Test :
La légende d'Elrönen : Drek'Nethar

Temps joué : 2 h 30 min


Introduction

La démo d'un jeu qui, de par son apparence, ne semblait guère se démarquer et se fond dans la masse des RPG classiques du logiciel. A voir in-game ce qu'il vaut réellement.


Awards généraux

Gameplay (Note : 2/5)

Premièrement, les combats sont assez répétitifs et donc pas vraiment stratégiques. Dans cette démo parcourue, marteler la fonction d'attaque a souvent été suffisant pour se défaire de la majorité des ennemis durant les ennemis. Les techniques mettent du temps à arriver, les niveaux n'augmentant pas spécialement rapidement. Par contre, les potions normales redonnent peu de vie par rapport à notre jauge initiale, ainsi on préfère les utiliser en-dehors des combats et bourriner simplement pendant ceux-ci. Bref, tout ceci n'est pas très exaltant.

Il y a pas mal d'ajouts de scripts, dont certains inutiles. Quel est l'intérêt du loading quand RPG Maker permet une sauvegarde et une charge instantanées ? Ok, "ça fait genre", mais on pourrait tout aussi bien se passer de ce genre d'artifice tout en dormant sur ses deux oreilles, je vous rassure...

Au niveau exploration, c'est somme toute plutôt basique avec un level-design demeurant correct mais qui ne brille pas par son inspiration non plus. Les interactions restent quant à elle plutôt limitées, je regrette de ne pas pouvoir fouiller dans des éléments comme les armoires et étagères par exemple.

Histoire (Note : 1/5)

Le fond de l'histoire part d'une bonne intention sans doute, mais j'ai trouvé le résultat casse-gueule et parfois, incohérent.

A commencer par le principe même du héros amnésique, qui a des gros trous de mémoire sur certains trucs mais par exemple se rappelle brusquement sans souci de toute la vie d'une vieille connaissance. Cela sans vraie transition, de façon un peu trop abrupte à mon goût.
De même, le fil conducteur de l'ensemble laisse, pour l'instant, à désirer. Fondamentalement le héros est toujours partant pour aider quelqu'un dans une quête qui ne le touche pas du tout directement, sans qu'on ne sache trop pourquoi, à cause de justifications soit trop légères, soit inexistantes.

En outre le jeu alterne entre dialogues apparemment "sérieux" et langage très courant voire familier, ce qui peut être dérangeant. Il y a quelques informations sur l'univers, notamment parfois en parlant en PNJ, ce qui n'est pas mal mais mériterait d'être encore plus approfondi je pense.
La quête principale manque d'indication et laisse au joueur se poser trop de questions, sur les motivations du héros notamment.

Ambiance et Immersion (Note : 1,5/5)

Le jeu manque cruellement d'ambiance justement. On peut difficilement être happé par celui-ci. Les environnements ne sont quasiment pas animés, pas "vivants". La mise en scène ainsi que les graphismes, tous deux très austères, peinent à convaincre. On ne se sent pas pleinement investis dans l'expérience, et le jeu ne se démarque à aucun moment du RPG classique lambda que l'on peut trouver je ne sais combien de fois sur le logiciel. Ce qu'il manque à La Légende d'Elrönen, en fait, c'est avant tout une réelle identité, une "marque de fabrique", qui lui permettrait de ressortir par rapport aux autres jeux de ce type, déjà tellement exploité et retourné dans tous les sens. Peut mieux faire sur tous les points !

Graphismes (Note : 1,5/5)

Visuellement, sans être dégueulasse, c'est loin d'être beau. Le mapping fait un peu "vide". Bon, ça a le mérite, certes, de ne jamais être vraiment brouillon du coup... Mais on se retrouve face à quelque chose de très austère, sans saveur, sans folie, très carré mais pas tellement maitrisé que ça. Il y a peu de détails, parfois trop d'espace, les ressources elles ont déjà été vues mille et une fois. Ce manque d'originalité n'aurait peut-être pas été un problème avec d'avantage de maitrise graphique.
En outre, il y a parfois des détails qui nous font tiquer, je vais prendre exemple avec le premier village :

C'est moche, en général c'est mieux de laisser le mur au-dessus de la porte en se débrouillant dans les tilesets pour que ça soit "praticable".


Ca fait tâche.


Il y a ce type d'éléments discordants à plusieurs endroits dans le jeu.

Je ne trouve pas les combats très avenants non plus, l'interface, les battlers adverses et les battlebacks sont souvent peu agréables à regarder, ne donnant pas franchement envie de s'y attarder très longtemps. Encore une fois, l'ensemble fait un peu austère, presque froid.
Les menus (écran titre et menu principal) sont propres, merci aux scripteurs. Bon point pour la présentation des lieux aussi (l'image qui s'affiche quand on entre au début).

Bande-son (Note : 3/5)

On retrouve des musiques que l'on a déjà pu entendre ailleurs mais qui sont ici globalement judicieusement utilisées, ça reste relativement harmonieux, ça fait RPG classique, bref, ça convient bien au jeu même s'il est vrai que ce dernier ne marquera pas pour autant par son ambiance sonore. Mais, musicalement parlant, je ne l'ai pas trouvé particulièrement déplaisant et c'est déjà ça.
En revanche, ça peut manquer parfois un peu de son/bruitage, notamment lors de l'obtention d'objets.


Awards spécifiques

Game design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Level design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Scénario (Note : 0,75/5)

Cf l'award "Histoire".
Je le redis, la story-line (file conducteur) du jeu manque de précisions, les objectifs sont flous, les motivations vis-à-vis des quêtes que nous sommes amenés à effectuer aussi. A approfondir.

Mise en scène (Note : 1,75/5)

L'introduction est correcte, le reste laisse souvent à désirer. Sans être non plus totalement archaïque, la mise en scène du jeu n'est en rien un modèle et La Légende d'Elrönen ne fera de toute évidence pas office de cador dans cette catégorie. Les dialogues sont généralement statiques, le tout manque d'impact pour réellement immerger le joueur dans le jeu. Le menu de quête qui s'ouvre à chaque objectif reçu/achevé, c'est aussi assez vite pénible je trouve.

Cette femme dit qu'elle est très pressée, mais de faire quoi ? Elle tourne en rond inutilement dans un endroit vide...


Univers (Note : 1,5/5)

Cf l'award "Histoire".

Personnages (Note : 2/5)

Je ne suis pas forcément fan des personnages, peu cohérents dans leurs manières d'agir ou encore leur façon de parler (là aussi, cf la catégorie "Histoire"). Pourtant, ça reste honorable, on aimerait pouvoir apprécier ce héros dont on ne connait toutefois au final pas grand chose. Son amnésie reste partielle, en outre, et les explications ou l'approfondissement du background ne sont pas légion.

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 3/5)

L'introduction est sympathique, assez avenante, et peut donner envie de jeter un oeil un peu plus loin. Le tout début est plutôt bien fichu et agréable à zyeuter.
Le héros n'est que très brièvement présenté, mais c'est évidemment volontaire. Il se fait vite "agresser", et c'est après cela que le jeu peut vraiment "démarrer"... pour le joueur. L'histoire, elle, met plus de temps à décoller. Mais l'introduction du jeu en elle-même reste plutôt sympathique et pas désagréable, en tout cas.

Fin (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Originalité (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 1,75/5)

Le jeu n'est honnêtement pas très bon, mais pas très mauvais non plus. C'est tout simplement... très moyen.
Il ne se démarque dans aucun domaine, ce qui est dommage, mais pêche par contre clairement sur certains, ce qui est donc encore plus dommage.
La mise en scène est quasiment rachitique, l'ambiance est à peu près inexistant, malgré de bonnes intentions, et cela n'aide pas à s'immerger dans le jeu. Le gameplay mériterait d'être amélioré, car en l'état actuel, les combats s'avèrent être ennuyeux. Ce n'est pas très avenant graphiquement non plus. Il y a de l'humour, mais rarement bien placé.
En bref, le potentiel peut se trouver, mais il y a beaucoup, beaucoup de choses à revoir pour que l'essai soit réellement transformé en quelque chose de bon...


Remarques diverses

Quelques fautes :
- "je ne vous veut aucun mal" -> veux*
- "des gros taré", manque le s.
etc etc, il y en a beaucoup de ce genre, attention !


Il manque des tirets ("voulez vous" = voulez-vous* ; "dites moi" = dites-moi*).

Hum...

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !