser la pelle 5 fois alors que le marteau, une dizaine de fois je pense.

En général, on est facilement attirer par les solutions, soit l'élément à atteindre sort clairement du lot, soit la position des décors indiquent qu'ici on va devoir agir. Seul ce dernier donjon fait exception il n'y a aucune indication et donc c'est pas évident de savoir quand il faut mettre des coups de marteau ou creuser. Une énigme devient super longue, j'ai mis 10 minutes à trouver la solution, pour 2 minute à la réaliser, à cause du changement d'arme trop long. C'est le seul endroit où y a un piège d'ailleurs.

Il y a pas mal de pancarte indiquant le chemin, au cas où on aurait oublier la direction à suivre et les mauvais chemins sont souvent bloqué, par un tiers qui nous affronte pas.



Systèmes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Scénario (Note : 3,25/5)

Ici, un simple habitant d'un village, se retrouve à devoir aller chercher des pots de couleur, aux 4 coins du monde. On joue un peu des grands chasseurs de trésor, sauf qu'il y a pas des masses de danger sur notre route. Pourquoi chasser les pots de couleurs ? Simplement pour satisfaire la curiosité de Mr. Pneu. Je pense qu'il y a autre chose, mais on en sait rien.

Cela crée une part de mystère intéressante parce qu'on sait absolument pas ce qui se passera une fois tout les pots récupérés, où même si il y a de véritables ennemis surtout que le monde semble assez paisible. Le héros n'est pas ultra balèze et se retrouve souvent malgré lui à faire tout le boulot, comme quand il doit aller chasser le "dragon" alors qu'il est sûrement le plus nul des soldats.

Je suis assez curieux de voir la fin de ce projet et de ce qu'on va faire avec tout ces pots.


Mise en scène (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Univers (Note : 3,5/5)

C'est un monde haut en couleur, plus dérange par de multiples bandits que par des guerres entre royaume. Il y a une certaine évolution technologique car ils y a des voitures, un métro et sûrement un train! Il y a pas mal de "race" différentes comme les crayon, les flammes ou encore les cactus.

Au début on nous explique rapidement la carte du monde, sous forme de texte. C'est assez clair et donne une vision d'ensemble sur le monde. On sait aussi qu'il y a 7 couleurs dominantes, celles de l'arc-en-ciel et que sans eux on vivrait dans un monde noir et blanc. Elles auraient toute une forme physique. Voilà une légende qui est devenu réalité grâce à Oi.

A chaque nouvelle zone, on nous donne rapidement plein d'indications sur ce qu'on va trouver. Les dinosaures qui ne cherchent que de l'or par exemple (dommage qu'on en voit aucun!)

Personnages (Note : 3,5/5)

Oi, une sorte de vers ayant vécu paisiblement dans son village, il n'a aucun caractère spécifique. Il ne fait qu'aider Mr. Pneu. Mais on sait pas trop pourquoi, curiosité ? Envie de voyager ? C'est pas vraiment un héros, juste un assistant qui fait tout le sale boulot.

Mr. Pneu, qui porte bien son nom au vue de son apparence de pneu. C'est un peu le chef, le cerveau qui reste derrière et qui donne les ordres. Il cherche a agir rapidement sans qu'on sache pourquoi. Que vas-t-il faire avec les pots de couleur ?

Boinguette est toute mignonne mais je vois pas trop à quoi elle ressemble. C'est le personnage le plus transparent, autre le moment où elle nourrit le dragon, c'est un véritable fantôme hors combat. Faut vraiment lui donner un peu plus de vie, que les héros voient qu'elle est là.

Cactuneaux, le cactus avec le chapeau mexicain, c'est cliché. Il manquait juste la guitare et j'aurais crier au scandale. C'est le seul personnage qui a une histoire qui m'intéresse parce qu'il refuse de nous en parler. Il connaît bien le désert et fait un bon chef de groupe, mieux que Oi. C'est le personnage que j'apprécie le plus.

Le TriGoms, est marrant par, il apparaît rapidement, se sentent trop fort alors que c'est des vrais nuls. Le roi de la forteresse ne réfléchie pas trop. Il va demander à un gars sorti de nul part de l'aider en tuant un dragon alors qu'il a des solats clairement mieux entraînés à sa disposition. Ouf que Boinguette réfléchie un minimum et qu'elle empoissonne le dragon sinon on y serait encore. Après la plupart des autres personnages apparaissent pour bloquer un chemin, ils auraient pas été là, qu'on aurait juste perdu la gain d'argent et d'xp du combat.

Par contre le "dragon", ben c'est pas un dragon. Il crache du feu mais ça va pas plus loin, c'est juste un gros truc à 4 pattes qui aime bien les conflex.


Graphismes originaux (Note : 4,5/5)

Entièrement custom, et ça se voit. Le style est vraiment très très enfantin, c'est haut en couleur mais pas trop tape à l'œil pour autant. C'est pas éblouissant à m'en crever les yeux comme je l'avais imaginé.

Après c'est un style qui plait ou non, je le trouve assez moche, mais ça à son charme auprès d'autres.


Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Fin (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 3,75/5)

Un univers très différent de ce qu'on peut voir, mais le scénario est très classique, faut récupérer un certaines nombre d'objet pour ensuite finir le jeu. Enfin au moins, ici on sait pas si va y avoir un gros méchant à la fin. Graphiquement c'est un style enfantin qui sort du lot des projets qu'il y a. C'est par forcément beau mais l'originalité est là. Les musiques sont récupérés d'un peu partout, l'ensemble est bien mais rien qui sort de l'ordinaire.


Conclusion (Note totale : 3,75/5)

C'est un jeu agréable avec un tas de qualité et de bonnes idées. Il décline sur le gameplay, intéressant mais très peu pratique sur le long terme.


Remarques diverses

On voit trop bien que Feutropolis n'a pas été fini ! On peut passer sur beaucoup de décors et y a peu de PNJ au vu de la grande taille de ville.

Une fois à la maison fermière du désert, j'ai perdu tout l'argent qui me restait, comme si il m'avait tout pris pour acheter la maison sans me demander mon avis, où même l'indiquer clairement.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !