Test :
Projet Silencs V2 Partie 1
Par Yuko

Temps joué : 4 h 30 min


Introduction

Projet Silencs est l'un des derniers jeux que j'ai testé, je l'ai gardé dans ma liste pendant un moment sans trop savoir ce qu'il était car j'avoue que je ne connaissais pas le projet.
Après, faut que j'avoue que l'on m'en avait dit du bien, et c'est comme à la cantine, on garde le meilleur pour la fin. J'ai donc lancé le jeu sans trop savoir quel type de jeu ce serait, le cadre, le genre, l'histoire, je ne savais rien, parce que c'est comme ça que j'aime découvrir un jeu: découvrir et être surpris !

Alors découvrons Silencs et espérons que nous allons être surpris !


Awards généraux

Gameplay (Note : 4/5)

De ce que j'en ai joué, Projet Silencs se sépare en deux phases totalement différentes.
On commence le jeu sous les codes d'un jeu d'enquête/de recherche où nos déplacements se restreignent à une sorte de pension/ancienne école. Dans cette zone précise, le début du jeu va consister à faire connaissance avec notre situation: nos camarades, les relations qui les relient, les différentes pièces du bâtiment, bref, on s'adapte.
La suite, ça consiste à vivre et réagir aux différents événements, on aide les gens qui nous le demandent et dans ce genre de cas, c'est des quêtes FedEx: Aller chercher ceci, ramener cela... Bref, rien de très novateur, mais dans l'univers dans lequel on évolue, c'est cohérent !

Le paroxysme de cette phase, c'est le chapitre 1 qui va consister à enquêter, du coup, on va aller parler à tous les suspects et on va également chercher des indices ou même des preuves. Pour le coup, c'est pas très dur: les interrogatoires se résument à écouter ce que les gens ont a nous dire et les indices à trouver ne sont pas trop durs à débusquer ! On en vient alors à la phase de "Tribunal" où l'on va mener les réflexions autour de la table afin de désigner le coupable d'une affaire et c'est là que notre attention vis à vis de ce qu'on a vécu jusqu'ici sera importante.
Cette phase était vraiment réussi, on a une certaine pression lorsque c'est à nous d'apporter un élément et même si le fait que l'on puisse sauvegarder pour assurer notre chute nous rassure, bah on est quand même tendu !
Sur ce point, c'est plutôt soigné, on a envie de continuer, de résoudre une autre affaire... Mais on change d'univers et de styles de jeu.

En effet, la deuxième phase de gameplay, ça reprend des codes plus proches du RPG classique: combats/stuff/magasins/donjons.
Sur ce plan, c'est un peu moins excitant au niveau du gameplay, cette phase est très bien hein, mais pas forcément grâce à son gameplay. J'en attendrais un peu plus parce que dans l'idée que j'ai actuellement après avoir fini la démo, j'ai l'impression qu'on va avoir le droit à une succession de donjons à terminer et même si ces derniers sont vraiment bien réalisés et que les énigmes sont cools à découvrir, bah faut avouer qu'une certaine redondance s'installe !
Les combats sont souvent un peu longuet, on a pas une vraie réflexion autour du combat et la difficulté est parfois un peu élevée, j'ai pas senti de côté vraiment stratégie par moment donc... mouais.

Finalement, j'espère qu'on retournera à des phases d'enquête durant l'aventure et que ça ne correspondait pas seulement au début du jeu, parce que y a une vraie originalité qui ressort de ce début de jeu et qui a sur démarquer Projet Silencs des autres projets de la compétition !
Alors même si la phase RPG est propre, elle reste classique dans son ensemble, j'ai rien contre ça, d'autant plus que pour moi, l'intérêt du jeu réside ailleurs que dans son gameplay, mais c'est vrai que le gameplay initial sert tellement le propos du jeu, que j'en redemande !

Histoire (Note : 4,75/5)

Waw, mais waw !
Je commençais à désespérer !
Projet Silencs c'est le quinzième jeu de cette session que j'ai testé et jusque là, la note maximale que j'avais mis pour l'histoire c'était 3,75. Je commençais à me trouver trop sévère et à me dire que je devrais revoir mes critères à la baisse parce que pour l'instant, personne n'avait su dépasser le 4, donc peut être que c'était trop espérer.

Sur ce point, Projet Silencs a su me ravir !
Je vais pas détailler l'histoire ni même en parler qu'un tout petit peu, parce que j'ai pas envie de spoiler quiconque, mais ça vaut vraiment le coup de plonger dans le projet.
Après, je l'ai dit dans assez de tests, mais l'Histoire est ce qui me motive à jouer à des jeux-vidéos et là, j'ai été motivé !

Déjà la première partie du jeu nous met dans une situation initiale cohérente mais où l'on sent qu'il y a quelque chose qui cloche... Je dis quelque chose mais c'est plutôt plusieurs choses parce que plus on avance dans l'histoire, plus ces inquiétudes vont se révéler être réelles et la limite entre inquiétude et effroi sera finalement brisée.

Suite à ça, la deuxième partie du jeu se situe dans une ambiance plus fantastique et là... Bah pareil, j'ai pas trop envie de raconter, mais en gros on va voyager dans l'esprit et l'âme des gens concrètement, chaque donjon sera basé sur un élément de personnalité sombre de l'humain et c'est franchement super bien écrit.
La narration est vraiment cool et je reparlerai de la mise en scène, mais waw !

Dans l'idée, ça m'a fait penser à un livre "La Couleur de la peur" qui ressemble un peu dans sa trame à Projet Silencs (mais genre un peu hein !), dans le style traitement de sujet glauque et intérieur un par un.

Bref, je pourrais parler beaucoup plus de l'histoire de ce jeu pendant un moment, et j'en ai vraiment envie, mais si vous me lisez, j'ai juste pas envie de vous gâcher la surprise... Après, je veux pas non plus vous créer un sentiment d'attente trop élevé, donc dites vous que l'histoire est bof, voir nulle, comme ça, vous aurez peut être la même impression de découvrir quelque chose de cool !

Ah par contre, vrais gros défaut, les fautes... C'est vraiment dommage, j'ai réussi à passer outre, mais au début, ça a eu un peu un effet répulsif sur moi quand même, donc c'est vraiment à travailler.
Sérieusement...

Ambiance et immersion (Note : 4,5/5)

Hé, bah là aussi ça va pleuvoir d'éloges.
Comme je l'ai dit dans la catégorie précédentes, le cadre est fixé dès le début et on ressent direct ce qui va découler de ce dernier: ça va mal finir.
Du coup, bah on est tendu, on continue de jouer un peu impatient que ça finisse mal finalement.
L'ambiance opressante et "creepy" est alors vraiment bien retranscrite, les événements sont cohérents et tout parait logique, du coup, l'immersion est totale.

On a vraiment envie de continuer de jouer, de découvrir la suite de l'histoire, ça et on souhaite aussi voir les prochaines zones, les prochains donjons...
On est en quête de réponses, de dénicher les secrets de l'histoire de ce jeu et du coup, bah on veut continuer, avancer et découvrir, découvrir de plus en plus.

Le mélange homogène que représentent les graphismes, la musique et l'histoire forme un tableau tellement précis et soigné qu'on veut voir le moindre détail: on sent que le projet est travaillé et du coup, bah y a pas de secret, ça incite le joueur à continuer.

Pour conclure cette partie, je vais parler de la rédaction des tests sur les Alexs d'or: en gros, on a au dessus de chaque catégorie un petit résumé de ce dont on est sensé parler. Pour Ambiance et immersion, il y a marqué "Le jeu donne t-il un vertige, des frissons ?" et depuis le début de la rédaction de mes tests je me dis "Mouais... vertiges et frissons, faut pas déconner".
Bah là je peux le dire, j'ai frissonné. Bien joué Nerem.

Graphismes (Note : 4,5/5)

Bon, bah pour le coup, je tire mon chapeau aussi.
Les graphismes s'adaptent totalement à l'univers du jeu, on retrouve une cohérence graphique tout le long du jeu et c'est un plaisir de découvrir les nouveaux lieux du jeu.
Tout est précis et fait pour l'occasion, on sent que le jeu n'est pas restreint à un lot d'éléments graphiques, que ça n'est pas les ressources graphiques qui régissent le scénario mais plutôt l'inverse.
Je m'explique: dans certains jeux on ressent que l'on traverse un volcan parce que le maker avait sous sa main des tiles de volcan, du coup, quand il devait faire un donjon, il a regardé ce qu'il pouvait faire et non pas ce qu'il voulait faire.
Dans Projet Silencs on ressent que Nerem voulait récréer cette ambiance et qu'il l'a fait.

Du coup, bah ça marche nickel, les graphismes sont de qualité et en quantité, ce qui a pour effet d'éviter la redondance des ressources et des environnements, ainsi que développer le côté "Surprise" de certaines zones.
Ce qui est cool aussi, c'est que l'on comprend exactement ce que chaque élément est sensé représenter, notamment au niveau des battlers du projet, que ce soit la chose représentée ou sa symbolique, tout parait compréhensible aux yeux du joeur.

Donc les graphismes du jeu, bah j'accroche... J'accroche mais grave !

Bande-son (Note : 2/5)

Hmm, je dirais pas que la bande-son est ratée, mais je voulais quand même marquer le coup...
C'est un peu dommage parce que la plupart des musiques sont bien... mais mal utilisées, dans l'ensemble, j'ai envie de parler de la musique du début du jeu, dans le bâtiment: elle est vraiment adaptée, y a ce côté "louche" qu'on ressent dans la musique, on est suspicieux et la musique nous fait comprendre qu'on fait bien de l'être... Mais on l'entend tout le temps... pendant une heure de jeu !
Alors même si la musique est bien et adaptée, ce serait bien d'en trouver d'autres pour séparer les phases de jeux.

De même, certaines musiques sont un peu trop décalées, durant la phase de tribunal, la musique est très puissante et malgré qu'à certain moment "Révélations" ça colle bien, bah y a plein de moments où je me suis dit "Mouais, c'est un peu enflammé pour pas grand chose". Idem pour certains combats, la musique est pas toujours des plus cohérentes avec la situation, notamment lorsque l'on se bat contre des cailloux qui ne peuvent pas riposter.

Bref !
Le reste du temps, les musiques sont bien, elles sont adaptées et tout, mais faut quand même avouer que ce que je retiens de la Bande-son de Projet Silencs, c'est que c'est quand même des fois un peu random !


Awards spécifiques

Level-design (Note : 3/5)

Pour le coup, je vais surtout parler de la construction des niveaux et de l'esthétisme des niveaux, parce ce qu'en ce qui ce concerne ce dernier, j'en ai déjà un peu parlé dans les graphismes, mais c'est beau, c'est franchement agréable à regarder et j'ai vraiment rien d'autre à dire à part que c'est beau.

Au niveau de la construction des niveaux, bah, ça va être en deux teintes !
La première partie du jeu se passe donc dans le bâtiment-résidence dont j'ai déjà pu parler. Ce dernier est donc en libre accès et offre en son sein un bon nombre de pièces et de zones cohérentes. Cependant, bah c'est toujours pas bien logique dans l'architecture du bâtiment: on a un peu l'impression que certaines zones ont été mises à cet endroit parce que... bah y avait pas la place. Après, bon bah c'est pas forcément le plus gênant, ça me paraissait pas toujours naturel, mais on finit par s'y habituer.

Là où j'avais plus de mal, c'est au niveau de l'orientation des maps, des fois, elle est inversée: on rentre par la gauche et on se retrouve en bas de la map, par exemple. Le problème, c'est que c'est dur de se représenter l'ensemble de la résidence du coup et ça aide pas à s'y repérer, de même, c'est pas pratique, lorsque l'on reste appuyé sur le haut et que finalement ça nous fait ressortir de la map dans laquelle on vient de rentrer.

Pour le reste, les donjons eux, sont très bien construits et les zones représentées sont reconnaissables par leur esthétisme et leur construction, du coup de ce point de vue là, pas de problème !

C'est un peu l'avis que j'ai vis à vis du level-design du jeu, dans l'ensemble, y a pas de gros problèmes c'est plutôt bien, mais y a quand même des petits défauts qui gênent un peu durant la session de jeu !

Systèmes (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Mise en scène (Note : 3/5)

Je suis un peu confus au niveau de la mise en scène, parce que je me souviens de certains scènes vraiment chouettes, impressionnantes et assez mémorables, mais là où j'ai des doutes c'est que je me souviens pas d'une mise en scène particulière.
Certes y a du brouillard, des lumières et ce genre de choses, mais sinon, la mise en scène me parait somme toute classique. C'est pas pour autant que je la critique hein !
C'est juste que je dois adapter ma note en fonction quand même !

Du coup, je dirais que la mise en scène est travaillée, on peut pas dire le contraire, y a un certain jeu entre les personnages, leurs paroles sont en rapport avec leurs actions et du coup, tout semble réel et bien construit, tout semble crédible. Après, on reste comme je l'ai déjà dit, dans la base de la mise en scène et vis à vis des projets ayant justement une mise en scène plus poussée, je ne peux pas mettre une trop bonne note non plus !

Pour autant, la narration est quand même assez bonne naturellement pour pas avoir besoin d'une mise en scène de dingue, l'ensemble marche bien disons, donc malgré que je qualifie la mise en scène de "basique" bah c'est suffisant.

Univers (Note : 4,5/5)

Alors, là aussi ça va être en deux teintes, la première partie du jeu dans la résidence est assez classique, enfin, perso, c'est le genre d'univers que je connais bien vu que je l'aime bien (donc forcément, j'ai déjà pu voir pas mal de représentations de ce dernier). Ici, bah il est bien retranscrit, c'est un univers du coup réel, enfin, réaliste plutôt qui du coup représente des jeunes gens regroupés dans un ancien bâtiment style pensionnat.
Du coup bah ouais, c'est plutôt classique, faut l'avouer, c'est bien fait mais classique.

Après, je fais un peu exprès d'être mitigé dans mon premier paragraphe, mais c'est surtout pour laisser éclater mon enthousiasme durant celui que j'écris maintenant. En effet, a la fin du premier chapitre, on rentre dans un tout autre univers qui est... génial.
Non sérieusement, c'est super impressionnant !
On parle quand même de représentations du subconscient humain et de se balader dans des zones limites psychédéliques. Dans l'idée du coup, bah c'est totalement original et absolument pas déjà-vu. J'en parle ailleurs, mais y a une telle créativité qui se dégage de cet univers, un ensemble totalement cohérent et construit, un monde qui a ses règles, ses fondements et c'est dingue !

Chaque donjon en lui-même développe un nouvel univers et on peut y détecter un vrai travail de réflexion en amont de ces derniers. De même, on y retrouve des ennemis adaptés à ces derniers et finalement, toute une peuplée d'ennemis qui peuplent ces différents univers.

Projet Silencs dépayse, que ce soit dans son univers réaliste où on est pas habitué de retrouver ce genre d'univers dans un jeu RM, puis par un univers développé et surprenant qui vous happera et vous travaillera totalement.

Personnages (Note : 5/5)

J'en ai parlé plus tôt dans "Histoire" quand je disais que j'avais attendu depuis le début des tests de voir une histoire vraiment surprenante. Bah c'était la même chose pour les personnages, je peux écrire à peu près la même chose, au niveau des notes par exemple: ici la meilleure note que j'ai mise pour l'instant c'est 3, ce qui correspond pour moi par "Ouais c'est travaillé, mais c'est pas dingue non plus".

Bah du coup, je mets un 5 aux personnages de Projet Silencs, ne serais-ce que pour souligner le grand écart qu'il y a entre les différentes projets présentés.

Ici, les personnages sont peut être même le point principal du projet, on a un ensemble de personnages qui sont contraint de vivre ensemble et c'est intéressant de découvrir les différentes relations qui sont entre les différents protagonistes. Y a déjà ce côté "personnages sont ont l'air réels, qui sont vrais", mais le jeu va au delà, vu qu'on sent que chaque personnage a ses secrets, son passé et c'est justement ça que l'on va aimer explorer.

On va en effet s'immiscer dans l'intime de certains personnages: peurs, mystères, secrets, fantasmes, regrets et remords, tout va y passer.
Alors malgré que certains personnages peuvent avoir l'air "classiques", ils semblent avant tout humain et réels, on interagit avec eux comme s'ils étaient réellement en face de nous.

Après, encore une fois, je veux pas trop parler précisément vu que je pense que ça se découvre In-game.
Du coup, bah tout ce que je peux dire concrètement, c'est qu'on a en face de nous des personnages travaillés, avec une réelle réflexion en amont et ça crée un tableau humain très très intéressant à découvrir.
Et ça vaut vraiment le coup de le préciser.

Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 4,75/5)

En général, j'ai mis que des bonnes notes dans cette catégorie dans la plupart des projets que j'ai dû tester durant cette session des Alexs.
Dans l'ensemble, les mêmes arguments revenaient: variété, le fait de représenter ce que l'on veut représenter... Bref, à peu près ce que j'ai pu dire dans la partie "Graphismes".
C'est vrai que le full-custom, c'est assez marquant dans une expérience de jeu, pendant un temps je me suis un peu moqué de cette envie de faire du custom juste pour faire du custom, mais faut avouer que tester certains de ces jeux m'ont fait admettre que ça amenait un certain cachet au projet !

Là où je voulais en venir, c'est que c'est normal de mettre une bonne note dans "Graphismes originaux" parce que c'est rare qu'un jeu s'inscrive dans cette catégorie si ce dernier n'est pas au courant que ses ressources customs sont bien.
Par contre, je voulais insister un minimum sur le fait que là où les graphismes originaux de Projet Silencs m'ont impressionnés, c'est que ça ne s'arrête pas juste à du custom, c'est à certains moments une vraie performance graphisme, on y retrouve une créativité, une imagination puissante derrière tout ça et du coup, ça crée un univers graphique que l'on peut comparer à une oeuvre d'art.
Vite, je veux jouer à la suite du jeu pour pouvoir découvrir de nouveaux univers graphiques !

Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 4,25/5)

Alors, j'ai commencé mon introduction en disant que je ne savais pas à quoi m'attendre en lançant le jeu...
Et bah quelle surprise !
Sans que je me rende compte, Projet Silencs a su m'immerger dans son monde, que ce soit la première ou la deuxième phase de la démo, j'ai trouvé des très grands points positifs dans ces deux dernières.
Bon, j'ai trouvé quelques points négatifs tout de même, mais ils étaient facile à ignorer tellement j'étais absorbé par le bon côté du projet.

Projet Silencs arrive à créer un ensemble très bien construit: un mélange entre deux univers, un réaliste et l'autre plus psychologique et cérébral. Dans ces deux univers évoluent différents personnages, qui ont tous une personnalité bien propre et surtout des éléments à découvrir qui sont eux, très intéressants.

Du coup, bah je ne peux pas cacher mon enthousiasme vis à vis de Projet Silencs.
J'ai d'ailleurs vu que le jeu s'était inscrit l'année dernière et qu'il n'avait pas gagné beaucoup d'awards, c'est à dire un seul si je me souviens bien. J'ai alors regardé les différences entre la version de cette année et celle de l'année dernière et j'ai été surpris de remarquer que la version de l'année dernière allait plus loin dans l'histoire. En un an Nerem a donc retravaillé le début de son projet et même si je n'ai pas joué à la version précédente, je pense très honnêtement que cette refonte est une réussite, car le jeu, comme il est actuellement, ne me donne envie que de pouvoir continuer mon aventure. Cette démarche de "version 2" est donc très louable et vraiment une bonne idée.

A certains moments, on ne peut que saluer le travail d'un maker, et là, je dois avouer que je salue très sincèrement le travail d'écriture derrière Projet Silencs. Vraiment.
Après, faut quand même que je l'écrive en guise de conclusion mais... Les fautes de français Nerem, les fautes de français, fais gaffe à ça !
Sinon pour le reste, bon boulot et continue comme ça, c'était génial de jouer ton projet.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !