Test :
Eternal Heaven - Prologue

Temps joué : 1 h 45 min


Introduction

Un jeu qui essaye de taper dans l'original mais avec un fond classique. Au vu des problèmes rencontrés, mon temps de jeu a été décuplé par rapport au temps de jeu réel nécessaire pour parvenir au bout de cette démo.


Awards généraux

Gameplay (Note : 0,5/5)

J'ai pas compris.
Les choix de gameplay, dans l'ensemble, me donnent l'impression d'avoir été effectués "pour faire original" sans qu'il n'y ait vraiment de sens derrière, une idée concrète qui donnerait de la profondeur à tous ces points d'originalité, au final futile et lourds au possible.
Quel intérêt l'apport de la souris a-t-il ? En terme d'ergonomie, on bat presque des anti-records... C'est sympa au début, mais rapidement lourdingue pour rien tellement l'utilité s'avère être limitée dans les faits. Varier entre clavier et souris n'est pas la chose la plus intuitive qui soit, à vrai dire. Il n'y a pas d'intéraction possible par ce biais, pas de déplacements du personnage non plus... Juste de légères indications (au final assez triviales la plupart du temps) qui s'affichent.

Le HUD est tout aussi lourd et inutile pour ce genre de jeu. Il y a pourtant des idées bien senties, comme le cycle jour-nuit qui influe en quelques sortes sur notre environnement. Mais ce qui m'a totalement plombé l'expérience de jeu, ce sont les problèmes techniques, le manque d'optimisation de l'ensemble, en plus d'une ergonomie médiocre. Les lags sont extrêmement présents, déjà en intérieurs, mais encore plus dans les maps extérieurs où c'est parfois juste devenu totalement INJOUABLE. Pourtant, aucun jeu dans le concours ne m'a vraiment fait lagguer à ce point jusqu'à maintenant (note : c'est mon 8ème test). De plus, j'ai parfois eu des erreurs de scripts qui m'ont simplement fait planter le jeu, quand ce n'est pas l'écran qui restait figé, m'obligeant à redémarrer le jeu. J'ai donc dû refaire des passages plusieurs fois, et avancer dans cette démo, pourtant de courte durée à priori, est devenu pour moi un véritable calvaire. En dépit des bonnes intentions de l'auteur apparentes, ce serait mentir de dire que j'ai pris un quelconque plaisir à traverser cette démonstration, pleine de soucis techniques qui m'ont empêchés d'éprouver un quelconque fun.

L'ergonomie des interfaces est plus que moyenne. Le menu principal est une éngme : vouloir faire quelque chose en events c'est bien, encore faut-il que ça soit bien fichu... Associer chaque commande à une touche, pour le joueur c'est juste horrible, on perd un temps fou à trouver ce que quoi correspond à quoi à chaque fois, tellement qu'on en est dégoûté d'aller dans le menu et qu'on préfère carrément éviter d'y retourner (sans déconner). Les autres menus ne sont pas forcément de bons exemples en la matière non plus. L'ensemble fait un peu bordélique et pourtant, et c'est ce qui rend mon appréciation négative d'autant plus terrible, on sent qu'il y a du vrai travail derrière, on aimerait apprécier le jeu, mais là réellement ça n'a pas été possible pour moi.

Le reste est davantage potable, il y a pas mal d'interactions possibles avec les meubles et objets, c'est sympa. Les bougies, pourquoi pas. Ceci dit, on se met rapidement à tout faire via le clavier, tellement l'éventuelle utilité d'utiliser la souris (qui est sympathique pour l'écran titre à la limite, guère plus) nous passe au-dessus de la tête.
Le level-design est moyen-bon : bon pour les intérieurs, relativement agréables à parcourir - si on excepte les pérpétuels lags que j'ai malheureusement connus. Moyen pour le reste, les extérieurs prenant une apparence souvent assez confuse, et en plus de ça s'ajoute des teints très sombres tout au long de la démo (mais ça j'y reviendrais plus tard dans le test, pour la partie "Graphismes"), ce qui n'aide pas franchement à la bonne lecture des maps. On est parfois un peu perdus car les chemins auraient pu être mieux indigués, en somme le "guidage" des maps est un peu à revoir. Rien non plus de rédhibitoire, m'enfin, "peut mieux faire"... En outre j'ai remarqué quelques problèmes de "practabilité" des maps comme on dit chez nous, notamment dès la première maison. Encore une fois rien de super méchant, mais bon...

Bref, je le redis pour conclure, en terme de choix de gameplay, d'ergonomie, de clareté de l'ensemble, l'intérêt global m'a étonné et pas franchement dans le bon sens du terme : j'ai pas compris.

Histoire (Note : 1,25/5)

C'est toujours compliqué de juger sur un tel ersatz d'histoire, et le cas présent ne déroge donc pas à la règle, bien évidemment.
L'introduction est intéressante, les dialogues sont correctement rédigés, mais ceci, ne permettent pas vraiment de s'attacher aux personnages. Pour ma part en tout cas, j'ai vite trouvé les protagonistes assez... désagréables, voire même un peu redondants en fait.
Il y a de la qualité dans l'écriture et sa manière, c'est certain, maintenant il faudrait être en mesure d'utiliser cela à bien, pour faire "vivre" les personnages en quelque sorte, permettre au joueur de ressentir un peu d'empathie pour eux.

Après, encore une fois, juger sur une démo aussi succincte nous embarque également dans une certaine forme de spéculation : peut-être que, comme dans de nombreux autres RPG, la situation met du temps à se décanter, que le développement des personnages gagne en profondeur par la suite, que l'ensemble est davantage approfondi, etc... Mais pour l'instant, dans les faits, ce n'est pas forcément encore le cas et étant donné que je ne dois juger que sur ce que je vois, et bien, je ne peux pas être très élogieux envers ce départ. Le potentiel est là, mais disons qu'il pourrait certainement être davantage mieux exploité.
Ce qui sauve un temps soit peu l'ensemble, c'est d'abord le soin apporté à la rédaction d'une manère générale, et les documents et autres livres qui tendent à nous renseigner sur l'univers du jeu. Ce n'est pas toujours très passionnant, mais certains pourront apprécier, et ça contribue à montrer que l'auteur cherche tout de même à proposer quelque chose de fondamentalement travaillé.

Pour finir : la base est intéressante, mais néanmoins assez mal exploitée en l'état. A approfondir pour la suite.

Ambiance et Immersion (Note : 1,5/5)

Il y a de l'idée mais dans la forme ça aurait pu être mieux, bien mieux.
Au début, la maison, j'ai trouvé ça bien fichu, cohérent. En faisant abstraction des ralentissements et du pointeur de la souris inutile et peu intuitif, l'ambiance est relativement présente.
Mais une fois dehors, ça a commencé à me sembler globalement brouillon... Les maps ne sont pas forcément très claires et malheureusement, je trouve que cela nuit pas mal globalement à la bonne compréhension de l'ensemble. On peut parfois peiner à trouver notre objectif de façon inutile et cela ne va pas vraiment dans le bon sens du jeu.
Graphiquement, les ressources utilisées sont plutôt classiques puisque déjà vues, mais pas vraiment désagréables à l'oeil. Ceci dit, dans la pratique, elles auraient sans doute méritées meilleur traitement, meilleure utilisation.
L'ambiance sonore est correcte mais demeure perfectible elle aussi (nous y reviendrons plus tard).

Graphismes (Note : 2,75/5)

Comme je l'ai souligné dans les catégories précédentes, c'est un peu regrettable d'avoir affaire à des maps aux apparences si sombres et parfois peu claires dans tous les sens du terme.
Les ressources graphiques auraient gagner à être davantage mieux utilisés. Les charas semblent assez bien choisis.
En somme, l'ensemble demeure tout de même honnête, loin d'être désagréable, mais on sent qu'une meilleure maitrise du sujet aurait permis au jeu d'être réellement "beau". Là, il demeure simplement potable. Ce qui n'est déjà pas si mal, mais...

Bande-son (Note : 2,5/5)

C'est pas mal foncièrement, déjà surtout parce que les musiques choisies sont plutôt belles et agréables à l'écoute.
Les bruitages n'ont pas posé de problèmes non plus, tout me semble ok de ce côté-là.

Après j'ai trouvé l'utilisation des musiques parfois un tantinet exagérées. Parfois on a l'impression d'assister à une scène triste ou très forte émotionnellement alors qu'en fait il ne se passe pas grand chose de spécial. De surcroît, ce n'est parfois pas assez varié. En bref, c'est sympa, mais ce n'est pas vraiment un point marquant de cette démo pour autant. L'utilisation musicale aurait pu s'avérer être davantage judicieuse de façon générale.


Awards spécifiques

Game design (Note : 1,5/5)

Cf Gameplay.
Peu de cohérence dans certains choix. Cela reste jouable exceptés quelques soucis techniques mais on a du mal à saisir le fond de certains parti pris, notamment l'utilisation purement anecdotique de la souris... Le reste est davantage potable.

Level design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes originaux (Note : 1,25/5)

Cf Gameplay.
Les systèmes peuvent sembler audacieux mais le fond n'est pas là.
Ergonomiquement parlant, c'est zéro.

Scénario (Note : 2/5)

Cf Histoire.

Mise en scène (Note : 1,75/5)

Quelconque.
Les dialogues restent relativement statiques, la mise en scène s'avère être sans artifice. Rien d'impressionnant, rien de désagréable non plus. On est dans la moyenne-basse des jeux RM de ce côté-là.

Univers (Note : 2,5/5)

Cf Histoire.
Il y a pas mal de textes / documents annexes mais pour l'instant, nous sommes assez loins de tout ça dans la pratique in-game.

Personnages (Note : 1,5/5)

Les personnages ne sont pas attachants, malgré des dialogues assez travaillés, qui pourtant ne font pas systématiquement mouche (voire au contraire).
Le personnage principal est même assez agaçant.

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 2,5/5)

La tournure des phrases des deux protagonistes deviennent un peu lourde à force. Nous ne sommes pas trop perdus, les dialogues sont assez clairs. Rien de sensationnel ceci dit, on sera désagréablement surpris par le gameplay en revanche.

Fin (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 1,5/5)

La démo n'est pas convaincante d'un point de vue purement ludique.
Il est clair qu'il y a de la passion et du travail derrière ce jeu, et qu'ainsi, mon avis peut sembler un poil sévère. Mais l'auteur n'a pas fait des choix cohérents en terme de gameplay, de game design, et cela déteint négativement sur l'expérience de jeu. Avant d'incorporer un système ou une idée, il faut impérativement se demander : "est-ce que cela va vraiment servir au jeu ? au joueur ? à l'expérience ?". Des systèmes aussi annexes (dans tous les sens du terme) que l'intégration de la souris n'ont strictement aucun intérêt. Pire encore, la façon dont est conçue le menu, mais aussi les interfaces de façon plus générale, témoignent d'un manque évident de connaissance au niveau ergonomique et pratique.
Alors certes, Eternal Heaven a quelques qualités, comme un univers qui tend à être fouillé, des dialogues travaillés, en dépit d'une histoire actuellement peu intéressante et d'un gameplay médiocre en l'état. Mais cela ne suffit pas, clairement, à faire de lui un "bon jeu". Pour l'instant, il en est même assez loin car les défauts à corriger demeurent malheureusement bien nombreux.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !