Test :
La Princesse Oubliée [V2]
Par Cheo

Temps joué : 1 h 15 min


Introduction

Petite présentation vite fait pour ceux qui ne connaîtraient pas ce jeu : La Princesse Oubliée est un RPG réalisé par Brandobscure sur RPG Maker VX Ace, prenant place dans un univers de fantasy et dont la démo dure environ une heure et quart. Les composants graphiques ne sont pas originaux mais en revanche l'OST a été composée par le maker lui-même ainsi que quelques systèmes qu'il affirme avoir crée en event. La direction artistique du jeu se tourne vers un univers médiéval fantastique où la végétation est très présente.
Le scénario se centre pour l'instant sur une traditionnelle quête de sauvetage du monde mais il a la particularité de raconter deux histoires en parallèle : d'une part celle de Seren Elid (la fameuse princesse oubliée) et de sa bouffonne en 1324, et d'autre part celle d'Elel Lothariel et de ses compagnons deux ans plus tard.

Voilà pour ce qui était de la présentation. Passons maintenant au test !


Awards généraux

Gameplay (Note : 2,75/5)

Je dois avouer que je suis un peu mitigé sur ce point, du fait de l'inégalité du gameplay. En effet, ce dernier accuse d'une part des défauts tels qu'un système de combat très classique n'apportant aucune nouveauté au genre, ainsi que quelques déséquilibres au niveau des combats, comme le level-up qui est un peu trop long ou encore certains ennemis (dont des boss) qui n'infligent pas assez de dégâts. Je suis également obligé de parler de l'impossibilité de courir qui, si elle est certes adaptée aux maps confinées, ne permet pas la plupart du temps d'éviter les ennemis sur la map.
Mais d'un autre côté, si l'on oublie ces défauts, le gameplay reste d'une qualité acceptable : les différents scripts utilisés apportent chacun quelque chose au jeu et on se retrouve par conséquent avec à la fois un journal de quête, un système de forge mais aussi un autre d'alchimie, la progression se fait sans problème, et surtout, la prise en main est assez rapide, grâce aux premières maps qui expliquent vite et bien les bases du jeu.

Histoire (Note : 1/5)

Aïe aïe aïe. On touche probablement là au plus gros problème du jeu ! En effet, l'histoire de La Princesse Oubliée accuse de nombreuses tares, à commencer par une écriture assez maladroite et pleine de fautes d'orthographes qui ne nous aide pas à prendre l'histoire au sérieux. En plus de cela, on peut également reprocher la présence de manichéisme primaire ainsi qu'une certaine niaiserie par moment, ou encore un manque de crédibilité dans certains dialogues. Mais le pire reste les personnages, qui pour l'instant ne parlent clairement pas assez et qui par conséquent sont affreusement creux et n'ont rien d'attachant. Le seul aspect un tant soit peu intéressant de l'histoire est le parallèle fait entre les deux histoires se déroulant chacune à une époque différente et qui pourrait s'avérer riche en possibilités scénaristiques, même si cette idée n'a pas encore été exploitée pour l'instant.
En somme, le jeu est malheureusement une grosse déception au niveau de l'écriture et de l'histoire ; espérons que Brandobscure saura corriger cet aspect du jeu pour la suite !

Ambiance et Immersion (Note : 4/5)

Un des points forts du jeu selon moi ! J'ai trouvé l'ambiance du jeu assez attirante, et ce grâce au travail effectué sur les graphismes et la bande-son (voir les deux points à leur sujet ci-dessous). Les différents environnements que nous montre le jeu sont plutôt agréables à visiter, en dépit peut-être d'un possible sentiment de déjà-vu pour ceux qui auraient déjà joué à d'autre jeux RM utilisant les mêmes ressources graphiques. Notons cependant que Brandobscure ne se contente pas que de paysages champêtres puisqu'il nous montre également au cours de la démo d'autres styles d'environnement tels qu'un souterrain ou un village enneigé dont l'ambiance est tout aussi réussie et colle à celle de l'ensemble du jeu.

Graphismes (Note : 3,5/5)

Un autre point fort du jeu ! Alors autant le dire tout de suite, non, La Princesse Oubliée n'est pas un jeu au graphismes customs, puisque tous les éléments graphiques qu'utilise le maker ont été trouvés sur la toile, et ce n'est par conséquent peut-être pas la première fois que l'on voit un jeu RM avec un tel style graphique. Mais force est de reconnaître que le résultat reste malgré tout très réussi ! Entre un mapping riche, soigné et exempt de vides et de jolis effets visuels (tels que les feuilles qui tombent à l'écran ou encore les effets d'ombre et de lumière), je trouve les graphismes du jeu très agréable à l’œil ! Donc si on passe sur l'absence d'originalité des graphismes, on peut dire qu'il s'agit là d'un bon point pour le jeu !

Bande-son (Note : 4/5)

Brandobscure ne s'est pas moqué de nous sur ce point ! Alors ok, il est vrai que l'OST du jeu n'a rien d'extraordinaire ni de mémorable, mais toujours est-il que d'une part, nous pouvons pour le coup réellement parler d'OST puisque les musiques du jeu ont été entièrement composées par le maker, d'autant plus qu'il ne s'est pas contenté d'en composer juste quelques unes puisqu'il en a composé 27 (pour un jeu d'environ une heure et quart je le rappelle), ce qui est déjà un petit exploit selon moi ! Mais en plus de cela, les musiques s'avèrent être d'une qualité tout à fait correcte : alors je n'irai certes pas jusqu'à écouter régulièrement les musiques en dehors du jeu, mais elle restent néanmoins charmantes et tout à fait écoutables. Cerise sur le gâteau, les musiques ont également le mérite d'être totalement harmonieuses et de coller parfaitement à l'ambiance et à l'univers du jeu !


Awards spécifiques

Game design (Note : 2,75/5)

On rejoint ici ce que j'ai déjà évoqué dans la partie concernant le gameplay : le game design est dans l'ensemble assez classique et souffre de quelques imperfections mais reste malgré tout correct du fait que le jeu demeure totalement jouable ainsi que de l'ajout de scripts apportant d'intéressants systèmes. A ce titre, je rappelle encore une fois le fait que les scripts en question ne sont cependant pas originaux, ce qui enlève un peu d'intérêt au game design.

Level design (Note : 3,5/5)

Si le level-design du jeu demeure assez basique et que les environnements que l'on visite restent confinés et linéaires, il a cependant le mérite de rendre le jeu facile d'accès : les indications étant claires et le mapping loin d'être labyrinthique, il est difficile de se retrouver bloqué ! Mais ne vous attendez pas pour autant à une progression totalement dirigée puisque, même si le jeu reste assez cloisonné dans l'ensemble, on peut compter sur la présence d'objets et secrets à trouver qui agrémente l'exploration et la possibilité de retours en arrière dans la plupart des maps. On note également que les différents éléments utiles à la progression (tels que les villages, les boutiques et les points de sauvegarde) ont été correctement disposés. Notons enfin l'intelligent usage du déplacement rapide vers les lieux déjà visités, qui nous épargne des allers-retours bien pénibles !
Le jeu n'a donc pas un level-design d'exception du fait du côté un peu linéaire et parfois exigu de certains maps, mais reste malgré tout assez bien construit.
Deux petites erreurs subsistent néanmoins : il est possible de se retrouver incapable d'avancer pendant quelques secondes à cause des écureuils et il y a quelque bugs de passabilité.

Systèmes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Scénario (Note : 1/5)

J'ai déjà dit ce que je pensais de l'histoire dans la partie éponyme, et je ne compte pas en rajouter une couche. Tout ce que j'ai à dire est que le scénario en lui-même ne vient pas rehausser l'intérêt de l'histoire.

Mise en scène (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Univers (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 4/5)

Là aussi, j'ai déjà dit ce que je pensais de ce point plus haut ; je ne trouve pas l'OST exceptionnelle non plus mais elle est entièrement custom et colle très bien à l'ambiance.

Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Fin (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 1,5/5)

Brandobscure a comme je l'ai déjà précisé composé une OST pour son jeu, et le scénario nous propose de suivre deux groupes différents à deux époques différentes. Ce sont malheureusement là les seuls aspects originaux du jeu, puisque les autres composants du jeu n'apportent pas grand chose de neuf à la ludothèque RM : le mapping est fait avec des tilesets des RTP ou de Celianna, le gameplay se base sur des scripts trouvés sur la toile et les combats n'ont rien de spécial, et l'histoire reste pour l'instant assez plate et classique. Je ne peux donc hélas pas recommander un award d'originalité pour ce jeu.


Conclusion (Note totale : 2,75/5)

Au final, que penser de La Princesse Oubliée ? Eh bien... Je dirais que c'est un RPG d'une qualité honnête mais qui souffre d'imperfections au niveau du gameplay mais surtout d'un scénario plat et mal écrit, qui viennent souvent plomber notre expérience de jeu, ce qui est bien dommage quand on sait que le jeu a d'intéressantes qualités telles qu'une ambiance agréable servie par un mapping et une OST de bonne facture. Mais nul doute que si Brandobscure parvient à corriger ses erreurs par la suite, il pourra nous offrir un RPG de très bonne qualité !

Maintenant, la question qui se pose est : vais-je recommander la démo actuelle de ce jeu à d'autres joueurs ?
A vrai dire, je pense que cela dépend des attentes des joueurs : en effet, si vous attendez de ce jeu un scénario riche et bien écrit, je ne pourrais malheureusement que vous conseiller de passer votre chemin. En revanche, si vous cherchez un jeu avec une bonne ambiance, ou que vous cherchez un bon exemple de mapping dans le style RTP/Celianna ou encore que vous êtes intéressés par les bande-son originales, alors je vous conseille de jeter un coup d'oeil à La Princesse Oubliée !


Remarques diverses

-Dans la fiche de présentation du jeu, l'auteur affirme avoir crée quelques systèmes en event. Cependant, à l'heure où j'écrit ces lignes, je n'ai pas pu déterminer quels systèmes ont été réalisés par l'auteur en event et lesquels sont issus de scripts non originaux.

-Sans que je comprenne trop comment j'ai fait, j'ai à un moment fait bouger une statue de sauvegarde.

-Dans la Forêt Feuilledouce, une des sorties de map nous fait sortir puis rentrer exactement au même endroit, nous interdisant ainsi l'accès à une autre map.

-Je n'ai pas pu tester la fonction des techniques chaos, donc je ne peux pas vous dire si elles apportent quelque chose aux combats.

-Il y a un point de restauration dans la ville qui rend l'auberge inutile.

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !