Test :
Horizon no Gakkô

Temps joué : 5 h 30 min


Introduction

Commençons... par le commencement !

Horizon No Gâkko ( Ou le jeu avec le nom le plus imprononçable ) est un jeu qui a clairement de très bonne ressources !
Ce jeu nous fais vivre les péripéties de trois jeunes, Masamune, ainsi que sa meilleure amie secretement amoureuse et son ami totalement débile qui ne cesse de se faire remarquer. Le jeu est graphiquement très beau et il nous emmène dans une histoire sympathique !


Awards généraux

Gameplay (Note : 2,5/5)

Le jeu est sympathique, mais il est horriblement compliqué ! entre les options du menu qui ne servent à rien, les instructions casi-inéxistantes et des lieux difficiles a trouver, le jeu vous fera marcher en long, en large et en travers.

Le tutoriel, bah... il y en a pas, on nous explique juste les touches, et puis on te livre comme ça, dans la nature, sans savoir quoi faire, avec pleins de pièces aussi inutiles les une que les autres.
La banque, elle ne vous servira à rien, strictement à rien. Le marché noir, le problème est que, si on explore pas entièrement l'école, on ne le remarque jamais. Il y a aussi une loterie juste imcomprehensible, tout ce qu'il m'a fallut faire est appuyer au hasard, n'importe où.

Le jeu mis a part tous ces problèmes, est beau, il donne envie de jouer, malgrè le fait qu'il soit compliqué de se repérer.
Oh, j'allais presque oublier ; C'est quoi cette Difficulté hors du commun ???!!!

Histoire (Note : 3,5/5)

L'histoire du jeu est très prenante, mais cela dépend beaucoup du style de jeu des joueurs, si l'un s'attend a une histoire riche en rebondissement, il est déçu, par contre, si l'autre cherche une histoire simple, pas compliquée, et sympathique, il est surpris de voir ce qu'Horizon No Gâkko lui réserve.

L'histoire nous apprend que nous allons diriger un personnage faisant parti d'une école, une école apparemment indispensable pour la survie des "gentils", pourtant... les personnages ne donnent pas l'impression d'être confrontés à un destin si tragique.
Certains moment dans le jeu sont longs, terriblement longs... par exemple, les quêtes anexes, qui sont assez spéciales, sont éparpillées, n'importe où. Entre la femme qui laisse son fils ( âgé d'apparemment 8 ans ) aller dans une forêt et qui ne s'aperçoit qu'il est en danger seulement quelques heures après... Ou alors la dame qui est trop vieille pour aller chercher son colis, et qui refourgue le travail à un inconnu, ou la personne qui demande a des gamins de s'occuper d'aller chercher la "femme de ses rêves"...

Je dit ça, je dit rien, les RPGs ne sont pas toujours logiques, c'est pour cela qu'on les aime, non ?! Les personnages sont charismatiques, certains attachants, mignons, ou même certains nous font pitié... Nous verrons cela plus tard !

Ambiance et immersion (Note : 2,25/5)

Malheureusement... me voici confronté à ma plus grande peur... parler de l'ambiance et de l'immersion.
Il est vrai que l'histoire plait, ou ne plait pas, mais elle ne laisse personne indifferente.

Le jeu ne nous immerge pas vraiment, entre les personnages immatures, qui ne correspondent pas à l'histoire et le jeu terriblement agaçant par son niveau de difficulté, il ne nous laisse pas le temps de souffler pour comprendre l'histoire, on suit bêtement les textes, sans savoir pourquoi, ni comment nous en sommes arrivés là. Les graphismes du jeu correspondent à l'époque, au pays, le mapping nous offre une ville inutile, ainsi qu'un "majestueux" château, en ruine. Une école plus grande que la ville entière, une tour inaccèsible, bref, beaucoup de superflux.
La musique est sympathique, elle ne donne pas envie de couper le son.

Le jeu aussi sympathique soit-il, ne nous procure pas de grandes émotions... C'est dommage.

Graphismes (Note : 3,5/5)

Les graphismes sont agréables, homogènes, il correspondent au théme "Médieval-Rpg/japonnais", ils valent le coup d'oeil... On reconnais tout de suite ce que le jeu nous réserve, on sait ce qui nous attend.
Je trouve ces graphismes originaux, basiques, mais bien utilisés !

Il n'y a pas de couleurs spécifiques, l'ensemble est regardable ( j'invente des mots ), il est adapté pour les épileptiques ( il fallait que je place cette phrase, bon sang ! )
Ce qui est sympa, c'est que les graphismes correspondent a l'"école", mais parfois, les graphismes sont trompeurs... j'ai pris une heure entière a trouver l'auberge... ( Pour ceux qui la cherche encore, sortez de l'école, tout de suite a droite, à l'opposé de la "cour" d'entrainement )

Malheureusement, les graphismes se répètent parfois, et ils sont quelques fois problématiques et donnent un effet de "vide".

Bande-son (Note : 3,75/5)

Les musiques sont sympathiques à écouter, elle ne sont pas digne d'un des plus grand opéra de paris, mais elle valent le coup. Je ne sais pas vraiment si le thème des musiques correspond au jeu, mais en tout cas... J'adore !

Une immersion fortement assurée avec les musiques, sons et bruitages, contrairement aux autres jeux que j'ai à tester, ce jeu regorge de bien des surprises...
Il n'y a pas de suppléments majeurs, ou notable... Aucun dialogues doublés, ce qui aurait rendu le jeu magnifique !


Awards spécifiques

Level-design (Note : 2/5)

Les maps... Elles sont juste immensément grandes, énormes pour rien.
Il y a une ville juste inutile, de par sa grandeur, ou à cause de ses immenses bâtiments inutiles, ( La mairie après la première quête ) la tour, inaccésible, etc...

Il y a beaucoup de vide, surtout sur dans la forêt, ou on marche, on marche, et on re-marche encore et encore... Je sais bien que sans cette longue marche, on n'aurait aucun level et on ne réussirais pas à battre le boss. Pour être animées, elles le sont, les maps, toutes les deux secondes après chaque combat, ( j'ai vraiment calculé ) on a un combat.

Systèmes (Note : 2,25/5)

La fonctionnalité du jeu n'est pas très pratique, entre les menus qui ne servent à rien, la loterie inutile et très compliquée, le marché noir qui ne sert à rien et pleins d'autres trucs.
On a aussi les combats lassants, répétitifs... Les boss trop simples... Sauf cette peste de vampire qui tue tout le monde et qui sert de boss final juste impossible...

Je n'ai rien d'autre à ajouter, puisque le jeu est assez court...

Mise en scène (Note : 2,5/5)

Le scénario est assez sympas, mais le problème, c'est que... Bah les personnages sont assez hors du contexte, donc l'immersion n'est pas a son comble.
Il y a une bonne intro, mais pas d'effets cinématographiques, beaucoup de textes, mais pas trop long à lire.
Le jeu a une histoire pas courante, mais affreusement mise en scène, d'où pour sortir d'une ville, quelqu'un doit aller chercher le maire, d'où une école envoit des élèves de 17 ans chasser des fantômes, beaucoup de choses illogiques...

Univers (Note : 3,5/5)

Malgrè quelques erreurs, le jeu semble pour autant très travaillé, il n'est pas toujours cohérent, mais il est bien expliqué. Le jeu ne fait pas marcher l'imagination tant que cela, puisque la mise en scène est parfois assez bizarre.

L'univers est original, n'a pas l'air de se fier à d'autres oeuvres, malgrè peut-être quelques références à des shonens... L'histoire parle de la guerre, une situation qui elle n'est pas originale, puisque l'on en entend toujours parler, mais les personnages ont l'air de se donner pour sauver leur monde, je pense donc que s'il y a une référence, elle parle d'une des guerres produite, ou une guerre proche. Mis à part la guerre, le jeu réinvente la notion de rpg, mais pas en bien... un rpg se doit d'être long, et d'une difficulté gérable pour les monstres, et difficile pour les boss ( hors boss final ), mais là... entre les boss aussi fort que les monstres, et une difficulté mal gérée, ce jeu a quelques points a revoir.

L'écriture du scénario, de l'univers de ce jeu, est assez bien rédigé, avec quelques incohérences mineures.

Personnages (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)

Ce jeu ne concourt pas dans cette catégorie ! Je tiens à le préciser... Cette section sera surtout dédiée à l'auteur du jeu en question !
Les personnages sont trop innadaptés au jeu, regarde... j'illustre ce que je dit !

-Masamune : Élève apparement brillant, sans problème, le beau gosse, quoi.
-La co-équipière de Masamune : Oh, tiens, une fille jolie qui plait à tous les mecs, et qui est secretement amoureuse d'un mec qui est son meilleur ami et qui ne se doute de rien ( Oui, ce titre est long, mais ça prouve à quel point les personnages sont stéréotypés )
-Le bouffon de service, qui est amoureux de la co-équipière de Masamune, mais qui ne s'en doute pas, le mec super lourd, qui sert à rien, que personne n'a l'air d'aimer...

Il y a aussi un mec amoureux de la fille que l'on incarne avec Masamune, il y a une fille qu'on considère comme une folle, que j'ai trés apprécié, il y a le naze de service, la fille qui gifle tout le monde, le prof chiant, le prof qui dit au élèves de se frotter à lui pour se prouver à lui-même sa supériorité...

Bref, tu vois le genre !



Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 2,5/5)

Ce jeu n'est clairement pas le meilleur, mais il a tellement de potentiel, c'est un jeu qui est parti sur de très bonnes bases, qui a réussi à se finir. Le jeu montre malgrè tout un léger ( voir assez grand ) manque d'expérimention, on sent du laissé-allé à partir de la forêt, on a une école magnifique, une ville jolie, mais une forêt banale, immense, inutilement dure...

L'histoire du jeu est bien, mais elle regorge de bien de problèmes... Ce jeu mérite la note que je lui donne, mais il est clairement - selon moi - loin de pouvoir gagner un award dans le level-design, dans les sytèmes ou encore dans la mise en scène... Le seul award spécifique qu'il mériterais de gagner selon moi est celui de l'univers.


Remarques diverses

Selon moi un bug, le fait de jouer ne serait-ce qu'une heure, vous procure tellement de jetons ( bug en soit, une centaines de jetons pour une heure... ) que l'on peut ensuite ( deuxième bug selon moi ) revendre très cher... Imaginez, le jeu était tellement dur, que j'en ai été réduit à acheter 500 sushis...

Baissez la dificulté et enlevez la loterie, le jeu serait nettement plus agréable...

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !