Test :
Gall
Par AlexRE

Temps joué : 40 min


Introduction

"Il jouait du piano debouuut ! C'est peut-être un détail pour vouuus !"

Dans le genre ovni de la communauté RPG Maker, voici Gall. Un jeu des 7 différences sur le logiciel d'Enterbrain, qui l'aurait cru ? Et pourtant, il s'agit d'une plutôt bonne idée, un gameplay simple, et un moment détendant.

Voyons cela, un peu plus en détail.


Awards généraux

Gameplay (Note : 3,75/5)

Le gameplay consiste en trouver les différences sur des images présentant une symétrie. Si certaines de ces différences sont visibles au premier coup d'oeil - ou au second -, certaines autres sont à peine perceptibles, promettant de passer plusieurs minutes sur chaque tableau.

Si ce concept est amusant quand on trouve rapidement les premières différences, il devient un peu frustrant dès 4 ou 5 minutes de recherche infructueuse, incitant à appuyer bêtement sur tout le tableau dans l'espoir de trouver le pixel coupable.

Pourtant, le jeu parvient à être détendant grâce à ses musiques, son atmosphère, ses tableaux mystiques, si bien que la longue recherche est globalement supportable. En outre, des touches du clavier permettent d'avoir des indices ou changer la musique, évitant ainsi l'ennui. Le concept se renouvelle aussi au fil des images, puisque la symétrie de certains tableau n'est pas horizontale mais verticale ou diagonale.

Enfin, le double curseur/pointeur est assez pratique pour comparer finement les deux images sans avoir à appuyer pour vérifier la différence (lorsqu'elle n'est pas trop subtile).


Le fait de trop appuyer sur la touche Entrée est comptabilisé mais n’entraîne pas de pénalité pour autant. L'introduction justifie cela en rappelant qu'il s'agit d'un jeu de détente plus qu'un jeu à challenge. Cependant, il est tout de même possible de choisir 3 niveaux de difficulté qui consistent à trouver les différences en un temps maximum, dépendant desdits niveau (un 4ème choix permet de ne pas avoir de limite de temps). Il serait plus intéressant que la difficulté dépende de la visibilité des différences plutôt que du temps mis pour les trouver.

Le jeu se termine assez brutalement, sans afficher de message ("merci d'avoir joué") ou de score (qui pourrait dépendre du nombre d'essai, du temps réalisé et de la difficulté choisie) qui permettrait pourtant aux joueurs de comparer leurs performances. Enfin, le jeu ne propose que 5 tableaux, ce qui le rend finalement assez court.


En bref, Gall jouit d'un concept classique mais agréable, mais qui pourrait être un peu plus long et avec un challenge plus varié.

Histoire (Note : 0/5)

Pas d'histoire à priori, il s'agit clairement d'un jeu de société centré sur son gameplay. Contrairement à d'autres jeux, celui-ci ne gagnerait probablement pas à être accompagné d'une histoire, sa qualité résidant dans sa simplicité.

Ambiance et Immersion (Note : 4/5)

Comme évoqué dans le gameplay, l'ambiance du jeu est importante pour éviter l'ennui du joueur. Les musiques classiques et graphismes (oeuvres d'art), associés à l'étrange - voire mystique - recherche des différences (pourquoi y a-t-il des différences autour de cette maison du lac ; est-elle hantée ? pourquoi ces joueurs de cartes possèdent de telles différences ?) donnent une très bonne ambiance générale.

Il y a un côté très old school dans cette atmosphère, on pourrait croire à un jeu de Game Boy, ce jeu a un petit côté Tetris (musiques classiques, principe simple, scoring).

C'est à la fois très calme, détendant, simple, agréable...

Cela dit, quelques fautes d'orthographe et coquilles parasites se glissent dans le tutoriel du début, c'est dommage.

Graphismes (Note : 2,5/5)

Les graphismes sont un peu moyens : le jeu se basant principalement sur le visuel gagnerait énormément à être porté sur une plateforme avec une meilleure résolution, comme RPG Maker XP ou VX Ace. Les oeuvres d'art qui servent de support au gameplay se retrouvent donc ici pixelisées et dénaturées ce qui est assez dommage pour les joueurs les plus esthètes.

Cependant, cela participe à l'aspect "retro", mais est-ce une fin en soi dans un jeu pareil ?

Bande-son (Note : 3/5)

De nombreuses musiques classiques, principalement, qu'il est agréable d'écouter, mais qui ont le malheur d'être en format midi... ce qui repoussera les joueurs les plus mélomanes.

On apprécie le fait de pouvoir changer les musiques selon notre gré, revenir à la musique précédente si besoin.

On apprécie aussi le fait d'entendre un son de victoire à chaque différence trouvée. Notons que le son d'échec ressemble un peu trop au son de victoire.


Awards spécifiques

Game design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)

Le game design de ce jeu se résume assez rapidement, mais on pourra lui reconnaître ses côtés audacieux et malin. Le principe s'adapte finalement bien à RPG Maker (même si, graphiquement, RPG Maker 2003 n'est pas le plus pertinent). L'idée est originale même si, dans la réalisation, cela manque un peu d'ambition.

[ Edit shûji : Alex Roi t'avait noté 3. Tu t'es visiblement retiré de cet award donc j'ai retiré la note du test d'alex roiesper ]

Level design (Note : 3,5/5)

Dans un jeu pareil, le level design pourrait correspondre premièrement à la façon d'expliquer au joueur le principe du jeu et les actions possibles (changer la musique, avoir des indices...), et deuxièmement au placement des différences à trouver.

Concernant le premier point, je dirais qu'on est assez perdus si on ne prend pas le soin de lire le tutoriel au début du jeu. Il serait intéressant que les touches principales soient rappelées soit sur la fiche du jeu, soit dans un fichier txt. Ou sinon que les touches possibles soient affichées lors d'une partie, mais cela prendrait une place non négligeable à l'écran déjà limité par la résolution.

Concernant le second point, les différences sont plutôt bien placées et de difficulté hétérogène, ce qui permet de trouver rapidement les premières différences de chaque tableau, puis passer un peu plus de temps sur celles qui sont plus subtiles, voire carrément infimes. Ces dernières paraissent parfois exagérées, d'où la suggestion de créer des niveaux de difficulté qui dépendent de la visibilité des différences. La possibilité d'avoir plusieurs différences pour un même tableau augmente le replay value, c'est une bonne chose (qui sera malheureusement retirée dans la prochaine version du jeu).

Systèmes originaux (Note : 3,75/5)

Les quelques systèmes mis en place servent directement le gameplay et ont leur intérêt. Ils se résument en la gestion des touches du clavier, et celle du curseur permettant de trouver les différences. Le pointeur est affiché en image, ce qui suppose un déplacement d'image pixel par pixel et non case par case dans le cas d'un évènement, ce qui est pertinent ici. Les différences sont aussi affichées par des images.

Pas de système hautement complexe non plus, mais le jeu n'en nécessiterait pas, de toute façon.

On notera le système d'indications est un peu gauche, nous indiquant parfois une direction cardinale qui n'aide pas vraiment ("droite" au lieu de "haut", par exemple).

Scénario (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Mise en scène (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Univers (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)

Si l'on a le malheur de passer le tutoriel, le jeu commence d'emblée par un tableau et nous plonge dans son gameplay, comme tout bon jeu de société qui se respecte. Pas besoin de davantage d'explications, le concept est assez évident. Il est juste un peu délétère de se montrer trop fougueux et passer le tutoriel qui permet pourtant une meilleure expérience de jeu. C'est pourquoi je suggère de rendre ce tutoriel obligatoire.

[ Edit shûji : Alex Roi t'avait noté 2,5 . Tu t'es visiblement retiré de cet award donc j'ai retiré la note du test d'alex roiesper ]

Fin (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)

Ce jeu se termine trop brusquement, sans même une considération pour les joueurs, les auteurs des œuvres visuelles et musicales. Les ayants-droits et gamers courageux peuvent ainsi se sentir lésés par ce jeu qui prend du temps plus qu'il ne donne de la reconnaissance. Quelques mots pour terminer cette expérience seraient donc appréciés.

[ Edit shûji : Alex Roi t'avait noté 2. Tu t'es visiblement retiré de cet award donc j'ai retiré la note du test d'alex roiesper ]

Originalité (Note : 3,75/5)

Ce type de jeu est assez inédit sur RPG Maker, même si le concept en lui-même se retrouve dans tous les magazines télé, donc l'originalité est relative. Cela dit, la présence d'une interactivité (son de victoire en cas de réussite, rétablissement de l'image d'origine, musiques à la demande), permet de développer ce concept. Gall est donc un jeu original qu'on aimerait croiser davantage dans la communauté.


Conclusion (Note totale : 3,5/5)

Gall est un petit jeu, une expérience timide. Pourtant, c'est un jeu agréable, original, possédant une bonne ambiance, un gameplay efficace, pour tous ceux qui font preuve de patience et de persévérance.

C'est un mini-jeu qui prouve que faire simple et fun est parfois plus agréable pour le joueur que de créer quelque chose de long et compliqué.

C'est un jeu qui mériterait des meilleurs graphismes, des musiques en meilleure qualité, un tutoriel obligatoire ou accessible de façon évidente, d'un message de fin, de davantage de tableaux, d'un gameplay avec plus de challenge. Mais ça reste un essai gagnant, bravo Hellper !


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !