Test :
City Empire
Par Yuko

Temps joué : 1 h 30 min


Introduction

City Empire est l'un des deux jeux de la compétition qui propose une simulation de vie.
Dans ce cas précis, City Empire nous emmène dans un cadre moderne en nous faisant incarner un jeune issu du ghetto qui cohabite avec des gangs, des dealers, des prostituées, bref, on est bien loin des RPG fantasy avec un méchant sorcier et un héros-épéiste.

En tout cas, sans trop lire la présentation (je préfère découvrir les jeux In-game) on se rend quand même compte que les activités proposées ont l'air réfléchi et que le jeu a pour but de former un tout cohérent.
Voyons voir si cet objectif est réalisé ou non !


Awards généraux

Gameplay (Note : 3,25/5)

Peut être un des points les plus importants dans une simulation de vie comme City Empire: on nous propose plein d'activités, mais que valent-elles ? L'autre problème c'est que du coup je ne sais pas par quoi commencer...

Commençons par le début du jeu: le premier système que l'on croise est un système de personnalisation de son personnage: perso j'ai donné toutes les réponses de lâche, j'ai dit que j'aimais pas me battre, j'ai pris un chat en animal de compagnie et j'ai terminé en disant que j'aimais pas les gens et que je préférais lire des livres... Du coup, dans la street bah je faisais pas le fier: tous les combats que j'ai tenté étaient d'un niveau beaucoup trop élevé pour que je puisse faire quoique ce soit (à part si je tirais au fusil).

Les combats, c'est du T-RPG plutôt classique, j'ai pas grand chose à dire dessus à part qu'au début ça m'a paru bizarre de retrouver ce mode de combat, puis en y réfléchissant, c'est malin ! Comme c'est un T-RPG, ça ouvre à toute une dimension "recruter des alliés", ou dans le thème du jeu "Se faire un gang". Personnellement, j'ai pas trouvé beaucoup de personnes voulant bien me suivre à part mon chat et un autre type, mais j'ai aucune doute sur le fait que lorsque le jeu sera plus avancé, on pourra se créer un sacré entourage !
J'en profite aussi pour dire que j'ai perdu tous mes alliés après un combat 1VS1 dans une cave: forcément j'ai dû rentrer dans l'arène seul... mais je suis reparti seul aussi... Tant pis.

Après, le jeu permet déjà de faire tout ce qu'on peut s'imaginer pouvoir faire: discuter plus ou moins librement avec les PNJ, tagger les murs, fouiller dans les habitations des autres, tout ça vient plus ou moins instinctivement, malgré que le manque d'informations sur où est-ce qu'on peut trouver des choses fait qu'on peut passer un moment à chercher partout pour rien.

Rapidement en jouant, j'ai compris que j'aurai besoin d'argent si je voulais m'imposer durant ma partie, pour en gagner, j'ai trouvé plusieurs moyens: des jeux d'argent classiques mais qui bugent un peu (je ne pouvais pas miser certaines sommes même si j'avais assez d'argent), des combats illégaux, des petits boulots pas très marrants...
Je vais revenir sur ce dernier point en précisant avec l'exemple du boulot de la discothèque: ce dernier consiste à livrer des consommations, logique en effet, mais pas marrant, d'autant plus qu'on ne sait jamais où se trouve la table où on doit apporter les consommations donc on est vite perdu.

Sinon pour le reste, les derniers éléments de gameplay concernent des représentations de l'environnement urbain: le métro par exemple, qui est assez sympa et bien réalisé, le système pour se déplacer est sympa mais... On l'attend beaucoup trop longtemps... En effet, c'est réaliste, mais je perds déjà assez de temps à attendre des transports en commun dans ma journée pour préférer ne pas avoir à ressentir la même chose lorsque je joue à un jeu-vidéo le soir.

Enfin bon, malgré cette petite frustration, faut avouer que les systèmes présents dans le jeu sont assez chouettes et forment un ensemble appréciable. Je passe volontairement sur d'autres mécaniques de gameplay comme le menu (j'y reviendrai peut être dans systèmes) car, pour l'exemple du menu en tout cas, je ne trouve pas grand chose de réellement intéressant à dire.

Je noterais tout de même qu'on a rapidement fait le tour de ce que nous propose le jeu pour l'instant, mais la démo ressemblant plus à un "avant-goût", ça ne m'a pas gêné parce que je me doute que le jeu sera bien plus complet dans une version plus avancée.
Pour l'instant, c'est un peu juste en terme de quantité pour que je mette une très bonne note, mais je suis sûr que bientôt, on pourra clairement augmenter cette dernière.

Histoire (Note : 1,75/5)

Pas grand chose à dire sur ce point, après une rapide introduction nous présentant le cadre du jeu ainsi que le personnage que l'on va jouer, on est directement dans l'action: l'histoire, comme dans la plupart des simulations de vie, c'est nous qui l'écrivons !

Le problème, c'est qu'en ce qui concerne ma partie, l'histoire était pas super excitante: j'ai passé ma partie à tenter des combats et à les perdre, puis à me rendre compte que j'étais bon qu'à aller faire les quêtes que les habitants de la ville me proposait. Du coup, ma première journée s'est résumée à chercher un chat, aller déposer des fleurs sur une tombe et chercher les feuilles qu'avait fait tomber Elekami.
Alors certes c'est le début du jeu, mais j'ai pas l'impression que je pouvais vraiment faire autre chose d'autres: j'ai bien aimé explorer la ville, mais j'avais l'impression d'être spectateur plutôt qu'acteur.

Je le redis ici aussi (et je pense que je vais le dire souvent), mais le jeu est encore en stade de démo technique plus qu'autre chose, du coup c'est normal que l'on ait réellement accès qu'aux activités de base, mais en l'état actuel des choses, je peux pas dire grand chose sur l'histoire, même si encore une fois, je pense que cette dernière s'améliorera avec le temps !

Ambiance et immersion (Note : 4/5)

L'univers représente dans City Empire est loin d'être mon univers préféré: je suis pas très ghetto, j'aime pas dealer de la drogue, et je suis plus proche d'un enfant sage de bonne famille que d'un réel thug. (Même si ça ne m'empêche pas d'apprécier jouer à GTA par exemple)

Pourtant, le jeu arrive à créer une telle ambiance que j'ai été très rapidement immergé !
La ville est encore un peu vide de contenu et on rencontre assez souvent des barrières nous disant "Ah non, par là c'est pas encore possible !", mais j'ai vraiment pris un bon plaisir à visiter ce que je pouvais visiter.

La nuit, les lampadaires offrent un jeu de lumière vraiment très agréable, dans le sous-terrain du métro, la lumière s'éteint et se rallume, le métro en lui-même est bien réalisé: tous ces petits détails font qu'on se croirait vraiment dans cette ville.
A la limite, le seul petit truc qui m'a fait tiquer c'est que les PNJs vont souvent assez loin dans le côté "Gangsta", au point où à certains moments, je commençais à trouver ça plus cliché que cohérent.

Mais à part ça, bah c'était vraiment, vraiment bien: les différents quartiers ont chacun leurs particularités et les explorer permet de trouver des petites intéractions très sympas (même si j'étais un peu dég en découvrant que si on saute de l'immeuble bah on meurt vraiment... mais j'en ai même pas voulu au jeu parce que je me suis surtout dit "Ok, je suis débile".

Je sais pas trop quoi dire d'autre finalement, l'ambiance est tellement propre et soignée à tous les niveaux que je peux juste dire que c'était bien et que j'en voulais plus.

Graphismes (Note : 3,75/5)

J'avais déjà croise de nombreuses ressources sensées représenter un univers de notre époque actuelle. De même, j'ai déjà vu de nombreux jeux sensés représenter ce genre d'environnements.
City Empire les a tous dépassé et de loin ! Et faut bien avouer que les graphismes du jeu y sont pour beaucoup !

Toute l'esthétique du projet est homogène: les personnages sont adaptés à ce que l'on pourrait attendre, les environnements proposent des éléments graphiques cohérents également, mais surtout... les tags.
Les tags sont vraiment énormes et j'en avais déjà entendu parler, donc je m'attendais à voir un truc cool, mais certaines fresques sont impressionnantes.
Je me demande vraiment si ces tags ont été créé pour l'occasion ou s'ils ont été tirés de vrais tags existants déjà. Dans tous les cas, faut être honnête: ça en jette.

Je pourrais continuer un moment à faire l'éloge de ces fresques, mais je vais essayer de pas trop m'emballer !
Autre zone qui m'a marqué, c'est celle de la plage: j'avais un peu peur d'à quoi elle allait ressembler et pourtant, encore une fois la transition ville-plage était vraiment cohérente et bien réussie.

Ouais, là encore, bravo à Kasbak pour toutes ses réalisations, parce qu'on pourrait aussi parler de l'artwork du héros ou du panda qui sont très bien faits: ça fait plaisir de voir un tel soin porté sur les graphismes d'un projet et que le résultat rende aussi bien, donc bravo !

Bande-son (Note : 3,25/5)

Pour être honnête, c'est vraiment pas mon style de musique.
Ce que je veux dire par là, c'est que c'est pas le genre de musiques que j'aurai envie de chercher après avoir joué au jeu, alors qu'il m'est déjà arrivé d'aller fouiller dans les musiques d'un jeu RM parce qu'un thème m'avais marqué.

Ici, rien de tout ça, mais c'est sûrement parce que ça n'est pas mon style musical.
Pour autant, je dois bien avouer que les musiques sont bien choisies et collent bien à l'ambiance, du coup, on a encore un élément qui s'accord bien avec le reste.
Les musiques sont vraiment bien gérées, que ce soit dans leur utilisation ou dans leur non-utilisation: je me souviens des sous-terrains du métro où l'on n'entend aucune musique, accentuant l'impression d'être réellement dans ces tunnels sombres et donc, améliorant l'immersion.

Ainsi, on finit par se dire que les musiques que l'on entend sont vraiment des musiques audibles dans les rues du jeu en lui-même, chaque musique est la musique qu'écoute chaque quartier.

Du coup, bah malgré que ce soit pas mon genre, j'ai quand même bien accroché à la bande-son car elle est vraiment bien mise en scène et mise en valeur !


Awards spécifiques

Level-design (Note : 3,5/5)

La plupart du temps, dans les RPGs, si on étudie la disposition des habitations, on remarque que ça n'a aucun sens: les maisons sont toutes espacées alors que dans la vraie vie on préfère coller les habitations autour des routes principales.
Si on se permet de ne pas respecter cette règle de réalisme, c'est surtout parce que le level-design "espacé" est plus pratique à parcourir et plus agréable à regarder.

Du coup, le level-design d'une ville moderne, c'est toujours un problème, parce que pour que ce soit bien fait, il faut donner cet aspect très "collé" des bâtiments, et c'est pas chose aisée avec RPG maker !
Pourtant, City Empire s'en sort très bien: les différents quartiers ont chacun une disposition différente: le quartier résidentiel, le ghetto, le quartier des immeubles/logements sociaux...
Tous ces quartiers représentent des modes de vie et un fonctionnement différents et il est possible que remarquer cela rien qu'au level-design de ces zones: le ghetto est composé de plusieurs petites maisons avec des rues étroites alors que d'autres quartiers ont des rues plus espacées et des places en bas des immeubles.

Je ne sais pas si Kasbak a réfléchi à tout ça (en ce qui me concerne, c'est une déformation professionnelle qui me fait étudier ce genre de choses), mais en tout cas c'est réussi: la construction de la ville est cohérente/réaliste et ça ne l'empêche pas d'être esthétique ! Ce qui est un compromis difficile à trouver en général.
Et même si à certains moments dans le ghetto, j'ai trouvé ça pas pratique de m'y déplacer (ce qui pourrait être considéré comme un défaut), j'ai trouvé que ça correspondait bien à ce que peut être un ghetto.

Donc ouais, j'en reviens à ce que je disais plus tôt: c'est vraiment plaisant de découvrir la ville de City Empire !

Systèmes (Note : 2/5)

J'ai mis une bonne note au gameplay, mais je me sens obliger de pénaliser un peu la catégorie "systèmes" à cause d'un problème récurant: les systèmes ne sont pas optimisés.

À commencer par le système de souris: j'ai trouvé ça vraiment pas pratique de devoir jouer à la souris ET au clavier, c'était vraiment pas pratique parce que je ne savais jamais ce que je devais utiliser (notamment en combat où je me suis trompé plusieurs fois lors du déplacement parce que je pensais pouvoir choisir avec la souris alors que non !). Il faudrait vraiment faire un choix: soit tout en clavier, soit tout en souris, mais l'oscillation entre les deux est infernale (notamment à cause du fait que le clavier a besoin des deux mains si on veut courir/ouvrir le menu.
J'aurais une préférence pour juste le clavier étant donné que personnellement je joue à la manette aux jeux RM et que dans le cas de City Empire ça rendrait vraiment bien je pense.
Après, j'ai rien contre la souris à part que... faire "clic droit" fait buger le jeu. Alors bon, on le comprend dès la première fois mais le problème c'est que lorsque j'ai une souris entre les mains bah ça m'arrive souvent de faire "Clic droit" sans réfléchir, notamment lorsque je ne trouve pas une fonctionnalité: j'essaye tous les boutons et BOUM: bug. Surtout que pour moi "Clic droit" ça permet de faire "retour" dans ce genre de systèmes, donc imaginez le nombre de fois où en voulant faire retour bah je suis retourné à l'écran titre...

Dans l'ensemble, les autres systèmes sont opérationnels (même si le blackjack ne permet pas d'utiliser autre chose que la mise la plus faible, mais bon...), le menu est sympa, il rentre bien dans l'univers du jeu, mais... il est trop grand.
Alors on s'y habitue sûrement, mais perso, en l'ouvrant je me suis demandé ce que toutes ces fonctions pouvaient bien être: un moyen d'expliquer tout ça, ce serait pas du luxe !

Après voilà, les systèmes du jeu sont tous basés sur cette même idée: ils sont sympas, mais y a toujours un petit détail pour les gâcher, comme l'illustrent le clic droit ou même des plus petits détails comme le fait que je n'ai jamais trouvé la table X de la discothèque.

Il manque des fois une certaine ergonomie et praticité dans les systèmes, c'est peut être un point à travailler !
De même, ce serait cool de débloquer des fonctionnalités petit à petit histoire qu'on ne soit pas perdu dès le début !

Mise en scène (Note : 2,75/5)

Je suis un peu gêné parce qu'en général je juge la mise en scène en fonction de comment le scénario est mis en avant et comme là y en a pas tellement, bah j'ai pas masse d'exemples.

Un des exemples les plus probant est celui de l'introduction: la manière de l'amener, le soin à créer des éléments graphiques pour l'occasion et les animations/réactions des personnages sont bien gérées.
Dans le même style, on pourrait dire que la simulation de vie en général est bien mise en scène avec des événements communs disponibles (toilettes, se laver, dormir, ... )
Un autre exemple est celui des danseurs présents à une station de métro qui de la même manière sont mis en avant à l'aide d'un volume sonore plus ou moins puissant en fonction de si on s'éloigne ou non.

Tous ces petits détails font que la plupart des éléments que l'on croise sont plutôt bien mis en valeur.
Là où je vais être un peu plus "relou" par contre, c'est qu'on a pas grand chose à se mettre sous la dent pour pouvoir juger quand même, du coup, on se retrouve un peu dans les mêmes conditions que pour la section "Gameplay": ça manque encore un peu de contenue pour pouvoir mettre une meilleure note.



Univers (Note : 4/5)

Bon, ça va pas être une surprise je pense: l'univers du jeu est vraiment bien fait.
Entre la cohérence du level-design, l'univers sonore, l'ambiance des maps, l'univers rend vraiment bien.

Comme je l'ai déjà dit, c'est loin d'être mon univers préféré parce que le tableau dépeint est pas très joyeux et que perso je me sentais des fois plus mal à l'aise qu'autre chose, mais faut avouer qu'il est quand même vachement cohérent: les quartiers se démarquent entre eux de par leur architecture, leurs fréquentations etc, de ce point de vue là on se rend alors compte du travail qu'il y a derrière.

L'autre truc bien, c'est que c'est un univers qu'on a pas l'habitude de croiser lorsque l'on explore les jeux RPG maker, du coup le jeu se démarque pas mal des autres de par cette originalité omniprésente.
Pour preuve, la seule zone que j'ai trouvé un peu décevante était celle de la ferme, parce que j'étais moins surpris de ce qu'on pouvait y trouver.

Dans l'ensemble du coup, faut bien avouer que l'univers a été bien écrit et vu le nombre de quartiers qui restent à venir, on peut se douter qu'il y a eu une certaine réflexion sur la complémentarité entre les différentes zones du jeu.

Donc ouais, si on considère que j'ai vraiment pris du plaisir à explorer les différents environnements, qu'en plus il me semble cohérent et qu'enfin il est intéressant, alors on peut mettre une bonne note à cette catégorie aussi.

Personnages (Note : 1/5)

Hmm, pour le coup, j'ai été moins emballé par les personnages du jeu, au point où je pensais pas que le jeu s'était inscrit dans cette catégorie.

En terme de personnages importants, on a le héros et son ami le panda et à part un dialogue bah... rien d'autre sur ces personnages: ils ont l'air un peu irresponsable et ont pas l'air trop stressé par leur situation actuelle: ça correspond bien au jeu mais pas forcément au joueur du coup bah alors qu'on choisit juste après la manière dont on souhaite personnaliser la psychologie du personnage, on a déjà eu la preuve qu'il n'est pas vraiment comme nous et que l'auteur lui a déjà fixé un caractère bien défini.
Pour le panda bah il m'a pas marqué non plus, donc malgré son accoutrement, je sais pas vraiment qui c'est.

Dans le reste du jeu on croise aussi de nombreux PNJs et autant il y en a qui sont parfaits, autant d'autres... J'en ai déjà parlé ailleurs, mais les personnages sortent des répliques tellement clichés et avec une telle honnêteté (bonjour je suis un mac) qu'on se demande si on serait pas dans un reportage télévisé qui filme la banlieue de manière à la stigmatiser.

Donc finalement, bah comme je l'ai dit dès le début, je suis pas fan des personnages du jeu, certains PNJs en font trop et du coup ça a nuit à mon immersion: j'avais plus l'impression d'être en une parodie de banlieue que dans une vraie banlieue.

Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 3,75/5)

Bon, je vais me répéter un peu avec la catégorie "Graphismes", même si pour une fois, je commente une catégorie "Graphismes originaux" pour un jeu où tous les graphismes ne sont pas originaux (dans le sens où la base des bâtiments est celle de RPG maker XP) !

Ici, on va donc parler des tags, des characters et autres éléments créés par Kasbak... Le truc, c'est que j'ai déjà tout dit dans la catégorie précédente: les tags sont remarquables et marquent l'esprit, les characters s'adaptent et servent vraiment l'univers du projet.

J'ai déjà parlé du menu en disant qu'il collait bien à l'univers, mais c'est également parce que les graphismes sont adaptés à ce dernier.

Finalement, je me suis fait une réflexion: de nombreux jeux RM voulant recréer le monde réel échouent lamentablement justement à cause du fait que les ressources, finalement, ne permettent pas de récréer totalement le monde qui nous entoure: il manque toujours quelque chose et du coup on sent que le maker essaye de faire avec.
Dans City Empire, j'ai pas ressenti ça du tout: je ne sais pas comment Kasbak a fait, s'il a réussi à trouver chaque ressource qu'il lui manquait ou si justement il les a créé pour l'occasion, mais en tout cas, c'est bien réussi !

Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 2,75/5)

Je suis un peu étonné d'avoir mis pas mal de bonnes notes à City Empire, parce qu'en jouant, je me suis directement fait la réflexion que le jeu ressemblait vraiment à une démo technique plus qu'autre chose, du coup, je pensais pas autant être séduit par ce jeu (surtout que comme je l'indiquais, rien ne le laissait sous-entendre).

Alors certes, en jouant j'ai ressenti pas mal de fois que le jeu en était encore à ses débuts, qu'on se prenait assez souvent des murs nous disant "Ah bah ça on peut pas encore le faire mais peut être un jour".

Pourtant, ma session de jeu m'a quand même permis de voir le travail fourni autour des maps, de l'ambiance, de l'univers et j'en suis ressorti avec l'impression qu'il y avait plus qu'à attendre un peu pour avoir sous la main un jeu plutôt complet et bien réalisé.
En l'état actuel, y a encore quelques problèmes qui font qu'on ne peut pas dire que c'est le meilleur jeu de la session mais c'est quand même très prometteur à mes yeux !


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !