Test :
1 RPG Sans Nom Episode 7
Par Yuko

Temps joué : 5 h


Introduction

1 RPG sans nom 7, un des deux A-RPG humoristique de la session, et je devais personnellement tester les deux, du coup je les aborde à peu près de la même façon, avec la même "peur" de tomber sur un humour qui ne me plaira pas et qui va m'ennuyer durant un long moment.

Mais ne partons pas défaitiste, 1 RPG sans nom septième du nom... Faut que j'avoue que c'est le premier opus auquel je vais jouer et que je ne connais pas du tout la série, du coup, je vais découvrir ça avec vous et avec mes yeux de petits nouveaux !
De plus, si y en a bien eu sept épisodes, c'est que ça doit être de qualité mine de rien !


Awards généraux

Gameplay (Note : 3,25/5)

Alors, je sépare le gameplay en deux niveaux.
De base, on a un A-RPG plutôt classique où l'on contrôle un groupe de personnages et on peut notamment switcher entre ces différents personnages qui sont tous construits sur le même principe : on a une attaque classique et une attaque spéciale. L'attaque classique est un coup d'épée au corps à corps ou alors une épée lancée, cela varie en fonction du personnage. L'attaque spéciale elle, est réellement indépendante du personnage et là, on rentre dans une petite injustice. Les attaques spéciales s'utilisent lorsque la jauge de "mana" disons, est pleine, à partir de ce moment, on peut donc choisir parmi le panel d'attaque spéciales que nous proposent nos différents protagonistes, mais on se rend vite compte qu'on va privilégier certaines attaques.

En effet, on a le choix, chaque attaque spéciale est bien spécifique et s'adapte à certaines situations, cependant, en tant que joueur, j'en ai trouvé certaines plus puissantes que d'autres donc déjà, y a eu la question de l'intérêt en combat de certaines attaques. Par ailleurs, certaines attaques demandaient plus de mana que d'autres, ce qui était à mes yeux assez étrange. Enfin, le personnage du programmeur a une attaque spéciale particulière étant donné que c'est un téléporteur qui sert à résoudre des énigmes et sinon bah... le personnage sert à encaisser les coups.

Par ailleurs, les combats en eux-mêmes sont... longs, ouais, je pense que c'est le meilleur qualificatif. Durant ma partie, j'ai fui tous les combats contre les ennemis normaux étant donné qu'ils n'apportaient pas d'expérience (donc y a un effet "useless" qui se développe au bout de certains combats) et parce qu'ils consistaient à soit utiliser une compétence spéciale, soit tapoter sur la touche action.
Les boss, c'est un peu pareil, sauf qu'on a en plus le besoin d'esquiver les attaques de ce dernier, mais finalement, bah y a quand même un long moment où ne fait que tapoter une touche et ça rend les combats pas très intéressants et surtout très frustrants, d'autant que certains sont durs et qu'on a aucun moyen de se préparer mieux pour faciliter ces derniers.
Du coup bah... du côté A-RPG, c'est pas le système le plus fun que j'ai vu, les compétences sont fonctionnelles, mais pas toujours utiles et les combats classiques sont... plats.

Face à ça, on a un deuxième niveau de gameplay avec des phases plus exceptionnelles, disons que le jeu se divise en chapitre et que chaque chapitre nous permet d'explorer un nouveau "délire" donc on peut être dans un système de shoot'em'up dans un chapitre puis dans un Capture The Flag dans l'autre, ce qui fait que niveau diversité des éléments de gameplay on est bon. Après est-ce que c'est vraiment intéressant ?
Franchement ouais, c'est cool de voir la diversité des activités: on en reparlera mais les systèmes sont fonctionnels et même s'ils ne sont pas forcément parfaits, bah c'est quand même sympa de jouer à tout ça.
J'ai un peu moins à dire sur ce point parce que y a moins de "problèmes" et surtout parce que je veux pas me lancer dans un listing des différents éléments de gameplay.

Bon, finalement, le gameplay de 1 RPG sans nom 7...
Bah je dirais que c'est un bazar sympathique de différents systèmes qui sont pas forcément parfaits au niveau des finitions mais qui sont quand même plaisant à jouer sur de cours instants, le problème vient cependant du fait que sur la longueur, bah ça lasserait... Et comme le système d'A-RPG est constant sur tout le long du jeu, bah...

Histoire (Note : 3/5)

1 RPG sans nom 7, c'est l'histoire des créateurs du jeu qui se retrouvent enfermé dans un jeu (un jeu dans le jeu donc) afin de battre le boss final qui s'est rebellé contre ses créateurs.
Bon pour le coup, c'est quand même très classique, voir très cliché, mais je me doute que l'histoire est un prétexte pour présenter différentes situations comiques et non pas pour intriguer le joueur et le faire tenir pour savoir si les gentils arriveront à battre le méchant.

Du coup, au niveau de la trame principale, c'est pas le truc le plus passionnant du monde, c'est plus ou moins pareil avec les différentes péripéties du jeu, même si pour le coup, c'est quand même plus intéressant.
Par exemple les différentes aventures que rencontrent les membres du groupe lorsqu'ils sont séparés, bah c'est quand même plus rigolo et intéressant que l'histoire principale.

Je vais aussi parler de l'humour ici, vu que je compte ça entre l'histoire et la mise en scène, mais je vais le rapprocher plus de l'écriture de l'histoire pour le coup et faut avouer que là par contre je me suis bien marré.
Bon, je me suis marré pour différents trucs durant ma session de jeu, la mise en scène, la musique, mais faut avouer que certains événements de l'histoire m'ont quand même fait sourire. Après, comme sur beaucoup de jeux humoristiques, certaines blagues tombent un peu trop le côté "vulgaire" j'ai trouvé et à certains moments ça me blasait plus qu'autre chose. Mais j'ai quand même plus rigolé que ce que je pensais.

Du coup, même si l'histoire est pas le truc qui m'a le plus transporté en jouant au jeu, faut avouer qu'elle sert quand même le propos du projet et qu'en l'état actuel des choses, c'est ce qu'on lui demande.

Ambiance et immersion (Note : 2,75/5)

Alors, l'ambiance et l'immersion...
Hmmm, le jeu est divisé en plein de zones différentes, mais faut avouer que certaines zones m'ont beaucoup plu dans leur réalisation, l'ambiance y était vraiment bonne et l'immersion était vraiment de mise.
Mais d'autres chapitres existent également où pour le coup, je me sentais plus spectateur et je ne m'intéressais pas vraiment à ce qui se passait, ça me faisait ni chaud ni froid.

Donc du coup, que penser ?
Dans la globalité du projet, les phases d'A-RPG m'ennuyaient la plupart du temps et coupaient mon immersion, étant donné que les combats étaient répétitifs et peu stratégiques, bah on rentrait dans des phases un peu longuettes et du coup bah j'attendais juste que ça se termine et que je découvre un nouvel élément de gameplay.
Parce qu'à ces moments précis, bah j'étais bien dedans, j'étais impliqué et j'avais réellement un objectif à accomplir et que je voulais accomplir.

Finalement, je vais mélanger mes deux avis, d'un côté, des ambiances un peu classiques et des moments peu intéressants ainsi que de des scènes plus épiques et funs à jouer.
Comme j'ai quand même plus de bons souvenirs, on va dire que c'est ces derniers qui l'emportent !

Graphismes (Note : 3/5)

Les graphismes, rah, juger les graphismes des jeux RPG maker 2003, je pense que je l'ai écrit dans tous mes tests de jeux RM 2k3, mais c'est le seul logiciel que je n'ai jamais utilisé, donc je suis très mal placé pour parler de la provenance des ressources graphiques et j'en suis désolé.

Pour le coup, je pense reconnaitre du RTP/RTP-like dans 1 RPG sans nom, mais comme d'habitude, j'en suis pas forcément sûr. Dans tous les cas, on a aussi un mélange de plein de ressources variées face à ça, et notamment des ressources provenant de divers horizons et mêmes de rips de divers jeux-vidéos.
Le plus étonnant, c'est que ça va ensemble et que limite ça parait cohérent !

Comme on évolue dans un RPG "de boulet", bah ça nous choque pas et au contraire ça nous semble logique et bien pensé de mélanger tous ces éléments différents.

Par ailleurs, je me souviens également de zones plutôt chouettes à regarder, notamment les zones de fin du jeu, du coup, malgré que j'avais l'impression d'être dans des graphismes "classiques" pour du 2k3, bah j'ai quand même eu l'occasion de découvrir différents horizons et environnements.

Après, malgré tout, c'est clairement pas le plus beau jeu du monde et même si les graphismes servent bien le côté humoristique du jeu et notamment ça part WTF, bah je peux quand même pas dire que c'est spécialement beau ou agréable à regarder. C'est cohérent aux vues de la visée du projet, mais quand on y réfléchit, ça reste un peu bizarre.

Bande-son (Note : 2,5/5)

La Bande-Son !
Un bon mélange de différentes musiques de jeux plutôt populaires et notamment... Super smash bros.
Enfin, plus précisément, c'est tiré de l'OST de Super Smash Bros Brawl qui est en gros un rassemblement de musiques (dont certaines sont des remix) des musiques de différentes sagas.

Le problème c'est que malgré que j'aime beaucoup les musiques utilisées, bah perso, le fait de connaitre aussi bien ces musiques, bah ça nuit à mon immersion et du coup, je trouve pas que ce soit un bon choix de bande-son.

Pour le reste des musiques, j'en ai reconnu d'autres mais pas toutes, mais même celles que je reconnaissais pas, je me disais qu'elles devaient venir d'un jeu auquel j'avais juste pas joué du coup, j'ai une image de la bande son un peu négative, je vois ça comme un mélange de musiques choisies un peu de manière random et sans grosses réflexions derrière vis à vis du choix.

Après, je suis sans doute un peu négatif et mauvaise langue, parce que les musiques étaient quand même adaptées aux situations et certaines étaient même plutôt bien utilisées, mais pour noter la catégorie Bande-Son, je note toujours sur le ressenti global que j'ai retenu des musiques du projet. Du coup, bah là, je suis mitigé, ce qui explique ma note.


Awards spécifiques

Level-design (Note : 2,75/5)

Bon, pour le Level-design, y a toujours deux dimensions à traiter: l'esthétisme et la praticité des maps.
Ici, dans les deux cas c'est plutôt bon.

Au niveau de l'esthétisme, les maps sont agréables à regarder, c'est pas les décors qui m'ont le plus marqué mais on comprend où l'on est et c'est plutôt sympa à découvrir.
Au niveau de la praticité, les maps sont bien construites, ou en tout cas, dans leurs structures, elles sont cohérentes. Par exemple, les donjons ont une bonne forme de donjon, les villages sont construits comme pourraient l'être des villages donc du coup, ça représente bien ce que c'est sensé représenter.

Là où c'est un peu plus dommage, c'est qu'en plus d'être classiquement bien construites, dans un A-RPG, il faut aussi que les maps soient construites de manière à servir ce style de combat et là, y a quand même pas mal de fois où l'on doit se battre contre des ennemis dans une sorte de couloir avec deux cases de largeur.
Le problème, c'est que du coup, on peut pas trop "fuir" ou en tout cas faire une percée, de même, on peut pas contourner l'ennemi, ça revient du coup à limiter le système de combat à tapoter sur la touche d'attaque.

Donc finalement, même si les maps sont bien construites dans l'ensemble, bah c'est pas toujours idéal pour un A-RPG du coup, je suis encore une fois un peu mitigé, expliquant ma note.

Systèmes (Note : 3,25/5)

Alors, niveau systèmes, y aurait plein de choses à dire, du coup je vais essayer de globaliser au maximum mon ressenti.

J'ai déjà parlé des combats et je pense avoir donné mon avis sur le ressenti en tant que joueur, mais niveau système, bah comme je l'ai laissé entendre, c'est pas optimisé: les attaques au corps à corps, ça consiste à tapoter sur une touche, mais finalement bah on demande pas au joueur de bien jouer, même si on essaye de se concentrer, on finit par se faire toucher par un ennemi au corps à corps juste parce que des fois il arrive à nous toucher alors qu'on l'attaque.
Bref, c'est un peu hasardeux des fois, du coup je préférais largement attaquer à distance avec d'autres persos.
Les attaques spéciales elles, avaient le gros problème de ne pas toujours signifier leur efficacité. J'entends par là que des fois, je ne savais pas si j'avais vraiment touché mon ennemi ou si je l'avais raté ou si je lui avais enlevé qu'une partie de ses PVs.
Bref, les finitions sont pas toujours parfaites ! Cela fait que même si le système de combat fonctionne, il y a quelques problèmes qui rendent certains combats assez frustrants.
Après, c'est très hétérogène durant le jeu, certains boss sont par exemple très bien programmés, d'autres gardent ces petits défauts qui les rendent frustrants.

Pour le reste du jeu, les phases de gameplay plus courtes sont pour le coup fonctionnelles et plutôt bien réalisées.
C'est plutôt sympa d'y jouer et j'y ai dénoter que peu de défauts: les énigmes sont en général compréhensibles et sympa à résoudre, les phases d'actions sont également très fluides et agréables à jouer, du coup j'ai pas grand chose à dire sur ces derniers systèmes si ce n'est que c'est réussi et que c'est sympa à découvrir comme je l'ai dit plus tôt.
Après, c'est des fois un peu longuet et on retrouve aussi un peu ce côté "Pas sûr que j'ai touché l'ennemi" à certain moments.

Après, là où c'est vraiment cool, c'est que même si la qualité est parfois approximative, la quantité est impressionnante et rien que pour ça, 1 RPG sans nom réussi un tour de force assez impressionnant !

Mise en scène (Note : 3,75/5)

Aaaah, la mise en scène, c'est sans doute là dedans que se trouve la plus grande part de l'humour de 1 RPG sans nom 7.
Moi ça m'a franchement plu !

J'ai déjà parlé du fait que dans ce genre de jeux on ne sait jamais à quoi s'attendre, bah ce qui est bien avec 1 RPG sans nom, c'est que la mise en scène suit cet aspect: on peut tomber sur n'importe quoi.
C'est un des grands points forts de 1 RPG sans nom selon moi, parce que ça permet de casser la routine des jeux-vidéos classiques et que les auteurs peuvent du coup se permettre beaucoup de choses.

Cette mise en scène est vraiment bien faite, que ce soit à partir des éléments classiques: déplacement de personnages, effets sonores, lumineux, animations...
Mais on a aussi pas mal de réalisation qui sont moins classiques, comme par exemple des characters spéciaux qui mettent en scène les personnages de différentes manières: si on veut recréer une scène de catch, on a du coup le droit à des animations des persos qui rentrent sur la scène de catch, on a aussi des vidéos qui rappellent cet univers.

Bref, je n'ai pas trop envie de parler de la mise en scène et encore moins d'utiliser des exemples tirés de mon expérience de jeu étant donné que c'est important de les découvrir In-Game.
Si vous aimez l'humour absurde, vous pouvez jouer à 1 RPG sans nom sans réfléchir, ça devrait largement vous satisfaire !

Univers (Note : 2,75/5)

Pour le coup, j'ai du mal à vraiment qualifier l'univers du projet, vu qu'à mes yeux, c'est un peu n'importe quoi, faut l'avouer ! Je veux dire, on peut passer sans transitions d'un royaume à un désert, on va ensuite dans une grande prison de X étages avec plus de gardes que de prisonniers.

Bref, on peut souligner beaucoup d'incohérences du style, mais en même temps c'est dans l'idée que les auteurs voulaient donné. Par là, je veux dire que le but était de recréer un univers incohérent du style, du coup, qu'est-ce qu'on peut en conclure ?

Bah finalement, comme c'est un peu le bazar, c'est réussi et ça peut même servir le projet étant donné que ça évite le fait que le joueur sache dans quoi il va être embarqué: il est à chaque chapitre surpris de ce qu'il va trouver.
Du coup, l'univers est bien adapté au projet mais est-ce qu'on peut en conclure que l'univers du projet est bon ?

Je serais un peu plus sceptique, parce que si l'on juge l'écriture de ce dernier ou son background, bah c'est pas très glorieux.
Finalement, je dirais que à mes yeux, c'est bien, mais on peut pas non plus dire que c'est le meilleur univers de la compétition.

Personnages (Note : 1,75/5)

Baaaah, déjà, petit problème pour moi, les personnages principaux nous sont pas trop présentés au début du projet étant donné qu'ils sont tirés des précédents opus, du coup, dur de rentrer dedans au début.
On rencontre en effet une dizaine de personnages dans un temps record, et même si je comprends que les représenter pour les personnes qui les connaissent déjà ce serait pas terrible, autant y a quand même différents procédés pour faire en sorte d'expliquer (ou rappeler un peu) qui sont ces gens.

Bon finalement, on finit par comprendre un peu l'essence de chaque personnage mais pas toutes les private jokes non plus. Suite à ça, bah les personnages sont plus ou moins des clichés, on a la victime, le pervers, le mec énervé, le boulet, l'idiot etc...
Dans l'ensemble, certaines remarques m'ont fait rire par moment, mais j'ai quand même un problème avec la limitation du caractère de ces personnages à leur trait de personnalité prédominant, ça fait qu'on a plus des personnages, mais des clichés de personnages, et quand on arrive à deviner les réactions de certains personnages, bah je trouve ça dommage.

J'ai pas été spécialement séduit par ces personnages, je m'y suis pas spécialement attaché et je les ai considéré comme des prétextes à blagues plus qu'autre chose.
Du coup, bah c'est tant pis pour moi, mon avis est subjectif et j'espère que d'autres joueurs sauront les apprécier plus amplement.

Introduction (Note : 2/5)

Compliquée !
Très compliquée à comprendre honnêtement !
Après comme je l'ai dit, c'est mon premier 1 RPG Sans nom et du coup, je comprends que je sois pas la cible de cette introduction, mais c'est vrai que de mon point de vue, bah on est un peu perdu: qui sont ces personnages, quels sont leurs relations, où est-ce qu'on se trouve ?

Bref, tout est assez flou pour moi, j'ai compris très tardivement que les personnages étaient déjà rentrés dans un jeu et que c'est sans doute pour ça qu'il y a des personnages de jeu-vidéo dans la vie réelle.

Outre les personnages, bah c'est dur de comprendre ce qui se passe: 1 RPG sans nom advanced, 1 pokemon sans nom... Waw, qu'est-ce qui correspond à quoi et puis c'est quoi cette entreprise de l'empereur ?

Finalement, j'ai commencé à comprendre le jeu une fois que l'introduction était finie, j'ai finalement compris que le speech de l'histoire c'était que l'on est dans un jeu et que l'on doit aller battre le boss final.
Voilà, sinon, l'introduction n'a pas atteint les objectifs qui lui sont importants selon moi, c'est à dire dresser une situation initiale et introduire le cadre du jeu.

Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 0/5)

Bon, bah là je sais pas trop quoi dire, j'ai reconnu pas mal de musiques de jeux vidéos professionnels durant ma partie, du coup, je suis incapable de dire quelle musique était originale donc incapable de juger cette catégorie.
La présentation du projet ne m'a pas aidé à déterminer ce que j'étais sensé devoir juger donc du coup, bah désolé pour l'équipe du projet, mais je ne peux que passer cette catégorie.


Conclusion (Note totale : 3/5)

J'ai été pas mal mitigé durant la rédaction de mon test vis à vis de 1 RPG sans nom 7.
Finalement, globalement, bah j'ai quand même bien aimé y jouer !

Mon expérience de jeu peut se résumer en la découverte de différentes séquences de jeux qui sont plaisantes à jouer et drôles à découvrir. De ce point de vue, je suis quand même un peu réconcilié avec les jeux "humour" RPG maker, parce que pour le coup, y a quand même pas mal de situations où j'ai fait plus qu'avoir un sourire en coin.

Après, ça n'en enlève pas les défauts du projet et j'ai un peu ce sentiment de "finitions grossières".
Malgré que le jeu fonctionne dans son ensemble, bah y a quand même pas mal de fois où je me suis retrouvé dans des situations pas forcément optimales: commencer un boss avec 1PV ou être bloqué dans un combat ce qui m'obligeait à fuir les ennemis et attendre que ma barre de mana se remplisse.

Là où je pense que mon point de vue n'est pas optimal, c'est que je ne connais pas vraiment la série, du coup, ça ne m'aide pas forcément à juger le jeu en tant qu'épisode, je ne sais pas comment étaient les derniers.
En ce qui me concerne du coup, c'était une découverte sympa, mais après, pas sûr que j'attends le suivant avec impatience non plus parce que c'est quand même pas mon style de jeu préféré.

Mais bon, pou un jeu qui initialement ne me semblait pas forcément prédestiné, je me suis quand même bien amusé et ça c'est un tour de force assez chouette !


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !