Test :
Timeless Wound
Par kasbak

Temps joué : 8 h 30 min


Introduction




Awards généraux

Gameplay (Note : 3,5/5)

Le gameplay propose beaucoup de choses différentes. En premier lieu les combats, le système de vue sur le coté est assez bien réussi, c'est pas hyper animé ni très mouvementé mais ça tient la route (mise à part le fait que les personnage se mettent toujours de dos avant de lancer une compétence ?!). On voit pas non plus la jauge de vie des ennemis, c'est pas très pratique .
Par contre le système de combat sous-exploite les artworks, pourquoi ne pas avoir laissé le système par défauts et pris les artwork en battler, ça aurait vraiment embelli les scènes de combat (au lieu de facesets mal positionnés qui se superposent au texte PV/MP) .
Au niveau des indications absentes, il n'y a aussi, lorsqu'on équipe des objets, rien qui indiques en chiffre les gains ou les pertes sur les stats : c'est pas très pratique.
On aura aussi au cours de cette aventure beaucoup d'autres systèmes et mécaniques de jeu. Parfois il faudra plutôt réussir des énigmes, d'autres fois se battre, éviter des obstacles (comme dans le voyage en ballon), chercher son chemin dans un genre de labyrinthe chronométré (comme dans la grotte), réussir des mini jeux comme avec le mouton, les caisses du palefrenier, des énigmes un peu plus complexes parfois, ect... le jeu propose de ce coté là quelque chose de très varié.
Le passage des 12 maisons est intéressant, les énigmes sont sympas, assez simples mais bien réalisées, notamment les chevaux a déplacer selon leur poids.
Aussi à un moment plus avancé dans l'histoire un genre jeu de stratégie, avec des territoires à contrôler, une bonne phase de jeu, originale, que j'ai bien apprécié.

Le gameplay propose beaucoup de choses, mais le problème c'est que certains trucs sont vite apparus, vite disparus et sont là de manière anecdotiques sans rien apporter au jeu, comme le crochetage (on crochète un seul coffre), le voyage sur la minimap qui laisse penser qu'on pourra par la suite revenir et voyager partout avec son ballon, mais en fait non c'est juste la 30 seconde puis ça disparaît... Le système de téléportation ne sert pas à grand chose non plus, sauf si on veut faire quelques quêtes annexes, mais ne propose pas de rejoindre des lieux inédits.
C'est le coté un peu dommage, l'inutilité de certaines choses ou leur mauvaise exploitation.

On peut aussi noter le déplacement du héros en diagonale, qui apporte plus de fluidité dans les déplacements.

Histoire (Note : 2,5/5)

L'histoire est un sacré mélange de pleins d'idées avec du bon et du moins bon, qui partent dans tout les sens. Parfois ça passe bien, mais des fois c'est un peu raté...
Il y a de bonnes idées, le dôme au début, le sorcier qui prend des corps animaux pour survivre. L'histoire du corbeau, on ne le revoie quasiment jamais dans l'histoire, une idée pas assez exploité par exemple. Puis parfois des idées qui pourraient être bien mais qui sont mal justifiés par les dialogues et donnent un coté mal abouti à l'idée de base.

Lorsqu'on lance un jeu, comme pour toute chose, c'est la première impression qui compte. Et la le début n'est pas le meilleur au niveau de l'histoire, c'est limite certains éléments apportés par la suite qui donnent une crédibilité à tout ça et font tenir l'histoire debout. Le problème c'est que une fois cette crédibilité regagnée on nous redonne un lot d'éléments totalement improbables qui replongent le joueur dans une incompréhension (comme cette histoire des 200 ans, la guerre avec le roi contre les armée de Ankh, ses enfants dont j'ai toujours pas compris le rôle dans l'histoire, le mage de glace aussi très peu exploité: on ne sait presque rien sur ce personnage).

Les décors également qui semblent parfois ne pas correspondre à l'histoire, comme par exemple lorsqu'on rentre dans une grotte plus ou moins souterraine, on arrive dans des marais, on pénètre dans une genre de ville, puis là on est dans une ville avec en arrière plan des étoiles. J'ai rien compris, je suis supposé être sous terre moi. Pourquoi il y a un ciel étoilé... ? Pareil pour le Mirage, aussi totalement improbable. Il y a une ville encore plus loin avec les éléments qui disparaissent tout les jours, mais les gens continuent de refaire la même chose. Les forgerons par exemple, pourquoi ils forgent tout les jours si ça disparaît ? En plus si ça disparaît pourquoi quand on va voir le forgeron qui met plusieurs jours à faire notre armure, tout ce qu'on a fait avec l'urne ne s'efface pas ? Bref j'ai pas tout compris. lol Bon au moins ça donne un coté mystique au jeu et puis c'est quand même assez original.

Je pense que l'histoire est moyenne, on voit que certains makers on vraiment essayé de suivre l'histoire en reprenant des éléments du début de jeu, pour les réutiliser par la suite et leur donner du contenu, et ça c'est plutôt réussi. Mais à l'inverse il y a beaucoup de choses ajoutées de manière maladroite, qui entachent l'histoire et font que le joueur a du mal à suivre et décroche parfois.


Ambiance et immersion (Note : 2,75/5)

Là c'est vraiment quelque chose de très varié : on a du bon et du mauvais. En mauvais le village de Khandro par exemple, des bâtiment en pierre avec des intérieurs en bois, une immense tour qui doit peser des tonnes sur 2 petits piliers en pierre (bon en cherchant le nom de la map dans les fichiers du jeu je tombe sur ces piliers et je m'aperçois qu'en fait c'est un défaut de superposition : les piliers ne sont pas censés porter la tour mais être devant, un bug qui s'explique donc par un autre bug, hum...) L'ambiance est dans l'ensemble assez bonne malgré ce genre de détails, les décors concordent bien aux musiques quasiment tout le temps, les monstres correspondent à leurs milieux, les habitations correspondent assez bien à leur environnement.

L'immersion c'est différent : parfois on a des détails vraiment super bien pensés et aboutis, comme ces oiseaux dans la capital qui marchent et lorsqu'on passe à coté il s'envolent. C'est vraiment très réaliste. Puis on va aller un peu plus loin et on va voir des PNJ gardes, ou humains, mal réglés, avec une fréquence et une vitesse qui leur donnent une démarche saccadée mais tous synchronisés, tels des robots (y'avait la même chose dans la salle de grand Pa d'ailleurs). Du coup niveau immersion, là ça gâche tout le travail de réalisme fait précédemment par les oiseaux.
Dans la capitale, on voit des gens marcher et sortir de la ville par endroits, comme si la ville était vraiment vivante et habitée. J'ai trouvé ce détail bien pensé.

A pars ça il y a un peu d'humour aussi dans le jeu, avec des répliques amusantes (elle est givrée..normal pour un elfe de glace...lol) puis d'autres phases aussi assez drôle, qui donnent parfois une ambiance plus légère au jeu.

Graphismes (Note : 3,75/5)

Mis à part certains endroits du jeu un peu délaissés graphiquement, la plupart des endroits sont vraiment beaux, beaucoup de lieux on des effets de lumière ou autres artifices pour embellir les différentes zones.
Le mapping est aussi dans sa grande majorité assez soigné (malgré quelques imperfections au niveau de l'édition des tilesets, j'y reviendrais plus bas...) On voit que certains makers se sont bien investis pour réaliser leurs maps.
A ça s'ajoute un bel écran titre custom, de beaux artworks, quelques charas customs, quelques monstres customs, et aussi un menu assez joli.
Les graphismes sans être exceptionnels sont assez bien travaillé dans l'ensemble, dommage que ce travail n'aie pas été régulier tout au long du jeu.

Bande-son (Note : 3,5/5)

La bande-son est globalement bien réalisée et colle avec les environnements et la mise en scène.
Certaines musiques sont vraiment excellentes. Les bruitages des portes sont un peu nuls par contre, on à l'impression que le héros met un coup sur la porte alors qu'on devrait entendre une poignet, ou au pire un grincement de porte qui s'ouvre... Les bruitages des combats, monstres, animaux, ect... sont ceux du log par défaut donc c'est correct mais déjà entendu, rien d'inédit de ce coté la.

Pour les musique j'y reviendrais dans musiques originales un peu plus bas, mais elle sont bien souvent très bien intégrées au jeu et accompagnent bien son déroulement.


Awards spécifiques

Level-design (Note : 2,5/5)

Parfois on a des phases d'énigmes avec un level-design bien réfléchi et adapté à la situation, mais on a aussi à coté des choses pas cohérentes, gênantes visuellement, voire vraiment dérangeantes.

Par exemple dans le désert y'a Tintallé qui dit : "C'est désertique, il n'y a plus du tout d'herbe". D'un coup on lance un combat dans cette même zone et on se retrouve sur une zone d'herbe verte vive, donc bon c'est pas très clair tout ça, il n'y a pas d'herbe sur la map mais dans les combats il y a de l'herbe...
Le palais de fin aussi, un genre de gros bâtiment immense, avec sur le coté une grosse muraille, des colonnes posées un peu partout, ça fait un peu je regarde ce qu'il y a dans le tileset et j'essaye de trouver des trucs à poser un peu partout pour combler les vides.
On retrouve ce genre de trucs dans beaucoup d'endroit c'est dommage, comme la capitale qui est bien mappée, avec des beaux graphismes. Mais là encore un level-design mal abouti, vraiment pénible pour le joueur : on se déplace mal, lorsqu'on veut aller du temple à l'auberge pour se soigner y'a des trucs partout qui nous bloquent la route, des passages qui ne correspondent pas entre eux, qui ne facilitent pas les déplacements, des passages pas très bien indiqués...

Quelque défauts de mapping aussi (un peu trop...) Parfois on marche sur un canapé alors qu'on devrait passer derrière, la statue jaune du sanctuaire aussi a un défaut de superposition, ça fait négligé. Comme la crevasse sans fond dans le village on marche au dessus sur un pont, mais on est sur la corde, y'a même plus de planche, il valait mieux carrément bloquer l'accès au pont...
C'est du détail mais bon je me dit c'est un truc multimaker, il y a du monde qui a dû le voir, pourquoi ne pas l'avoir corrigé, ça prend deux secondes à faire ? C'est dommage de laisser des trucs comme ça.
Puis au fur et à mesure du jeu ça continue, dans l'entrée de la pyramide on peut marcher sur le mur... en arrivant dans le marais avant l'Underworld là on peut carrément passer à travers les collines, et c'est toutes les map des marais comme ça. Il n'y a presque plus de limites, on pourrait presque penser que le personnage vole... Par contre le mapping est très beau, dommage qu'il soit entaché par une mauvaise édition du tileset. D'ailleurs pareil avec ces défauts d'édition de tileset : on en retrouve pas mal dans la cité de l'Underworld : on peut marcher sur les fissures des murs, la route bloque partiellement près de l'évêque. Si le PNJ remonte, tu ne peux plus du tout passer. Dans une autre église aussi, si le PNJ monte il te bloque l’accès, tu dois attendre qu'il redescende, etc...
Quand on arrive à Pandala, direct on peut marcher sur l'eau en mode oiseau encore, sachant qu'on vient tout juste d'arriver, on se dit que ça sent la zone faite à l'arrache. En plus le tileset n'est pas forcément très beau...
Pareil pour une petite plate-forme en bois à un moment plus loin dans le jeu, une plateforme sur laquelle on est obligé de passer donc tous les testeurs sont censés avoir vu ce bug. Pourquoi n'a t-il pas été corrigé... ? Dans le temple aussi après les fumeroles tu vas lire les livres des bibliothèques (passage obligé pour la suite du jeu à nouveau) et elle se superpose à toi, un meuble aussi dans le passage,... Et il y a des trucs comme ça tout le long du jeu...

C'est pas des choses qui ont gêné ma progression ou quelque choses que j'ai cherché à trouver volontairement, du genre "je vais courir partout sur les décors pour chercher des défauts". C'est juste des trucs que j'ai vu simplement en parcourant le jeu, et la plupart son obligatoirement visibles si on fait l'histoire, donc je ne comprends pas trop pourquoi personne ne les a vu ou corrigé, vu le nombre de participants...

Hormis ce genre de petits défauts, il y a en majorité de très beaux endroits, bien mappés, agréables à parcourir.
Comme le fort des nains, l'ancien village, la grotte des glaces, la grotte de Garzim, le village de Macota, etc...

Systèmes (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Mise en scène (Note : 3/5)

La mise en scène est quand même bien travaillée, il y a toujours des petites scènettes, des personnages qui se déplacent, la map qui défile, des vues différentes (comme quand on arrive en ballon par les montagnes, dans le dessert avec la pyramide et la nuit qui tombe). Parfois on doit faire des choix cornéliens (comme lorsqu'on trouve la pierre liquide), etc...
Quand on arrive dans la pyramide les personnages posent leur sac de couchage, Syël porte Tintallé quand elle est blessé à un moment, j'ai trouvé qu'il y avait vraiment beaucoup de choses de faites. La scène de la bataille aussi, quand on doit foncer chercher le cristaux pour sauvé Tintallé, ect...
Pour les rencontres des combats, parfois au début y'avait des monstres qui nous bondissaient dessus, puis après l'idée est abandonnée c'est dommage. La plupart des combats on peut les éviter, mais si on évite tout au bout d'un moment je suppose qu'on ne peut plus du tout finir le jeu à cause d'un écart de level bien trop conséquent...
D'ailleurs au niveau des combat eux-même quelques petites lacunes dans la mise en scène des combats : les animations sont très répétitives, le personnages avance, se met à l'envers sans raison, lance son sort et revient sur place. Il n'y a pas vraiment d'animations et les phases de combats deviennent pas très passionnantes.

Univers (Note : 2/5)

L'univers est assez complexe, on ne comprend pas vraiment tout. J'ai eu du mal à accrocher, on ne sait pas vraiment où l'on est. Par exemple on débute au dôme, mais je ne saurais jamais dire telle ville est au nord, telle ville est au sud. J'ai pas la moindre idée du monde dans lequel le héros vis son aventure. Les habitants ont tous l'air d'être la depuis la nuit des temps et n'ont jamais quitté leurs villages, comme si en fait chaque village c'était un microcosme. Mais aucun lieu du jeu n'est relié avec un autre (jusqu'à ce qu'un makeur crée une grotte pour rejoindre une nouvelle zone).
J'ai trouvé ça assez bizarre, on va dire que y'a en gros que les doyens et les chefs du village qui savent à peu près des trucs mais les autres gens on l'air vraiment perdus et ignorants.
Mais à part ça, l'univers au niveau des microcosmes est assez bien développée, parce que du coup on n'a toujours plein de nouvelles zones. On va dans des désert, dans des grottes, des marais, des villages dans des falaises, en plus la plupart des environnement sont pas mappé avec les RTP donc ça c'est un point positif. L'univers fait ressentir toujours un coté magique, y'a toujours des trucs mystiques, des bestioles bizarres, des objets hors du commun, des gens étranges. Ça donne un coté fantastique constant et ça colle bien à ce style de jeu, mais j'ai pas trouvé ça suffisant.

Personnages (Note : 2/5)

On ne sait pas beaucoup de choses sur les personnages, mais parfois certains makers on pris le temps de créer des petites scènes dans lesquelles les héros livrent un peu leurs pensées, leur ressentis. On en apprend donc un peu sur le caractère de chacun et son histoire.
Syël est celui sur lequel on apprend le plus de choses sur sa vie.
Fletcher lui c'est plutôt sur ses sentiments pour Tintallé, on voit que c'est un personnage un peu provocateur qui aime bien se moquer et rire de certaines situations.
Après les autres on en sait moins sur eux, ils se livre assez peu. Le mage de glace, on n'en sait vraiment pas grand chose, il n'y aa par exemple aucune quête annexe qui tournerait autour des héros. Ça aurait pu être quelque chose d'intéressant à faire pour découvrir un peu l'histoire de chacun. Au final les personnages ne sont pas forcément très charismatiques et Tintallé et le mage de glace sont vraiment pas assez exploitées. Surtout que le mage de glace a plus de 200 ans, elle doit en avoir du vécu et des choses à raconter...
Le mage corbeau on le voit quasiment jamais, les doyens et autres chefs, l'histoire les oublie assez vite pour passer à autre chose...Comme Ark : le personnage avait même un artwork rien que pour lui, mais comme le système de crochetage, il tombe dans l'oubli aussi vite qu'apparu. Vraiment dommage.

Introduction (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Graphismes originaux (Note : 0/5)

(Ce jeu ne participe pas à cette catégorie compétitive)



Musiques originales (Note : 4,5/5)

Comme j'ai dit précédemment, le jeu est fait de hauts et de bas, mais les musiques font vraiment partie des points forts du jeu. Parfois quelques musiques semblent avoir été mises là par hasard sans grande conviction sur leur nécessité. Mais dans l'ensemble les musiques sont efficaces et portent le jeu du début à la fin.
Comme au tout début lorsqu'on cherche les 10 cristaux. Cela doit durer environ 10 minutes, mais la musique qui tourne en boucle n'est jamais lassante. Au contraire, on a presque envie de continuer à chercher ces cristaux plus longtemps. En plus, je crois que au cours du jeux il n'y a vraiment aucune musique issue du logiciel, que du custom. Donc c'est vraiment une valeur ajoutée au jeu.

La musique contre un des boss de fin est vraiment superbe aussi, les musiques de combats durent. Bref... bravo aux musiciens du projet.


Conclusion (Note totale : 3,25/5)

Après huit heures de test, j'ai l'impression d'avoir joué à plusieurs jeux dans un seul, avec pour lien un fil conducteur
qui parfois réuni bien les différente phases. Mais parfois, les écarts entre les graphismes, les dialogues, et d'autres éléments de l'histoire font qu'on s'y perd un peu. On sent que le jeu se joue plus comme différentes phases que comme un tout global. Donc si on juge l'ensemble c'est pas forcément toujours au même niveau et toujours cohérent.

Je ne sais pas si l'histoire du jeu est partie sur une idée commune, ou si seuls les premiers ont lancé dès le début
quelque chose d'assez compliqué (avec cette histoire de décalage de 200 ans pas très bien ficellée auquel on apporte des éléments pour la justifier, tous aussi improbables les uns que les autres...). En tout cas ça donne cette impression que certains on essayé de réunir un peu les pièces d'un puzzle, que d'autres y on ajouté des phases extravagantes auquelles on ne comprends rien. D'autre encore y on ajouté des éléments qui compliquent tout...
Au moins on peut pas reprocher au jeu de proposer quelque chose de monotone et de répétitif, puisque il se passe toujours pleins de rebondissements. Bon d'accord, parfois ils n'ont rien à voir entre eux, mais au moins le jeu est varié, on voyage, on rencontre des gens, on se tape avec à peu près tout ce qui bouge. Le coté fantastique est omniprésent.

C'est un jeu multimaker fait dans un laps de temps déterminé, donc l'ensemble, sans être extraordinaire est néanmoins correct. La forme sauve le fond. Les graphismes, les musiques, le gameplay, la mise en scène, rattrapent le coté parfois trop bancal de l'histoire, le manque de charisme des héros et un univers qui manque parfois de cohésion.

Le jeu propose un long périple pas forcément très bien coordonné et bien équilibré mais tout de même plaisant à faire, qui propose une aventure originale, avec majoritairement des phases de jeu sympa, qui réserveront au joueur quelques petites surprises. On a donc au final un jeu pas si mal, qui hormis certains défauts, propose un aperçu du savoir faire de bon makers, et propose une expérience intéressante à découvrir.


Remarques diverses

Quelle note donneriez-vous à ce test ?

Ce test est-il bien rédigé, compréhensible, complet, respectueux ?

Vous devez être connecté sur le site pour mettre une note !