Pré-test :
Suikoden - The HighEast Rebellion
Par Zexion

Temps joué : 35 min


Avis

Suikoden : The HighEast Rebellion est un fangame de la série de jeux Suikoden réalisé sur RPG Maker XP. Bon, je dois dire que je suis assez circonspect. Il faut savoir que je suis ce projet depuis plusieurs années. Le glorieux RPG Creative était encore à son apogée que Cantarelle/Rutsuku/Mikltov m'abreuvait déjà de ses images. Depuis lors, je dois dire que je n'avais pas mis la main sur le projet. En toute honnêteté je dois donc dire que mes attentes étaient plutôt élevées. Ne nous méprenons pas : le projet est clairement dans le haut du panier des jeux RPG Maker, mais il y a un certain nombre de problèmes qui ont du mal à passer. Explications.

Le point qui me gène particulièrement est l'introduction. Je pense qu'il faudrait la revoir parce qu'elle loupe (à mon sens) l'objectif de toute introduction : accrocher le joueur et le forcer malgré-lui à continuer de jouer. Heureusement elle est plutôt courte. Pour faire simple : nous incarnons une capitaine de la république chargée de retrouver une fugitive qui appartient au camp royaliste. Le problème ici c'est que le joueur est complètement perdu : les informations sont distillées trop lentement, et c'est sans grande conviction qu'on se promène dans les rues à la recherche de ce que l'on doit chercher. Arrivant enfin dans la bibliothèque où s'est réfugiée la fugitive nous avons l'occasion d'expérimenter l'un des systèmes originaux du jeu : les duels.

Parlons donc plus en détail de ce système de duel qui occupe les premières minutes de jeu. POURQUOI ? Pourquoi le tutoriel des duels n'intervient-il que lors du deuxième duel. Et le faire remarquer n'excuse rien, ça a plus tendance à briser le quatrième mur. Il est extrêmement frustrant pour le joueur (moi) de se retrouver à appuyer sur mes touches directionnelles, regarder des choses se passer sur l'écran sans en comprendre le sens. Heureusement le tutoriel tant escompté sera là sans faute au second duel. Et là enfin, on comprend ce qu'il se passe. Le système de duel repose essentiellement sur un système pierre-feuille-ciseau… On pourrait alors craindre qu'il repose quasiment exclusivement sur le hasard. Mais c'est sans compter sur nos adversaires très bavards qui ont tendance à trahir leur intentions pour nous indiquer ainsi la marche à suivre.

Côté graphismes je n'ai rien à reprocher. C'est très beau, et après quelque recherches, j'ai pu me rendre compte que c'est très proche visuellement des autres jeux de la série Suikoden. Les environnements comme les personnages sont soignés et le jeu est ponctué de nombreux et jolis artworks ne serait-ce que pour illustrer les dialogues (mais pas que).
Petit revers : les grands artworks qui illustrent les combats. Alors oui ils sont super chouettes, mais est-il nécessaire de les afficher pendant tout le combat avec des bruitages en fond ? Ce serait sans aucun doute plus intéressant pour le joueur de les afficher le temps de passer deux ou trois dialogues, et d'avoir droit ensuite à quelques animations de sprites qui s'entrechoquent. Rien de plus frustrant qu'un « combat » où rien ne bouge sur l'écran.
Les interfaces de menu sont également réussies, que ce soit visuellement ou en terme d'ergonomie. Un presque sans-faute concernant les graphismes donc.

Le système de combat est intéressant par plusieurs aspects. Si on se trouve essentiellement sur du tour par tour classique en vue de côté, il y a quelques points d'originalité qui valent la peine d'être énoncés. Par exemple, pour pouvoir utiliser les objets en combat, il faut auparavant les équiper. Ceci permet d'éviter qu'un inventaire bien rempli permette de défaire n'importe quel ennemi.
Au niveau des magies, les personnages possèdent une ou plusieurs runes, sachant que chaque rune a quatre sorts qui lui sont associés. Ces quatre sorts sont classés par puissance de D à A. Autre point d'originalité : ces différents niveaux de sorts consomment des points différents : il y a ainsi quatre jauges de points de magie, une pour chaque niveau de sort. Des changements que l'on pourrait croire modestes, mais qui suffisent à modifier en profondeur l'approche stratégique que l'on a dans les autres RPG au tour par tour.
Au niveau des défauts des combats, puisqu'il y en a, on pourra reprocher que certaines animations de combat soient excessivement longues (mais vraiment). Notons rapidement que dans la version finale il sera possible d'aborder les combats de plusieurs manières, notamment par la négociation, ce qui devrait rendre la chose encore plus intéressante.

Je conclurai sur les dialogues. Alors oui, c'est très bien écrit. Les relations développées entre les personnages sont crédibles. Mais bon dieu (et je suis de confession athée), que c'est long. Je ne suis pourtant pas partisan des jeux qui prônent l'action à tout va, et j'apprécie quand les choses sont mises au clair dans un bon dialogue, je sais apprécier un bonne plume. Mais là c'est trop. Le nombre de message pourrait être facilement réduit d'un tier en contenant les mêmes informations. Si on ajoute à cela le fait que les sprites sont peu animés (oui il y a quelques animations mais leur nombre est ridicule vis-à-vis de la quantité de dialogues) on se retrouve avec de longs monologues où hormis les boîtes de dialogue rien ne bouge ou presque. Et je ne parle même pas des moments où après un game-over on doit se refarcir ces monologues. Je trouve aussi que dans l'introduction les insultes fusent un peu trop facilement. Gardons à l'esprit que ces mots ne sont réellement percutants que s'ils sont énoncés parcimonieusement.
On retrouve d'ailleurs ce défaut dans les tutoriels. C'est très très long, pas interactif, et les diverses terminologies employées n'aident pas à s'y retrouver (la palme étant décernée aux différentes appellations des attaques spéciales des duels). Il vaudrait mieux commencer à donner seulement les informations essentielles, puis expliquer les subtilités plus tard dans le jeu. Là le joueur sature.

En bref : Suikoden : The HighEast Rebellion est un bon jeu qui souffre à l'heure actuelle de différents défauts qui entachent un peu l'expérience. C'est dommage de voir de si petits problèmes plomber un peu un travail qui est sans nul doute colossal. Toutefois le jeu reste plaisant à jouer et ses nombreuses qualités tant sur le plan du gameplay, de la narration, que du visuel ou du développement des personnages lui vaudront à n'en pas douter un ou plusieurs awards dans cette compétition.

Résumé

Points positifs

  • Le système de combat qui change un peu de ce qu'on a l'habitude de voir.
  • C'est beau.
  • Les textes, bien écrits.
  • Le système de duel, amusant.

Pistes d'amélioration

  • L'introduction, qui peine à captiver le joueur.
  • Les textes, bien écrits certes mais excessivement longs.
  • Les scènes de combats, pas animées.

Verdict

Ce jeu a un niveau tel qu'il gagnera probablement un ou plusieurs awards.

(L'appréciation ci-dessus représente l'avis d'un seul juré et ne signifie en aucun cas l'élimination du jeu ou le gain d'un award.)

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !