Test :
The Guardians

Temps joué : 35 min


Introduction

Il existe un certain phénomène de notre psyché qui veut dire beaucoup : c'est l'envie.
Lorsque je me suis référé à la présentation du projet The Guardians, histoire de connaître ce à quoi j'allais être confronté, ce sentiment m'a envahi de la tête au pied. Il n'y a pas dire : sur le papier, ce jeu donne terriblement envie.
Les screenshots sont magnifiques. Ce sorte de dinosaure (car je pensais avant de jouer que la bestiole était un dinosaure :x ) est intriguant, mais imposant. Le court synopsis se révèle plein de mystères. Et même les personnages, pourtant au nombre réduit de trois, présagent une aventure riche en plaisir.
D'un point de vue personnel, quand je vois en plus le terme "Suikoden-like" dans le type de jeu, mon coeur bondit, cette série étant l'une de mes préférées dans le monde vidéo-ludique (et vu que Konami a annoncé qu'il n'y aurait plus de Suikoden de produit... Moment nostalgie. :/ ).

Problème. Il y a trois "Suikdoen-like" en comptétiion cette année. En quoi The Guardians pourra-t-il se démarquer...?
Mais surtout, la problématique ne se base pas que ce sur ce point : comment évaluer un jeu aussi court, trop court...?


Awards généraux

Gameplay (Note : 2,5/5)

Deux phases de gameplay nous sont présentées dans cette démo : les duels, et les combats dits "classiques" d'un RPG.
Commençons donc notre critique par le premier "mode" que l'on découvre dans notre aventure : le système de duel.

A vrai dire, j'apprécie l'ajout de ce type précis de gameplay au jeu : je suis certain que dans le futur, cela permettra de ne pas lasser le joueur et de donner des scènes prenantes. Pour le présent, c'est d'ailleurs déjà plutôt le cas, car ce combat face au Dragon de Terre ne m'a pas déçu.
C'est un peu lié à la mise en scène et à la catégorie Introduction, mais je tiens à souligner que c'est une excellente manière de commencer le jeu. Le duel n'est pas difficile en soi, car il est assez facile de deviner l'action de l'adversaire. Toutefois tous nouveaux joueurs peut profiter amplement de ce combat pour se familiariser avec le système de duel.
Je me demande ce qui arrive si notre barre de vie tombe à 0 avant celle du Dragon... A-t-on directement un Game Over...? Si c'est le cas, je conseille plutôt de recommencer le combat directement pour le joueur, cela lui évitera de revoir les scènes narratives précédant le combat.

Autrement, difficile de juger les combats dits "classiques" : on ne peut perdre aucun affrontement de cette démo, étant donné que le jeu nous guide - et Darius a la bonté de nous soigner c: - . Ceci dit, la jauge ATB (j'espère que c'est le bon nom ><) promet des combats haletants contre les boss, et le système de "classe" (archer > mage > gros bras > archer je présume) est un à-côté sympathique. L'essai doit être transformé dans le futur.

Maintenant on va se confronter au sujet qui fâche, à savoir l'exploration, pièce maitresse d'un RPG. C'est d'ailleurs le seul vrai point négatif que j'ai à formuler de toute la démo.
Nous avons donc un village, tout joli au passage, à visiter dans notre aventure. D'ailleurs le chef du village nous pousse à nous y intéresser et fouiller ses recoins, en même temps qu'apprendre à connaître ses habitants.
En réalité, il n'y a littéralement rien à faire à part admirer le mapping. C'est extrêmement frustrant.

Je sais bien que la difficulté réside dans le fait que notre héros disparait 20 minutes plus tard, mais n'est-il pas possible de placer deux ou trois coffres ici ou là...? Le top serait qu'il y ait une mini-quête annexe à effectuer, qui serait pourquoi pas l'occasion d'en apprendre + sur la région ou sur le chef ou sur Darius (des idées comme ça), mais aussi de se faire un petit combat, un petit mini-jeu, ou simplement rendre l'exploration plus intéressante...

Histoire (Note : 3,75/5)

Fondamentalement, cette première démo se concentre sur l'histoire qui nous est contée, et l'exposition de ton talent en matière de mise en scène et de narration. De ce fait, il y a déjà en 40 minutes, des surprises scénaristiques, de nombreux moyens différents de mise en scène, ou encore des "indices" quant au déroulement futur du scénario.
En gros, pour une si courte aventure, et seulement pour l'introduction du jeu, le boulot est assez énorme.

Je commencerais par parler quelques secondes des personnages, et surtout de Kain, vu que c'est notre héros... Enfin, il a pas l'air d'être le héros pour très longtemps... c:
D'un côté, il appartient totalement au stéréotype du protagoniste "trop mystérieux avec un passé lourd qui laisse pas ses sentiments prendre le dessus!!", qui, avouons-le, devient lourd dans les RPGs. Toutefois ça reste un modèle qui fonctionne dans nos esprits, et qui bien évidemment, va me faire aimer le personnage... >< Rajoutons à cela qu'il a une VDM en échouant dans ses deux missions, et l'on retrouve un héros tragique que l'on prend en sympathie...

Le gros point positif, et qui contribue à cette appréciation du personnage, c'est la manière dont est exposée son histoire. Et globalement, la narration entière du jeu.
Je suis totalement fan des flashbacks qui se mélangent avec le présent, on s'y perd un peu au début, mais j'avais terriblement envie de connaitre les aboutissants de cette histoire. On reconnait aussi qu'un lien fort unit Darius à Kain, même s'ils ne se connaissent pas depuis si longtemps, et cela semble logique que c'est à son ami que Kain accepte de conter son passé... Tous plein d'effets annexes sont usés pour nous immerger dans le récit, mais j'approfondis ce point dans la catégorie "Mise en Scène".

Cependant, il reste quand même deux scènes qui semblent légèrement illogiques, ou bizarres : 1) le village se fait attaquer BIEN EVIDEMMENT après que Kain ait terminé son histoire. Les bonheurs du RPG !
2) l'histoire des loups qui veulent tuer Elisabeth est un peu tarabiscotée, et il est encore plus surprenant de les voir parler... x)
Ce sont tout de même des partis pris, et ce ne seront que des détails dans un jeu complet. En plus tu suis une ligne directrice, alors je vois pas pourquoi on devrait changer ces scènes... Mais c'est mon ressenti. c:

De même, la cinématique de fin qui est censée nous raconter ce qui s'est passé pendent toutes ces années (et je suppose amorcer le jeu et le vrai héros qui sera à l'école...) n'est peut-être pas la meilleure solution. Elle semble un peu... "hors sujet" ? D'autant plus que je me suis posé la question : pourquoi en anglais... ? Que vient faire une narration anglaise dans le jeu... ?

Enfin, une fois n'est pas coutume, petite déception que la démo soit si courte, hein... :p J'ai envie de connaitre la suite !!

Ambiance et immersion (Note : 3/5)

Ca ira très vite ici. Le jeu possède une bonne ambiance, de part ses effets graphiques et de mise en scène (pluie, jeu de lumière, etc.) qui apportent un réel cachet à notre expérience, mais aussi le couple OST/Graphismes qui est très intéressant.
Le scénario est assez intriguant pour m'avoir poussé à chaque fois, à chaque fin de scènes, de continuer l'aventure.

Malheureusement, comme annoncé dans la présentation, c'est un Suikoden-like. Et ça se ressent énormément, en tant que joueur de la série, dans la démo. Le battle sprite de Darius, bah c'est pas Darius pour moi, c'est Kinnison. Elisabeth est trop assimilée à Jillia dans mon esprit. Les graphismes font très Suikoden, normal, la plupart viennent de là.
Le pire, c'est la cinématique de fin, qui EST une cinématique de Suikoden II... Dérangeant. :x

Alors voilà, il va falloir par la suite me faire "oublier" l'inspiration de The Guardians. Un très bon exemple, c'est le projet RPG Maker anglophone Exit Fate : lui aussi est totalement basé sur la série, et utilise les ressources graphiques de Suikoden II. Mais je n'ai pas l'impression de jouer à ce-dernier, mais bien à Exit Fate.
Là est toute la différence.

Graphismes (Note : 3,25/5)

On ne peut qu'affirmer que le mapping est au poil. Le village, même grand, ne parait absolument pas vide. Et les intérieurs se trouvent être aussi de bonne facture.

A côté de ça, de bons effets visuels sont pratiqués, que ce soit au niveau de la lumière, de la pluie ou encore des ombres... Ce sont une nouvelle fois des détails qui font mouche !
Il y a l'air en plus d'y avoir une animation différente pour chaque attaque/magie, encore un point fort appréciable.
Les visages des personnages ont l'air custom, ça permet de trancher avec les sprites des personnages issus de Suikoden... Toutefois je trouve que Darius a l'air trop jeune par rapport à l'âge qu'il doit avoir réellement... A moins qu'il ait vraiment 18 ans. :x

La cinématique de fin, ou l'artwork qui poppe à la mort d'Elisabeth, aka. de nouveaux effets graphiques, promettent eux aussi beaucoup pour la suite...
Oui, pour la suite. Car à l'état actuel, tout est bon, mais le projet étant court, difficile d'apprécier au maximum le talent de mappeur ou d'artificier visuel...

Si j'ai une suggestion, ce serait d'ajouter davantage d'éléments du décor avec lesquels intérargir, toujours dans un souci de rendre les lieux plus vivants. Par exemple, c'est tout de suite un élément qui m'est venu à l'esprit, mais quand on rentre dans la maison de Darius quand on le recherche, ok, il n'y a personne... Mais la maison est grande, et aussi très vide. C'est là que je l'aurais optimisé avec, pourquoi pas, un portrait de la famille accroché au mur que Kain aurait pu commenter si le joueur avait intérargi avec le dit-tableau...
Enfin, c'est ma recherche du détail qui me pousse à penser ça je suppose. :c

Bande-son (Note : 3,75/5)

Je n'ai pu que constater de bons goûts en matière de musiques. En effet, on évite les symphonies trop souvent utilisées que sont celles du logiciel de base, et de l'éternel puits à chansons qu'est Final Fantasy, et à la place nous avons de belles musiques harmonieuses avec les évènements qu'elles accompagnent.
Je suis très mauvais à reconnaitre de quel jeu est tiré telle ou telle musique, mais j'ai cru reconnaitre un thème de Suikoden II...
Dans tous les cas, bons choix de musicalité. Gros bon point notamment pour le thème de la scène du "bébé flotteur", qui fait beaucoup dans l'émotion qui en resssort.

Ce qui joue aussi dans la note, ce sont les bruitages sonores, car ça fait très plaisir de voir un créateur qui fait attention à ces petites bêtes. Bruit de portes, de pluie, ou encore lors des attaques, c'est très plaisant comme petits détails. Et là je suis sur d'avoir reconnu le bruitage d'utilisation de runes de Suikoden II !

J'émets par contre des réserves pour les cris utilisés lors de l'attaque du village : une ou deux fois ça suffit, tout le long, ça devient lourd.
De même, je ne suis pas un fan de ces "expressions sonores" émises par le héros, par exemple quand il fait une attaque spéciale lors du duel (provenant de Valkyrie Profile non ?). Mais c'est là un goût personnel.

Enfin, tu ne peux plus y échapper maintenant, mais le jeu reste encore une fois trop court pour que je puisse augmenter ma note. Que nous réserve donc la suite de l'OST...?


Awards spécifiques

Level-design (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Systèmes (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Mise en scène (Note : 4/5)

Je pense que c'est clairement le point le plus positif de tout le jeu.
Tu sais comment créer des scènes prenantes (la meilleure étant pour moi le générique qui défile sur fond de bébé qui dérive c: ), et tu sais comment ajouter tout un tas de petits détails qui ajoutent du + . Un exemple tout bête, mais c'est lord de la discussion avec le chef du village. Quand Darius sort, on entend le bruit de la porte. Mais quand la porte est ouverte, on entend aussi le bruit de pluie...! C'est le genre de chose que j'adoooore, car cela montre que l'auteur met du coeur à l'ouvrage, et fait attention à chaque petit détail !

Le seul petit défaut en vrai, ce sont les fautes d'orthographe ou de grammaire que l'on peut parfois trouver. Vu qu'elles sont peu nombreuses, ce n'est pas terriblement dérangeant. Sauf quand on en trouve dans des dialogues dits "importants", comme la mort de Darius... Et qu'il nous dise "Promet-moi de veiller sur le bébé" ....
Un "Promet" auquel il manque un "s"...
Bon bah voilà, ça fait tâche. :c

Univers (Note : 1/5)

C'est simple, tout au long de la démo, nous parcourons un village, ses alentours, et une forêt dans un flashback.
"Trois" lieux (grosso modo), je ne pense pas que c'est assez pour prétendre à un petit quelque chose pour cette catégorie "Univers"...

Il y a bien quelques noms de lieux lâchés par les personnages et les PNJs, mais on ne peut encore y accéder, et de toute façon les informations acquises sont trop pauvres pour véritablement les connaitre.

De plus, c'est triste de voir tant de PNJs dans un village qui n'ont rien à dire. "Ah je suis content de te voir Kain !" , " Je m'ennuie !", "Merci Kain pour tout ce que tu fais !" etc. Un PNJ qui dit ça, ok, mais 3, non c'est pas ok.
Je pense que si tu veux offrir un joueur un univers vivant et attrayant, il faut que tu retravailles les dialogues avec les PNJs, et parsemer dans ces-derniers quelques informations sur la géographie, la faune, la flore ou encore les cultures du monde dans lequel on va évoluer...

Globalement, tu as l'air de te diriger vers un univers pro-heroic fantasy, alors il y a forcément beaucoup à dire !

Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Introduction (Note : 5/5)

Toute cette catégorie tourne autour de la seule et unique même question existentielle : comment peut-on définir l'introduction de The Guardians ?

Généralement, j'ai tendance à m'arrêter aux 15 ou 20 premières minutes d'un projet pour leur introduction, et je note là-dessus. Mais ici, l'introduction est clairement délimitée par les crédits, et c'est la démo entière... Les 35 minutes !
Je suis donc bien embêté dans mon jugement...

Mais je me pose la question qui devrait dissiper mes interrogations : est-ce que mon expérience me pousse à vouloir connaitre la suite ?
La réponse, elle est évidente après la lecture du test, c'est bien évidemment oui. Mais plus spécifiquement, ma réponse reste la même après 10, 20, 25, ou les 35 dites-minutes : à chaque moment du jeu, j'avais envie de connaitre la suite. Et c'est là que l'on reconnait une bonne introduction : celle du genre qui va me pousser à jouer inexorablement sans m'arrêter.
Et là, avec un tel début d'aventure, bien évidemment que je souhaite re-signer ! D'ailleurs, où est le formulaire...?

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 2,5/5)

Si l'award du meilleur Espoir revenait cette année, The Guardians serait clairement le premier candidat à son attribution.

L'aventure est courte, ce n'est encore que l'introduction du jeu global, mais tout est déjà là pour promettre un projet détonant !
En tout cas personnellement, j'en redemande volontiers ! Le jeu est un bourgeon dont j'attends l'éclosion prochaine... c:

Mais de quel droit un bourgeon pourrait concourir pour l'award du Meilleur Jeu ? :x C'est pas logique. Donc The Guardians attendra encore avant de toucher l'excellence... Et je suis de tout coeur avec toi, Sora. ~


Remarques diverses

Aucun bug, c'est bien trop important pour ne pas le souligner !

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !