Test :
Manted: A glimmer in the dark
Par Yuko

Temps joué : 2 h 45 min


Introduction

Manted est un jeu réalisé à l'aide RPG maker VX Ace et qui nous propose d'aller chasser les fantômes dans un hôtel hanté.
Bien loin d'un Luigi's Mansion, Cactus nous propose de jouer à un RPG sur le thème de la chasse de fantômes.

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en lançant ce jeu, je ne m'y étais pas spécialement intéressé, je dois bien l'avouer, mais le refrain de Michel Sardou en guise d'intro m'a bien donné envie de me lancer dans l'aventure !


Awards généraux

Gameplay (Note : 2,5/5)

Comme je l'ai dit précédemment, Manted est un RPG, le centre de son gameplay est donc basé autour des combats.
Ces derniers sont un peu spéciaux étant donné que les "MP" sont en réalité des "Munitions", de ce fait, chaque attaque consomme une munition et inflige un dégât à un ennemi choisi.
Dans cette optique, la vie des ennemis varie entre 4 et 10 PV (+ pour les Boss), sachant donc qu'on peut max infliger un de dégât (sauf une compétence qui consomme 10 munitions d'un coup pour un des persos), vous pouvez deviner vous-même le premier défaut de ce système.

En effet, si l'idée de base est sympa et que ça différencie Manted des combats de base, ce dernier souffre de gros défauts de longueur: j'ai jamais réussi à fuir un combat, donc j'étais obligé de les faire tous et à force, revoir encore et encore les mêmes combats étant donné que les ennemis changent peu, revoir encore et encore l'animation de combat qui est à force devient looooongue, ne jamais changer sa stratégie ou sa manière de battre.
Bref, là où l'idée de base parait sympa, on se rend vite compte que celle-ci agit un peu comme une limite et finit par empêcher les combats de se renouveler.

Pour le reste, chaque étage du hotel (au nombre de 7 (en comptant le RDC mais pas le dernier étage)) est différent des autres, on peut alors retrouver un système de glissade (classsique des zones gelées des RPG), des énigmes, une course-poursuite avec un PNJ, bref... On a plusieurs systèmes différents mais... bah perso ça m'a pas toujours convaincu !
Soit je trouvais ça classique (la glace), soit je trouvais ça pas très intéressant (Les lunettes), soit je trouvais ça frustrant (L'étage numéro 5 en ENTIER), soit je trouvais ça pas amusant (La zone inondée).
Dans l'ensemble, j'ai eu la grosse frustration du "Game over gratuit": dans la zone inondée, si t'arrives pas à rester dans la lumière, game over, si tu te fait rattraper par le monstre du 5ème étage, game over.
A un moment, j'ai même eu un game over en ouvrant une porte mais sans comprendre que c'était pas un bug, c'est vraiment en ouvrant une porte que je suis mort, du coup, bah j'ai refait 3 fois la même erreur.

Bref, les idées de gameplay sont là, mais ça manque clairement de cachet pour qu'on soit heureux de jouer et résoudre ces étages.

Histoire (Note : 2/5)

Concrètement, on est une équipe de chasseur de fantômes et on doit nettoyer un hotel envahi de fantômes en allant s'occuper du fantôme en chef qui se trouve au septième étage.
Bon, forcément, on peut pas aller au septième étage directement parce que pour y aller il faut une clef obtenue au 5ème étage, et pour aller au cinquième il faut celle du quatrième et... Bref.

Suite à ça, le scénario est pas beaucoup plus développé, on a un thème à chaque étage mais pas de background: un étage est gelé parce que... bah parce que. Au deuxième étage une poupée nous suit et finit par se battre contre nous parce que... Voilà. Pendant tout un étage, un monstre nous suit jusqu'à ce qu'il disparaisse sans que l'on sache qui il était. Alors en soit, c'est pas ça qui nous empêche de comprendre le jeu, mais y avait un tel potentiel derrière tout ça que j'en suis un peu déçu !

Ma plus grande déception, ça restera la fin du jeu, où l'on se bat contre le boss final et où le combat est finalement avorté et le jeu se termine sur nos héros en train de fuir et qu'un camion arrive pour tuer le monstre à notre place.
Et puis... Voilà, c'est tout.

On sent bien durant toute notre partie, que l'histoire est pas forcément travaillée pour surprendre le joueur, mais là, c'est tellement basique et classique qu'au bout d'un moment, bah ça a finit par m'ennuyer.

Ambiance et immersion (Note : 2,25/5)

J'ai beaucoup aimé l'effet vieux film !
Je tenais à le dire directement parce que c'est vraiment quelque chose qui rendait très bien, j'ai trouvé.
Pour le reste, bah on se ballade dans un hotel qui mine de rien se ressemble architecturalement sur les différents étages, et on les découvre éclairé la plupart du temps par une lanterne.
Du coup, malgré qu'on peut ressentir une ambiance nocturne et sombre, je suis pas rentré dans le jeu non plus, déjà pour tous les défauts dont j'ai pu parler à différents endroits, mais aussi parce j'ai eu par moment l'impression de marcher constamment dans des couloirs qui se ressemblaient.

Là encore c'est dommage, niveau ambiance, on aurait pu imaginer autre chose pour l'étage 3 par exemple, je veux dire, certes on comprend que l'étage est gelé, mais on aurait pu mettre ce fait encore plus en avant, non ?
De même la fin du jeu m'a donné l'impression de jeu mal fini, c'est le genre de fin où t'es persuadé que c'est une fausse ending alors que non, c'est vraiment la fin, du coup t'es à la fois surpris et désabusé.

Manted n'a pas vraiment d'atmosphère, ou en tout cas, cette dernière est maladroite, parce que même si pas mal d'éléments coordonnent (Univers, Graphismes, Bande-son...), bah ça a pas marché sur moi et je suis resté très externe à mon aventure.

Graphismes (Note : 3/5)

J'ai tendance à beaucoup aimer les graphismes simplistes, mais pour le coup, bah ça m'a convaincu qu'à moitié.
Je pense que c'est vraiment personnel, mais l'apparence des personnages, ça m'a empêché de m'attacher à eux, de même les ennemis sont redondants et c'est un peu dommage.

Dans l'ensemble, même si les graphismes sont quand même agréables à voir on sent une grosse grosse redondance dans ces derniers et du coup, au bout du quatrième étage on finit pas ne plus du tout regarder les décors étant donné qu'on les connait déjà tous.

Mais bon, histoire de qualifier quand même un peu ce décor, faut avouer que ça s'adapte bien à l'univers de jeu: un hotel abandonné, ouais c'est ce qu'on voit, même si pour "abandonné", à part quelques trous dans le mur, on repassera.

Du coup, bah je dirais qu'en effet, les graphismes ont pas de gros défauts en eux-mêmes c'est juste qu'ils sont classiques et redondants, y a un bon travail derrière, c'est juste dommage que le jeu ne prête pas à la découverte d'une plus grande diversité vis à vis de ces derniers, vu qu'on finit par rapidement faire le tour.

Bande-son (Note : 2,75/5)

J'ai parlé de Sardou dans mon intro, et c'est quelque chose qui m'a en soit vraiment plu, déjà parce que j'aime bien cette chanson, mais aussi parce que j'ai trouvé que'avec une seule musique, un background était quand même bien mis en place.

Mais suite à ça, on passe tout le jeu avec les mêmes musiques, sauf quand on met la main sur un vinyle et qu'on met ce dernier en route, auquel cas, on aura le droit à des musiques rétros.
Bon, pour la première, la musique de base, bah elle ressemble à une musique de jeu d'angoisse, le truc, c'est qu'au bout d'un moment, on l'entend beaucoup trop et le fait que ça ne varie pas, on finit par se dire "Tant pis".

Les musiques rétro elles s'adaptent bien à l'ambiance du bâtiment, mais... déjà j'ai pas forcément compris le côté "Allons chercher des vinyles pour mettre de la musique", mais sinon... Bon, je suis à 4 jours de la sortie de Fallout 4 lorsque je rédige ce test, alors je dois avouer que ça m'a fait penser à cette saga plus qu'autre chose.
Cela vient sans doute de moi du coup, mais j'ai trouvé que des fois c'était un peu "simpliste", enfin, simpliste dans l'idée "Suffit de trouver des musiques rétro" le truc c'est que finalement, je peux pas dire quoi, mais c'était pas aussi facile que ça de choisir des musiques.


Awards spécifiques

Level-design (Note : 3,25/5)

Au niveau du level-design, on a architecturellement des formes un peu hasardeuses. A certains étages, j'avais pas vraiment l'impression d'être dans un hôtel étant donné que certaines pièces prenaient une forme plutôt étrange, disons qu'on voyait que la forme de l'étage était adaptée au gameplay qui devait s'y dérouler.
Malgré ça, je dois bien avouer que la plupart du temps, c'était quand même cohérent, juste avant je parlais surtout d'exceptions finalement.

Pour le reste, comme je l'ai dit, les maps sont adaptées au gameplay, mais est-ce que le level-design met bien en valeur ce gameplay ?
Pas toujours, des fois, j'ai trouvé ça un peu brouillon et j'avais du mal à comprendre où je devais aller, pas facile de s'y retrouver lorsque les étages se ressemblent et qu'on ne sait pas où on doit aller.
Le reste du temps je trouvais les concepts sous exploités: l'étage 3 par exemple, avec son système de glissade, restait assez simpliste, alors que c'était l'occasion de créer un vrai labyrinthe de glace, pas forcément sur tout l'étage, mais une grand salle où il aurait été plus dur de trouver le chemin, ça aurait été sympa.

Du coup, bah finalement le level-design est quand même travaillé, on sent que Cactus a essayé de garder une certaine cohérence dans la forme des choses, cependant, des fois on assistait quand même à un level-design plus basique... Et c'est franchement dommage !

Systèmes (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Mise en scène (Note : 2/5)

La mise en scène est pas spécialement dingue, on a quelques scènes qui ont le droit à un peu de travail derrière, mais sinon, rien de très exemplaire je dirais.

Au niveau de la mise en scène sur les maps, on peut remarquer deux trois éléments de décor qui soulignent le côté "Horreur" ou en tout cas "Peur": des tableaux qui abritent des fantômes, d'autres qui passent dans des miroirs, le problème, c'est que c'est pas toujours bien géré et que je finissais en général par avoir l'impression que c'était un bug d'affichage plus qu'autre chose.

Le reste de la mise en scène est raccordée à des passages animés, comme l'animation des portes... Oui... Cette satanée animation qui essaye plus ou moins de reproduire le style de Resident Evil (ou en tout cas j'y vois un référence personnellement). Le problème, c'est que là où RE savait créer une attente et un stress durant cette animation qui dissimulait en réalité un chargement, dans Manted on a juste le droit à une attente... une longue attente qui revient encore et encore.
Si on pouvait passer cette animation ce serait tellement plus agréable, parce que là, ça crée de la longueur pour rien.

Finalement, bah la mise en scène ne sert pas trop le jeu, elle ne m'a pas aidé à crédibiliser l'histoire plus que ça, ni à me captiver plus que ça.

Univers (Note : 2,25/5)

L'univers du jeu c'est finalement un monde plutôt proche du notre mais où on avoue l'existence des fantômes, plus précisément, l'aventure se passe dans et uniquement dans un hôtel abandonné, du coup bah on va pas voir beaucoup de paysages.

Je comprends pas trop ce que l'auteur voulait que je juge là dedans, parce que même si l'univers ne présente pas de bavures, on reste dans quelque chose de très classique et surtout pas très développé.

A la limite, la seule chose que je peux notifier c'est le côté très humain de certains fantômes que l'on peut observer à l'aide de lunettes ce qui nous permet de les voir faire des actions "quotidiennes".
Sinon, bah c'est tout, c'est pas mauvais, mais c'est pas un univers très nouveau, j'ai déjà vu ce style dans beaucoup d'oeuvres (cinématographiques, litteraires, vidéoludiques, ... )

Personnages (Note : 1,25/5)

Je suis un peu surpris que le jeu se soit inscrit à cette catégorie vu qu'à mes yeux, les différents personnages ne sont là que pour assumer une fonction en particulier: nos 4 héros n'ont pas tellement d'existence en eux-mêmes, ils auraient pu s'appeler Personnage 1, personnage 2 etc.
On a pas de développement plus spécial que ça et de toute façon on a du mal à se souvenir de qui dit quoi dans les dialogues, donc ça n'aide pas.

Vis à vis de l'équipe de soutien (qui sont les seuls autres personnages) bah c'est pareil, c'est des personnages-éléments de gameplay: un des quatre sert à vendre des objets, un autre à sauvegarder, un ne dit rien durant presque la totalité du jeu et le dernier fait un petit commentaire sur l'étage à chaque "fin de stage".

Bref, même si notre petit groupe semble bien sympathique, bah on s'y attache pas plus que ça, sans doute parce que finalement, on ne les connait pas.

Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 3,5/5)

Bon, en écho avec la catégorie "Graphismes", faut quand même que je parle un peu plus des graphismes en eux-mêmes, parce que malgré leur redondance, ils sont quand même bien faits, notamment au niveau des animations, de marche ou de combat.

Mais comme je l'ai déjà dit plus tôt, perso c'est un style qui m'a pas séduit plus que ça, donc je peux pas non plus trop en dire. Je peux aussi parler des animations en elle-même qui étaient sympathiques, mais c'est pareil, je voyais quand même pas mal de trucs qui me plaisaient pas plus que ça, donc du coup je suis encore une fois mitigé.

Même si le style est assumé et bien géré, bah comme je le dis, je pense que c'est personnel, j'arrive pas à être plus enthousiaste que ça. Après, loin de moi l'envie de dire que j'ai pas aimé, mais disons que je suis déçu parce qu'en général j'arrive à être très très enthousiaste lorsque je vois ce style de graphismes et là, bah non.

Musiques originales (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)




Conclusion (Note totale : 3/5)

Manted c'est un des rares jeux finis de la session et faut avouer que c'était plutôt sympa.
Un peu redondant par moment et souffrant de gros problèmes de longuer à d'autres instants, j'ai eu tendance à trouver le temps plutôt long un bon nombre de fois.

Cela dit, j'ai beaucoup apprécié le concept de la séparation en étages, et forcément, certains m'ont plus plu que d'autres.
Il y a encore quelques imperfections à corriger, des moments un peu frustrants, d'autres pas assez précis, et une tendance à donner l'impression au joueur qu'il ne progresse pas (surtout dans les combats où la progression des personnages ne change pas grand chose à l'issue de ces derniers.

Manted ne sera donc pas le meilleur jeu de la session, étant donné qu'il ne se démarque pas forcément des autres concurrents, mais c'est tout de même un jeu agréable à jouer et qui dans l'ensemble est plutôt polyvalent: on ne détecte peut pas de catégories où le jeu se démarque totalement, mais on n'observe pas non plus de grosses lacunes. Et à mes yeux, c'est un gros point fort.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !